Jeudi 15 Fevrier 2024

Bourse de Casablanca: Les secteurs à la meilleure croissance des bénéfices en 2023

marché financier marché boursier marocain actualités marchés financiers info finance

Voici les secteurs cotés qui seront les principaux contributeurs à la masse bénéficiaire en 2023, selon CFG Bank.

Selon la recherche de CFG Bank, la masse bénéficiaire de l’ensemble des sociétés cotées à la Bourse de Casablanca devrait s’établir en progression de 21,3% en 2023. Retraitée des éléments à caractère exceptionnel enregistrés en 2022 et 2023, la masse bénéficiaire ajustée devrait croître de 11,6% en 2023. Notons que les prévisions de croissance de la masse bénéficiaire brute de CFG Bank ne tiennent pas compte de la condamnation de Maroc Telecom à verser 6,4 MrdDH dans le cadre du litige l’opposant à Wana Corporate, étant donné que l’opérateur téléphonique a communiqué sa volonté de faire appel de ce jugement.

Parmi les secteurs affichant la plus forte croissance des bénéfices, on retrouve les banques, les assurances, le ciment, les télécoms, l'immobilier, les opérateurs portuaires, la distribution GMS et la santé.

 

Banques

Le secteur bancaire arrive en tête avec une amélioration des bénéfices attendue de 3,02 milliards de DH à 15,48 Mds de DH. Pour CFG Bank, cette croissance est expliquée par La poursuite du redressement du niveau de rentabilité du secteur bancaire, grâce à l’augmentation des encours de crédits au Maroc et dans les filiales africaines, l’amélioration de la marge d’intérêt suite aux augmentations successives du taux directeur et la poursuite de la normalisation progressive du coût du risque favorisée par une légère accélération de la croissance économique attendue en 2023E

 

Assurances

Du côté des assurances, les bénéfices agrégés du secteur devraient augmenter de 602 MDH à 1,72 Md de DH, justifié par le redressement des niveaux de rentabilité du secteur des assurances porté essentiellement par Sanlam grâce à l’amélioration attendue du résultat des placements grâce à la reprise du marché actions après la correction enregistrée en 2022.

 

Ciment

Secteur stratégique pour l’économie et pour la Bourse, les opérateurs du Ciment cotés en Bourse devront voir leur résultats s’améliorer de 357 MDH à 2,81 Mds de DH. Cette évolution devrait être portée par la hausse des exportations de ciment et de clinker, la baisse des prix des matières premières conduisant à une reprise du rythme d’avancement des sites en construction illustrée par la hausse du chiffre d’affaires des sociétés de BTP telles que TGCC ou Jet Contractors et le recul des prix du petcoke, améliorant de facto les marges brutes des cimentiers.

 

Telecom

Amélioration de la rentabilité du secteur des télécoms représenté par Maroc Telecom grâce à la poursuite de la croissance des revenus et l’amélioration des niveaux de marges des filiales Africaines. Les bénéfices de l’opérateur historique augmenteraient de 200 MDH à 6,02 Mds de DH.

 

Immobilier

En 2023, Groupe Addoha et Alliances Développement Immobilier devraient enregistrer des hausses significatives de leurs chiffres d’affaires. En effet, à fin septembre 2023 Addoha a réalisé un chiffre d’affaires en hausse de 53% et Alliances un chiffre d’affaires en progression de 22%. Compte tenu de ces évolutions favorables des revenus, nous anticipons une amélioration des niveaux de rentabilité du secteur immobilier en 2023 de 158 MDH à 308 MDH.

 

Opérateurs portuaires

L’augmentation des bénéfices du secteur des opérateurs portuaires avec Marsa Maroc. En effet, le Groupe devrait profiter de la poursuite de la montée en puissance de l’activité de transbordement, lancée en 2021 dans le terminal TC3 du port Tanger Med II et d’une amélioration du taux d’utilisation du TC3 du port de Casablanca profitant de la reprise du trafic domestique de conteneurs en lien avec l’atténuation des tensions sur les chaines d'approvisionnement et la baisse du fret maritime au terme des neufs premiers mois de 2023. Cette évolution a été toutefois mitigée par la baisse des importations  d’hydrocarbures (effet de base négatif comparativement à 2022) et des céréales dans le sillage d’une meilleure campagne céréalière en 2023 (55MQx contre 34MQx en 2022).

 

Distribution GMS

Le Groupe LabelVie, unique opérateur de la GMS coté à la Bourse de Casablanca devrait afficher des bénéfices en hausse de 16% (+ 84 MDH à 542 MDH) grâce à l’intensification du rythme d’ouverture, la montée en puissance des magasins ouverts durant les 2 derniers exercices, l’amélioration mécanique de la marge arrière et une très bonne maîtrise des charges de fonctionnement. Le groupe devrait également commencer à profiter des retombées positives de la mise en œuvre d’une stratégie de digitalisation visant à améliorer les processus et performances commerciales du groupe. L’amélioration de la marge arrière devrait contribuer à mitiger la baisse de la marge directe en 2023.

 

Santé

Enfin CFG Bank s’attend à un renforcement net de la masse bénéficiaire de 85% (+74 MDH à 162 MDH) du secteur de la santé privée représenté par Akdital grâce à un effet périmètre positif porté par l’ouverture de 5 nouvelles cliniques en 2023, la contribution sur une année pleine des 8 cliniques ouvertes en 2022 et la montée en puissance des 4 cliniques ouvertes en 2021/

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Lundi 22 Avril 2024

Bourse de Casablanca: le Masi lâche 1,12% après un échec sous 13.500 points

Lundi 22 Avril 2024

Marchés&Stratégies: l'immobilier fait de l'ombre aux autres secteurs, Géopolitique et Inflation

Lundi 22 Avril 2024

Bourse de Casablanca : Pas loin d’une correction

Vendredi 19 Avril 2024

Bourse de Casablanca: lancement de l’édition 2024 du Championnat de la Bourse

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required