Lundi 27 Avril 2015

Assises de léagriculture : de grandes conventions signées

Assises de léagriculture : de grandes conventions signées

 La 8ème édition des Assises de l'agriculture, qui se tient lundi à Meknès, a été couronnée par la signature de cinq conventions pour le développement du secteur agricole.

La première convention, signée par le ministre de l'économie et des finances, le ministre de l'agriculture et de la pêche maritime et le président de la Fédération Interprofessionnelle Marocaine du Lait (FIMALAIT), vise le renforcement du rôle de la filière lait dans la garantie de la sécurité alimentaire, l'encouragement de la valorisation de la production de la filière pour une meilleure valeur ajoutée, ainsi que la diversification de l'offre destinée au consommateur.

Doté d'une enveloppe budgétaire de 6,6 milliards de dirhams (MMDH), ce contrat programme couvre la période 2015-2020 et permettra à terme la création de plus de 40.000 emplois directs et une augmentation significative de la production de lait (de 2,4 à 4 milliards de litres).

La filière lait, placée au cœur de la stratégie arrêtée dans le cadre du Plan Maroc Vert, connaitra ainsi à l'horizon 2020 une augmentation du cheptel laitier qui passera de 1.200.000 à 1.330.000 têtes, une amélioration de la structure génétique du cheptel, une meilleure intégration dans l'environnement économique national et international et une orientation des nouveaux investissements vers les structures privées.

La deuxième convention, signée entre le ministère de l'énergie, des mines, de l'eau et de l'environnement, le ministère de l'agriculture et de la pêche maritime et le ministère de l'économie et des finances, porte sur la définition et la mise en place d'un cadre de partenariat permettant aux parties signataires de réaliser des actions conjointes ayant trait aux domaines de l'environnement et du développement durable en relation avec le secteur de l'agriculture. 

Cette convention se focalise sur quatre grands axes de partenariats, à savoir le renforcement des programmes de développement de l'économie circulaire dans le secteur agricole, le renforcement de la prise en compte des changements climatiques, l'opérationnalisation de la Convention sur la Diversité Biologique et la communication et sensibilisation autour des enjeux d'une agriculture durable.

Un accord tripartite entre le gouvernement du Swaziland, le gouvernement du Maroc et l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a été également signé à cette occasion.

Cet accord, entrant dans le cadre de la coopération Sud-Sud, vise à faire bénéficier le Royaume de Swaziland de l'expérience du Maroc dans les domaines du développement agricole, de l'amélioration de la sécurité alimentaire et de la lutte contre la pauvreté.

Le financement de cet accord, sera assuré grâce au Fonds fiduciaire marocain hébergé par la FAO et destiné au développement de la Coopération Sud-Sud Agricole en Afrique. 

Pour sa part, le Maroc s'engage à identifier, élaborer et mettre en œuvre, en étroite collaboration avec les organismes du Swaziland, les activités dans le domaine du développement agricole, l'amélioration de la sécurité alimentaire et la lutte contre la pauvreté.

Par la même occasion, il a été procédé à la signature d'une convention portant sur la création de l'Agropole de Souss Massa Draa sur une superficie de 74 hectares au sein du Parc Haliopolis d'Agadir.

Signée par le gouvernement, les autorités locales et le groupe CDG Développement, cette convention, s'inscrivant dans le cadre de la stratégie du Plan Maroc Vert et plus particulièrement de sa déclinaison territoriale dans la région de Souss-Massa-Draa, permettra la création au sein du Parc Haliopolis: un parc industriel de valorisation, de transformation et d'innovation dans le domaine agricole.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie nationale de développement durable pour le secteur Agricole, une convention spécifique pour la réalisation du projet de valorisation des déchets issus du secteur oléicole a été signée.

Dotée d'une enveloppe budgétaire globale de 933 millions de dirhams, cette convention a été signée par le Ministre de l'Economie et des Finances, le Ministre de l'Agriculture et de la Pêche Maritime et la Ministre Chargée de l'Environnement.

 

Cette convention porte sur la réalisation de projets de valorisation des déchets issus du secteur oléicole avec pour principaux objectifs la valorisation de 730.000 tonnes de grignons humides, soit près de 80 pc du volume total de grignons humides produit en 2020 et l'épandage de 900.000 tonnes de margines, soit près de 80 pc du volume total des margines produites en 2020.

Placée sous le thème "Inventer l'agriculture du futur, un projet pour tous", la 8è édition des assises nationales de l'agriculture a choisi de se pencher sur l'avenir de l'agriculture marocaine et les moyens concrets pour faire de cette dernière une locomotive de développement économique et social du Royaume.

Organisé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, ce rendez-vous annuel se veut un carrefour de rencontre de haut niveau des décideurs du secteur agricole nationaux et internationaux afin de délivrer leurs visions sur les perspectives d'une agriculture plus que jamais interpellée pour des défis majeurs liés à la protection des populations, des territoires et de l'équilibre de la planète.

 

 

Source :MAP 

Articles qui pourraient vous intéresser

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required