Mercredi 08 Mars 2023

Accidents de la circulation : Les indemnisations doivent être revues à la hausse !

marché financier marché boursier marocain actualités marchés financiers info finance

Othman Khalil El Alamy, président par intérim de l’ACAPS, a indiqué mercredi que les indemnisations liées aux accidents de la route dans le cadre de l’assurance automobile doivent être revues à la hausse. 

Profitant d’un parterre de 1.000 assureurs marocains et étrangers présents lors de la neuvième édition des rendez-vous de l’assurance à Casablanca, le président par intérim de l’ACAPS n’a manqué de passer quelques messages aux assureurs marocains. Parmi eux, celui relatif aux indemnisations des victimes des accidents de la circulation dans le cadre de l’assurance automobile. 


«C’est un sujet qui doit retenir toute notre attention. Le barème d’indemnisation actuel date d’il y a 40 ans et doit être revu pour tenir compte de l’inflation et permettre à nos concitoyens de faire face à l’augmentation du coût de la vie…Les assureurs ne doivent pas occulter cette problématique». Un sujet qui risque de jeter un froid dans un secteur déjà confronté à la hausse des coûts, comme l’a souligné Hassan Bensalah, président de la Fédération marocaine des sociétés d'assurances et de réassurance : «Nous faisons face à une hausse significative des coûts des sinistres du fait de l’inflation. C’est un phénomène qu’il faudra surveiller de près pour ne pas déstabiliser les résultats techniques alors que les marchés financiers affichent des performances négatives».   

 

El Alamy s’est par ailleurs félicité de l’offre sur le marché de l’assurance automobile et particulièrement les initiatives visant à améliorer le parcours client, notamment dans la gestion des sinistres. Commentant le projet de dématérialisation des polices d’assurance que les compagnies espèrent pour le deuxième semestre, El Alamy a exprimé l’engagement de l’ACAPS pour soutenir cette initiative et encourager les initiatives de vente en ligne. 

Pour El Alamy, il est temps d’initier la réflexion pour libérer les critères tarifaires et instaurer une vraie concurrence dans le secteur de l’assurance automobile obligatoire. «Je suis confiant dans votre capacité d’adaptation», a-t-il dit aux compagnies.

Articles qui pourraient vous intéresser

Mercredi 17 Avril 2024

RDV de Casablanca de l'Assurance: La nécessité de se réinventer face à la hausse des incertitudes

Mardi 16 Avril 2024

L’ACAPS et le Conseil de la Concurrence coorganisent une rencontre sur les leviers de développement du secteur des assurances

Mercredi 06 Mars 2024

Assurances: Hausse de 4,6% des primes émises en 2023

Mardi 09 Janvier 2024

Les Emirats Arabes Unis invités d'honneur des Rendez-vous de Casablanca de l’Assurance

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required