Lundi 18 Mai 2015

Revue de presse du 18 mai

Revue de presse du 18 mai

Plusieurs sujets retiennent l'attention de la presse nationale paraissant ce lundi, notamment l'activité royale, le 10è anniversaire de l'INDH, les actes de vandalisme à Agadir ayant suivi le match entre le Wydad et Hassania Agadir et la hausse des prix des carburants.

Ainsi, la presse nationale rapporte que le Roi de Bahreïn, SM Hamad Ben Issa Al Khalifa, est arrivé samedi soir au Maroc, pour une visite privée au Royaume et qu'à son arrivée à l'aéroport Rabat-Salé, le Souverain bahreïni a été accueilli par Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

La presse se fait l'écho des propos du souverain bahreïni qui a affirmé, dans une déclaration à la presse à son arrivée à l'aéroport Rabat-Salé, sa volonté de renforcer davantage les relations maroco-bahreinies, au service des intérêts des deux pays et peuples frères, relevant que sa visite dans le Royaume s'inscrit dans le cadre de la démarche constante et la politique de concertation et de consultation permanente avec Sa Majesté le Roi Mohammed VI sur les moyens de renforcer les relations historiques entre les deux pays et peuples frères.

Cette politique de concertation procède également de "notre volonté sincère de développer notre coopération commune dans l'objectif de répondre efficacement à nos attentes et aspirations à renforcer davantage ces relations distinguées", a ajouté SM Hamad Ben Issa Al Khalifa, cité par les journaux.

Les publications s'arrêtent par ailleurs sur les dix ans de la l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), notant que dix ans après son lancement, le 18 mai 2005 par SM le Roi Mohammed VI, l'INDH a incontestablement changé le quotidien des Marocains souffrant de précarité et d'exclusion sociale en améliorant leur niveau de vie, en les dotant des moyens pour une insertion socio-économique optimale et une vie digne et en facilitant leur accès aux infrastructures sociales de base.

Cette dynamique sociale amorcée par l'INDH s'est traduite par la mise en place au niveau de l'ensemble du territoire du Royaume de projets d'appui aux infrastructures de base et de projets de formation et de renforcement de capacités, d'animation sociale, culturelle et sportive ainsi que par la promotion d'activités génératrices de revenus et d'emplois, relèvent-ils.

Sur un autre sujet, les quotidiens soulignent que les prix du gasoil et de l'essence super vont connaître une légère hausse à partir du 16 mai 2015, d'après l'annonce du ministère chargé des Affaires générales et de la Gouvernance, précisant que les prix du Gasoil et de l'Essence super augmenteront de 14 et 13 centimes le litre pour passer respectivement à 9,26 DH/litre et 10,93 DH/litre. 

La presse nationale rapporte aussi que 45 personnes ont été interpellées, samedi à Agadir, suite à leur implication présumée dans des actes de vandalisme survenus suite au match ayant opposé l'équipe locale de Hassania d'Agadir au Wydad de Casablanca pour le compte de la 29e journée du championnat pro Elite 1 de football.

A l'issue de cette rencontre, des quartiers de la ville ont été le théâtre d'actes de vandalisme perpétrés par des supporters des deux équipes, notent les journaux, ajoutant que vingt-trois personnes, dont six membres des forces de l'ordre, ont été blessées dans ces violences.

Côté culturel, les publications s'arrêtent sur la présentation vendredi à Rabat de "Mohammed VI, le Roi stabilisateur", dernier livre du juriste Jean-Claude Martinez, soulignant que le journal est une analyse géopolitique de qualité qui met en évidence le rôle de Sa Majesté le Roi en tant que garant du libre exercice des cultes, ainsi que le rôle capital du Maroc, qui constitue un "verrou incontournable" en matière de lutte contre les fléaux du terrorisme et de l'immigration illégale. 

Dans le domaine sportif, les chroniqueurs indiquent que le Wydad Casablanca (WAC) a remporté le championnat Pro Elite 1 de football en battant le Hassania Agadir par 3 à 0, samedi au Grand stade d'Agadir en match de la 29e et avant-dernière journée, alors que l'Ittihad Zemmouri Khemisset (IZK) est officiellement relégué en 2ème division après son match nul 1-1 face au KAC de Kénitra.

Ils se font aussi l'écho de la belle prestation du Raja de Casablanca qui s'est imposé face au club tunisien de l'Etoile sportive du Sahel (ESS) par 2 à 0 en match des huitièmes de finale de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF), samedi soir au complexe sportif Mohammed V de Casablanca.

L'actualité internationale est dominée quant à elle par les derniers développements en Syrie, en Irak, en Libye et au Yémen. 

 

Quelques articles de Unes à retenir :

Le Matin:

- Le Roi de Bahreïn, SM Hamad Ben Issa Al Khalifa, est arrivé samedi soir au Maroc, pour une visite privée au Royaume. A son arrivée à l'aéroport Rabat-Salé, le Souverain bahreïni a été accueilli par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste.

- SM Hamad Ben Issa Al Khalifa réaffirme sa volonté de renforcer davantage les relations maroco-bahreïnies. Le Roi de Bahreïn, SM Hamad Ben Issa Al Khalifa a réaffirmé, samedi, sa volonté de renforcer davantage les relations maroco-bahreïnies, au service des intérêts des deux pays et peuples frères. Dans une déclaration à la presse à son arrivée à l'aéroport Rabat-Salé pour une visite privée au Maroc, le Souverain bahreïni a souligné que sa visite dans le Royaume s'inscrit dans le cadre de la démarche constante et la politique de concertation et de consultation permanente avec Sa Majesté le Roi Mohammed VI sur les moyens de renforcer les relations historiques entre les deux pays et peuples frères.

- Commémoration du 59ème anniversaire de la création de la Sûreté nationale: Remise de wissams royaux à des éléments de la police. La famille de la Sûreté nationale a célébré son 59ème lors d'une cérémonie grandiose organisée samedi à l'Institut royal de police de Kénitra sous le thème "la moralité et la conscience, fondements de la réussite". La cérémonie a été marquée par la remise de wissams royaux à des éléments de la police, décernés par SM le Roi à l'occasion de ce 59ème anniversaire de la Sûreté nationale.

L'Economiste:

- CFC: La taxation des dividendes allégée? Casablanca Finance City (CFC) peaufine son offre. La place financière propose déjà de nombreux avantages pour les entreprises qui s'y installent. De nombreux aménagements pourraient être apportés, notamment sur la fiscalité des dividendes. "Il y a une réflexion en cours. Nous apporterons une réponse avant la fin de l'année", fait savoir Saïd Ibrahimi, directeur général de CFC Authority, qui était l'invité de la CFCIM (Chambre française de commerce et d'industrie du Maroc) le 14 mai. Les entreprises CFC sont alignées sur le droit commun en matière de taxation des dividendes, soit 15 pc. Si changement il y a, il devrait permettre d'améliorer l'attractivité de la place.

- Carburants: Surchauffe à la pompe. La dernière actualisation à la hausse des prix des carburants homologués (9,26 DH/litre pour le gasoil et 10,93 DH/litre pour le super essence) est la troisième de suite en un mois. Centime après centime, le prix du litre à la pompe devrait rapidement se retrouver à son niveau de fin 2014 si la tendance se confirme (entre 10 et 12 DH/litre). L'indexation aux cours internationaux du baril n'explique pas tout. A six mois de libéralisation du marché, les acteurs se préparent. Le risque spéculatif, qui n'arrangera pas forcément le consommateur final, pèse lourdement. 

Aujourd'hui le Maroc :

- L'Office national des chemins de fer présente des excuses aux clients et promet un plan d'action contre les perturbations du trafic: Que se passe-t-il à l'ONCF? Pour mettre un terme aux rumeurs, le DG de l'ONCF a pris l'initiative d'envoyer un courriel à tous les collaborateurs de l'Office pour les rassurer sur son maintien en poste. Un plan d'action immédiat est annoncé pour améliorer la ponctualité, le confort, la disponibilité du matériel, l'information des voyageurs et la fiabilité des infrastructures. Les perturbations sont dues à une avarie technique au niveau de la ligne d'alimentation électrique mais aussi l'immobilisation d'une partie de la flotte pour entretien et rénovation.

- Les syndicats veulent porter plainte contre le gouvernement chez l'OIT: Un mois de mai chaud pour la classe ouvrière. Après avoir boycotté les manifestations du 1er mai en signe de protestation contre le gouvernement, les trois principaux syndicats au Maroc, à savoir l'UMT, la CDT et la FDT, sont venus promettre un mois de mai chaud à l'Exécutif. Manifestations, grèves ou encore plainte contre le gouvernement marocain chez des organismes internationaux font partie du calendrier des trois syndicats ce mois-ci. Une manière, selon eux, de protester contre "l'entêtement du gouvernement qui refuse d'apprendre de ses leçons et son refus de prendre en considération les revendications équitables et légitimes de la classe ouvrière marocaine", peut-on lire sur un communiqué conjoint. 


Source : MAP 

Articles qui pourraient vous intéresser

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required