Samedi 14 Juillet 2018

Récap de la semaine : Biais baissier fort et persistant

marché financier marché boursier marocain actualités marchés financiers info finance

 

   

À Casablanca, les vendeurs ne plient pas et poursuivent leur attaque sur les actions. Les haussiers, eux, pris à contre-pied depuis déjà quelques mois, ne répliquent plus que par des rebonds faibles et désespérés. La volatilité est à son extrême et l’appétit pour le risque est à son plus bas. Dans cette ambiance morose, l’indice ne revoit plus ses dispositions graphiques et s’enfonce vers des bas de 15 mois. Entre le niveau de cette clôture hebdomadaire et le plus haut de l'année, le marché a abandonné un peu plus de 14%.  

Mais comme nous le disions dans les précédents débriefs, cette baisse n’est ni plus ni moins importante que celle subie par la plupart des Bourses mondiales. Certains spécialistes étrangers décrivent ce mouvement comme un « rolling bear market », un marché baissier tournant, parce qu'il touche différents secteurs, indices ou régions les uns après les autres.   

Bref, sur cette semaine, l’indice a reculé de près de 2% à 11.486 points dans un flux d’affaires de 470 MDH. L’on note que le marché a enregistré lors de la séance du mardi, le plus faible volume quotidien depuis le début d’année (6 MDH). Sa variation en YTD est de (-7,29%).

Toutes les composantes du Masi sont sous pression. Les bancaires en premier lieu : ATW (-3,15%), BCP (-2,36%) et BMCI (-2,33%)… les minières commencent à montrer des signes d’essoufflement. Managem a connu sa pire semaine depuis 2004 en perdant 22%. Sa filiale, SMI, qui anticipe une baisse de 200 MDH de son bénéfice net, a chuté de 10% sur la période. Cette dernière dit qu’elle est impactée par la baisse de la production globale de l’argent et que cette tendance devrait se poursuivre au S2.  

Total Maroc, Sonasid et les cimentiers ont également cédé du terrain. L'immobilier qui profitait la semaine passée d’une rotation sectorielle de cash pour rebondir, n’a pas confirmé et a aussitôt reflué. 

En tout cas, la baisse prend encore plus de sens et semble s’installer durablement en cette période de vacances. Le scénario d’un prolongement baissier vers les 11.200 points fait consensus, en l’absence d’éléments pour le contredire. 

 


Eléments graphiques :  


A ce stade, la psychologie du marché reste sur la défensive, et le comportement de l'indice sur l'ensemble de la semaine nous confirme ce message. L'incapacité du marché à dépasser, ne serait-ce que momentanément, ses niveaux de résistance, tout comme la chute des volumes de transactions, ne permettent pas d'envisager un retour rapide du camp acheteur. 

Masi en données quotidiennes : Investing.com

Voici pour rappel et suivi les éléments techniques que nous mettons en avant :    

-Le marché demeure sous pression depuis le passage sous 12.100 points.   
-Les indicateurs de tendance, eux, restent baissiers à court, moyen et long terme.    
-Les résistances à proximité se trouvent à 11.860 points puis à 12.100 points.    
-Le marché craque le support à 11.500 points en clôture hebdomadaire.  
-Le prochain niveau de soutien potentiel se situe à 11.200 points.     
- En Intraday, les cours ont quitté une figure de mi-parcours, en drapeau baissier, et se dirigent vers les 11.425 points.  

 

Masi en données horaires : Investing.com

Au regard des facteurs graphiques clés, l’avis reste négatif à court, moyen et long termes sous 12.100 points.   

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Vendredi 21 Juin 2024

Bourse de Casablanca: Les champions de la création de valeur

Vendredi 07 Juin 2024

Bourse de Casablanca: 4e semaine de baisse consécutive pour le masi

Vendredi 07 Juin 2024

Bourse de Casablanca: Remise des prix du 3e "Concours du meilleur rapport de Développement Durable"

Vendredi 07 Juin 2024

Quel scénario technique pour le MASI ? L'avis de BKGR

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required