Vendredi 16 Octobre 2015

Le PDG de la CIMR charge les auditeurs déAlliances

Le PDG de la CIMR charge les auditeurs déAlliances

Khalid Cheddadi, PDG de la CIMR a déclaré qu'aujourd'hui, "vous accédez aux informations que le management veut bien vous donner", dans le cadre d'un exposé sur le mode de gouvernance de la Caisse et son intervention dans les Conseils d'adminstration. Il faut dire que la CIMR est un investisseur institutionnel important avec pas moins de 45 Mds de dirhams de placements. L'article de l'Economiste qui rapporte ces propos explique que pour ce type d'investisseurs, comme pour les petits porteurs, l'accès à certaines informations demeure difficile. 

 
Cheddadi ne s'arrête pas au management des entreprises. Il s'attaque particulièrement aux commissaires aux comptes. "On regrette le manque de rigueur de certains auditeurs. L'on se demande comment certaines énormités peuvent passer inaperçues aux yeux des commissaires aux comptes", critique-t-il. Concernant Alliances par exemple, il explique que la perte de 1 milliard de dirhams de EMT ne peut être imputée uniquement à l'exercice 2014. "Les difficultés étaient là depuis des années et les CAC n'ont pas remonté l'information", rapporte l'article de l'Economiste. Et d'ajouter "Nous n'avons jamais été alertés sur les problèmes et nous n'avions pas les moyens de le savoir". Pourtant la CIMR détenait une participation dans le capital d'Alliances et siégeait au Conseil d'administration jusqu'à juin dernier. 
 
Sur un autre registre, Cheddadi a déclaré à l'Economiste que la Caisse a comme objectif de réaliser une performance supérieure de 200 pts de base à la performance du Masi sur deux années glissantes en ce qui concerne sa gestion directe. 

Articles qui pourraient vous intéresser

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required