Mardi 09 Juin 2015

Revue de presse du 9 juin

Revue de presse du 9 juin

Quelques articles qui font la Une de vos journeaux aujourd'hui :

 

L'Economiste:

- L'heure de vérité a sonné pour un peu plus d'un demi-million de candidats inscrits aux examens du baccalauréat. Au total, 507.413 élèves, dont 217.750 candidates (42,2 pc de l'effectif global) passent dès aujourd'hui l'examen national unifié au titre de la session de juin 2015. Le département de Rachid Benmokhtar a déployé tout un dispositif anti-triche cette année. En effet, "le MEN a renforcé les mesures de lutte contre la fraude. Les surveillants et superviseurs seront ainsi équipés de détecteurs pour repérer la présence de téléphones portables ou de tout autre appareil électronique interdit dans les salles des examens", explique-t-on du côté de la tutelle.

- Drame de Oued Cherrat: Un double verrou administratif sur le papier. La tragédie survenue dimanche après-midi à l'Oued Cherrat près de Bouznika suscite des questionnements dans l'opinion publique. Que faisait un groupe d'enfants sur une plage interdite à la baignade? Qui était informé de cette excursion? Existe-t-il une procédure à suivre pour ce type de sorties? Ce qui est certain, c'est que ce type d'excursion est soumis à une procédure bien précise. Au moins 15 jours avant la date de la sortie, l'organisateur (l'association) doit prévenir le Conseil de la ville "ne serait-ce que pour s'assurer d'un moyen de transport", témoigne Youssef Errekhiss, président de la commission culture et sport au Conseil de la ville de Casablanca.

 

Al Bayane:

- Drame de l'Oued Cherrat: La ville de Benslimane pleure ses enfants victimes de noyade. Les opérations de recherche se sont poursuivies lundi pour repêcher les corps des enfants victimes encore portés disparus sur une plage non surveillée à proximité de l'Oued Cherrat relevant de la province Skhirat-Témara. Selon un premier bilan, six adolescents ont trouvé la mort par noyade et cinq autres sont encore portés disparus. Sur les lieux du drame, où des centaines de personnes se sont agglutinées après avoir appris la nouvelle du drame, qui s'est répandue come une traînée de poudre, le chagrin et le désarroi étaient clairement perceptibles sur les visages non seulement des familles et proches des victimes, mais aussi de tous les badauds et curieux.

- La 4G opérationnel à Casablanca: Les trois opérateurs s'y mettent. Prévue auparavant pour l'année prochaine, la téléphonie 4ème génération est désormais opérationnelle. La nouvelle offre tant attendue sera fonctionnelle dans un premier temps dans la capitale économique pour s'élargir ensuite aux autres villes du Maroc, notamment Rabat, Tanger, Marrakech, Fès, Meknès et Agadir. Les trois opérateurs mettent les bouchées doubles pour répondre favorablement à la nouvelle demande en 4G.

Le Matin:

- Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba, ont présidé, lundi au palais présidentiel à Libreville, la cérémonie de présentation de la coopération maroco-gabonaise en matière de développement humain, notamment le partage d'expériences entre l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) et la Stratégie d'investissement humain du Gabon (SIHG). Ces deux politiques intégrées, qui visent la réduction de la pauvreté et la lutte contre les facteurs aggravants de la précarité, traduisent la ferme volonté des Chefs d'Etat des deux pays d'œuvrer pour le bien-être de leurs citoyens et le développement durable de leurs pays respectifs.

- La commission de la justice, de la législation et des droits de l'Homme à la Chambre des représentants a reporté la date de dépôt des amendements devant être introduits au projet de loi organique relatif au statut des magistrats et celui instituant le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire. L'objectif est d'accorder plus de temps aux groupes parlementaires pour formuler leurs propositions.

Aujourd'hui le Maroc:

- La Banque mondiale veut financer Casablanca. Une délégation de haut niveau de la banque a récemment fait le déplacement pour rencontrer de hauts responsables de la Wilaya en vue de discuter des possibilités de financement. La Banque mondiale s'intéresse de près et en particulier aux services publics de base et à la restructuration des quartiers sous-équipés faisant partie du Plan d'urgence. Selon des estimations de la Wilaya, la ville devra investir d'ici 2027 près de 28 milliards DH rien que dans la distribution d'eau potable, d'électricité, d'assainissement et d'éclairage public.

- Le ministère délégué chargé de l'Eau vient de publier un projet de loi en guise de mise à jour à la loi n 10-95 sur l'eau publiée en 1995. Parmi les principales nouveautés apportées par ce texte figurent la création de conseils au niveau des bassins hydrauliques, la mise en place d'un cadre juridique pour le dessalement d'eau, l'obligation faite aux propriétaires ou aux gestionnaires d'ouvrages hydrauliques de maintenir un débit minimum à l'aval de ces ouvrages, l'organisation du métier de foreur à travers la mise en place d'un régime d'autorisation pour l'exercice de ce métier et la mise en place de systèmes d'information sur l'eau au niveau du bassin hydraulique et à l'échelle nationale.

L'Opinion:

- La corruption en entreprise débattue à Casablanca: Quel rôle peut jouer le secteur privé marocain dans la lutte contre le fléau? Une conférence sur le thème "Corruption en entreprise: Quelle éthique pour une meilleure compétitivité?" se tient aujourd'hui à Casablanca. L'Objectif est de discuter de l'impact de la corruption sur le monde des affaires marocain et du rôle que peut jouer le secteur privé marocain dans la lutte contre la corruption. Organisée par ESCA Ecole de Management, la conférence, qui entre dans le cadre du cycle annuel de conférences de cette institution, sera également l'occasion de discuter des "best practices" internationales en matière d'intégrité managériale et de programme d'éthique, des pratiques que pourraient adopter les entreprises marocaines dans le cadre de la stratégie nationale de lutte contre la corruption.

Akhbar Al Yaoum:

- Un demi million de candidats aux examens du baccalauréat et la fraude constitue le principal défi pour le ministère. Alors qu'un demi-million d'élèves s'apprêtent à passer les épreuves du baccalauréat, le ministère de l'Education nationale mobilise toutes ses ressources humaines et ses moyens techniques pour faire face aux fraudes dont l'envergure devient de plus en plus inquiétante.

- Le Maroc s'accapare la grande partie des Investissements directs étrangers (IDE) en Afrique du Nord qui a attiré la moitié des flux d'IDE du continent, selon le rapport 2015 "Africa Attractiveness Survey". "Les investissements étrangers ont progressé en 2014 de 52 pc en nombre de projets sur un an dans le Royaume", souligne cette étude dont se fait l'écho l'agence suisse Ecofin. Le Maroc a profité de sa stabilité et de son climat d'affaires favorable pour améliorer son attractivité pour les investissements étrangers.

Assabah:

- Le gouvernement a préparé un arrêté visant à appliquer un contrôle en amont, financier et administratif, sur les deux Chambres du Parlement, une décision qui risque de provoquer un débat constitutionnel sur l'ingérence du pouvoir exécutif dans le pouvoir législatif en matière de gestion du travail des fonctionnaires, de la tenue des conférences, des journées d'études et de l'exercice de la diplomatie parlementaire proactive. Le gouvernement a donné le feu vert au trésorier général du Royaume, Noureddine Bensouda, pour effectuer le contrôle en amont au lieu du contrôle en aval en vigueur auparavant, indiquent des sources du journal, estimant que cette action nuirait à l'indépendance du pouvoir législatif.

- La Bourse de Casablanca, l'Association professionnelle des sociétés de Bourse et l'Agence nationale pour la promotion de la petite et moyenne entreprise ont signé une convention pour la "mise en place d'un écosystème financier qui regroupe l'ensemble des acteurs du marché". Objectif: encourager les PME à recourir au marché financier pour le financement de leurs projets, en leur proposant des offres adaptées.

Articles qui pourraient vous intéresser

S'inscrire à la Newsletter Boursenews

* indicates required