×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Nasdaq GN

PROLOGUE : Réalisation définitive de la fusion-absorption par Prologue de sa filiale Imecom 17-11-2017 23:29

La Suite...

Gennevilliers, le 17 novembre 2017,

Communiqué de presse

Réalisation définitive de la f usion-absorption par Prologue de sa filiale Imecom

_________________________________

Comme annoncé dans le communiqué de presse publié le 30 septembre 2017, la société Prologue («  Prologue  ») a décidé, lors des délibérations de son Conseil d'administration du 29 septembre 2017, d'absorber la société Imecom («  Imecom  »), filiale détenue à plus de 90% par Prologue, par voie de fusion-absorption placée sous le régime des fusions simplifiées visées à l'article L. 236-11-1 du Code de commerce selon les modalités décrites dans ledit communiqué de presse.

A ce titre, l'assemblée générale extraordinaire des actionnaires d'Imecom s'est réunie ce jour et a approuvé la fusion-absorption d'Imecom par Prologue ainsi que la dissolution d'Imecom sans liquidation.

Cette opération prend effet d'un point de vue comptable et fiscal au 1 er janvier 2017.

En rémunération des apports réalisés par les actionnaires d'Imecom et en application de la parité d'échange, Prologue a procédé ce jour à une augmentation de son capital social d'un montant nominal de 2.505,60 euros par émission de 8.352 actions nouvelles d'une valeur nominale de 0,30 euro chacune, entièrement libérées et attribuées aux actionnaires d'Imecom (autres que Prologue). Ces actions nouvelles ont fait l'objet ce jour d'une demande d'admission aux négociations sur le marché réglementé d'Euronext Paris. Les nouvelles actions Prologue seront admises sur Euronext sur la même ligne de cotation que les actions existantes (ISIN : FR0010380626).

A propos de Prologue

Prologue est un groupe international spécialisé dans les logiciels, les services IT et la formation professionnelle. Le groupe a développé des offres à forte valeur ajoutée dans les domaines des télécommunications (téléphonie VoIP, SMS, fax, courriel, image, vidéo, etc.), du multimédia (plateforme collaborative Adiict), de la dématérialisation de transactions et des échanges d'information (EDI, facture électronique, opérations bancaires, administration, santé, taxes, etc.), et du Cloud Computing.

Le groupe est présent en France, en Espagne, en Pologne, aux Etats-Unis et en Amérique Latine. Les technologies du groupe sont utilisées par des entreprises prestigieuses en France et à l'étranger comme : Generali, Société Générale, Orange, SFR, LVMH, Vilmorin, Immobilière 3F, MASSA Autopneu, J.C. Decaux, Facom, Telefonica, REALE Assurances, Toyota, Adecco, TINSA, Inter-parfums, NEXITY, Jones Lang Lasalle, AENA, ATOS, EMC, Blédina, Siemens, Liebherr Aerospace, Eurocopter, Kone, Uponor, Cadyssa / Bodybel.

Pour toute information, vous pouvez contacter :
Sylvie Prost-Boucle - Tél : 01 69 29 38 66 - Email : actionnaire@prologue.fr




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: PROLOGUE via GlobeNewswire

HUG#2150644

VINCI : Détermination du prix d'émission final des obligations convertibles non dilutives remboursables en numéraire d'un montant nominal additionel de 150 millions de dollars US 17-11-2017 20:23

La Suite...

C E COMMUNIQUÉ NE PEUT PAS ÊTRE PUBLIÉ, DISTRIBUÉ OU DIFFUSÉ, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE, EN AUSTRALIE, AU CANADA, EN AFRIQUE DU SUD OU AU JAPON
Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre d'achat ou de souscription des Obligations (telles que définies ci-après) ou des actions VINCI (ensemble, les « Titres ») aux États-Unis d'Amérique ou à des, ou pour le compte ou le bénéfice de, ressortissants américains (U.S. Persons) (tels que définis dans le U.S. Securities Act of 1933, tel que modifié). Les Titres ne peuvent être offerts ou vendus aux Etats-Unis d'Amérique ou à des, ou pour le compte ou le bénéfice de ressortissants américains (U.S. Persons), qu'à la suite d'un enregistrement en vertu du U.S. Securities Act of 1933, tel que modifié, ou dans le cadre d'une exemption à cette obligation d'enregistrement. VINCI n'a pas l'intention d'enregistrer tout ou partie de l'offre des Obligations aux Etats-Unis d'Amérique ou de procéder à une offre au public des Titres aux Etats-Unis d'Amérique.

Rueil Malmaison, le 17 novembre 2017

Détermination du prix d'émission final des obligations convertibles non dilutives remboursables en numéraire d'un montant nominal additionel de 150 millions de dollars US remboursables en 2022 assimilables aux obligations convertibles non dilutives remboursables en numéraire d'un montant nominal actuel de 575 millions de dollars US remboursables en 2022

Dans le cadre de l'émission complémentaire d'obligations convertibles non dilutives remboursables en numéraire d'un montant nominal de 150 millions de dollars US (les « Nouvelles Obligations ») assimilables, à compter du règlement-livraison des Nouvelles Obligations, aux obligations convertibles non dilutives remboursables en numéraire à échéance du 16 février 2022 d'un montant nominal de 450 millions de dollars US émises par VINCI le 16 février 2017 et aux obligations convertibles non dilutives remboursables en numéraire à échéance du 16 février 2022 d'un montant nominal de 125 millions de dollars US émises le 18 mai 2017 (ensemble les «  Obligations d'Origine  »), VINCI informe les détenteurs des Nouvelles Obligations des calculs et déterminations suivants :

  • le Prix de Référence de l'Action pour les Nouvelles Obligations ( Additional Issue Share Reference Price ) est de 84,3930€ ;
     
  • le taux de change de référence (soit le taux de change de référence de fixing Euro:Dollar US le 17 novembre 2017) (FX) est de 1,17960 dollar US pour 1€ ; et
     
  • le Prix d'Emission Final des Nouvelles Obligations ( Final TAP Price ) est de 222 827,89 dollar US par Nouvelle Obligation (intérêts courus inclus).

Le règlement-livraison des Nouvelles Obligations est prévu le 22 novembre 2017

A propos de VINCI

VINCI est un acteur mondial des métiers des concessions et de la construction, employant plus de 183 000 collaborateurs dans une centaine de pays. Sa mission est de concevoir, financer, construire et gérer des infrastructures et des équipements qui contribuent à l'amélioration de la vie quotidienne et à la mobilité de chacun. Parce que sa vision de la réussite est globale et va au-delà de ses résultats économiques, VINCI s'engage sur la performance environnementale, sociale et sociétale de ses activités. Parce que ses réalisations sont d'utilité publique, VINCI considère l'écoute et le dialogue avec l'ensemble des parties prenantes de ses projets comme une condition nécessaire à l'exercice de ses métiers. L'ambition de VINCI est ainsi de créer de la valeur à long terme pour ses clients, ses actionnaires, ses salariés, ses partenaires et pour la société en général.

AVERTISSEMENT

Information disponible

L'émission des Nouvelles Obligations n'a pas donné lieu à l'établissement d'un prospectus soumis au visa de l'Autorité des marchés financiers (l'« AMF »). Des informations détaillées sur VINCI (la «  Société  »), notamment relatives à son activité, ses résultats, ses perspectives et les facteurs de risques correspondants figurent dans le document de référence de la Société déposé auprès de l'AMF le 24 février 2017 sous le numéro D.17-0109 lequel peut être consulté, ainsi que les autres informations règlementées et l'ensemble des communiqués de presse de la Société dont, notamment, le rapport financier semestriel de VINCI au 30 juin 2017 et le communiqué de résultats du troisième trimestre 2017 de VINCI en date du 24 octobre 2017, sur le site Internet de VINCI (https://www.vinci.com).

Information importante

Ce communiqué ne peut être publié, distribué ou diffusé directement ou indirectement en Afrique du Sud, en Australie, aux États-Unis d'Amérique, au Canada ou au Japon. La diffusion de ce communiqué peut, dans certains pays, faire l'objet d'une réglementation spécifique. Les personnes en possession de tout document ou autre information auxquels il est fait référence dans le présent communiqué doivent s'informer des éventuelles restrictions locales et s'y conformer. Tout manquement à de telles restrictions est susceptible de constituer une violation au droit des valeurs mobilières de la juridiction en question.

Aucune communication ni aucune information relative à l'offre ne peut être diffusée au public dans un pays dans lequel une obligation d'enregistrement ou d'approbation est requise. Aucune démarche n'a été entreprise ni ne sera entreprise dans un quelconque pays dans lequel de telles démarches seraient requises. L'émission ou la souscription des Nouvelles Obligations peuvent faire l'objet dans certains pays de restrictions légales ou réglementaires spécifiques ; ni la Société, ni Crédit Agricole Corporate and Investment Bank, ni BNP Paribas, ni Société Générale Corporate & Investment Banking, ni Natixis (les «  Banques  ») n'assume une quelconque responsabilité au titre d'une violation par une quelconque personne de ces restrictions.

Les informations contenues dans ce communiqué ne sont pas et n'ont pas vocation à être exhaustives. Il est déconseillé de se fonder sur les informations contenues dans ce communiqué ou sur leurs exactitudes ou leur caractère complet. Les informations contenues dans ce communiqué sont susceptibles d'être modifiées par la Société sans avis préalable.

Le présent communiqué constitue une communication à caractère promotionnel et ne constitue pas un prospectus au sens de la Directive 2003/71/CE du parlement européen et du conseil du 4 novembre 2003, telle que modifiée (la « Directive Prospectus »).

Les Nouvelles Obligations ont uniquement fait l'objet d'un placement privé en France auprès des personnes visées par l'article L.411-2-II du Code monétaire et financier et hors de France (à l'exception de l'Afrique du Sud, de l'Australie, du Canada, des Etats-Unis d'Amérique et du Japon), sans offre au public dans un quelconque pays (y compris la France).

Ce communiqué de presse ne constitue pas une recommandation sur l'émission des Nouvelles Obligations. La valeur des Obligations et des actions de la Société est susceptible de s'accroître ou de diminuer. Les investisseurs potentiels sont invités à consulter un conseiller financier pour évaluer si un investissement dans les Obligations est adapté à leurs besoins.

Espace Économique Européen

S'agissant des États membres de l'Espace Économique Européen ayant transposé la Directive Prospectus (les «  États Membres  »), aucune action n'a été entreprise et ne sera entreprise à l'effet de permettre une offre au public des Nouvelles Obligations rendant nécessaire la publication d'un prospectus dans l'un ou l'autre des États Membres. En conséquence, les Nouvelles Obligations peuvent être offertes dans les États Membres uniquement :

(a)       à des investisseurs qualifiés, tels que définis dans la Directive Prospectus ; ou

(b)       dans toute autre circonstance entrant dans le champ d'application de l'article 3(2) de la Directive Prospectus.

Pour les besoins du présent paragraphe, l'expression «  offre au public des Nouvelles Obligations  » dans un État Membre donné signifie toute communication adressée à des personnes, physiques ou morales, sous quelque forme et par quelque moyen que ce soit, et présentant une information suffisante sur les conditions de l'émission des Nouvelles Obligations et sur les Nouvelles Obligations objet de l'émission, pour permettre à un investisseur de décider d'acheter ou de souscrire ces Nouvelles Obligations, telle que cette notion a été, le cas échéant, modifiée dans l'État Membre considéré dans le cadre de la transposition de la Directive Prospectus.

Ces restrictions de vente concernant les États Membres s'ajoutent à toute autre restriction de vente applicable dans les États Membres ayant transposé la Directive Prospectus.

France

Les Nouvelles Obligations n'ont pas été offertes ou cédées et ne seront ni offertes ni cédées, directement ou indirectement, au public en France. Toute offre ou cession de Nouvelles Obligations ou distribution de documents d'offre des Nouvelles Obligations n'a été et ne sera effectuée en France qu'à (a) des personnes fournissant le service d'investissement de gestion de portefeuille pour compte de tiers et/ou (b) des investisseurs qualifiés, agissant pour compte propre, tels que définis aux et en conformité avec les articles L.411-1, L.411-2 et D.411-1 du Code monétaire et financier.

Royaume-Uni

Le présent communiqué est adressé uniquement et directement (i) aux personnes qui sont situées en dehors du Royaume-Uni, (ii) aux professionnels en matière d'investissement («  Investment Professionals  ») au sens de l'article 19(5) du Financial Services and Markets Act 2000 (Financial Promotion) Order 2005 (l'«  Ordonnance  »), (iii) aux personnes visées par l'article 49(2) (a) à (d) (sociétés à capitaux propres élevés, associations non-immatriculées, etc.) de l'Ordonnance, ou (iv) à toute autre personne à qui le présent communiqué pourrait être adressé conformément à la loi (les personnes mentionnées aux paragraphes (i), (ii), (iii) et (iv) étant ensemble désignées comme les «  Personnes Habilitées  »). Les Nouvelles Obligations sont uniquement destinées aux Personnes Habilitées et toute invitation, offre de contrat relative à la souscription, l'achat ou l'acquisition des Nouvelles Obligations ne peut être adressé ou conclu qu'avec des Personnes Habilitées. Toute personne autre qu'une Personne Habilitée doit s'abstenir d'utiliser ou de se fonder sur le présent communiqué et les informations qu'il contient.

Le présent communiqué ne constitue pas un prospectus approuvé par la Financial Conduct Authority ou par toute autre entité de régulation du Royaume-Uni au sens de la Section 85 du Financial Services and Markets Act 2000.

États-Unis d'Amérique

Ce communiqué ne peut pas être publié, distribué ou transmis aux États-Unis d'Amérique (y compris dans leurs territoires et dépendances, tout État des États-Unis d'Amérique et le district de Columbia). Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre ni une sollicitation d'achat des titres financiers aux États-Unis d'Amérique ou à des, ou pour le compte ou le bénéfice de ressortissants américains ( U.S. Persons ) (tel que défini dans le U.S. Securities Act of 1933 , tel que modifié (le «  Securities Act  »). Les titres financiers mentionnés dans ce communiqué n'ont pas été et ne seront pas enregistrés au titre du Securities Act, ou du droit de l'un quelconque des Etats des États-Unis d'Amérique, et ne pourront être offerts ou vendus aux États-Unis d'Amérique ou à des, ou pour le compte ou le bénéfice de ressortissants américains ( U.S. Persons ), qu'à travers un régime d'exemption ou dans le cadre d'une opération non soumise à une obligation d'enregistrement au titre du Securities Act ou du droit des Etats susvisés. Les Nouvelles Obligations ont été offertes ou vendues uniquement à des personnes qui ne sont pas des ressortissants américains ( non-U.S. Persons ), en dehors des États-Unis d'Amérique dans le cadre d'opérations extra-territoriales ( offshore transactions ), conformément à la Regulation S du Securities Act. La Société n'a pas l'intention d'enregistrer l'offre en totalité ou en partie aux États-Unis d'Amérique ni de faire une offre au public aux États-Unis d'Amérique.

Afrique du Sud, Australie, Canada et Japon

Les Nouvelles Obligations n'ont pas été et ne seront pas offertes, vendues ou acquises en Afrique du Sud, en Australie, au Canada, ou au Japon. Les informations contenues dans ce communiqué ne constituent pas une offre de valeurs mobilières en Afrique du Sud, en Australie, au Canada ou au Japon.

La diffusion de ce communiqué dans certains pays peut constituer une violation des dispositions légales en vigueur.

Les Banques agissent pour le compte exclusif de la Société dans le cadre de l'émission des Nouvelles Obligations et pour aucune autre personne. Ils ne considéreront aucune autre personne comme leur client dans le cadre de cette émission et n'encourront aucune responsabilité à l'égard d'une personne autre que la Société au titre de la protection assurée à leurs clients, ou de la fourniture de conseil dans le cadre de l'émission, des Nouvelles Obligations elles-mêmes, du contenu de ce communiqué de presse ou de toute autre opération, accord ou toute autre chose décrite dans ce communiqué de presse.
Dans le cadre de l'émission des Nouvelles Obligations, les Banques et leurs affiliés pourront prendre une partie des Nouvelles Obligations dans leur émission pour compte propre et dans cette capacité pourront souscrire, acquérir, conserver, acheter, vendre, offrir à la vente ou négocier pour leur propre compte de telles Nouvelles Obligations et d'autres valeurs mobilières de la Société ou des investissements liés à l'émission des Nouvelles Obligations, à la Société ou autrement.

En conséquence, les références aux titres émis, offerts, souscrits, acquis, placés ou distribués doivent être lues comme incluant toute émission, offre, souscription, acquisition, placement, distribution ou négociation faite par les Banques et leurs affiliés agissant comme investisseurs pour compte propre. Les Banques n'ont pas l'intention de communiquer l'étendue de tels investissements ou opérations autrement qu'en conformité avec les obligations légales ou règlementaires applicables.

Aucune des Banques, ni aucun de leurs directeurs, salariés, conseillers ou mandataires respectifs ne pourra être tenu comme responsable d'une quelconque déclaration ou garantie, expresse ou implicite, quant à la véracité, au caractère exact ou complet de l'information contenue dans ce communiqué de presse (ou si une quelconque information a été omise du communiqué de presse) ou de n'importe quelle autre information concernant la Société, ses filiales ou sociétés liées, qu'elle soit écrite, orale ou sous la forme d'un visuel ou d'un format électronique, quelle que soit la manière dont celle-ci est transmise ou rendue disponible, ou pour n'importe quelle perte subie, du fait de l'utilisation de ce communiqué de presse, de son contenu ou autrement en connexion avec celui-ci.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: VINCI via GlobeNewswire

HUG#2150642

Groupe Casino : CGP - Opérations actions propres 15-11-2017 au 17-11-2017 17-11-2017 19:36

La Suite...

CASINO, GUICHARD-PERRACHON
Société anonyme au capital de 169 825 403,88 €
Siège social : 1, Cours Antoine Guichard
42000 SAINT-ETIENNE
554 501 171 R.C.S. SAINT-ETIENNE

Communiqué relatif aux achats d'actions effectués dans les conditions
de l'article 5 du Règlement européen n° 596/2014

Entre le 15 novembre 2017 et le 17 novembre 2017, la société Casino, Guichard-Perrachon a racheté 18 625 actions au prix moyen de 47,11 € dans le cadre de la couverture des plans d'attribution gratuite d'actions.

Les opérations sont détaillées dans l'annexe jointe au présent communiqué.

Saint-Etienne, le 17 novembre 2017


Annexe

I.    Présentation agrégée par jour et par marché

Nom de l'émetteur  : Casino, Guichard-Perrachon

Code identifiant émetteur  : 969500VHL8F83GBL6L29

Code identifiant de l'instrument financier  : FR0000125585

Devise  : Euro

Jour de la transaction Volume total journalier
(en nombre d'actions)
Prix pondéré moyen journalier d'acquisition des actions Marché
2017-11-152 90647,3672137 649,00
2017-11-1615447,41007 301,14
2017-11-1715 56547,0570732 442,21
Total 18 625 47,1083 877 392,34
    

II.        Détail transaction par transaction

Nom de l'émetteur  : Casino, Guichard-Perrachon
Code identifiant émetteur  : 969500VHL8F83GBL6L29

Nom du PSI  : Kepler Cheuvreux SA
Code identifiant PSI  : 9695005EOZG9X8IRJD84

Code identifiant de l'instrument financier  : FR0000125585

Devise  : Euro

Objectif du rachat  : Couverture attribution salariée

Jour/heure de la transaction Prix unitaire (unité) Quantité achetée Code identifiant marché Numéro de référence de la transaction
20171115 15:51:0847,3200600XPAREUR101272249
20171115 15:51:0847,3200207XPAREUR101272250
20171115 15:51:1947,3200600XPAREUR101272270
20171115 15:51:1947,3200593XPAREUR101272271
20171115 15:55:2847,475069XPAREUR101272990
20171115 15:55:4147,4600116XPAREUR101273012
20171115 16:00:4847,450063XPAREUR101273930
20171115 16:01:2047,4500135XPAREUR101273971
20171115 16:01:2047,450025XPAREUR101273972
20171115 16:06:4147,4900147XPAREUR101275112
20171115 16:11:4047,485013XPAREUR101276221
20171115 16:13:5147,480035XPAREUR101276593
20171115 16:13:5147,480017XPAREUR101276594
20171115 16:15:4747,4700146XPAREUR101276990
20171115 16:47:2347,4900140XPAREUR101286191
20171116 16:49:0447,410075XPAREUR101356738
20171116 16:49:0447,410079XPAREUR101356739
20171117 09:09:2747,410044XPAREUR101369493
20171117 09:09:2747,410042XPAREUR101369494
20171117 09:18:5047,4150125XPAREUR101370309
20171117 09:23:3647,330027XPAREUR101370717
20171117 09:23:3647,330099XPAREUR101370718
20171117 09:30:3247,375080XPAREUR101371602
20171117 09:30:3247,375048XPAREUR101371603
20171117 09:37:5247,330048XPAREUR101372640
20171117 09:39:3347,2550131XPAREUR101372857
20171117 09:42:1747,2200109XPAREUR101373078
20171117 09:55:0747,4000100XPAREUR101374201
20171117 09:55:0747,400021XPAREUR101374202
20171117 09:56:5247,3950110XPAREUR101374296
20171117 09:58:2047,37509XPAREUR101374439
20171117 09:58:2047,375097XPAREUR101374442
20171117 10:05:0147,3100100XPAREUR101375102
20171117 10:05:0147,310012XPAREUR101375103
20171117 10:13:1647,2650100XPAREUR101375846
20171117 10:13:1647,26505XPAREUR101375847
20171117 10:26:1447,2550130XPAREUR101376976
20171117 10:35:0847,2750116XPAREUR101377645
20171117 10:36:1347,2550133XPAREUR101377732
20171117 10:47:0847,1650137XPAREUR101378511
20171117 10:47:0847,165020XPAREUR101378512
20171117 10:48:0747,1500193XPAREUR101378616
20171117 10:50:2947,1550121XPAREUR101378873
20171117 10:53:2047,1400106XPAREUR101379068
20171117 10:56:4247,0700133XPAREUR101379364
20171117 10:58:3347,0400123XPAREUR101379524
20171117 11:01:0747,030062XPAREUR101379750
20171117 11:01:0747,030087XPAREUR101379751
20171117 11:02:2446,9850100XPAREUR101379869
20171117 11:02:2446,985053XPAREUR101379870
20171117 11:02:2446,985079XPAREUR101379871
20171117 11:03:5846,9300111XPAREUR101379957
20171117 11:06:2646,870013XPAREUR101380175
20171117 11:06:2646,8700130XPAREUR101380176
20171117 11:08:3846,825069XPAREUR101380354
20171117 11:08:3846,825055XPAREUR101380355
20171117 11:08:3846,8250103XPAREUR101380356
20171117 11:10:2846,7900147XPAREUR101380519
20171117 11:11:0146,840012XPAREUR101380570
20171117 11:11:0146,840048XPAREUR101380571
20171117 11:11:0146,840083XPAREUR101380572
20171117 11:14:3046,8300121XPAREUR101380841
20171117 11:15:0346,9750151XPAREUR101380914
20171117 11:15:0346,975078XPAREUR101380915
20171117 11:15:1446,9600198XPAREUR101381010
20171117 11:15:2146,9300414XPAREUR101381032
20171117 11:15:3646,9550100XPAREUR101381056
20171117 11:15:3646,955079XPAREUR101381057
20171117 11:16:5646,980014XPAREUR101381133
20171117 11:17:3746,9800163XPAREUR101381169
20171117 11:17:5246,9600108XPAREUR101381179
20171117 11:19:1846,9550159XPAREUR101381357
20171117 11:22:0246,995034XPAREUR101381658
20171117 11:22:0246,995090XPAREUR101381659
20171117 11:24:3346,975017XPAREUR101381861
20171117 11:24:3346,975090XPAREUR101381862
20171117 11:26:1447,0150152XPAREUR101382030
20171117 11:27:2047,0400105XPAREUR101382151
20171117 11:33:5647,065078XPAREUR101382678
20171117 11:33:5647,065049XPAREUR101382679
20171117 11:34:4147,0800196XPAREUR101382732
20171117 11:38:0947,100021XPAREUR101382954
20171117 11:38:2047,1350100XPAREUR101382973
20171117 11:38:2047,135050XPAREUR101382974
20171117 11:38:2047,135079XPAREUR101382975
20171117 11:38:4247,0950100XPAREUR101382993
20171117 11:38:4247,095038XPAREUR101382994
20171117 11:44:2347,0550127XPAREUR101383338
20171117 11:49:1547,055043XPAREUR101383724
20171117 11:49:1547,055068XPAREUR101383725
20171117 11:52:2747,0800126XPAREUR101384101
20171117 11:55:0147,1200127XPAREUR101384432
20171117 12:01:2647,1350100XPAREUR101385070
20171117 12:01:2647,135035XPAREUR101385071
20171117 12:05:5047,1000100XPAREUR101385517
20171117 12:05:5047,100044XPAREUR101385518
20171117 12:11:5347,055039XPAREUR101386069
20171117 12:11:5347,055074XPAREUR101386070
20171117 12:17:2347,0500129XPAREUR101386529
20171117 12:24:1247,0300114XPAREUR101387151
20171117 12:28:4847,0200138XPAREUR101387558
20171117 12:31:4947,005078XPAREUR101387780
20171117 12:31:4947,00509XPAREUR101387781
20171117 12:31:4947,005048XPAREUR101387782
20171117 12:38:0447,0600103XPAREUR101388271
20171117 12:38:0447,06007XPAREUR101388272
20171117 12:40:5147,0900105XPAREUR101388477
20171117 12:40:5147,090032XPAREUR101388478
20171117 12:45:3247,0900159XPAREUR101388819
20171117 12:51:4247,0850134XPAREUR101389326
20171117 12:58:3847,1200132XPAREUR101389733
20171117 13:00:2847,15006XPAREUR101389887
20171117 13:00:5147,135087XPAREUR101389929
20171117 13:00:5147,135045XPAREUR101389930
20171117 13:01:3447,1200100XPAREUR101389990
20171117 13:01:3447,120018XPAREUR101389991
20171117 13:06:0447,075082XPAREUR101390383
20171117 13:06:0447,075024XPAREUR101390384
20171117 13:08:5447,070067XPAREUR101390531
20171117 13:08:5447,070039XPAREUR101390532
20171117 13:19:1347,0350172XPAREUR101391228
20171117 13:20:1847,025053XPAREUR101391297
20171117 13:20:1847,025051XPAREUR101391298
20171117 13:20:1847,02502XPAREUR101391299
20171117 13:24:1047,0650136XPAREUR101391514
20171117 13:28:2047,080050XPAREUR101391780
20171117 13:28:2047,080073XPAREUR101391781
20171117 13:33:1347,1100108XPAREUR101392112
20171117 13:39:0847,100070XPAREUR101392455
20171117 13:41:5447,100082XPAREUR101392620
20171117 13:41:5447,100032XPAREUR101392621
20171117 13:46:3747,0950170XPAREUR101392954
20171117 13:50:4047,1250107XPAREUR101393259
20171117 13:54:1147,085015XPAREUR101393540
20171117 13:54:1147,085093XPAREUR101393541
20171117 14:00:0147,0700179XPAREUR101393867
20171117 14:05:0547,020053XPAREUR101394248
20171117 14:05:0547,020058XPAREUR101394249
20171117 14:09:3147,0150151XPAREUR101394481
20171117 14:23:2147,0600127XPAREUR101395421
20171117 14:25:2147,045053XPAREUR101395555
20171117 14:26:2547,0650213XPAREUR101395643
20171117 14:29:4047,0300127XPAREUR101395866
20171117 14:32:5347,020067XPAREUR101396199
20171117 14:32:5347,020049XPAREUR101396200
20171117 14:35:5447,0150108XPAREUR101396445
20171117 14:35:5447,0150168XPAREUR101396446
20171117 14:43:5946,9250164XPAREUR101397229
20171117 14:49:2246,9300116XPAREUR101397744
20171117 14:55:1546,9100181XPAREUR101398395
20171117 15:01:0846,9100131XPAREUR101398952
20171117 15:05:4446,8600134XPAREUR101399381
20171117 15:11:4646,8350112XPAREUR101400025
20171117 15:17:0746,8700116XPAREUR101400458
20171117 15:21:1646,8100160XPAREUR101400900
20171117 15:25:3446,7600133XPAREUR101401464
20171117 15:28:4346,8400111XPAREUR101401849
20171117 15:28:4846,8400153XPAREUR101401858
20171117 15:30:3146,8500171XPAREUR101402412
20171117 15:40:4546,8550146XPAREUR101404125
20171117 15:50:5046,8300116XPAREUR101406220
20171117 16:00:1346,8900115XPAREUR101407982
20171117 16:04:0546,9000121XPAREUR101408859
20171117 16:11:4146,935079XPAREUR101410130
20171117 16:29:5047,020064XPAREUR101413342
20171117 16:29:5047,020068XPAREUR101413343
20171117 16:37:0747,130064XPAREUR101414542
20171117 16:37:0747,130075XPAREUR101414543
20171117 16:42:1247,1300126XPAREUR101415338
20171117 16:54:5747,265047XPAREUR101417839
20171117 16:55:0547,250065XPAREUR101417858
20171117 17:01:0047,255048XPAREUR101419113
20171117 17:01:0047,255071XPAREUR101419114
20171117 17:09:0747,220078XPAREUR101420997
20171117 17:09:0747,2200236XPAREUR101420998
20171117 17:09:0747,220013XPAREUR101420999
20171117 17:18:3047,2200143XPAREUR101423489
20171117 17:29:4047,190026XPAREUR101426845
20171117 17:29:4147,190070XPAREUR101426855
20171117 17:29:4447,180011XPAREUR101426921
20171117 17:29:5047,200070XPAREUR101427223
20171117 17:29:5047,2000124XPAREUR101427224
20171117 17:29:5047,200070XPAREUR101427225
20171117 17:29:5047,2000242XPAREUR101427226
20171117 17:29:5847,200034XPAREUR101427330



This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Groupe Casino via GlobeNewswire

HUG#2150633

PHARMAGEST INTERACTIVE : Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2017 : + 8,46 % 17-11-2017 18:00

La Suite...

Villers-lès-Nancy, le 17 novembre 2017 - 18h30 (CET)

COMMUNIQUE DE PRESSE

Chiffre d'affaires du 3 ème trimestre 2017 : + 8,46 %

En millions d'euros 2017 2016 Variation
1 er trimestre 35,4230,46 + 16,30 %
2 ème trimestre 36,6033,07 + 10,69 %
3 ème trimestre (non audité) 32,54 30,00   + 8,46 %
Cumul 9 mois104,5693,53+ 11,80 %

Pour ce 3 ème trimestre 2017, le Groupe PHARMAGEST réalise un chiffre d'affaires de
32,54 M€ en progression de 8,46% par rapport au 3 ème trimestre 2016.

Sur les 9 mois de 2017, le chiffre d'affaires consolidé du Groupe PHARMAGEST atteint 104,56 M€ en progression de 11,80% par rapport aux 9 premiers mois de 2016.

Point sur l'activité au cours du 3 ème trimestre 2017 :

  • La Division Solutions Pharmacie Europe maintient un bon niveau de croissance sur ce 3 ème trimestre 2017 (+ 2,78%) ; le déploiement des dossiers belges (MULTIPHARMA et COOP) commence à porter leurs fruits. Au 30 septembre 2017, la Division affiche un chiffre d'affaires de 74,72 M€, en progression de 3,24% par rapport au 30.09.2016, ce qui représente 71,50% du chiffre d'affaires global du Groupe.
     
  • La Division Solutions pour les Etablissements Sanitaires et Médico-Sociaux consolide sa croissance : le nombre de structures équipées progresse, avec un panier moyen légèrement inférieur à celui de 2016 pour les nouveaux clients. On peut noter l'impact positif d'AXIGATE (+ 795 K€) intégrée au Groupe au 1 er juillet. Au 30 septembre 2017, cette Division affiche un chiffre d'affaires de 9,45 M€, en progression de 29,68% par rapport au 30.09.2016, ce qui représente 9% du chiffre d'affaires global du Groupe.
     
  • La Division Solutions e-Santé bénéficie de la croissance de son chiffre d'affaires récurrent qui lui donne de la visibilité. La Division affiche un chiffre d'affaires de
    7,89 M€, en progression de 18,80% par rapport au 30.09.2016, ce qui représente 7,55% du chiffre d'affaires global du Groupe.
     
  • La Division Fintech  : malgré un ralentissement de la progression de son activité sur ce 3 ème trimestre 2017 du fait notamment de la période estivale (peu d'investissements du fait de cycle des congés), cette Division affiche au 30 septembre 2017 un chiffre d'affaires de 12,50 M€, avec une solide progression de 73,13% par rapport au 30.09.2016, ce qui représente 11,95% du chiffre d'affaires global du Groupe.

          

Perspectives :

Conformément à ses ambitions stratégiques, les Divisions Solutions Pharmacie Europe, des Etablissements Sanitaires et Médico-Sociaux et Solutions e-Santé poursuivent le développement de solutions qui s'intègrent dans le parcours de vie des patients, tant sur l'aspect organisationnel (en assurant notamment la coordination de tous les professionnels de santé suivant le prisme « ville-hôpital ») que technique.

Aujourd'hui, cette vision stratégique du Groupe PHARMAGEST se trouve être en parfaite adéquation avec les nouvelles directives gouvernementales. Mme la Ministre de la Santé Agnès BUZYN a lancé officiellement ce 7 novembre une consultation publique sur la Stratégie Nationale de Santé, autour de quatre thèmes prioritaires identifiés par le Gouvernement : la promotion de la santé et la prévention, la lutte contre les inégalités sociales ou territoriales, la qualité et la pertinence des soins, l'innovation et la place des citoyens dans la gouvernance du système de santé. Les questions de santé sur le long terme sont considérées par les autorités ; ce sont des éléments très positifs pour le Groupe.

Concernant la Division Fintech, après un ralentissement saisonnier des investissements, le niveau d'activité enregistré sur les mois de septembre et d'octobre est un indicateur qui permet d'envisager sereinement les prochains mois. La Division poursuit le développement de nouvelles versions de sa plateforme et de nouveaux outils.
             
             
Calendrier financier :

  • Publication du chiffre d'affaires 2017 : le 15 février 2018

A propos du Groupe PHARMAGEST :

Le Groupe PHARMAGEST est le leader français de l'informatique officinale avec plus de 41% de parts de marché. Avec plus de 900 collaborateurs, la stratégie du Groupe PHARMAGEST s'articule autour d'un coeur de métier : l'innovation informatique au service de la Santé et le développement de 2 axes prioritaires : 1/ les services et technologies à destination des professionnels de santé, notamment l'accompagnement du pharmacien dans le suivi de l'observance ; 2/ les domaines technologiques capables d'améliorer l'efficience des systèmes de santé.

Pour servir cette stratégie, le Groupe PHARMAGEST a développé des métiers spécialisés: informatique officinale, solutions pour la e-Santé, solutions pour les professionnels de santé, solutions pour les laboratoires pharmaceutiques, applications et objets de santé connectés, place de marché en financement des ventes...

Ces activités sont réparties en 4 Divisions : Solutions Pharmacie Europe, Solutions pour les établissements sanitaires et médico-sociaux, Solutions e-Santé et Fintech.

 
  


Coté sur Euronext Paris(TM) - Compartiment B
Indices : CAC ® SMALL et CAC ® All-Tradable par inclusion
Eligible au Service de Règlement Différé (SRD) Long-only
ISIN : FR 0012882389 - Reuters : PHA.PA  - Bloomberg :  PMGI FP

Retrouvez toute l'actualité du Groupe PHARMAGEST sur www.pharmagest.com

CONTACTS

Relations Analystes Investisseurs :
Directeur Administratif et Financier : Jean-Yves SAMSON
Tél. 03 83 15 90 67 - jean-yves.samson@pharmagest.com

Relations Presse :
FIN'EXTENSO - Isabelle APRILE
Tél. 01 39 97 61 22 - i.aprile@finextenso.fr




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: PHARMAGEST INTERACTIVE via GlobeNewswire

HUG#2150553

ATOS : Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social 17-11-2017 17:25

La Suite...

Article L. 233-8-II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'AMF

Dénomination sociale de l'émetteur :             Atos SE

Name and address of the Company :               River Ouest

                                                                        80 Quai Voltaire

                                                                        95870 Bezons

                                                                        (code ISIN FR 0000051732)                                                                   

Date d'arrêté des informations

 

Declaration date
Nombre total d'actions composant le capital

 

Total number of shares
Nombre total de droits de vote

 

Total number of voting rights
 

 

31/10/2017
 

 

105 404 283

 
Nombre de droits de vote théoriques : 105 404 283

 

Number of theoretical voting rights : 105 404 283

 
   Nombre de droits de vote exerçables* : 105 290 705

 

Number of effective voting rights **  : 105 290 705

 

* Nombre de droits de vote exerçables = nombre de droits de vote théoriques (ou nombre total de droits de vote attachés aux actions) - actions privées du droit de vote

** Number of effective voting rights = number of theoretical voting rights (or total number of voting rights attached to shares) - shares without voting rights




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: ATOS via GlobeNewswire

HUG#2150622

ATOS : Déclaration des transactions sur actions propres 17-11-2017 17:25

La Suite...

Conformément à la réglementation relative aux rachats d'actions, Atos SE déclare ci-après les opérations d'achats d'actions propres pour un montant de 13,8 millions d'euros réalisées du vendredi 10 novembre 2017 au jeudi 16 novembre 2017 dans le cadre d'un mandat confié à un prestataire de services d'investissements, tel qu'annoncé par le Groupe, le 25 octobre 2017. 

Séance du ISIN Nombres de titres achetés Prix moyen pondéré 
(en  euros)
Montant
(en  euros)
Code identifiant Marché
10/11/2017FR0000051732  22 396   126,59    2 835 109,64  XPAR
13/11/2017FR0000051732  19 254   125,97   2 425 426,38  XPAR
14/11/2017FR0000051732  28 000   126,77   3 549 560,00  XPAR
15/11/2017FR0000051732  21 336   127,27   2 715 432,72  XPAR
16/11/2017FR0000051732  17 700   126,25   2 234 625,00  XPAR
Total     108 686     13 760 153,74   

 

La liste des transactions sous une forme détaillée est disponible sur notre site atos.net dans la rubrique information réglementée [ lien ]. 

Contacts

Relations Investisseurs :

Gilles Arditti : +33 1 73 26 00 66

gilles.arditti@atos.net  

A propos d'Atos  

Atos est un leader international de la transformation digitale avec environ 100 000 collaborateurs dans 72 pays et un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 12 milliards d'euros. Numéro un européen du Big Data, de la Cybersécurité, des supercalculateurs et de l'environnement de travail connecté, le Groupe fournit des services Cloud, solutions d'infrastructure et gestion de données, applications et plateformes métiers, ainsi que des services transactionnels par l'intermédiaire de Worldline, le leader européen des services de paiement. Grâce à ses technologies de pointe et son expertise digitale & sectorielle, Atos accompagne la transformation digitale de ses clients dans les secteurs Défense, Finance, Santé, Industrie, Médias, Énergie & Utilities, Secteur Public, Distribution, Télécoms, et Transports. Partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et Paralympiques, le Groupe exerce ses activités sous les marques Atos, Atos Consulting, Atos Worldgrid, Bull, Canopy, Unify et Worldline. Atos SE (Societas Europea) est une entreprise cotée sur Euronext Paris et fait partie de l'indice CAC 40. atos.net - Suivez-nous sur  @Atos




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: ATOS via GlobeNewswire

HUG#2150620

Befimmo SA - Gouvernance d'entreprise : Composition du Conseil d'administration de Befimmo - Embargo 17.11.2017 17h40 17-11-2017 17:00

La Suite...
Lors de sa réunion du 16 novembre 2017, le Conseil d'administration de Befimmo SA a pris acte de la démission de Monsieur Guy Van Wymersch-Moons en sa qualité d'Administrateur. 
Le Conseil prendra les mesures nécessaires afin de pourvoir à son remplacement.
Befimmo tient à remercier Monsieur Van Wymersch-Moons pour sa contribution aux travaux du Conseil d'administration.
 
Cliquez sur le lien ci-dessous pour consulter le communiqué de presse :



This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Befimmo SA via GlobeNewswire

HUG#2150607

Aedifica SA : Rachat d'actions propres 17-11-2017 17:00

La Suite...

Veuillez trouver ci-dessous un communiqué de presse de la société immobilière réglementée publique de droit belge Aedifica, cotée sur Euronext Brussels, relatif à un rachat d'actions propres.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Aedifica via GlobeNewswire

HUG#2150465

CGG : Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social 17-11-2017 17:26

La Suite...

CGG

S ociété anonyme au capital de 17 706 519 euros
Siège social : Tour Maine Montparnasse
33 avenue du Maine 75015 Paris
969 202 241 R.C.S. Paris

Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote
et d'actions composant le capital social

Article 223-16 Règlement Général de l'Autorité des Marchés Financiers

 

Date d'arrêté des informations

 
 

Nombre total d'actions composant le capital
 

Nombre
de droits de vote théoriques
 

31 octobre 2017

 
 

22 133 149
 

20 804 877



This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: CGG via GlobeNewswire

HUG#2150612

Fédérer les énergies pour recruter durablement 17-11-2017 15:53

La Suite...

Recruter de nouveaux collaborateurs est un réel relai de croissance pour les entreprises et contribue fortement à leur permettre de se développer sereinement. Cela passe bien entendu par des actions qui consistent à se faire connaitre des demandeurs d'emploi, mais aussi par la mise en oeuvre d'une démarche vertueuse pour faire grandir et évoluer ses collaborateurs une fois recrutés. Il est donc fondamental de bien prendre la mesure de l'ensemble des actions à mettre en oeuvre et de positionner le volet RH comme un axe stratégique de la gouvernance de l'entreprise.

Multiplier les initiatives pour se faire connaître

À ce stade, il est nécessaire de cartographier tous les dispositifs existants pour donner de la visibilité à son entreprise et sensibiliser les demandeurs d'emploi sur les opportunités proposées. Pour ce faire, un mix d'actions est nécessaire : approche directe, job boards, campagnes de communication, etc. Au-delà de ces éléments, un travail avec les antennes des différentes agences de type Pôle Emploi peut être un bon moyen de mener à bien des actions de sensibilisation et de découverte de l'entreprise. Cette démarche de proximité peut s'avérer être un canal très performant et opérationnel. 

Avoir une approche sociale et durable

La mise en place d'un projet de type RSE peut également jouer un rôle important. Cette démarche implique de mettre en place des actions de long terme qui viendront accompagner les collaborateurs tout au long de leurs missions et évolutions en posant les bases d'un cadre vertueux leur permettant de donner le meilleur d'eux-mêmes. Attention toutefois à ne pas se servir de la RSE comme d'un simple label, il est indispensable de lui donner une application concrète pour en mesurer les gains en matière de ressources humaines.

La culture de la bienveillance du management

Nous pouvons également évoquer les aspects liés à la culture de la bienveillance. Il s'agit là d'un chantier stratégique à mettre en oeuvre, qui consiste à faire bouger les lignes du management traditionnel. Ainsi, les managers doivent prendre de la hauteur et être là pour faire grandir leurs collaborateurs afin qu'ils puissent s'inscrire et évoluer durablement dans l'entreprise. Cette approche encore peu répandue est un différenciateur majeur et permet de faire naitre une culture d'entreprise unique, synonyme de bien-être et de croissance durable. 

Ces éléments mettent en avant que le recrutement de talents nécessite de mettre en place des actions complémentaires et de faire évoluer son organisation pour intégrer de nouveaux codes de management qui sont aujourd'hui incontournables pour se distinguer et bâtir une collaboration efficace. Ne pas tenir compte de ces éléments revient tout simplement à nier tout principe de réalité et à ne pas se donner les moyens de recruter de nouveaux talents. Attention donc à prendre les bonnes décisions pour réussir sa gouvernance RH.

Par Philippe PELFORT, Directeur Général de SEA TPI




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: SEA TPI via GlobeNewswire

HUG#2150596

AIR FRANCE - KLM : Déclaration du nombre de droits de vote au 16 novembre 2017 17-11-2017 15:00

La Suite...

Déclaration du nombre de droits de vote

Informations relatives au nombre total de droits de vote et d'actions prévues par l'article L.233-8 II du code du commerce et l'article 223-16 du règlement général de l'Autorité des marchés financiers.

Date Nombre
d'actions
Nombre total de droits de vote  

 
16/11/2017428 634 035  Nombre de droits de vote théoriques :

 

Nombre de droits de vote exerçables :
504 635 266
   502 372 467



This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: AIR FRANCE - KLM via GlobeNewswire

HUG#2150494

Gunvor obtient une facilité de crédit renouvelable de 1,39 milliard de dollars américains 17-11-2017 15:31

La Suite...

Un solide soutien bancaire pour la stratégie du Groupe entraîne une souscription bien plus importante

GENÈVE, le 16 novembre 2017 (GLOBE NEWSWIRE) - Gunvor Group Ltd (« Gunvor » ou le « Groupe ») a signé une facilité de crédit renouvelable (« RCF ») de 1,39 milliard de dollars américains en faveur de Gunvor International B.V. et Gunvor SA (les « Emprunteurs »). La RCF, lancée à 1 milliard de dollars américains, a été largement sursouscrite, dégageant 1,81 milliard de dollars américains, un chiffre jamais atteint pour la facilité. La RCF a été réduite pour répondre aux besoins du Groupe, qui utilisera les fonds pour financer les objectifs généraux de l'entreprise et les besoins en fonds de roulement.

« Gunvor continue de recevoir un soutien considérable de ses partenaires bancaires existants, mais aussi de nouveaux partenaires », a déclaré Jacques Erni, Directeur financier de Gunvor Group. « Grâce à nos efforts continus visant à renforcer la gestion de trésorerie et améliorer la structure financière, nous sommes devenus plus efficaces financièrement, avec des besoins en fonds de roulement moins importants. Dans le même temps, Gunvor continue de mettre en oeuvre sa stratégie d'expansion géographique et de diversification des produits, générant ainsi des rendements positifs dans un environnement difficile et en pleine évolution. »

La RCF remplacera la Tranche A arrivant à échéance (1,415 milliard de dollars américains) de la RCF des Emprunteurs de 1,67 milliard de dollars américains du 17 novembre 2016 et la Tranche B (210 millions de dollars) de la RCF de 1,36 milliard de dollars américains du 23 novembre 2015. La première RCF de Gunvor en Europe a été lancée en 2008 et est complétée par les facilités de crédit renouvelables asiatiques du Groupe, les facilités de crédit d'emprunt et la facilité de l'OSBI.

ABN AMRO Bank N.V., Crédit Agricole Corporate and Investment Bank, Credit Suisse (Switzerland) Ltd, DBS Bank Ltd., ING Bank N.V., Natixis, Rabobank, Société Générale Corporate & Investment Banking, UBS Switzerland AG et UniCredit Bank AG (formant ensemble « Bookrunning Mandated Lead Arrangers ») ont été mandatés pour organiser la Facilité. ABN AMRO Bank N.V., Crédit Agricole Corporate and Investment Bank, ING Bank N.V., Natixis et Rabobank ont agi à titre de teneurs de titres actifs (« Active Bookrunners »), tandis que Credit Suisse (Switzerland) Ltd est un Agent de facilité et de sécurité (« Facility and Swingline Agent »).

Deutsche Bank AG, Amsterdam Branch, Mizuho Bank, Ltd, et Emirates NBD PJSC, succursale de Londres ont rejoint en qualité de « Senior Mandated Lead Arrangers », avec APICORP, Citigroup Global markets Limited, DZ Bank AG Deutsche Zentral-Genossenschaftsbank, Frank am Main, KfW-IPEX, Nedbank et Sumitomo Mitsui Trust Bank en tant que « Mandated Lead Arrangers ».

The Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ, Limited, Commerzbank, Raiffeisen Bank International AG, et Sumitomo Mitsui Banking Corporation ont rejoint en tant que « Lead Arrangers », avec Mashreqbank, Arab Bank (Switzerland) Ltd, Banco do Brasil, Bank ABC, Banque de Commerce et de Placements, Goldman Sachs, Gulf International Bank, Habib Bank AG Zurich, HSH Nordbank et UBAF en qualité d'« Arrangers », avec Participants China Construction Bank, Beijing, Swiss Branch Zurich, Commercial Bank of Dubai, Garanti Bank International, Banque Cantonale de Genève, Attijariwafa Bank et Erste Bank AG.

La Facilité comprend deux tranches, disponibles pour Gunvor International B.V. et Gunvor SA :

  • Tranche A : Facilité de crédit renouvelable de 1,44 milliard de dollars américains d'une durée de 364 jours avec deux options de prorogation de 364 jours ;
  • Tranche B : Facilité de crédit renouvelable de 250 millions de dollars américains de trois ans avec une option de prorogation de 364 jours

À propos de Gunvor Group
Gunvor Group est l'une des plus importantes sociétés de négoce de matières premières indépendantes au monde en termes de chiffre d'affaires, créant des solutions logistiques qui transportent de manière sûre et efficace des matériaux en vrac et de l'énergie physique du lieu de leur provenance et leur stockage aux points où ils sont le plus demandés. Avec des investissements stratégiques dans les infrastructures industrielles - raffineries, pipelines, stockage, terminaux, mines et en amont - Gunvor génère une valeur durable au niveau de l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement mondiale pour ses clients.

Pour en savoir, veuillez consulter GunvorGroup.com ou @Gunvor.

Contact
M. Seth Thomas Pietras
stp@gunvorgroup.com
+41 79 870 62




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Gunvor SA via GlobeNewswire

HUG#2150566

IPSOS : Déclaration mensuelle des droits de vote - Octobre 2017 17-11-2017 15:35

La Suite...

17 novembre 2017

PUBLICATION MENSUELLE DU NOMBRE D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL ET DU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE VOTE

Articles L.233-8 II du Code de commerce et 223-16 du Règlement Général de L'AMF

Date Nombre d'actions composant le capital Nombre total de droits de vote
théoriques*exerçables**
31 octobre 2017 44 436 23552 058 50850 594 564

*Ce nombre est calculé sur la base de l'ensemble des actions auxquelles sont attachés des droits de vote, y compris les actions privées de droit de vote, conformément à l'article 223-11 du Règlement général de l'Autorité des Marchés Financiers relatif au calcul des franchissements des seuils de nombre de droits de vote.
**A titre d'information, nombre calculé « net » des actions privées de droits de vote.

Ces informations sont également disponibles sur le site Internet d'Ipsos, rubrique Information Réglementée :
http://www.ipsos.com/french/Etats_mensuels_Actions_et_Droits_Vote




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: IPSOS via GlobeNewswire

HUG#2150564

CFM Indosuez Wealth : Communiqué de presse 17-11-2017 15:00

La Suite...

                                                                                                                                                                                           17 novembre 2017

COMMUNIQUE DE PRESSE

Dans un souci constant d'amélioration de ses services, CFM Indosuez Wealth fait évoluer son organisation afin de centraliser au sein d'une structure juridique unique, CFM Indosuez Gestion, sa filiale de gestion monégasque, les activités suivantes :

  • La gestion discrétionnaire,
  • La gestion de fonds de droits étrangers et de droit monégasque,
  • La prestation intellectuelle de gestion et la contribution à la stratégie globale d'investissement.

La prestation clientèle s'en trouvera enrichie sans qu'aucune modification n'intervienne sur la relation clientèle au quotidien.

Les comptes de CFM Indosuez Gestion seront consolidés.

Le Conseil d'Administration de CFM Indosuez Wealth a donné son accord sur la mise en oeuvre dans les meilleurs délais de cette stratégie de réorganisation structurelle dont la finalisation demeure sujette à l'approbation de l'extension des agréments de sa filiale de gestion monégasque par les autorités compétentes.

***

Pour plus d'informations :

Magali Jacquet-Lagrèze             mjacquet@cfm-indosuez.mc                  +377 93 10 22 32




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: CFM Indosuez Wealth via GlobeNewswire

HUG#2150476

Prevision.io, la startup française spécialiste du Machine Learning automatisé, lève 1,5 million d'euros pour accélérer sa croissance 17-11-2017 12:40

La Suite...

Prevision.io est fière d'annoncer aujourd'hui la clôture de sa première levée de fonds d'un montant de 1,5 million d'euros. Ce premier tour de table a été orchestré par Hi inov via le fonds SNCF Digital Ventures, avec Net Venture, et Bpifrance.

Un contexte porté par l'augmentation exponentielle du volume de données

En France et dans le monde, les entreprises sont confrontées au fait de devoir gérer des données toujours plus nombreuses et variées ; celles-ci, pour être rendues utilisables par les organisations et améliorer leurs performances, doivent subir des traitements fins, rapides et intelligents. C'est ici que la nécessité d'utiliser l'intelligence artificielle est essentielle pour rester compétitif. Cependant, la mise en place de tels projets algorithmiques requiert une main d'oeuvre hautement qualifiée, rare et chère.

Pour répondre à cet enjeu crucial, Prevision.io a lancé en 2016 une plateforme qui permet aux datascientists, business analysts et experts métiers de booster leur productivité. Grâce à un outil ultra simple d'utilisation, ils peuvent générer en 3 clics des modèles prédictifs parmi les plus performants au monde, interprétables, et utilisables grâce à des API puissantes capables de traiter massivement des données en temps réel.

« Avec Prevision.io, nous facilitons tout d'abord la créativité des équipes de datascience, et surtout nous augmentons d'un facteur 1000 la productivité des équipes projets en automatisant l'apprentissage d'algorithmes et leur mise en production pour une utilisation immédiate. De plus, les algorithmes s'accompagnent de mesures dynamiques d'incertitude et d'interprétation d'une finesse encore jamais vue en Datascience » explique Nicolas Gaude, Directeur Général co-fondateur de Prevision.io.

Tuncay Isik, PDG fondateur de Prevision.io poursuit « Notre première année a été consacrée à rendre robuste notre plateforme et à satisfaire nos premiers clients grands comptes issus aussi bien du monde du transport, de l'assurance que de l'énergie. Avec cette levée, nous serons en capacité de déployer la plateforme à grande échell e ».

SNCF Digital Ventures se félicite de ce nouveau partenariat avec Prevision.io, qui avait déjà travaillé sur un projet avec voyages-sncf.com . L'agilité de la solution et l'accessibilité de la plateforme offre en effet de belles perspectives à cette jeune société dans un secteur aussi compétitif que celui de la data science.

De son côté, Net Venture souligne «  Prevision.io se situe à la pointe des startups apportant un service en Intelligence Artificielle. Nous sommes heureux d'accompagner une entreprise française qui aide de manière simple les entreprises de tous secteurs à "apprivoiser" l'IA et à en faire un outil de compétitivité distinctive  ».

A propos de Prevision.io

Créée en 2016 par une des meilleures équipes de France en Machine Learning, Prevision.io propose aux acteurs du monde financier, de la banque, de l'énergie, du retail, de la santé, de l'automobile ou des médias, une plateforme de Machine Learning automatisée en mode Saas ou On-Premise. Accessible 7 jours sur 7, 24h/24, l'outil permet de prévoir le futur quel que soit le secteur grâce à l'analyse de données et à l'utilisation d'algorithmes d'apprentissage automatique. S'adressant tant aux néophytes qu'aux experts, la technologie Prevision.io, ultra simple d'utilisation, ne nécessite aucune connaissance technique particulière ni d'infrastructure préalable pour construire simplement des modèles prédictifs hautement performants, interprétables, et immédiatement utilisables en production. Les algorithmes sont également déployables en dehors de la plateforme. Prevision.io facilite la créativité des équipes de datascience - datascientists, et met à la main des business analysts, experts métiers un outil puissant et facile à utiliser.

La startup Prevision.io s'était déjà fait remarquer à l'occasion de VIVATECH, la startup ayant été sélectionnée parmi les 5 startups les plus innovantes du salon qui a réuni en Juin dernier plus de 68000 visiteurs en 3 jours, mais aussi 6 000 Startups, plus de 1 500 fonds d'investissement et quelques milliers de TOP managers, et plus tôt dans l'année lors de France IA, l'événement de présentation de la stratégie française en intelligence artificielle qui s'est déroulé le 21 mars à la Cité des Sciences et de l'Industrie à Paris.

A propos de Hi inov
Fondée en 2013 par Pierre-Henri Dentressangle (Président) et Valérie Gombart (Directeur Général), Hi Inov SAS est la société de gestion en capital-innovation du holding d'investissement Dentressangle Initiatives. Son premier fonds, le FPCI Hi Inov 1, dont l'essentiel des 40 M€ de capitaux provient d'entrepreneurs de l'industrie et des services, cible les jeunes entreprises innovantes de l'économie numérique BtoB dans les domaines des e-services, de l'Internet mobile et des objets communicants industriels, des technologies du point de vente et de la donnée, et des logiciels SaaS dédiés à la digitalisation des entreprises. Depuis octobre 2015, Hi inov gère le fonds SNCF Digital Ventures, doté de 30M€ pour investir dans les start-ups accélératrices de la mutation digitale du groupe.

A propos de SNCF Digital Ventures
Depuis octobre 2015, Hi Inov gère pour le compte de SNCF le fonds SNCF Digital Ventures, doté de 30 M€, qui investit dans de jeunes sociétés de l'écosystème digital sur des montants compris entre 500 000 euros et 4 millions d'euros. Internet des objets, drones de surveillance, big data, applications mobiles dédiées à l'information et au service clients, . le fonds a pour ambition d'intervenir sur un large périmètre de domaines.

A propos de Net Ventures
Net Venture est un fonds de capital développement dédié à l'intelligence artificielle. Net Venture est dirigé par Roland Fitoussi et une équipe d'hommes d'entreprises connaissant les besoins de support et de réactivité nécessaires aux startups.

Contact Presse

Corinne Estève Diemunsch - presse@prevision.io - Tel : +33 (0)6 11 64 03 57




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: TiKibuzz via GlobeNewswire

HUG#2150498

Smart City par Jaguar Network : Vers un nouveau modèle de financement des collectivités 17-11-2017 10:01

La Suite...

Jaguar Nework, l'hébergeur Cloud et IoT profite du Salon des Maires et des Collectivités locales auquel il participera les 21, 22 et 23 novembre prochains Porte de Versailles (Paris) pour préciser sa vision de la ville de demain et son offre Smart City

Dans un contexte général économiquement contraint où les budgets des collectivités sont en baisse alors que le nombre d'administrés est en hausse, il est maintenant nécessaire d'apprendre à conjuguer choix techniques et réalité opérationnelle. Plus qu'une mode ou un concept, véritable révolution de l'organisation de la cité au sens premier du terme, la Smart City vient bousculer les schémas traditionnels et invite la technologie dans toutes les réflexions, notamment au travers des objets connectés : en 2020, entre 30 et 80 milliards d'objets seront connectés, contre environ 10 milliards aujourd'hui.

Attractivité : financer la modernisation des villes
Les enjeux pour les responsables de métropoles et les maires sont énormes et peuvent se résumer en un seul mot : attractivité. Qu'elle concerne les administrés actuels, les entreprises déjà implantées sur le territoire ou celles que l'on souhaite attirer, l'objectif est de taille et concerne à peu près tous les secteurs : l'énergie, les transports et la mobilité, le bien-être des administrés, la connectivité au sens large, et enfin la sécurité individuelle. Tous ces domaines peuvent prétendre à être gérés dans le cadre de SmartCity, dans une optique simple : rationnaliser les coûts afin de permettre la création de nouveaux services et ainsi.

Construire et aménager ensemble, traiter les données pour mieux les exploiter.

Afin de répondre à ces enjeux, Jaguar Network propose de construire et mettre en place avec les responsables SmartCity la solution qui leur permettra de mieux piloter leur territoire. 
Concrètement, Jaguar Network fournit le moteur de base de données urbaine (Horizon), alimenté par des différentes sources de données dont les objets IoT. Le déploiement d'un réseau de communication sécurisé (technologie LoRa) permet de délivrer aux agents des outils de pilotage en temps réel.
Cette solution globale est alimentée via de briques de solutions matérielles et logicielles spécialement conçues qui permettent de répondre aux enjeux des maires :

-  Eclairage intelligent (Energie),
-  Stationnement intelligent, contrôle du bruit et contrôle de la circulation (Transport et mobilité),
-  Gestion des déchets, services d'e-santé (Mieux vivre),
-   Libération du wifi, connectivité généralisée et garantie d'un cloud sécurisé (Connectivité),
-   Sécurité individuelle.

Maîtriser les risques liés à la sécurité des données

L'un des écueils généralement faits à propos du concept de Smart City est la sécurité des données, qu'il s'agisse de leur confidentialité ou de leur intégrité. Grâce à son expertise en matière de Datacenter, Jaguar Network propose donc une solution spécialement conçue pour ce genre de problématiques via un chiffrage de la plateforme et des donnés, ainsi que le Règlement RGPD / GDPR le préconise, d'ailleurs. 
«  La sécurité des réseaux de radiocommunication, la confidentialité des données et la résistance indispensable aux tentatives de piratages des infrastructures publiques ouvrent à de nouveaux enjeux urgents à adresser pour les collectivité  », explique Kevin Polizzi, Président-fondateur de Jaguar Network.

Et la démocratie dans tout ça ?

L'autre risque majeur de Smart City est de laisser sur le bas-côté tous les oubliés du numériques, les « digital illiterate », qu'ils le soient par choix (refus de la technologie) ou par obligation (manque de moyens).
«  La smart city se révèle comme un moteur d'accélération économique tout en privilégiant l'inclusion sociale , affirme Kevin Polizzi.  Cette ville doit être construite en collaboration étroite avec les citoyens et leur apporter de nouveaux services face aux efforts budgétaires inédits imposés aux communes. L'exploitation des données mises à disposition par l'OpenData va permettre la conduite de chantiers prioritaires avec une optique de retour sur investissement. Cette gestion outillée de nouvelle génération, reste un garant fort de notre système démocratique . »




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Jaguar Network via GlobeNewswire

HUG#2150471

Leasinvest Real Estate - Déclaration intermédiaire du gérant sur le troisième trimestre de l'exercice 2017 (01/07/2017-30/09/2017) 17-11-2017 07:00

La Suite...

 

  Résumé
 
  • Stratégie focalisée sur deux classes d'actifs, soit le retail et les bureaux et trois pays, soit le Luxembourg, la Belgique et l'Autriche :
    • Renforcement de la position en Autriche et en retail par deux acquisitions à Vienne
    • Désinvestissement total du portefeuille retail suisse et
    • Finalisation du désinvestissement de 65% du portefeuille logistique en Belgique.

  • Les prévisions pour 2017 sont confirmées par les chiffres réalisés au 30/09 (vs 30/09/16)
    • Revenus locatifs perçus stables de € 42,1 millions par rapport aux € 42,2 millions (-0,2%)
    • Le résultat EPRA* [1] au 30/09 a légèrement diminué à € 22 millions, soit € 4,46 par action (-4,1%)
    • Le résultat net a augmenté de € 25,6 millions à € 29,7 millions, soit € 6,01 par action (+16%)
    • Redéveloppements en Belgique et au Luxembourg évoluent comme prévu

 

Communiqué de presse joint (PDF)

[1] Indicateurs Alternatifs de Performance (Alternative Performance Measures - APM) au sens des directives ESMA du 5 octobre 2015 dans ce communiqué de presse sont indiqués par un astérisque (*) et sont commentés dans les annexes de ce communiqué de presse.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Leasinvest Real Estate Comm. VA via GlobeNewswire

HUG#2150399

STMicroelectronics : Déclaration de STMicroelectronics, suite à la relève de la note de crédit à Baa3 par Moody's 16-11-2017 21:31

La Suite...

Genève, le 16 novembre 2017.

Carlo Ferro, Directeur Financier de STMicroelectronics commente : « La décision de Moody's de ce jour est un autre résultat tangible de la transformation continue de ST, tirée par une croissance durable de notre chiffre d'affaires et soutenue par une position financière solide.

Nous anticipons une croissance de notre chiffre d'affaires de 18% cette année (au point médian de notre fourchette de prévisions pour le quatrième trimestre 2017) et au troisième trimestre, nous avons augmenté notre marge opérationnelle à 13,7% et notre résultat net à 236 millions de dollars, ce qui a représenté le meilleur niveau atteint depuis 15 ans. De plus, nous avons renforcé notre structure de capital avec la nouvelle émission d'obligations convertibles de 1,5 milliards de dollars réalisée en juillet 2017 à un coût nul. La décision de Moody's reflète ces résultats et surtout leur pérennité dans le temps.

Nous sommes ravis que les trois agences de notation qui publient leurs analyses sur ST sur une base sollicitée soient désormais alignées pour classer le profil de crédit de ST dans la catégorie « Investissement » (Investment grade) ».

À propos de STMicroelectronics

ST, un leader mondial sur le marché des semiconducteurs, fournit des produits et des solutions intelligents qui consomment peu d'énergie et sont au coeur de l'électronique que chacun utilise au quotidien. Les produits de ST sont présents partout, et avec nos clients, nous contribuons à rendre la conduite automobile, les usines, les villes et les habitations plus intelligentes et à développer les nouvelles générations d'appareils mobiles et de l'Internet des objets.

Par l'utilisation croissante de la technologie qui permet de mieux profiter de la vie, ST est synonyme de « life.augmented ».

En 2016, ST a réalisé un chiffre d'affaires net de 6,97 milliards de dollars auprès de plus 100 000 clients à travers le monde. Des informations complémentaires sont disponibles sur le site :  www.st.com .

Contact presse :

Nelly Dimey
Tél : 01.58.07.77.85
Mobile : 06. 75.00.73.39
nelly.dimey@st.com

Relations avec les Investisseurs

Céline Berthier

Tél : +41.22.929.58.12

celine.berthier@st.com


This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: STMicroelectronics via GlobeNewswire

HUG#2150420

WENDEL : André François-Poncet est nommé Président du Directoire de Wendel à compter du 1er janvier 2018 16-11-2017 18:02

La Suite...

André François-Poncet est nommé Président du Directoire de Wendel à compter du 1 er janvier 2018

 

Le Conseil de surveillance de Wendel, réuni ce jour sous la Présidence de François de Wendel, a nommé André François-Poncet en qualité de membre et Président du Directoire de Wendel avec effet au 1 er janvier 2018. André François-Poncet succèdera à Frédéric Lemoine, Président du Directoire de Wendel jusqu'au 31 décembre 2017.

Le Directoire de Wendel sera alors composé d'André François-Poncet, son Président, et de Bernard Gautier qui en est membre depuis 2005.

A propos d'André François-Poncet

André François-Poncet est diplômé de l'Ecole des Hautes Etudes Commerciales (HEC) et titulaire d'une maîtrise en administration des affaires (MBA) de la Harvard Business School . Il débute sa carrière en 1984, au sein de Morgan Stanley à New York et ensuite à Londres, puis à Paris où il a été en charge de la création du bureau de Morgan Stanley. Après seize années passées au sein de Morgan Stanley, il rejoint, en 2000, BC Partners (Paris et Londres) en qualité de Managing Partner jusqu'en décembre 2014 puis de Senior Advisor jusqu'en décembre 2015. Il est administrateur d'Axa depuis décembre 2016.

Agenda


30.11.2017

Investor Day 2017 / Publication de l'ANR et trading update (avant bourse).


22.03.2018

Résultats annuels 2017 / Publication de l'ANR (avant bourse).


17.05.2018

Assemblée générale 2018 / Publication de l'ANR et trading update (avant l'Assemblée générale).


06.09.2018

Résultats semestriels 2018 / Publication de l'ANR (avant bourse).


29.11.2018

Investor Day 2018 / Publication de l'ANR et trading update (avant bourse).


  À propos de Wendel

Wendel est l'une des toutes premières sociétés d'investissement cotées en Europe. Elle investit en Europe, en Amérique du Nord et en Afrique, dans des sociétés leaders dans leur secteur : Bureau Veritas, Saint-Gobain, Cromology, Stahl, IHS, Constantia Flexibles et Allied Universal dans lesquelles elle joue un rôle actif d'actionnaire industriel. Elle met en oeuvre des stratégies de développement à long terme qui consistent à amplifier la croissance et la rentabilité de sociétés afin d'accroître leurs positions de leader. À travers Oranje-Nassau Développement qui regroupe des opportunités d'investissements de croissance, de diversification ou d'innovation, Wendel est également investi dans exceet en Allemagne, Mecatherm en France, Nippon Oil Pump au Japon, Saham Group, SGI Africa et Tsebo en Afrique et CSP Technologies aux États-Unis.

Wendel est cotée sur l'Eurolist d'Euronext Paris.

Notation attribuée par Standard & Poor's : Long terme, BBB- perspective stable - Court terme, A-3 depuis le 7 juillet 2014. Wendel est le Mécène Fondateur du Centre Pompidou-Metz. En raison de son engagement depuis de longues années en faveur de la Culture, Wendel a reçu le titre de Grand Mécène de la Culture en 2012.


Pour plus d'information,

Suivez-nous sur Twitter @WendelGroup et @_FLemoine_




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: WENDEL via GlobeNewswire

HUG#2150386

FINANCIERE DE L'ODET : Information financière du troisième trimestre 2017 16-11-2017 18:00

La Suite...

FINANC re de l'odet

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Information financière du troisième trimestre 2017  Le 16 novembre 2017

Chiffre d'affaires de Financière de l'Odet + 5%

  • Chiffre d'affaires du 3 ème trimestre 2017 :
 
  • 5 177 millions d'euros incluant 3 182 millions d'euros de Vivendi en intégration globale au troisième trimestre 2017
  • +115 % en données publiées, +5 % à périmètre et taux de change constants
  • Chiffre d'affaires à fin septembre 2017 :
 
  • 12 233 millions d'euros dont 5 091 millions d'euros de Vivendi en intégration globale depuis le 26 avril 2017
  • +66 % en données publiée, +5 % à périmètre et taux de change constants
 

 

 

Chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017 

 

 

A périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017 du Groupe est en progression de 5 % à 5 177 millions d'euros. Cette évolution intègre principalement :
.

  • la croissance de 10 % de l'activité transport et logistique qui bénéficie de la hausse des taux de fret et des volumes et des bonnes performances des terminaux portuaires ;
  • la progression de 10 % de l'activité logistique pétrolière consécutive à l'augmentation des prix des produits pétroliers.
         
Elle intègre également la progression des activités communication (+2 %) et la hausse du stockage d'électricité et solutions (+2 %).

 

En données publiées, le chiffre d'affaires progresse de 115 % compte tenu d'un effet de périmètre de 2 593 millions d'euros correspondant à l'intégration globale de Vivendi sans la contribution de Havas déjà intégré globalement dans les comptes de Financière de l'Odet de 2016. Les variations de devises ont un effet négatif de 60 millions d'euros sur le chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017.

 

 

 

Chiffre d'affaires à fin septembre 2017 

 

A périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires à fin septembre 2017 est en hausse de 5 % à 12 233 millions d'euros.
En données publiées, il est en hausse de 66,3 %, en raison des variations de périmètre (+ 4 386 millions d'euros), principalement liées à l'intégration de Vivendi, et d'un effet de change négatif de 83 millions d'euros.

 

 

Évolution du chiffre d'affaires par activité
(en millions d'euros) 3 ème trimestre Cumul 9 mois
 20172016CroissanceCroissance20172016CroissanceCroissance 
   publiéeorganique  publiéeorganique 
Transport et Logistique1 4121 3306,2%10,0%4 2134 0524,0%5,8% 
Logistique Pétrolière49545010,0%10,3%1 5591 40910,6%10,7% 
Communication (Vivendi, Havas, Médias, Télécoms)3 194546484,9%2,1%6 2241 656275,7%3,2% 
  dont Vivendi (1) 3 1820n.a.2,1%5 0910n.a.4,1% 
  dont Havas (1) 0535n.a.n.a.1 0961 621n.a.-0.5% 
Stockage d'Electricité et Solutions7272(0,7%)2,0%2212200,2%1,0% 
Autres (Actifs Agricoles, Holdings)555,2%5,5%1618(7,3%)(7,3%) 
Total chiffre d'affaires Financière de l'Odet 5 177 2 403 115,4% 4,9% 12 233 7 356 66,3% 4,9%  
  1. le chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017 de Havas est inclus dans le chiffre d'affaires du troisième trimestre de Vivendi. En 2017, contribution de Vivendi du 26 avril au 30 septembre ; Contribution de Havas du 1er janvier au 30 juin  2017.

A périmètre et taux de change constants, comparés aux neuf premiers mois de 2016, les principaux secteurs ont évolué comme suit :

  • Transport et logistique, logistique pétrolière :
     
    • le chiffre d'affaires de l'activité transport et logistique progresse de près de 6 % grâce à la croissance du chiffre d'affaires de la commission de transport et de la logistique qui bénéficient de la remontée des taux de fret et des volumes. Le chiffre d'affaires des activités en Afrique ressort également en hausse avec une accélération au troisième trimestre 2017. Il intègre la forte croissance des activités des terminaux portuaires notamment en Afrique de l'Ouest (TICT au Nigeria, Abidjan Terminal en Côte d'Ivoire, Conakry Terminal en Guinée, Bénin Terminal, Freetown Terminal en Sierra Leone..), ainsi qu'une légère progression des activités de logistique et manutention portées par des nouveaux projets, bien que certains pays comme la Tanzanie ou le Cameroun soient encore pénalisés par la faiblesse du secteur pétrolier. Enfin, l'activité ferroviaire reste impactée par la baisse des trafics voyageurs et marchandises.
       
    • le chiffre d'affaires de la logistique pétrolière (+11 %) bénéficie de la hausse des prix des produits pétroliers qui compense la baisse des volumes liée à un contexte climatique moins favorable qu'au cours des neuf premiers mois 2016.
  • Communication (Vivendi, Havas, médias, télécoms) : le chiffre d'affaires des activités communication est en hausse de 3 %. La croissance organique des neuf premiers mois publiée par le Groupe Vivendi ressort à 4 % bénéficiant de la progression d'Universal Music Group (UMG) (+11 %) et de la stabilisation du Groupe Canal+ constatée au troisième trimestre 2017 (contre une baisse de 1,6 % du chiffre d'affaires des neuf premiers mois de 2017 et un recul de 2,7 % à la même période de 2016). Havas, désormais consolidé dans Vivendi, publie un chiffre d'affaires en baisse de 0,3 % avec cependant une légère progression au troisième trimestre 2017 (+0,1 %). La hausse du chiffre d'affaires des autres activités communication est surtout attribuable à la forte croissance des activités télécoms (Wifirst) où le parc de chambres et d'emplacements de campings mis en service continue de s'étendre à un rythme soutenu.
     
  • Stockage d'électricité et solutions : le chiffre d'affaires des activités industrielles (stockage d'électricité, films plastiques, terminaux et systèmes spécialisés) progresse de 1 % par rapport aux neuf premiers mois 2016, grâce à la forte croissance de la division terminaux spécialisés (bornes et sas pour les gares et les aéroports) et la bonne activité des films plastiques. En revanche, les neufs premiers mois de l'exercice ont été marqués par un repli des ventes de Bluecar en partie compensé par la hausse des ventes de Bluebus et par l'activité d'autopartage qui continue sa progression régulière avec désormais un parc de 4 950 véhicules électriques et 1 600 stations équipées de 8 200 bornes de charge. Le nombre d'abonnés annuels premium actifs aux services d'autopartage du Groupe Bolloré en France (Paris, Lyon, Bordeaux), aux États-Unis (Indianapolis) et en Italie (démarrage de Turin en octobre 2016) est en légère baisse à 115 500 en raison du succès du lancement de l'offre abonnés prêt à rouler qui compte 48 000 abonnements à fin septembre 2017. Les activités d'autopartage opérées par le Groupe représentent actuellement environ 6 millions de locations par an.

Faits marquants et évènements récents :

  • Transport et logistique 
     
    • Kribi : signature le 25 juillet 2017 du contrat de concession du nouveau terminal à conteneurs de Kribi au Cameroun. Le consortium composé de Bolloré Transport & Logistics, CMA-CGM et le groupe chinois CHEC s'est vu confier pour 25 ans le financement et l'exploitation du terminal à conteneurs de Kribi, qu'ils gèreront dans le cadre d'un partenariat public-privé. Doté d'un quai de 350 mètres et d'une profondeur de 16 mètres, le terminal de Kribi peut accueillir des navires d'une capacité de 8 000 EVP. En phase 2, Kribi Conteneurs Terminal opèrera des navires de 11 000 EVP. Il bénéficiera d'un quai de 715 mètres, et aura la capacité de traiter 1,3 million EVP.
       
    • Offre de reprise partielle des actifs de Necotrans : approbation par le Tribunal de commerce de Paris, fin août 2017, de l'offre du consortium dont le Groupe Bolloré fait partie. Cela se traduit notamment par :
      •  la reprise du fonds de commerce France de la commission de transport ;
      • l'acquisition de certaines activités oilfield en Afrique ;
      • l'acquisition du terminal de Brazzaville au Congo et de celui de Lomé au Togo (conventionnel) ; 
      • la reprise des participations minoritaires de Necotrans dans les terminaux exploités par le Groupe (Cameroun, Côte d'Ivoire, Burkina Faso et Bénin).
         
    • Sitarail : signature d'un accord avec les États de Côte d'Ivoire et du Burkina Faso sur un programme de réhabilitation de la voie reliant Abidjan (Côte d'Ivoire) à Kaya (Burkina Faso).
       
    • Gabon : inauguration le 14 octobre 2017 du nouveau terminal polyvalent d'Owendo pour lequel le Groupe Bolloré et le Groupe Olam se sont associés  pour le  développement et l'exploitation. Dans le cadre de cet accord, STCG, filiale du Groupe Bolloré, déjà titulaire de la concession du terminal conteneurs existant, devient l'opérateur exclusif de l'activité conteneur sur ce nouveau port, tandis que le groupe Olam (Gsez-Ports) assurera la gestion du terminal conventionnel. Ces développements permettront d'accroître la capacité du port d'Owendo, et ainsi de répondre aux besoins de l'économie gabonaise pour les prochaines années.
  • Communication (Vivendi, Havas, médias, télécoms)
     
    • Havas : Acquisition par Vivendi de la participation de 59,2 % dans Havas du Groupe Bolloré au prix de 9,25 euros en juillet 2017, puis lancement d'une OPAS de Vivendi sur Havas en septembre 2017. A la suite de l'offre publique d'achat simplifié, qui s'est déroulée du 21 septembre au 4 octobre 2017, puis d'une demande de rachat supplémentaire d'environ 1,6 % du capital de Havas, Vivendi  détenait en date du 11 octobre 2017 un total de 96,15 % du capital d'Havas. En raison d'un niveau de flottant réduit, Vivendi a décidé de  mettre en oeuvre une offre publique de retrait d'Havas, suivie d'un retrait obligatoire qui devrait être lancée prochainement.
       
  • Stockage d'électricité et solutions
     
    • Blue Solutions : finalisation en juillet de l'OPAS de Bolloré sur Blue Solutions, acquisition de 7,6 % de Blue Solutions pour 37,3 millions d'euros.
       
  • Participations 
     
    • Gaumont : cession en juillet 2017 de la participation dans Gaumont pour 31 millions d'euros dans le cadre de l'OPRA lancée par la société.
Évolution du chiffre d'affaires par trimestre

(en millions d'euros) 1 er trimestre 2 ème trimestre 3 ème trimestre
 2017 2016 (1) 20162017 2016 (1) 20162017 2016 (1) 2016
Transport et Logistique1 3871 3361 3521 4151 3631 3711 4121 2831 330
Logistique Pétrolière584464463479496496495449450
Communication (Vivendi, Havas, Médias, Télécoms)5315295162 4992 3735943 1943 128546
Stockage d'Electricité et Solutions736969767979727072
Autres (Actifs Agricoles, Holdings)677566555
Total chiffre d'affaires Financière de l'Odet 2 581 2 405 2 407 4 475 4 317 2 546 5 177 4 935 2 403

(1) à périmètre et change constants
Les valeurs présentées sont exprimées en millions d'euros et arrondies à la décimale la plus proche.
Par conséquent, la somme des montants arrondis peut présenter des écarts non significatifs par rapport au total reporté.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: FINANCIERE DE L'ODET via GlobeNewswire

HUG#2150334

HAVAS : Revenu T3 2017 : 525 M€, Croissance organique +0,1%, Nette progression des agences américaines 16-11-2017 17:54

La Suite...

Revenu T3 2017 : 525 M€
Croissance organique +0,1%
Nette progression des agences américaines

Yannick Bolloré , CEO Havas Group, déclare : « Havas réalise une performance en légère amélioration sur le troisième trimestre par rapport au second trimestre 2017, avec une croissance organique de +0,1%. Nous sommes tout d'abord satisfaits du rebond en Amérique du Nord qui récolte les fruits de notre nouvelle organisation et de l'implication constante des équipes. Les zones Asie Pacifique et Afrique affichent des performances opérationnelles très encourageantes dans un contexte macro-économique moins favorable que dans le passé récent. Enfin, l'Europe reste en croissance négative ce trimestre. Les facteurs explicatifs sont multiples ; citons notamment la baisse d'investissements de la plupart de nos clients et les performances médiocres dans certains pays qui ont conduit à des changements de management, notamment dans notre agence média au UK. 
Néanmoins, malgré un environnement sectoriel toujours plus exigeant, nous restons optimistes à moyen terme car nous croyons aux effets positifs de notre stratégie et de notre organisation centrée autour de nos clients. Nous poursuivons ainsi notre stratégie en fluidifiant davantage nos structures et l'organisation de nos Villages.
Nous sommes également très heureux de rejoindre le groupe Vivendi et de créer ensemble un leader mondial du contenu, de la communication et de la distribution. »

1.           CHIFFRES CLES

Voir dans le communiqué


2. COMMENTAIRE GENERAL

- Le Revenu consolidé du Groupe s'élève à 525 M€ pour le troisième trimestre 2017 contre 537 M€ au T3 2016.  Sur les neuf premiers mois le Groupe enregistre un revenu de 1633 M€ contre 1624 M€ pour la même période en 2016.

- La Croissance organique du Groupe (hors variations de change et périmètre) ressort à +0,1% pour le T3 2017 et à -0,3% sur les neuf premiers mois 2017.

L'impact de change est négatif de 7,1 M€ sur les 9 premiers mois 2017, dû principalement à la baisse de la livre sterling et du peso argentin et du peso mexicain. La croissance cumulée neuf mois à taux de change constants ressort à +1,0%.

L'effet périmètre à fin septembre est de +21 M€ ; les principales acquisitions contribuant à cet effet périmètre sont : Target Media (UK), RiverOrchid (Asie), Lemz (Pays Bas) et Agence 79 (France).

Par zone géographique, nous pouvons souligner :

Europe :

Les agences françaises restent très dynamiques que ce soit en création ou en activité média et affichent une croissance organique de +2,6% au T3 et de +4,6% sur les neuf premiers mois de l'année. 
Au Royaume Uni les investissements des grands clients, tels que Unilever ou Pernod Ricard, continuent de baisser avec un fort impact notamment sur l'activité média. La croissance organique est donc de -10,9% sur le T3 et de -6,0% à fin septembre 2017. A noter que la base de comparaison était très élevée (+8,6% au T3 2016).
La croissance organique est aussi négative dans les autres pays européens, notamment en Espagne, en Allemagne, en Belgique et au Portugal qui sont les pays les plus impactés par la baisse des activités média.

Amérique du Nord :

Cette zone affiche une belle progression sur le trimestre avec une croissance organique de +2,9% grâce notamment au redressement d'Arnold et à la performance de Havas New York, en particulier de son business santé. Les agences américaines bénéficient des effets des récents gains et des augmentations des investissements de certains clients. Cette performance est le résultat du travail de la réorganisation mise en place en début d'année.

Asie Pacifique et Afrique :

La performance en Asie confirme sa dynamique avec un nouveau trimestre en forte hausse à +8,4% de croissance organique, tirée par l'activité création. L'Australie, la Chine et Honk Kong sont les principaux contributeurs à la croissance. La zone bénéficie de la montée en puissance de budgets clients tels que Glaxosmithkline, Swarovski ou LG. Sur les neuf premiers mois, la croissance organique cumulée est de +2,3%.

Amérique Latine :

Après un deuxième trimestre négatif, la zone affiche un net rebond au T3 2017, tous pays confondus (Brésil, Mexico, Argentine, et Chili .) grâce notamment à l'activité média. La croissance organique atteint +13,4% sur le trimestre (à noter un effet de base favorable -6,3% au Q3 2016) et +3,6% sur les neuf premiers mois. La zone bénéficie de clients toujours en progression tels que Hyundai Kia.

FAITS MARQUANTS 3 ème trimestre 2017

a) NEW BUSINESS NET 1

A fin septembre, le New business net 1 s'élève à 1 702 M€ (en termes de billings - qui est la référence retenue par le marché).

Parmi les gains les plus significatifs du 3 ème trimestre 2017 nous pouvons citer :

Au niveau global :
LOT Polish Airlines (Havas Media Poland and HMI Frankfurt), Bord Bia (Havas Dublin & Havas Shanghai), Lacoste (BETC Digital), Naver (BETC Design) ;

En Asie Pacifique : BMW (Havas Media South Korea), Sino Group (Havas Media Hong Kong) ;

En Amérique Latine : Nacion Servicios (Havas Media Argentina), TIM (Havas Media Brazil)  GPA (BETC / Havas Sao Paulo) ;

Aux Etats-Unis : Sanofi (Havas Media USA) ; BioMarin, PKU Franchise ( Havas San Francisco) ;

En Europe : Office Outlet ( Havas Media UK), Soubry (Havas Media Belgium), M7 (Havas Dusseldorf)  CDiscount (Rosapark), Rabobank (Havas Lemz), LG (Havas Denmark).

Pour plus de détails sur les nouveaux gains voir l'annexe 1.

b) ACQUISITIONS

Le Groupe a annoncé mi-septembre l'acquisition de l'agence The 88 basée à New York. Cette agence digitale et sociale intervient dans le conseil en stratégie, en création, en influence, en couverture d'évènements et en gestion de médias sociaux dans l'univers de la mode, du lifestyle et pour les marques grand public.

Pour mémoire le groupe avait réalisé cet été les acquisitions de So What Global , agence de communication basée au Royaume-Uni spécialisée dans la santé, le bien-être et le lifestyle et Blink , première agence de médias sociaux en Israël.

4. R ESPONSABILITE SOCIALE DE L'ENTREPRISE

Grâce aux initiatives innovantes des agences du Groupe en matière de RSE, l'impact d'Havas sur les communautés locales continue de croître partout dans le monde.

Aux Pays-Bas, Havas Lemz a conclu un partenariat avec Justdiggit pour replanter des zones arides au Kenya, au Maroc et en Tanzanie. En captant les eaux de pluie et en introduisant l'agriculture raisonnée en vue d'établir des écosystèmes sains, cette collaboration a pour but de favoriser la croissance d'économies plus saines sur le continent africain.

Joon Kwon, directeur créatif d'Havas Seoul, déterminé à trouver une alternative économique, sûre, durable, et respectueuse de l'environnement pour les femmes n'ayant pas accès aux produits d'hygiène féminine a conçu le Dream Ring. Ce produit hygiénique ne coûte qu'un trentième du prix d'une serviette hygiénique classique. Le Dream Ring fut l'un des grands gagnants du concours mondial de design IDEA 2017, pour son ingéniosité et l'espoir qu'il puisse résoudre le problème des inégalités de genre dans les pays en développement.

Havas Canada s'est associé à Habitat for Humanity pour tenter de trouver une solution à la crise du logement à Toronto. En modernisant et en repensant leur présence digitale dans l'optique de sensibiliser davantage le public et en simplifiant les dons de temps, d'argent, de biens, Havas Canada espère accroître l'engagement de la population auprès d'Habitat for Humanity.

Le Groupe Havas attend beaucoup de l'intégration de la vision RSE de Vivendi dans ses pratiques corporates : promotion de la diversité culturelle dans la production et la diffusion de contenus, partage de connaissances, ou vigilance dans la conduite des affaires entre autres initiatives RSE pratiquées au sein de Vivendi.

Pour en savoir plus sur la politique RSE du Groupe : http://www.havasgroup.fr/rse

5. RECOMPENSES

Au cours du troisième trimestre, le Groupe a remporté 143 prix dans les différentes compétitions. Au niveau global, lors des Clio Awards, les agences du Groupe ont remporté 21 récompenses.

Dans la zone APAC, Campaign Brief Asia a publié son classement des Agences de l'Année par pays : Havas Shanghai est 3ème, et Taiwan et Singapour se classent dans le Top 10. Lors des Spikes Asia, les agences du Groupe se sont vues remettre 16 prix dont un Grand Prix dans la catégorie « Musique » pour la campagne Air New Zealand « Summer Wonderland » par Host Sydney/Universal Music.

Aux USA, Camp + King s'est vu décerner l'Or aux Small Agency Awards organisés par Advertising Age.       
Havas Lemz figure parmi les 10 agences les plus créatives d'Amsterdam du classement établi par The Drum.

L'agence Fuel Lisbon s'est distinguée aux Premios M&P Criatividade avec 11 récompenses dont celle « d'Agence de l'année », un Grand Prix et 2 Or pour la campagne «  Sequeira in it's rightful place  » pour son client MNAA/Publico. Au Royaume-Uni lors des Creative Floor Healthcare Awards, Havas Lynx s'est imposée dans 5 catégories pour ses campagnes « B !rth » pour The Royal Exchange Theater, « It's About Time » pour Teva Neuroscience et « Sun Safety on Site » pour Cancer Research UK / HSS Hire.

Parmi les leaders du Groupe récompensés au troisième trimestre, Imogen Hewitt, Head of Strategy d'Havas Media Australia a été primée deux fois : élue Femme de l'année et a remporté le prix « Strategy » aux B&T's Women in Media Awards. Donna Murphy, CEO Havas Health & You s'est classée dans le « 4's Top 100 Shaping the Future of the Industry » et Anita Nayyar, CEO India & South Asia Havas Media, s'est vue remettre le premier prix dans la catégorie « Women Leadership Award for Excellence in Advertising & Media Sector » des « Women Leadership Excellence Awards 2017 ».

ANNEXE 1

Havas Media Group :

Bajaj Finserv : Havas Media India
Basic-Fit : Havas Media Belgium & Havas Media France
BMW : Havas Media South Korea
Carré Couture : Havas Media UK
Citibank Berhad : Havas Media Malaysia
Housing.com : Havas Media India
Hutchison Global Communications : Havas Media Hong Kong
Juver : Havas Media Spain
LOT Polish Airlines : Havas Media Poland & HMI Frankfurt (budget global)
Nacion Servicios : Havas Media Argentina
Naver : Havas Media Vietnam
Office Outlet : Havas Media UK
Sanofi : Havas Media USA
Sharekhan : Havas Media India
Sino Group : Havas Media Hong Kong
Soubry : Havas Media Belgium
TIM : Havas Media Brazil
Trident Hotels : Havas Media India
Village House : Havas Media Japan
XXL Sports : Havas Media Austria

Havas Creative Group :

BioMarin, PKU Franchise : Havas San Francisco (agence de référence) 
Bolletje :  Havas Lemz (communication intégrée)
Bord Bia :  Havas Dublin & Havas Shanghai (activités digitales au niveau global) 
Boulanger :  W&Cie (positionnement et gestion de marque)
BVG :  Havas beebop (communication intégrée)
CDiscount :  Rosapark (communication intégrée)
Chivas : Havas Lemz (projet intégré)
Citroën :  Havas Traction (activités créatives intégrées)
E. Leclerc : Les Gaulois (médias sociaux)
EHL Lausanne Hospitality school : Havas Geneva (agence de référence en communication intégrée)
Fonds Verhelst : Boondoggle (plateforme digitale)
GPA :  BETC/Havas Sao Paulo (communication intégrée)
GRDF :  Rosapark  (communication intégrée)
Huawei : Havas Fuel (communication intégrée)
ING Direct :  Rosapark (communication intégrée) 
Klesia :  Havas Paris (communication de crise)
La Poste :  W&Cie (retail / architecture)
Lacoste :  BETC Digital (CRM au niveau global)
LG:  Havas Denmark (campagnes créatives)
L'Oréal:  Havas Paris (consulting et évènementiel)
M7 :  Havas Dusseldorf (communication intégrée)
Mairie de Paris:  Les Gaulois (campagne OOH)
Marvel (Disney):  Boondoggle (agence de référence en gestion de marque)
Naver :  BETC Design (design au niveau global)
Pernod Ricard:  Havas Paris (communication d'influence et d'e-influence)
Printemps : Les Gaulois (campagne d'activation)
Rabobank : Havas Lemz (positionnement global et communication intégrée)
Rogers Bank:  Plastic Mobile (développement d'une application)  
Sutter Health : Havas San Francisco (activités digitales et médias sociaux)
Sanofi Consumer Digestive Brands : Havas San Francisco (communication intégrée)
Tissaia : Les Gaulois (médias sociaux)
Villa Beau Soleil (Steva Group):  W&Cie (gestion de marque et communication)
Visit Fyn:  Havas Denmark (communication intégrée)

ANNEXE 2

Voir dans le communiqué

À propos d'Havas Group
Havas est l'un des plus grands groupes de communication au monde. Créé à Paris en 1835, le Groupe emploie aujourd'hui 20 000 personnes dans plus de 100 pays et est totalement intégré à Vivendi. Havas Group se veut être le Groupe de communication le plus avancé dans la mise en relation des marques et des consommateurs via la créativité, l'expertise média et l'innovation. Havas est également le Groupe le plus intégré du secteur : son modèle fondé sur les Havas Villages où sont regroupés dans les mêmes locaux la plupart des équipes créatives et médias est au coeur de la stratégie Together. Il favorise les synergies pour les clients et permet de mieux répondre à leurs besoins.
#ToBetterTogether
De plus amples informations sur le Groupe Havas sont disponibles sur le site web de la société : www.havasgroup.com

Avertissement important
Le présent document contient certaines déclarations prospectives ou opinions sur les perspectives qui ne peuvent s'apprécier qu'au jour de sa diffusion. Ces déclarations ou opinions correspondent à des projections, anticipations d'événements ou de tendances, aux plans et stratégies, aux estimations qu'Havas fait d'événements futurs, et sont susceptibles d'être contredites ou infirmées par les faits. Les résultats réellement obtenus pourraient être très différents des résultats hypothétiques résultant de ces opinions et déclarations. Parmi les facteurs qui pourraient entraîner une différence entre les résultats réels et les résultats espérés, se trouvent les changements intervenant dans la conjoncture économique globale, dans l'environnement du secteur économique concerné, ainsi que dans les facteurs de concurrence et de régulation des marchés. Si vous souhaitez davantage d'informations sur les facteurs de risque susceptibles d'affecter  Havas, nous vous invitons à consulter les rapports et documents déposés auprès de l'AMF (documents en français) et, jusqu'en octobre 2006, de la SEC américaine (documents en anglais uniquement). Havas précise expressément qu'elle ne s'estime pas tenue d'actualiser ou de corriger les opinions et déclarations contenues dans le présent document pour tenir compte de nouvelles informations, de nouveaux événements ou de tout autre facteur.

(1) : Le New Business Net   correspond au budget publicitaire (ou revenu, selon les cas) annuel estimé des gains de budgets (ce qui inclut à la fois les nouveaux clients, les clients conservés après remise en compétition du budget, et les nouveaux produits ou marques gagnés auprès des clients actuels) moins le budget publicitaire (ou revenu, selon les cas) annuel estimé des pertes de budgets. La Direction de Havas utilise le new business net comme un indice de l'efficacité du développement de sa clientèle et de ses efforts pour conserver ses clients. Le new business net n'est pas un indicateur précis des revenus futurs, car la qualification de gain ou de perte nécessite parfois une interprétation subjective, les sommes associées aux gains ou pertes individuelles du business dépendent du budget (ou revenu, selon les cas) estimé des clients, les clients peuvent ne pas dépenser leur budget, l'échelonnement des dépenses est incertain, et la part des revenus de Havas par rapport aux dépenses budgétées des clients dépend de la nature des dépenses et des structures de rémunérations. En outre, les méthodes d'Havas pour déterminer les pertes et gains peuvent différer de celles employées par d'autres sociétés.

Autres définitions :
La croissance organique est calculée en comparant le revenu de l'année en cours à un revenu retraité comme suit pour l'exercice précédent :
- le revenu de l'exercice précédent est recalculé en utilisant les taux de change de l'exercice courant ;
- le revenu ainsi obtenu est complété par le revenu des sociétés acquises entre le 1 er janvier de l'exercice précédent et la date d'acquisition pour la période au cours de laquelle ces sociétés ne sont pas encore consolidées ;
- le revenu de l'exercice précédent est également corrigé du revenu consolidé des sociétés cédées ou fermées entre le 1 er janvier de l'exercice précédent et la date de la cession ou de la fermeture.
La croissance organique ainsi calculée est donc corrigée des variations des taux des devises par rapport à l'euro, ainsi que des variations du périmètre des sociétés consolidées.

Contacts :

Lorella Gessa
Chief Communications Officer, Havas Group
+33 (0)1 58 47 90 36
lorella.gessa@havas.com
@Lorella_Gessa

Delphine Maillet
Director of Investor Relations, Havas Group
+33 (0)1 58 47 92 42
delphine.maillet@havas.com

29-30 quai de Dion Bouton 92817 Puteaux Cedex, France   
Tel +33 (0) 1 58 47 80 00
SA au capital de 169 222 321,20€ - 335 480 265 RCS Nanterre - APE 7311Z
www.havasgroup.com

Twitter: http://www.twitter.com/HavasGroup/
Facebook: http://www.facebook.com/HavasGroup
LinkedIn: http://www.linkedin.com/company/Havas




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: HAVAS via GlobeNewswire

HUG#2150385

BONDUELLE - Mise à disposition des documents préparatoires à l'Assemblée Générale Mixte du 7 décembre 2017 16-11-2017 17:00

La Suite...

BONDUELLE
Société en commandite par actions au capital de 56 000 000 €.
Siège social : La Woestyne, 59173 Renescure.
447 250 044 R.C.S. Dunkerque

ASSEMBLEE GENERALE MIXTE
DU 7 DECEMBRE 2017

Villeneuve d'Ascq, le 16 Novembre 2017

Communiqué

MODALITES DE MISE A DISPOSITION DES DOCUMENTS PREPARATOIRES

Les actionnaires de la société sont invités à participer à l'Assemblée Générale Mixte qui se tiendra le Jeudi 7 décembre 2017 à 17H00 au siège administratif de la Société, sis : Rue Nicolas Appert à VILLENEUVE D'ASCQ.

L'avis préalable comportant l'ordre du jour et le texte des projets de résolutions a été publié au BALO du 30.10.2017 et l'avis de convocation sera publié au BALO et dans un journal d'annonces légales - La Voix du Nord - le 20.11.2017. Les documents préparatoires à l'Assemblée énoncés par l'article R. 225-73-1 du Code de commerce sont en ligne et téléchargeables sur le site internet de la Société http://www.bonduelle.com/fr/investisseurs/assemblee-generale.html à compter de ce jour.

Conformément à l'article R. 225-89 du Code de Commerce, il est précisé que le texte intégral des documents destinés à être présentés à l'Assemblée conformément notamment aux articles L. 225-115 et R. 225-83 du Code de commerce seront mis à disposition au siège administratif de la Société, sis : rue Nicolas Appert, BP 30173 - 59653 Villeneuve d'Ascq Cedex à compter de la publication de l'avis de convocation à l'Assemblée, soit le 20.11.2017.

Conformément à l'article R. 225-88 du Code de Commerce, tout actionnaire titulaire de titres nominatifs peut, jusqu'au cinquième jour inclus avant l'Assemblée, demander à la Société de lui envoyer les renseignements mentionnés aux articles R. 225-81 et R. 225-83 du Code de Commerce. Pour les titulaires d'actions au porteur, l'exercice de ce droit est subordonné à la fourniture d'une attestation de participation dans les comptes de titres au porteur tenus par l'intermédiaire habilité.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: BONDUELLE via GlobeNewswire

HUG#2150299

Blue Solutions : Information financière du troisième trimestre 2017 16-11-2017 17:00

La Suite...
COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Information financière du 3 ème trimestre 2017 Le 16 novembre 2017

 

  • Chiffre d'affaires du 3 ème  trimestre 2017 : 12,0 millions d'euros, - 44 % en données publiées et à périmètre et taux de change constants
     
  • Chiffre d'affaires des 9 premiers mois 2017 : 66,8 millions d'euros, -23 % en données publiées et à périmètre et taux de change constants
 

Chiffre d'affaires du 3 ème trimestre 2017 et cumul 9 mois

  • A fin septembre 2017, le chiffre d'affaires consolidé de Blue Solutions s'établit à 66,8 millions d'euros en baisse de 23,5 % par rapport à fin septembre 2016 (87,3 millions d'euros). Au 3 ème trimestre, le chiffre d'affaires de Blue Solutions ressort à 12,0 millions d'euros, en baisse de 44,3 % par rapport au 3 ème  trimestre 2016 (21,6 millions d'euros).

Cette évolution s'explique par la baisse des ventes de batteries (-34 % par rapport à fin septembre 2016) résultant de la faiblesse de l'activité Bluecar (1 008 batteries vendues contre 1 810 à fin septembre 2016). Les ventes de batteries à Bluebus sont, elles en nette progression (275 batteries vendues à fin septembre 2017 contre 161 à fin septembre 2016).

  • Le chiffre d'affaires des 9 premiers mois comprend une contribution de 10,5 millions d'euros accordée à Blue Solutions dans le cadre d'un accord de collaboration signé en juin 2017 entre Blue Solutions et conjointement Bluecar, Bluebus et Bluestorage. Ce contrat de coopération en matière de recherche et développement vise à renforcer le potentiel de développement des batteries et des différentes applications.
     
  • Bluecar a continué de concentrer son activité sur les travaux de Recherche et Développement au cours du 3 ème  trimestre. Cet effort initié depuis plusieurs mois a permis de finaliser l'homologation de la Bluecar phase IV, dont la production a commencé à la fin du 3 ème  trimestre 2017 en vue du lancement du service d'autopartage à Singapour fin décembre. Bluecar a également livré récemment les premiers modèles de la E-Mehari dans une édition limitée Courrèges.
     
  • Par ailleurs, Bluebus a vendu 16 bus 6 mètres et 7 bus 12 mètres sur les 9 premiers mois. D'ici fin 2017, 18 bus 12 mètres devraient être livrés ainsi que 10 bus 6 mètres. Enfin, les premières ventes de bus 12 mètres à l'international ont été conclues en octobre avec la commande de 5 bus par la Société des transports intercommunaux de Bruxelles (STIB) en Belgique. Les premiers Bluebus 12 mètres pour ce marché devraient être livrés courant 2018.


Évolution du chiffre d'affaires

(en millions d'euros) 3 ème trimestre Cumul 9 mois 
 2017 2016 (1) CroissanceCroissance2017 2016 (1) CroissanceCroissance
   publiéeorganique  publiéeorganique
Blue Solutions 12,0 21,6 (44,3%) (44,3%) 66,8 87,3 (23,5%) (23,5%)
  1. à périmètre et change constants

Les valeurs présentées sont exprimées en millions d'euros et arrondies à la décimale la plus proche.
Par conséquent, la somme des montants arrondis peut présenter des écarts non significatifs par rapport au total reporté.

Évolution du chiffre d'affaires par trimestre

(en millions d'euros) 1 er trimestre 2 ème trimestre 3 ème trimestre
 20172016 (1)201620172016 (1)201620172016 (1)2016
Blue Solutions 19,5 31,3 31,2 35,3 34,5 34,5 12,0 21,6 21,6

(1) à périmètre et change constants
Les valeurs présentées sont exprimées en millions d'euros et arrondies à la décimale la plus proche.
Par conséquent, la somme des montants arrondis peut présenter des écarts non significatifs par rapport au total reporté.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Blue Solutions via GlobeNewswire

HUG#2150333

VINCI : Déclaration des transactions sur actions propres - Période du 06 Novembre 2017 au 10 Novembre 2017 16-11-2017 17:00

La Suite...

Programme de rachat de titres
(Programme adopté par l'assemblée générale mixte des actionnaires le 20 avril 2017)

 

Déclaration des transactions sur actions propres

Période du 06 Novembre 2017 au 10 Novembre 2017

Emetteur : VINCI S.A.
Catégories de titres : actions ordinaires (ISIN : FR 0000 12548 6)
Descriptif du programme déposé le 23 mars 2017 auprès de l'AMF

I-Achats réalisés au cours de la période :

1
Dates des transactions
2

Nombres

de titres achetés (*)
3
Prix moyens unitaires pondérés des transactions (en €)
4

Montants des

transactions (en €)
5
Objectif du Rachat
6
Marché
 

06/11/17

 
 

NEANT
 

-
 

-

 
 

-
 

-
 

07/11/17

 
 

NEANT
 

-
 

-
 

-
 

-
 

08/11/17

 
 

123 762
 

84.7099
 

10 483 870.95
 

Annulation
 

Gré à gré
 

09/11/17

 
 

NEANT
 

-
 

-
 

-
 

-
 

10/11/17

 
 

NEANT
 

-
 

-
 

-
 

-
Totaux des colonnes 2 et 4,
et prix moyen unitaire pondéré des achats de la période (colonne 3)
 

123 762
 

84.7099
 

10 483 870.95
 

-
 

-

(*) Y compris les titres acquis par l'intermédiaire d'un produit dérivé, mais compte non tenu des opérations réalisées dans le cadre de l'exécution d'un contrat de liquidité.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: VINCI via GlobeNewswire

HUG#2150368

BOLLORE : Information financière du troisième trimestre 2017 16-11-2017 17:00

La Suite...
COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Information financière du troisième trimestre 2017  Le 16 novembre 2017

Chiffre d'affaires du Groupe Bolloré + 5%

  • Chiffre d'affaires du 3 ème trimestre 2017 :
 
  • 5 177 millions d'euros incluant 3 182 millions d'euros de Vivendi en intégration globale au troisième trimestre 2017
  • +115 % en données publiées, +5 % à périmètre et taux de change constants
  • Chiffre d'affaires à fin septembre 2017 :
 
  • 12 233 millions d'euros dont 5 091 millions d'euros de Vivendi en intégration globale depuis le 26 avril 2017
  • +66 % en données publiée, +5 % à périmètre et taux de change constants
 

 

 

Chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017 

 

 

A périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017 du Groupe est en progression de 5 % à 5 177 millions d'euros. Cette évolution intègre principalement :
.

  • la croissance de 10 % de l'activité transport et logistique qui bénéficie de la hausse des taux de fret et des volumes et des bonnes performances des terminaux portuaires ;
  • la progression de 10 % de l'activité logistique pétrolière consécutive à l'augmentation des prix des produits pétroliers.
         
Elle intègre également la progression des activités communication (+2 %) et la hausse du stockage d'électricité et solutions (+2 %).

 

En données publiées, le chiffre d'affaires progresse de 115 % compte tenu d'un effet de périmètre de 2 593 millions d'euros correspondant à l'intégration globale de Vivendi sans la contribution de Havas déjà intégré globalement dans les comptes Bolloré de 2016. Les variations de devises ont un effet négatif de 60 millions d'euros sur le chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017.

 

 

 

Chiffre d'affaires à fin septembre 2017 

 

A périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires à fin septembre 2017 est en hausse de 5 % à 12 233 millions d'euros.
En données publiées, il est en hausse de 66,3 %, en raison des variations de périmètre (+ 4 386 millions d'euros), principalement liées à l'intégration de Vivendi, et d'un effet de change négatif de 83 millions d'euros.

 

 

Évolution du chiffre d'affaires par activité
(en millions d'euros) 3 ème trimestre Cumul 9 mois
 20172016CroissanceCroissance20172016CroissanceCroissance 
   publiéeorganique  publiéeorganique 
Transport et Logistique1 4121 3306,2%10,0%4 2134 0524,0%5,8% 
Logistique Pétrolière49545010,0%10,3%1 5591 40910,6%10,7% 
Communication (Vivendi, Havas, Médias, Télécoms)3 194546484,9%2,1%6 2241 656275,7%3,2% 
  dont Vivendi (1) 3 1820n.a.2,1%5 0910n.a.4,1% 
  dont Havas (1) 0535n.a.n.a.1 0961 621n.a.-0.5% 
Stockage d'Electricité et Solutions7272(0,7%)2,0%2212200,2%1,0% 
Autres (Actifs Agricoles, Holdings)555,2%5,5%1618(7,3%)(7,3%) 
Total chiffre d'affaires Groupe Bolloré 5 177 2 403 115,4% 4,9% 12 233 7 356 66,3% 4,9%  
  1. le chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017 de Havas est inclus dans le chiffre d'affaires du troisième trimestre de Vivendi. En 2017, contribution de Vivendi du 26 avril au 30 septembre ; Contribution de Havas du 1er janvier au 30 juin  2017.

A périmètre et taux de change constants, comparés aux neuf premiers mois de 2016, les principaux secteurs ont évolué comme suit :

  • Transport et logistique, logistique pétrolière :
     
    • le chiffre d'affaires de l'activité transport et logistique progresse de près de 6 % grâce à la croissance du chiffre d'affaires de la commission de transport et de la logistique qui bénéficient de la remontée des taux de fret et des volumes. Le chiffre d'affaires des activités en Afrique ressort également en hausse avec une accélération au troisième trimestre 2017. Il intègre la forte croissance des activités des terminaux portuaires notamment en Afrique de l'Ouest (TICT au Nigeria, Abidjan Terminal en Côte d'Ivoire, Conakry Terminal en Guinée, Bénin Terminal, Freetown Terminal en Sierra Leone..), ainsi qu'une légère progression des activités de logistique et manutention portées par des nouveaux projets, bien que certains pays comme la Tanzanie ou le Cameroun soient encore pénalisés par la faiblesse du secteur pétrolier. Enfin, l'activité ferroviaire reste impactée par la baisse des trafics voyageurs et marchandises.
       
    • le chiffre d'affaires de la logistique pétrolière (+11 %) bénéficie de la hausse des prix des produits pétroliers qui compense la baisse des volumes liée à un contexte climatique moins favorable qu'au cours des neuf premiers mois 2016.
  • Communication (Vivendi, Havas, médias, télécoms) : le chiffre d'affaires des activités communication est en hausse de 3 %. La croissance organique des neuf premiers mois publiée par le Groupe Vivendi ressort à 4 % bénéficiant de la progression d'Universal Music Group (UMG) (+11 %) et de la stabilisation du Groupe Canal+ constatée au troisième trimestre 2017 (contre une baisse de 1,6 % du chiffre d'affaires des neuf premiers mois de 2017 et un recul de 2,7 % à la même période de 2016). Havas, désormais consolidé dans Vivendi, publie un chiffre d'affaires en baisse de 0,3 % avec cependant une légère progression au troisième trimestre 2017 (+0,1 %). La hausse du chiffre d'affaires des autres activités communication est surtout attribuable à la forte croissance des activités télécoms (Wifirst) où le parc de chambres et d'emplacements de campings mis en service continue de s'étendre à un rythme soutenu.
     
  • Stockage d'électricité et solutions : le chiffre d'affaires des activités industrielles (stockage d'électricité, films plastiques, terminaux et systèmes spécialisés) progresse de 1 % par rapport aux neuf premiers mois 2016, grâce à la forte croissance de la division terminaux spécialisés (bornes et sas pour les gares et les aéroports) et la bonne activité des films plastiques. En revanche, les neufs premiers mois de l'exercice ont été marqués par un repli des ventes de Bluecar en partie compensé par la hausse des ventes de Bluebus et par l'activité d'autopartage qui continue sa progression régulière avec désormais un parc de 4 950 véhicules électriques et 1 600 stations équipées de 8 200 bornes de charge. Le nombre d'abonnés annuels premium actifs aux services d'autopartage du Groupe Bolloré en France (Paris, Lyon, Bordeaux), aux États-Unis (Indianapolis) et en Italie (démarrage de Turin en octobre 2016) est en légère baisse à 115 500 en raison du succès du lancement de l'offre abonnés prêt à rouler qui compte 48 000 abonnements à fin septembre 2017. Les activités d'autopartage opérées par le Groupe Bolloré représentent actuellement environ 6 millions de locations par an.

Faits marquants et évènements récents :

  • Transport et logistique 
     
    • Kribi : signature le 25 juillet 2017 du contrat de concession du nouveau terminal à conteneurs de Kribi au Cameroun. Le consortium composé de Bolloré Transport & Logistics, CMA-CGM et le groupe chinois CHEC s'est vu confier pour 25 ans le financement et l'exploitation du terminal à conteneurs de Kribi, qu'ils gèreront dans le cadre d'un partenariat public-privé. Doté d'un quai de 350 mètres et d'une profondeur de 16 mètres, le terminal de Kribi peut accueillir des navires d'une capacité de 8 000 EVP. En phase 2, Kribi Conteneurs Terminal opèrera des navires de 11 000 EVP. Il bénéficiera d'un quai de 715 mètres, et aura la capacité de traiter 1,3 million EVP.
       
    • Offre de reprise partielle des actifs de Necotrans : approbation par le Tribunal de commerce de Paris, fin août 2017, de l'offre du consortium dont le Groupe Bolloré fait partie. Cela se traduit notamment par :
      •  la reprise du fonds de commerce France de la commission de transport ;
      • l'acquisition de certaines activités oilfield en Afrique ;
      • l'acquisition du terminal de Brazzaville au Congo et de celui de Lomé au Togo (conventionnel) ;
      • la reprise des participations minoritaires de Necotrans dans les terminaux exploités par le Groupe (Cameroun, Côte d'Ivoire, Burkina Faso et Bénin).
         
    • Sitarail : signature d'un accord avec les États de Côte d'Ivoire et du Burkina Faso sur un programme de réhabilitation de la voie reliant Abidjan (Côte d'Ivoire) à Kaya (Burkina Faso).
       
    • Gabon : inauguration le 14 octobre 2017 du nouveau terminal polyvalent d'Owendo pour lequel le Groupe Bolloré et le Groupe Olam se sont associés  pour le  développement et l'exploitation. Dans le cadre de cet accord, STCG, filiale du Groupe Bolloré, déjà titulaire de la concession du terminal conteneurs existant, devient l'opérateur exclusif de l'activité conteneur sur ce nouveau port, tandis que le groupe Olam (Gsez-Ports) assurera la gestion du terminal conventionnel. Ces développements permettront d'accroître la capacité du port d'Owendo, et ainsi de répondre aux besoins de l'économie gabonaise pour les prochaines années.
  • Communication (Vivendi, Havas, médias, télécoms)
     
    • Havas : Acquisition par Vivendi de la participation de 59,2 % dans Havas du Groupe Bolloré au prix de 9,25 euros en juillet 2017, puis lancement d'une OPAS de Vivendi sur Havas en septembre 2017. A la suite de l'offre publique d'achat simplifié, qui s'est déroulée du 21 septembre au 4 octobre 2017, puis d'une demande de rachat supplémentaire d'environ 1,6 % du capital de Havas, Vivendi  détenait en date du 11 octobre 2017 un total de 96,15 % du capital d'Havas. En raison d'un niveau de flottant réduit, Vivendi a décidé de  mettre en oeuvre une offre publique de retrait d'Havas, suivie d'un retrait obligatoire qui devrait être lancée prochainement.
       
  • Stockage d'électricité et solutions
     
    • Blue Solutions : finalisation en juillet de l'OPAS de Bolloré sur Blue Solutions, acquisition de 7,6 % de Blue Solutions pour 37,3 millions d'euros.
       
  • Participations 
     
    • Gaumont : cession en juillet 2017 de la participation dans Gaumont pour 31 millions d'euros dans le cadre de l'OPRA lancée par la société.
Évolution du chiffre d'affaires par trimestre

(en millions d'euros) 1 er trimestre 2 ème trimestre 3 ème trimestre
 2017 2016 (1) 20162017 2016 (1) 20162017 2016 (1) 2016
Transport et Logistique1 3871 3361 3521 4151 3631 3711 4121 2831 330
Logistique Pétrolière584464463479496496495449450
Communication (Vivendi, Havas, Médias, Télécoms)5315295162 4992 3735943 1943 128546
Stockage d'Electricité et Solutions736969767979727072
Autres (Actifs Agricoles, Holdings)677566555
Total chiffre d'affaires Groupe Bolloré 2 581 2 405 2 407 4 475 4 317 2 546 5 177 4 935 2 403

(1) à périmètre et change constants
Les valeurs présentées sont exprimées en millions d'euros et arrondies à la décimale la plus proche.
Par conséquent, la somme des montants arrondis peut présenter des écarts non significatifs par rapport au total reporté.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: BOLLORE via GlobeNewswire

HUG#2150332

GUERBET : Nombre d'actions et de droits de vote composant le capital de la société au 31 octobre 2017 16-11-2017 17:34

La Suite...

Communiqué de presse
Villepinte, le 16 novembre 2017

DECLARATION RELATIVE AU NOMBRE DE DROITS DE VOTE ET D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL DE LA SOCIETE

En application de l'article L. 233-8 II du code de commerce et de l'article 222-12-5 du règlement général de l'AMF, les sociétés dont des actions sont admises aux négociations sur un marché réglementé publient sur leur site Internet et transmettent à l'AMF, à la fin de chaque mois, le nombre total de droits de vote et le nombre d'actions composant le capital de la société s'ils ont varié par rapport à ceux publiés antérieurement. Ces sociétés sont réputées remplir l'obligation prévue au I de l'article L. 233-8 du code de commerce.

Date Nombre total d'actions composant
le capital
Nombre d'actions auto détenues privées de droits de vote Nombre total de droits de vote
Nombre de droits de vote théoriques [1] Nombre de droits de vote exerçables
31 octobre 2017 12 541 988 19 428 19 860 043 19 840 615



[1] Calculé, comme prévu au dernier alinéa de l'article 223-11 du règlement général, sur la base de l'ensemble des actions auxquelles sont attachés des droits de vote, y compris les actions privées de droit de vote




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: GUERBET via GlobeNewswire

HUG#2150373

THERMO TECHNOLOGIES : OPAS Thermocompact - Mise à disposition des Autres Informations 16-11-2017 14:00

La Suite...

Le 16 novembre 2017

offre publique d'achat simplifiée
visant les actions de la société THERMOCOMPACT

initiée par THERMO TECHNOLOGIES

COMMUNIQUE DE MISE A DISPOSITION DU DOCUMENT « AUTRES INFORMATIONS » RELATIF AUX CARACTERISTIQUES NOTAMMENT JURIDIQUES, FINANCIERES ET COMPTABLES  DE LA SOCIETE THERMO TECHNOLOGIES

PRIX DE L'OFFRE  : 45,20 euros par action Thermocompact

DUREE DE L'OFFRE  : 10 jours de Bourse

Le présent communiqué établi par THERMO TECHNOLOGIES est diffusé en application des dispositions des articles 231-27 2° et 231-28 du Règlement général de l'Autorité des marchés financiers (l' « AMF »).

                    AVIS IMPORTANT                                                            

Dans le cas où, à la clôture de la présente offre publique, les actionnaires n'ayant pas apporté leurs titres à l'offre publique ne représenteraient pas plus de 5% du capital ou des droits de vote de Thermocompact, THERMO TECHNOLOGIES envisage de procéder, dans un délai de trois mois à l'issue de la clôture de cette offre publique, conformément aux articles L. 433-4 III du code monétaire et financier et 237-14 et suivants du règlement général de l'AMF, à une procédure de retrait obligatoire afin de se voir transférer les actions non apportées à l'offre publique moyennant une indemnisation égale au prix de l'offre, soit 45,20 euros par action Thermocompact.

Conformément aux dispositions de l'article 231-28 I du règlement général de l'AMF, le document présentant les autres informations relatives aux caractéristiques, notamment juridiques, financières et comptables de THERMO TECHNOLOGIES a été déposé auprès de l'AMF le 15 novembre 2017 et mis à la disposition du public le 16 novembre 2017.

Le document présentant les autres informations relatives aux caractéristiques, notamment juridiques, financières et comptables de THERMO TECHNOLOGIES est disponible sur  les sites internet de l'AMF ( www.amf-france.org ) et de THERMO TECHNOLOGIES ( http://thermo-technologies.com/fr ) / Thermocompact ( www.thermocompact.com ). Il peut être obtenu sans frais auprès de Kepler Cheuvreux, 112 avenue Kléber 75116 Paris, France.

Le cabinet D'hoir Beaufre Associés est intervenu en tant que conseil juridique sur l'opération.

Contact

THERMO TECHNOLOGIES
Gilles Mollard
gmollard@thermocompact.com

L'Offre est faite exclusivement en France.

Le présent communiqué ne constitue pas une offre au public.

Le présent communiqué n'est pas destiné à être diffusé dans les autres pays que la France. La diffusion de ce communiqué, l'Offre et l'acceptation de l'Offre peuvent faire l'objet dans certains pays d'une réglementation spécifique. En conséquence, les personnes en possession du présent communiqué sont tenues de se renseigner sur les restrictions locales éventuellement applicables et de s'y conformer.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: THERMOCOMPACT via GlobeNewswire

HUG#2150207

THERMOCOMPACT : Mise à disposition des Autres Informations dans le cadre de l'OPAS 16-11-2017 14:00

La Suite...

Le 16 novembre 2017

offre publique d'achat simplifiée
visant les actions de la société THERMOCOMPACT

initiée par THERMO TECHNOLOGIES

 
  

COMMUNIQUE DE MISE A DISPOSITION
DU DOCUMENT « AUTRES INFORMATIONS » RELATIF AUX CARACTERISTIQUES NOTAMMENT JURIDIQUES, FINANCIERES ET COMPTABLES
DE LA SOCIETE THERMOCOMPACT

PRIX DE L'OFFRE  : 45,20 euros par action Thermocompact

DUREE DE L'OFFRE  : 10 jours de Bourse

Le présent communiqué établi par Thermocompact est diffusé en application des dispositions des articles 231-27 3° et 231-28 du Règlement général de l'Autorité des marchés financiers (l' « AMF »).

               AVIS IMPORTANT                                                            

Dans le cas où, à la clôture de la présente offre publique, les actionnaires n'ayant pas apporté leurs titres à l'offre publique ne représenteraient pas plus de 5% du capital ou des droits de vote de Thermocompact, THERMO TECHNOLOGIES envisage de procéder, dans un délai de trois mois à l'issue de la clôture de cette offre publique, conformément aux articles L. 433-4 III du code monétaire et financier et 237-14 et suivants du règlement général de l'AMF, à une procédure de retrait obligatoire afin de se voir transférer les actions non apportées à l'offre publique moyennant une indemnisation égale au prix de l'offre, soit 45,20 euros par action Thermocompact.

Conformément aux dispositions de l'article 231-28 I du règlement général de l'AMF, le document présentant les autres informations relatives aux caractéristiques, notamment juridiques, financières et comptables de Thermocompact a été déposé auprès de l'AMF le 15 novembre 2017 et mis à la disposition du public le 16 novembre 2017.

Le document présentant les autres informations relatives aux caractéristiques, notamment juridiques, financières et comptables de Thermocompact est disponible sur  les sites internet de l'AMF ( www.amf-france.org ) et de Thermocompact ( www.thermocompact.com ). Il peut être obtenu sans frais auprès de :

  • Thermocompact , ZI Les Iles, 74370 Metz-Tessy, France, et
  • Kepler Cheuvreux, 112 avenue Kléber 75116 Paris, France.

Le cabinet D'hoir Beaufre Associés est intervenu en tant que conseil juridique sur l'opération.

Contact

THERMOCOMPACT
Gilles Mollard
gmollard@thermocompact.com

L'Offre est faite exclusivement en France.

Le présent communiqué ne constitue pas une offre au public.

Le présent communiqué n'est pas destiné à être diffusé dans les autres pays que la France. La diffusion de ce communiqué, l'Offre et l'acceptation de l'Offre peuvent faire l'objet dans certains pays d'une réglementation spécifique. En conséquence, les personnes en possession du présent communiqué sont tenues de se renseigner sur les restrictions locales éventuellement applicables et de s'y conformer.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: THERMOCOMPACT via GlobeNewswire

HUG#2150209

Le Cloud d'Interoute s'ouvre à Sydney 16-11-2017 12:17

La Suite...

La plateforme Cloud mondiale accroît sa présence en Asie-Pacifique

PARIS, 16 nov. 2017 (GLOBE NEWSWIRE) --  Interoute , fournisseur de réseau et de Cloud mondial, annonce l'ouverture d'un point de présence (PoP) à Sydney, en Australie. Ce point de présence hébergera le 18e Virtual Data Centre (VDC) d'Interoute dans le monde, le troisième pour la région Asie Pacifique.

La photo associée à ce communiqué est disponible à l'adresse suivante :  http://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/3235b3be-eab2-418e-a914-fbbf833465be

Cette annonce fait écho à la demande des clients pour une expansion du Cloud mondial d'Interoute dans la région Asie-Pacifique et l'extension de la couverture des services SD-WAN Edge d'Interoute. La solution Edge permet aux clients d'Interoute d'accélérer le trafic de données de leur entreprise à travers le monde. En utilisant la Cloud Fabric d'Interoute, les réseaux d'accès publics et privés peuvent s'intégrer dans une plateforme digitale dynamique, avec laquelle le trafic applicatif empreinte les routes les plus rapides disponibles. La Cloud Fabric interconnecte ensemble toutes les zones VDC, les data centres en colocation, les PoPs, et les autres fournisseurs de cloud avec le réseau backbone privé ultra faible latence d'Interoute.

Bruno Boucq, Directeur Général France d'Interoute, déclare : «  Sydney fait partie des grandes villes mondiales et les entreprises réclament une meilleure connectivité locale et des capacités informatiques permettant d'accompagner leur croissance. Dans le cadre du développement de notre présence dans la région Asie Pacifique, l'ouverture d'un PoP à Sydney est une étape importante pour fournir un accès et des services informatiques plus rapides, plus fiables et sécurisés. »

Le site de Sydney sera un PoP au coeur du réseau Interoute avec du peering local et une connectivité résiliente vers les sites de Singapour et de Hong Kong. Il hébergera la 18e zone VDC d'Interoute dans le monde, permettant aux clients de créer des machines virtuelles tout comme des passerelles Edge.

Avec l'ouverture de ces services à Sydney au cours du premier semestre 2018, le vaste réseau mondial d'Interoute prend une nouvelle dimension en reliant désormais 18 zones de Cloud mondial et 127 grandes villes dans 30 pays. Interoute fournit à ses clients une infrastructure TIC mondiale permettant l'intégration de l'informatique existante avec les environnements numériques.

À propos d'Interoute

Interoute est propriétaire d'une plateforme de services Cloud mondiale et de l'un des plus importants réseaux européens comprenant 15 data centres d'hébergement,  17 Virtual Data Centres , 33 centres de colocation et des connexions avec plus de 200 autres data centres chez ses partenaires en Europe.
L'innovation faisant partie de son ADN, Interoute a bâti une plateforme digitale privée dédiée aux entreprises.
L'intégralité de son offre de services pour une IT unifiée, s'adresse aux multinationales ainsi qu'aux plus grandes entreprises de télécommunications mondiales, aux états et aux universités. 26 des 30 plus grands opérateurs de télécommunication mondiaux utilisent le réseau Interoute.
Interoute accompagne ses clients dans leur transformation digitale en apportant l'infrastructure hybride permettant l'agilité, la souveraineté et le contrôle des données, tout en réduisant les coûts.
Sa stratégie pour une IT unifiée se montre attractive pour les entreprises qui cherchent une plateforme sécurisée, évolutive et sans contrainte, sur laquelle elles puissent construire leurs services  voixvidéoinformatique  et  données , et pour les fournisseurs de services Internet désirant une haute capacité internationale pour leur infrastructure et le transfert de données. Interoute possède et gère également 24 réseaux métropolitains majeurs parmi les plus grands centres d'affaires européens. 
Pour plus d'informations, rendez-vous sur  www.interoute.fr
Suivez-nous sur twitter :  https://twitter.com/Interoute_fr

B Consulting - +33 1 46 21 82 03 -  glory@b-consulting.co
m




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Interoute via GlobeNewswire

HUG#2150292

ATOS : L'Université d'Oxford s'équipe du dernier supercalculateur d'Atos pour son programme national de Deep Learning 16-11-2017 12:00

La Suite...

Paris, Londres, le 16 novembre 2017 - Atos, leader international de la transformation digitale, a remporté un contrat auprès de l'Université d'Oxford (Angleterre) afin de livrer son tout dernier supercalculateur pour le programme de Deep Learning du centre universitaire. Déployé dans le cadre du projet national « JADE », le supercalculateur permettra à la recherche et à l'industrie britanniques de développer et tester des applications de Deep Learning et des preuves de concepts.
 
Le supercalculateur, financé par le Conseil britannique de la recherche en ingénierie et en sciences physiques (EPSRC), s'inscrira dans un modèle de Deep Learning en tant que service (DLaaS), alimenté par les processeurs graphiques (GPU) NVIDIA et la technologie Extreme Factory d'Atos. L'ensemble donnera naissance à un Cloud public de Deep Learning.

Parmi les principaux utilisateurs de ce nouveau service figure l'Alan Turing Institute (ATI), récemment mis en place par le gouvernement britannique afin de donner aux développements en Intelligence Artificielle une dimension nationale, permettant aux industries et milieux universitaires d'accéder aux dernières technologies d'analyse cognitive.

Les domaines d'application du Deep Learning sont vastes et s'étendent de la reconnaissance vocale automatisée aux véhicules autonomes en passant par l'imagerie médicale, pour améliorer par exemple la précision des diagnostics en pathologie numérique.

Le professeur Mike Giles de l'Université d'Oxford  déclare : «  L'Université d'Oxford a établi un partenariat avec Atos afin de fournir un supercalculateur à base de GPU au niveau national, que nous utiliserons spécifiquement pour développer et prendre en charge des applications d'intelligence artificielle et de Deep Learning. » 

Arnaud Bertrand, Fellow et senior vice président du Big Data et du HPC chez Atos, complète: « Nous sommes fiers d'avoir livré JADE, le premier supercalculateur Deep Learning sur le territoire britannique. Nous sommes persuadés que notre technologie et notre expertise permettront d'accélérer l'innovation high-tech au Royaume-Uni et au-delà.  »

Caractéristiques techniques :

  •      Le système se compose d'un ensemble de 22 supercalculateurs Deep Learning NDIVIA DGX1 et représente donc le plus grand système basé sur GPU du Royaume-Uni.
  •      Chaque système DGX1 dispose de 8 processeurs graphiques P100 Pascal fournissant un total de 176 processeurs graphiques et une puissance de 492,2 Tflops au total.
  •      Il se classe actuellement au douzième rang de la liste Green 500 des supercalculateurs les plus performants au niveau énergétique.

Le supercalculateur est hébergé par Atos au STFC Hartree Centre à Daresbury, au Royaume-Uni.
 
***
   1 JADE : Joint Academic Data science Endeavour . Ce projet, porté par l'Université d'Oxford, avec le soutien de l'Alan Turing Institute (ATI) et des universités de Bristol, Édimbourg, Sheffield, Southampton et King's College, Queen Mary et UCL (Londres), milite en faveur d'un système GPU national pour soutenir les sciences multidisciplinaires en misant sur le Machine Learning et la dynamique moléculaire.

À propos d'Atos
Atos est un leader international de la transformation digitale avec environ 100 000 collaborateurs dans 72 pays et un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 12 milliards d'euros. Numéro un européen du Big Data, de la Cybersécurité, des supercalculateurs et de l'environnement de travail connecté, le Groupe fournit des services Cloud, solutions d'infrastructure et gestion de données, applications et plateformes métiers, ainsi que des services transactionnels par l'intermédiaire de Worldline, le leader européen des services de paiement. Grâce à ses technologies de pointe et son expertise digitale & sectorielle, Atos accompagne la transformation digitale de ses clients dans les secteurs Défense, Finance, Santé, Industrie, Médias, Énergie & Utilities, Secteur Public, Distribution, Télécoms, et Transports. Partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et Paralympiques, le Groupe exerce ses activités sous les marques Atos, Atos Consulting, Atos Worldgrid, Bull, Canopy, Unify et Worldline. Atos SE (Societas Europea) est une entreprise cotée sur Euronext Paris et fait partie de l'indice CAC 40.
 
Contact presse:
Jose de Vries | jose.devries@atos.net | +31 6 30 27 26 11 |  @josee_de vries




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: ATOS via GlobeNewswire

HUG#2150263

EDF : Information relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social 16-11-2017 11:57

La Suite...

           

Le 16 novembre 2017                                                                

Information relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social

(Article L. 233-8-II du Code de commerce et 223-16 du Règlement général de l'AMF)

Place de cotation :       NYSE Euronext-Paris
Code ISIN :                  FR 0010242511

Date Nombre total d'actions composant le capital social Nombre total de droits de vote
31 octobre 20172 887 354 274 Nombre de droits de vote théoriques :
4 501 344 006
Nombre de droits de vote exerçables* :
4 498 496 202

* Nombre de droits de vote exerçables = nombre de droits de vote théoriques (ou nombre total de droits de vote attachés aux actions) - actions privées du droit de vote.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: EDF via GlobeNewswire

HUG#2150265

New BEAM Alliance Position Paper calls out worldwide stakeholders to support SME-driven innovation and revive the product pipeline fighting antimicrobial resistance 16-11-2017 10:02

La Suite...


PRESS RELEASE

New BEAM Alliance Position Paper calls out worldwide stakeholders to support SME-driven innovation and revive the product pipeline fighting antimicrobial resistance

  • 2017 marks the beginning of a strong collective fight aimed at setting up initiatives to combat antimicrobial resistance (AMR) on a national and international level
  • European BEAM Alliance emphasises key role of small and medium-sized enterprises (SMEs) as major innovators and presents a set of guidelines on how to more effectively reinforce and support antibacterial research and development (R&D) by SMEs
  • Globally, some 250 biotech companies are focusing on developing new drugs to combat AMR - The 40 BEAM members alone approx. 120 new drug candidates in their pipelines including many novel breakthrough approaches

Paris (France), November 16 th , 2017 - In 2017, the collective fight to combat antimicrobial resistance (AMR) has experienced a new upswing. Following the eye-opening report of British economist Lord Jim O'Neill, policymakers, funding bodies and national governments set up a series of new initiatives to accelerate drug development by supporting research and development (R&D) in the AMR field.

Taking advantage of the World Antibiotic Awareness Week (WHO) and 2 days before the European Antibiotic Awareness Day (Nov 18, 2017), the European BEAM alliance, representing 40 'Biopharmaceutical companies from Europe innovating in AntiMicrobial resistance' research, today released a position paper to acknowledge these efforts and to highlight the important role that small and medium-sized enterprises (SMEs) are playing as innovators.

The document lists ten (10) guidelines as to how antibacterial R&D could be revived and proposes specific support for SME-driven innovation in the AMR field. The alliance particularly demands that policymakers understand the specific nature and needs of SMEs to design effective PUSH and PULL mechanisms.

  1. Adequately-shaped incentive mechanisms that ultimately rewards R&D evidence
  2. Health Technology Assessment recognising the true value of SME innovation
  3. Dedicated regulatory pathways to support the specific needs of AMR projects and act as pre-qualification criteria to some PUSH/PULL incentive mechanisms
  4. PUSH incentives and funding mechanisms that are directed to SMEs, calibrated and accessible for SMEs in practice
  5. Calibrated Market Entry Rewards (MER) to ensure continuous and sustainable innovation from academics to biotech companies and to large pharma players
  6. R&D prizes and phase entry rewards as effective PULL mechanisms for SMEs to incentivise the most underserved indications in AMR
  7. Targeted tax incentives specifically addressing SMEs to incentivise private investments into AMR-focused companies and/or avoid de-prioritization
  8. Going beyond to exploit all possibilities for AMR from SMEs
  9. Support education to strengthen attractiveness of the field for R&D professionals/scientists
  10. Long term thinking and wisely usage of AMR innovations combined with appropriate diagnostics development

Marie Petit, coordinator of the BEAM alliance, says:  "Existing SMEs in the AMR field are true pioneers! Despite a much-underserved ecosystem to fund and perform R&D, they fight to make the difference for millions of patients and come up with very innovative approaches - both antibacterial and non-antibacterial (prevention, anti-virulence, anti-biofilm, phages, microbiome protection.). They carry the hope for the coming decades and it is of upmost importance that policymakers and countries involved in the fight against AMR make sure their policies are laser focused on SMEs need and none is left behind until the ecosystem is properly revived."

" Due to their versatile properties, bacteria are evolving resistance faster than policymakers are implementing action. It is of enormous importance to ultimately revive R&D in AMR by developing compelling surveillance data, encouraging out-of-the-box thinking, rewarding R&D evidence and strengthening existing scientific expertise ." adds Marc Gitzinger, CEO of BioVersys AG, Switzerland, Vice-President of the BEAM Alliance.

Marc Lemonnier, CEO of Antabio SAS, France, Member of the Management Board of the BEAM Alliance comments: " Globally, some 250 biotech companies are working on new antibacterial strategies. SMEs are the crucial innovation engine in the AMR field. Addressing the specific requirements of SME-driven innovation within current AMR initiatives is key in order to provide patients with effective drugs that can win the fight against AMR ."

In March 2018, the BEAM alliance together with Berlin-based BIOCOM AG will invite key players to a one-day-conference, providing a discussion platform for addressing the specific challenges of SMEs in developing new antimicrobials and AMR diagnostics. The Berlin Conference 2018 expects more than 200 high-level representatives from policy, academia, industry and the finance sector. " We will have more than 40 speakers, among them over half from SMEs, to explore the best business strategies in the AMR R&D arena ." says Sandra Wirsching from BIOCOM AG, a life science-focused publishing house. The event is further supported by the German Fraunhofer Society and the EU-funded "European Gram Negative Anti-Bacterial Engine" (ENABLE) consortium.

To have full access to the BEAM Alliance position paper 2017 , you can click here .

About the BEAM Alliance:

The BEAM Alliance ( B iopharmaceutical companies from E urope innovating in A nti- M icrobial resistance research) plays a key role working on a European and national level to represent the interests of its 40 members. The BEAM members are collectively developing over 120 new R&D projects focused upon the cure and prevention of bacterial infections. They cover the whole range of pharmaceutical drug development from small molecule antibiotics, antibiotic combinations, phages, antibodies, prophylactic and therapeutic vaccines, peptides, prebiotics, other bioproducts, adjunctive therapies and medical devices, thus representing the large majority of all European companies actively working on AMR. The goal of the BEAM alliance is to maintain and promote awareness of SME-driven innovation in the field and to support policymakers in understanding economic business models around AMR. The BEAM Alliance closely cooperates with all stakeholders dedicated to the fight against AMR.

www.beam-alliance.eu

About the Berlin Conference "Novel Antimicrobials & AMR diagnostics"

The "Berlin Conference on Life Sciences" was started eleven years ago as a BIOCOM event to discuss promising developments in the biotech and pharma business in Europe. For the second year in a row, the Berlin Conference addresses the AMR market and its challenges. The one-day-event aims at building a broad discussion platform for relevant stakeholders in the field to help accelerating innovation. That there is a need of combined efforts is underlined by the rise of a multitude of global, European and national initiatives to support the development of new antimicrobials and diagnostics. The conference brings together people from science and business, investors and policy makers, start-ups and health economists, the public and private sector, to highlight the most promising technologies, to showcase best-practice examples and to discuss how to follow successful business strategies in the AMR market.

www.berlin-conferences.com

BEAM Alliance Member Companies:

Abac Therapeutics - AiCuris Anti-infective Cures - Alaxia  - Allecra Therapeutics - Antabio - AntibioTx - Arsanis - Auspherix - Basilea Pharmaceutica International - BioFilm Pharma - BioVersys - Centauri Therapeutics - Combioxin - Da Volterra - Debiopharm International - Deinobiotics/Deinove - Destiny Pharma - Discuva - Eligo Bioscience - Helperby Therapeutics - Karveel Pharmaceuticals - MaaT Pharma - Madam Therapeutics - Motif Bio - Mutabilis - Nabriva Therapeutics - Neem Biotech - Northern Antibiotics - Nosopharm - NovaBiotics - Pherecydes Pharma - Phico Therapeutics - Polyphor - QureTech Bio - Redx Anti-Infectives - Septeos - SetLance srl - Ultupharma - VaxDyn - Vibiosphen

BEAM Alliance Associated Member Companies:

Bioaster - Vivexia

Contacts:   Press@Beam-Alliance.eu

Board Members

Florence Séjourné, President (Da Volterra)
Marc Gitzinger, Vice-President (BioVersys)
Holger Schmoll (AiCuris)
Mark Jones (Basilea)
Marc Lemonnier ( Antabio)
  Coordinator

Marie Petit
T.:  +33 6 50 01 15 33
E.:  marie.petit@beam-alliance.eu
www.beam-alliance.eu

 



This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Beam Alliance via GlobeNewswire

HUG#2150246

RENAULT :Communiqué de mise à disposition - Ventes octobre 2017 16-11-2017 08:00

La Suite...
 Boulogne, le 16 novembre 2017  

Communiqué de mise à disposition - Ventes d'octobre 2017

Renault annonce la mise à disposition de son rapport des ventes d'octobre 2017 sur le site Internet de la Société à l'adresse www.group.renault.com , dans la rubrique «  Finance  », puis « Informations réglementées », «  ventes mensuelles  »




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: RENAULT via GlobeNewswire

HUG#2149971

[Communiqué de presse Iliad] Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2017 16-11-2017 07:00

La Suite...

Paris, le 16 novembre 2017

CHIFFRE D'AFFAIRES DU 3 ème TRIMESTRE 2017

  • Chiffre d'affaires Groupe en hausse de 6,6% sur les 9 premiers mois de l'année, à 3 710 millions d'euros
  • 250 000 nouveaux abonnés mobiles - croissance nette réalisée à 100% sur le Forfait Free à 19,99 euros/mois - 1 er opérateur en termes de recrutements mobiles depuis le lancement, soit près de 6 ans [1]
  • 4G - une réalité pour plus d'un abonné sur deux : 7,4 millions d'abonnés, avec une consommation moyenne mensuelle 4G de près de 7 Go
  • Free : meilleur score 4G pour le 10 ème trimestre consécutif selon le baromètre nPerf, avec un débit descendant moyen de 37 Mbps
  • FTTH : trimestre historique en termes de raccordement d'abonnés avec 64 000 nouveaux abonnés - Free est le 1 er opérateur alternatif en FTTH avec près de 500 000 abonnés
     
  • Fixe: 27 000 nouveaux abonnés recrutés sur le trimestre - Free est le 1 er opérateur alternatif dans le fixe avec près de 6,5 millions d'abonnés


PRINCIPAUX INDICATEURS OPERATIONNELS AU 30 SEPTEMBRE 2017

Indicateurs opérationnels

 Abonnés 30 sept-17 30 sept-16
   
Nombre total d'abonnés mobiles 13 390k 12 385k
  • Dont 4G
7 400k 5 300k
     
Nombre total d'abonnés Haut Débit et Très Haut Débit 6 495k 6 327k
  • Dont FTTH
483k 265k
   
Nombre total d'abonnés 19 885k 18 712k
   
Autres indicateurs 30 sept-17 30 sept-16
   
ARPU Haut Débit et Très Haut Débit (en €) 33,90 33,50
ARPU Freebox Révolution* (en €) >38,00 >38,00
   
Prises raccordables en FTTH 5,6m 4,0m
     
Consommation 4G moyenne (en Go/mois/abonné) 6,9 Go 4,4 Go
   

*Hors promotions

CHIFFRE D'AFFAIRES CONSOLIDE DU 3 EME TRIMESTRE 2017

Dans un contexte fortement concurrentiel, le Groupe enregistre une hausse de son chiffre d'affaires de 6,6% sur les neuf premiers mois de l'année, à 3 710 millions d'euros. Le chiffre d'affaires des activités Haut Débit et Très Haut Débit du Groupe progresse de 4,7% à 2 087 millions d'euros et le chiffre d'affaires Mobile de 9,0% à 1 630 millions d'euros sur la même période.


Le tableau suivant présente la répartition du chiffre d'affaires du Groupe par nature de revenus au 30 septembre 2017 et au 30 septembre 2016 :

En millions d'euros 9M 2017 9M 2016 Var (%)  T3 2017 T3 2016 Var (%)  
 
        
Mobile 1 630 1 495 9,0% 554 521 6,3%  
        
Fixe 2 087 1 994 4,7% 694 665 4,4%  
        
Eliminations -7 -9 -22,2% -2 -3 -33,3%  
        
Chiffre d'affaires Groupe 3 710 3 480 6,6% 1 246 1 183 5,3%  

Fixe

Dans un marché très concurrentiel et avec de nombreuses promotions de la part des concurrents, le Groupe enregistre une hausse de son chiffre d'affaires de 4,4% sur ses activités Haut Débit et Très Haut Débit au 3 ème trimestre 2017, à 694 millions d'euros. Les principales évolutions sur le trimestre ont été les suivantes :

  • Une position de 1 er opérateur alternatif consolidée , avec 27 000 nouveaux abonnés au 3 ème trimestre 2017, la base d'abonnés Haut Débit et Très Haut Débit atteint désormais près de 6,5 millions d'abonnés ;
  • Poursuite de l'excellente dynamique d'extension de la couverture FTTH . Ainsi, avec près de 300 000 nouvelles prises raccordables sur le trimestre, le Groupe dispose désormais de 5,6 millions de prises raccordables ;
  • Trimestre historique en termes de raccordements d'abonnés FTTH, avec 64 000 nouveaux abonnés . Conformément à ses engagements, le Groupe a de nouveau accéléré ses efforts de raccordement, et cela dans un contexte de vacances estivales, afin de raccorder 173 000 nouveaux abonnés depuis le début de l'année, soit davantage que sur l'ensemble de l'année 2016. Le Groupe s'affirme ainsi comme le 1 er opérateur alternatif FTTH en France, avec près d'un demi-million d'abonnés ;
  • L'ARPU Haut Débit et Très Haut Débit est de 33,90 euros sur le 3 ème trimestre 2017, en hausse de 40 centimes par rapport au 3 ème trimestre 2016. L'offre Freebox Révolution enregistre toujours un ARPU supérieur à 38 euros [2] .

Mobile

Le chiffre d'affaires Mobile du Groupe reflète sa performance commerciale, avec une hausse de 6,3% par rapport au 3 ème trimestre 2016, à 554 millions d'euros. Les principales évolutions sur le trimestre ont été les suivantes :

  • Des recrutements nets en hausse par rapport aux deux derniers trimestres, avec 250 000 nouveaux abonnés sur les offres mobiles du Groupe. Seul opérateur en France à proposer les appels, les SMS/MMS et la 4G en illimité (pour les abonnés Freebox) pour moins de 20 euros par mois, le Groupe compte désormais près de 13,4 millions d'abonnés mobiles. Free réalise la performance de demeurer le 1 er recruteur (net de résiliation) pour le 23 ème trimestre consécutif. Ainsi, le Groupe compte désormais une part de marché mobile de 18,7% [3] , soit une hausse de 1 point en un an ;
  • Poursuite de l'amélioration du mix d'abonnés : recul de la base d'abonnés à 2 euros/mois (0 euro pour les abonnés Freebox) pour le 2 ème trimestre consécutif , 100% de la croissance nette est effectuée sur le Forfait Free à 19,99 euros/mois (15,99 euros pour les abonnés Freebox) ;
  • Le réseau 4G du Groupe continue de s'affirmer comme une référence, et la base d'abonnés 4G s'établit désormais à 7,4 millions d'utilisateurs , soit une hausse de 600 000 abonnés 4G sur le trimestre, reflétant également les excellents recrutements sur le Forfait Free à 19,99 euros/mois (15,99 euros pour les abonnés Freebox). De même, le réseau 4G du Groupe permet d'enregistrer des consommations par abonné 4G parmi les plus hautes en Europe, à près de 7 Go par mois, soit une hausse de près de 60% en un an. Ces performances sont à mettre en perspective avec la qualité du réseau 4G Free Mobile, récompensé par le meilleur score nPerf pour les connexions 4G pour le 10 ème trimestre consécutif ;
  • Poursuite des efforts de déploiement 4G au 3 ème trimestre 2017, avec 1 100 sites nouvellement équipés en 1 800 MHz, 100 nouveaux sites raccordés en 700 MHz et 560 sites équipés en 2 600 MHz. Ces efforts ont permis au Groupe d'améliorer sa couverture 4G de 6 points depuis le début de l'année, et de couvrir au 30 septembre 2017 plus de 84% de la population en 4G. Parallèlement, le Groupe poursuit ses efforts de déploiement de son réseau 3G, et compte désormais 11 300 sites, soit une hausse de plus de 1 000 sites sur le trimestre, pour une couverture de près de 93% de la population (+ 2 points par rapport au 30 juin 2017) ;
  • Un chiffre d'affaires services Mobile enregistrant une hausse de 7,5% sur le 3 ème trimestre 2017. La croissance du chiffre d'affaires services Mobile aurait été supérieure à 10% sur la période sans (i) l'impact négatif de la baisse du chiffre d'affaires entrant lié à la diminution de l'utilisation des SMS au profit de la hausse de l'utilisation des données mobiles, et (ii) la perte de chiffres d'affaires lié à l'enrichissement de l'offre avec l'augmentation du volume d'Internet mobile en roaming à 25Go.

GLOSSAIRE

Abonnés H aut D ébit et Très Haut Débit (ou Broadband)  : abonnés ayant souscrit une offre ADSL, VDSL ou FTTH du Groupe.

ARPU Haut Débit et Très Haut Débit (Revenu Moyen par Abonné Haut Débit et Très Haut Débit) : inclut le chiffre d'affaires généré par le forfait et les services à valeur ajoutée, mais exclut le chiffre d'affaires non récurrent (par exemple les frais de migration d'une offre à une autre ou les frais de mise en service et de résiliation), divisé par le nombre total d'abonnés Haut Débit et Très Haut Débit facturés sur la période.

ARPU Freebox Révolution (Revenu Moyen par Abonné Freebox Révolution hors promotions) : inclut le chiffre d'affaires généré par le forfait et les services à valeur ajoutée, mais exclut le chiffre d'affaires non récurrent (par exemple les frais de migration d'une offre à une autre ou les frais de mise en service et de résiliation), divisé par le nombre total d'abonnés Freebox Révolution facturés sur la période.

Chiffre d'affaires services Mobile : chiffre d'affaires mobile hors ventes de terminaux.

FTTH : « Fiber To The Home »  : est une solution de desserte fibre optique de bout en bout entre le central de raccordement (NRO) et l'utilisateur.

M2M : communications de machine à machine.

Nombre total d'abonnés Haut Débit et Très Haut Débit : représente, à la fin de la période mentionnée, le nombre total d'abonnés identifiés par leur ligne téléphonique ou  fibre optique qui ont souscrit à une offre de Free ou d'Alice après élimination de ceux pour lesquels une résiliation a été enregistrée.

Nombre total d'abonnés mobiles : représente, à la fin de la période mentionnée, le nombre total d'abonnés identifiés par leur ligne téléphonique qui ont souscrit à une des offres mobiles de Free après élimination de ceux pour lesquels une résiliation a été enregistrée.

Opérateur alternatif : opérateur apparu à la suite de la perte de monopole de l'opérateur historique d'Etat.

Prise raccordable FTTH : prise pour laquelle le lien entre le point de mutualisation et le point de branchement optique a été réalisé par l'opérateur d'immeuble, à laquelle le Groupe peut accéder en application de ses engagements de cofinancement, et pour laquelle les travaux de raccordement au réseau du Groupe sont achevés ou en cours d'achèvement.

Recrutement : correspond à la différence entre le nombre total d'abonnés à la fin de deux périodes différentes.


A propos d'Iliad

Le Groupe Iliad est la maison-mère de Free, l'inventeur de la Freebox, le 1 er boitier multiservices sur l'ADSL. Free est à l'origine de nombreuses innovations sur le marché de l'accès Haut Débit et Très Haut Débit (VoIP, IPTV, forfaitisation des appels vers de nombreuses destinations). Free propose des offres simples et innovantes au meilleur prix. La Freebox Révolution, la 6 ème génération de Freebox intégrant notamment un NAS et un lecteur Blu-Ray TM est complétée par la Freebox mini 4K, 1 ère box Android TV TM et 4K sur le marché français. Free a été le 1 er opérateur à intégrer au forfait de sa box les appels des lignes fixes vers les mobiles. Free est également le 1 er opérateur à avoir intégré à ses offres les appels vers les DOM. Depuis janvier 2012, Free démocratise l'usage du mobile avec des offres simples, sans engagement et à un prix très attractif. Le Forfait Free inclut toute l'année le roaming depuis plus de 35 pays (appels / SMS & MMS illimités et 25 Go/mois d'Internet mobile en 3G depuis ces destinations). Par ailleurs, Free inclut la 4G en illimité dans son Forfait à 15,99€/mois pour les abonnés Freebox. Free compte près de 20 millions d'abonnés (dont 6,5 millions d'abonnés Haut Débit et Très Haut Débit et 13,4 millions d'abonnés mobiles au 30/09/2017).

Place de cotation :  Euronext Paris Lieu d'échange : Eurolist A d'Euronext Paris (SRD)
Code valeur : ILD Code ISIN : FR0004035913
Classification FTSE : 974 Internet Membre du Euro Stoxx, SBF 120, CAC Next 20, CAC Mid 100



[1] Métropole hors M2M, estimation de la Société

[2] Hors promotions

[3] Métropole hors M2M, estimation de la Société




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Iliad via GlobeNewswire

HUG#2150169

BOUYGUES : RÉSULTATS DES NEUF PREMIERS MOIS 2017 16-11-2017 07:00

La Suite...

                
                                

Communiqué de presse - Paris - 16/11/2017 à 7h30

RÉSULTATS
DES NEUF PREMIERS MOIS 2017

 ·       Forte amÉlioration des rÉsultats et de la profitabilitÉ du Groupe sur un an
 ·       tr È s bonne dynamique commerciale dans tous les mÉtiers
 ·       Confirmation des perspectives 2017

CHIFFRES CLÉS (millions d'euros) 9 mois
2016
9 mois
2017
Variation
Chiffre d'affaires23 11323 828 +3 % a
Résultat opérationnel courant714 976 b +37 %
Marge opérationnelle courante 3,1% 4,1 % +1 pt
Résultat opérationnel 570 c 1 058 d +86 %
Résultat net part du Groupe345713+107 %
Résultat net part du Groupe hors exceptionnels e 412659+60 %
    
Endettement financier net au 30 septembre(3 890)(3 707)+183 M€

(a) +3 % à périmètre et change constants
(b) Dont plus-value de 28 M€ au titre de la cession de 50 % de Nextdoor et de la réévaluation de la participation conservée
(c) Dont 144 M€ de charges non courantes dans tous les métiers
(d) Dont 82 M€ de produits non courants (voir détails page 7)
(e) Voir réconciliation en page 11

Le Groupe a fortement amélioré ses résultats et sa profitabilité sur les neuf premiers mois 2017.

  • Le résultat opérationnel courant est en hausse de 37% par rapport aux neuf premiers mois 2016 à 976 millions d'euros. La marge opérationnelle courante progresse de 1 point sur la période, tirée par les bonnes performances de Bouygues Telecom et TF1.

Le résultat opérationnel augmente de 86% sur les neuf premiers mois 2017 à 1 058 millions d'euros et intègre 82 millions d'euros de produits non courants (contre 144 millions d'euros de charges non courantes aux neuf premiers mois 2016).

  • À 713 millions d'euros, le résultat net part du Groupe a plus que doublé sur un an. Hors éléments exceptionnels, il est en hausse de 60% à 659 millions d'euros.


Par ailleurs, tous les métiers du Groupe ont réalisé une très bonne performance commerciale sur les neuf premiers mois 2017.

  • Le carnet de commandes des activités de construction est à un niveau très élevé de 30,3 milliards d'euros à fin septembre 2017, en progression de 8% sur un an et de 9% à taux de change constants. Sur le troisième trimestre, deux contrats significatifs ont été pris en commande par Bouygues Construction à l'international pour un montant total de plus de 560 millions d'euros (réalisation de la deuxième tour la plus haute de Singapour et extension de la ligne LRT-1 du métro de Manille aux Philippines). En France, Colas a remporté plusieurs contrats de maintenance ferroviaire pour un montant total d'environ 140 millions d'euros.
  • La très bonne dynamique commerciale de Bouygues Telecom s'est confirmée au troisième trimestre 2017. Bouygues Telecom a recruté 110 000 nouveaux clients Forfait hors MtoM dans le Mobile et 110 000 nouveaux clients Fixe. Par ailleurs, le troisième trimestre 2017 est le meilleur trimestre en termes de recrutements FTTH depuis le lancement des offres fibre avec 38 000 nouveaux clients. Le FTTH a représenté 36% de la croissance nette des neuf premiers mois 2017 contre 24% sur la même période l'an dernier.  

Enfin, le Groupe a maintenu une structure financière solide avec un endettement financier net à
fin septembre 2017 de 3,7 milliards d'euros, en diminution de 183 millions d'euros sur un an.

Perspectives

Le Groupe confirme son objectif d'amélioration de sa profitabilité en 2017 :

  • Le résultat opérationnel courant et la marge opérationnelle courante des activités de construction devraient poursuivre leur amélioration par rapport à 2016 (avant prise en compte de la plus-value au titre de la cession de 50% de Nextdoor et de la réévaluation de la participation conservée).
  • Bouygues Telecom revoit à la hausse son objectif de marge d'EBITDA attendue désormais entre 26% et 27% (contre légèrement supérieur à 25% précédemment). Par ailleurs, environ 220 millions d'euros de produits non courants liés à Cellnex sont attendus sur 2017.
  • TF1 devrait réaliser 25 à 30 millions d'euros d'économies récurrentes [a] dès 2017.

Pour 2018 et au-delà :

  • TF1 devrait maintenir, sur la période 2017-2019, le coût annuel moyen des programmes [b] à 980 millions d'euros pour les cinq chaînes gratuites. TF1 devrait également améliorer sa profitabilité, avec un objectif de taux de marge opérationnelle courante à deux chiffres en 2019.
  • Bouygues Telecom confirme son objectif de 300 millions d'euros de cash-flow libre à horizon trois ans.

ANALYSE DÉTAILLÉE PAR ACTIVITÉ

ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION

Le carnet de commandes des activités de construction à fin septembre 2017 est à un niveau très élevé de 30,3 milliards d'euros, en hausse de 8% par rapport à fin septembre 2016 et de 9% à taux de change constants.

En France , les activités de construction enregistrent une bonne performance commerciale avec un carnet de commandes à fin septembre 2017 en hausse de 13% sur un an.  
Les prises de commandes de Bouygues Construction augmentent de 9% sur les neuf premiers mois 2017 avec plus d'un milliard d'euros de projets remportés au titre du Grand Paris Express depuis le début de l'année.
Sur les neuf premiers mois 2017, les réservations de logements chez Bouygues Immobilier enregistrent une forte hausse de 21 % par rapport aux neuf premiers mois 2016. Cette croissance est supérieure à celle du marché qui reste soutenu par le dispositif Pinel, l'élargissement du prêt à taux zéro et les taux d'intérêt bas.
Enfin, le carnet de commandes à fin septembre 2017 de Colas progresse de 14% sur un an grâce à la reprise du marché de la Route et à des commandes au troisième trimestre dans la maintenance ferroviaire pour un montant d'environ 140 millions d'euros.

À l'international , la dynamique positive se poursuit avec un carnet de commandes à fin septembre 2017 en hausse de 6% à taux de change constants. Le groupe a gagné des contrats significatifs au cours du
troisième trimestre tels que la réalisation de la deuxième tour la plus haute de Singapour pour 290 millions d'euros, l'extension de la ligne LRT-1 du métro de Manille pour 273 millions d'euros et plusieurs contrats de construction ou d'extension de lignes de métro au Moyen-Orient et en Asie pour un montant total d'environ 160 millions d'euros.
À fin septembre 2017, l'international représente 56% du carnet de commandes de Bouygues Construction et Colas.

Le chiffre d'affaires des activités de construction s'élève à 18,7 milliards d'euros sur les neuf premiers mois 2017, en hausse de 3 % par rapport aux neuf premiers mois 2016.
Le résultat opérationnel courant s'établit à 595 millions d'euros, en amélioration de 27 millions d'euros sur un an.
Les résultats opérationnels courants de Bouygues Construction et Bouygues Immobilier ressortent en forte croissance sur un an. Comme attendu, Bouygues Immobilier a enregistré au troisième trimestre 2017 une
plus-value de 28 millions d'euros au titre de la cession de 50% de Nextdoor et de la réévaluation de la participation conservée. Chez Colas, la forte amélioration de la marge opérationnelle courante de la Route métropole ne compense pas le retard d'activité en Amérique du Nord (en particulier dû aux mauvaises conditions météorologiques) et les difficultés de l'activité ferroviaire pour laquelle des mesures de redressement sont mises en place (remplacement de managers, réorganisation des activités en France et cessions d'actifs).
La marge opérationnelle courante des activités de construction est de 3,2% sur les neuf premiers mois de l'année, en hausse de 0,1 point sur un an.
Le résultat opérationnel s'élève à 590 millions d'euros, en hausse de 78 millions d'euros sur un an (5 millions d'euros de charges non courantes sur les neuf premiers mois 2017 contre 56 millions d'euros sur les neuf premiers mois 2016).

TF1

Sur les neuf premiers mois 2017, TF1 a poursuivi la mise en oeuvre de sa stratégie multichaînes, multimétiers, multimédias. Les cinq chaînes gratuites (TF1, TMC, HD1, NT1, LCI) réalisent une part d'audience de 32,0% sur les femmes de moins de 50 ans responsables des achats, en augmentation de 0,6 point sur un an.

Le chiffre d'affaires de TF1 s'établit à 1 466 millions d'euros, en hausse de 3% par rapport aux
neuf premiers mois 2016, grâce à la progression des recettes publicitaires (+2% sur an) qui résulte d'une hausse du chiffre d'affaires des chaînes de la TNT et d'une très bonne performance du parrainage.

Le résultat opérationnel courant s'établit à 115 millions d'euros sur les neuf premiers mois 2017, en hausse de 68 millions d'euros sur un an. Cette croissance s'explique par les effets de la stratégie mise en place depuis la rentrée 2016, les économies de coûts récurrentes et l'absence d'événements sportifs majeurs au cours de la période.

Le résultat opérationnel ressort à 98 millions d'euros contre une perte de 22 millions d'euros aux neuf premiers mois 2016. Il intègre 17 millions d'euros de charges non courantes correspondant à l'amortissement du goodwill affecté dans le cadre de l'acquisition de Newen Studios contre 69 millions d'euros de charges non courantes aux neuf premiers mois 2016.

BOUYGUES TELECOM

La très bonne dynamique commerciale de Bouygues Telecom s'est confirmée au troisième trimestre 2017.

Le parc Mobile est en hausse de 295 000 clients au troisième trimestre 2017 et de 940 000 sur les
neuf premiers mois de l'année, pour un parc total de 13,9 millions de clients à fin septembre 2017. 
Le parc forfait hors MtoM s'élève à 10,2 millions de clients à fin septembre 2017 avec 110 000 nouveaux clients au troisième trimestre 2017 et 351 000 sur les neuf premiers mois. La diffusion de la 4G au sein de la clientèle de Bouygues Telecom se poursuit avec 7,7 millions d'utilisateurs à fin septembre 2017 contre 6,5 millions
à fin septembre 2016.

Dans le Fixe, l'opérateur enregistre une très bonne performance commerciale avec le gain de 110 000 nouveaux clients au troisième trimestre 2017 et de 243 000 sur les neuf premiers mois. Bouygues Telecom est bien positionné pour atteindre son objectif de 1 million de clients Fixe supplémentaires à fin 2017 (par rapport à fin 2014).
Le troisième trimestre 2017 est le meilleur trimestre en termes de recrutements FTTH depuis le lancement des offres fibre avec 38 000 nouveaux clients. Le FTTH a représenté 36% de la croissance nette des neuf premiers mois 2017 contre 24% sur la même période l'an dernier. Le parc de clients FTTH s'établit ainsi à 209 000 clients à fin septembre 2017.
Bouygues Telecom poursuit son déploiement dans le FTTH avec 18 millions de prises sécurisées à fin septembre 2017, soit 2 millions supplémentaires par rapport à fin juin 2017, et 3,1 millions de prises commercialisées (+0,5 million par rapport à fin juin 2017). L'opérateur confirme son objectif de 12 millions de prises commercialisées à fin 2019 et de 20 millions en 2022.
Au total, le parc Très Haut Débit compte 594 000 clients à fin septembre 2017.

Le chiffre d'affaires de Bouygues Telecom s'élève à 3 727 millions d'euros sur les neuf premiers mois 2017, en hausse de 6% par rapport aux neuf premiers mois 2016. Le chiffre d'affaires réseau est en hausse de 5% à 3 179 millions d'euros et de 6% hors entrant. Cette croissance bénéficie des premiers effets positifs des augmentations de prix sur les offres premium Mobile et sur toutes les offres Fixe réalisées fin mai 2017 et d'un léger impact favorable de la nouvelle réglementation sur le roaming.

Sur les neuf premiers mois 2017, l'EBITDA ressort à 882 millions d'euros, en hausse de 27% par rapport aux neuf premiers mois 2016. La marge d'EBITDA s'élève à 27,7%, en augmentation de 4,6 points sur un an.

Le résultat opérationnel s'établit à 395 millions d'euros, en progression de 278 millions d'euros sur un an et intègre 105 millions d'euros de produits non courants contre 7 millions d'euros de charges non courantes aux neuf premiers mois 2016. Les plus-values de cessions de sites à Cellnex ont plus que compensé les charges non courantes liées à la mise en oeuvre du partage de réseau.





Sur les neuf premiers mois 2017, les investissements bruts s'élèvent à 860 millions d'euros, en ligne avec le montant d'investissements bruts prévu pour 2017 de 1,2 milliard d'euros.

ALSTOM

Sur les neuf premiers mois 2017, la contribution d'Alstom au résultat net du Groupe s'élève à 105 millions d'euros contre une contribution de 36 millions d'euros sur les neuf premiers mois 2016.

Conformément aux annonces faites le 26 septembre 2017, l'Etat n'a pas exercé les options d'achat dont il disposait sur les titres Alstom prêtés par Bouygues. Il a donc restitué les 43,8 millions d'actions Alstom concernées à Bouygues le 17 octobre 2017, à l'expiration de la durée de prêt prévue contractuellement.
Au 31 octobre 2017, Bouygues détient 27,99% du capital d'Alstom.

Rappel des ÉvÉnements significatifs depuis le 30 juin 2017 :

  • 7 septembre 2017 : Dijon métropole a attribué au groupement composé de Bouygues Energies & Services et Citelum, le contrat pour la réalisation et la gestion pendant 12 ans d'un poste de pilotage connecté des équipements de l'espace public des 24 communes de la métropole
     
  • 7 septembre 2017 : Colas acquiert une participation de 50% dans six sociétés de carrières du sud-ouest de la France
     
  • 29 septembre 2017 : Macifimo et Bouygues Immobilier inaugurent Green Office® Link, un immeuble à énergie positive de 8 500 m² à Lyon au coeur de Gerland
     
  • 2 octobre 2017 : BNP Paribas Real Estate et Bouygues Immobilier inaugurent le nouveau centre de pilotage du Groupe PSA à Rueil-Malmaison
     
  • 5 octobre 2017 : Bouygues Telecom se mobilise pour le recyclage des téléphones portables
     
  • 9 octobre 2017 : Bouygues immobilier démarre les travaux de l'opération Sensations au sein de l'Îlot Bois à Strasbourg, premier immeuble de grande hauteur 100% bois, innovant et bas carbone
     
  • 13 octobre 2017 : dépôt d'une plainte par Colas Rail en relation avec un projet à l'international
     
  • 16 octobre 2017 : Bouygues Immobilier pose la première pierre de l'immeuble de bureaux Saint Ex Office à Toulouse
     
  • 18 octobre 2017 : Linkcity, filiale de développement immobilier de Bouygues Construction, et
    Bouygues Immobilier ont été désignés lauréats par le jury d'Inventons la Métropole du Grand Paris pour l'aménagement de 10 projets d'aménagement urbain
     
  • 23 octobre 2017 : Bouygues Immobilier investit dans la société Spallian pour accélérer sa stratégie Smart Data
     
  • 6 novembre 2017 : TF1 et Altice-SFR réinventent la relation éditeur - distributeur en signant un accord de distribution innovant

            






 
PROCHAINS RENDEZ-VOUS FINANCIERS :
22 février 2018 : résultats annuels 2017 (7h30 CET)
 

Les comptes ont fait l'objet d'un examen limité des commissaires aux comptes et le rapport correspondant a été émis.
Retrouvez l'intégralité des comptes et annexes sur le site www.bouygues.com

CONTACT INVESTISSEURS ET ANALYSTES :
investors@bouygues.com · Tél. : +33 (0)1 44 20 10 79

CONTACT PRESSE :
presse@bouygues.com · Tél. : +33 (0)1 44 20 12 01

BOUYGUES SA · 32 avenue Hoche · 75378 Paris CEDEX 08 · bouygues.com      

ACTIVITÉ COMMERCIALE des neuf premiers mois 2017

CARNET DE COMMANDES
DES ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION
(millions d'euros)
Fin septembre  
2016 2017 Variation
Bouygues Construction18 22519 669+8 %
Bouygues Immobilier2 7222 967+9 %
Colas7 1787 666+7 %
Total 28 125 30 302 +8 %

BOUYGUES CONSTRUCTION
PRISES DE COMMANDES
(millions d'euros)
9 mois  
2016 2017 Variation
France3 8024 151+9 %
International3 8413 938+3 %
Total 7 643 8 089 +6 %

BOUYGUES IMMOBILIER
R É SERVATIONS
(millions d'euros)
9 mois  
2016 2017 Variation
Logement1 4431 717+19 %
Immobilier d'entreprise231194-16 %
Total 1 674 1 911 +14 %

COLAS
CARNET DE COMMANDES
(millions d'euros)
Fin septembre  
2016 2017 Variation
France (dont DOM)2 8763 290+14 %
International et TOM4 3024 376+2 %
Total 7 178 7 666 +7 %

TF1
PART D'AUDIENCE a
Fin septembre  
2016 2017 Variation
TF122,3 %21,8 %-0,5 pt
TMC3,4 %4,2 %+0,8 pt
NT13,4 %3,6 %+0,2 pt
HD12,2 %2,2 %+0,0 pt
LCI b 0,1 %0,2 %+0,1 pt
Total 31,4 % 32,0 % +0,6 pt

(a)    Source Médiamétrie - Femmes de moins de 50 ans responsables des achats
(b)    LCI a rejoint l'offre en clair de TF1 le 5 avril 2016


BOUYGUES TELECOM
PARC CLIENTS (en milliers)
 
Fin déc. 2016 Fin sept. 2017 Variation
Parc forfait12 13013 229+1 099
Parc prépayé866706-160
Parc total Mobile 12 996 13   935 +940
Parc total Fixe 3 101 3 344 +243

PERFORMANCE FINANCIÈRE des neuf premiers mois 2017

  9 mois  
COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ RESUMÉ (millions d'euros) 2016 2017 Variation
Chiffre d'affaires23 11323 828 +3 % a
Résultat opérationnel courant714976+262 M€
Autres produits et charges opérationnels b (144)82+226 M€
Résultat opérationnel5701 058+488 M€
Coût de l'endettement financier net(171)(170)+1 M€
Autres produits et charges financiers312+9 M€
Impôt(138)(257)-119 M€
Quote-part de résultat des coentreprises et entités associées91151+60 M€
dont Alstom 36 105 +69 M€
Résultat net des activités poursuivies355794+439 M€
Résultat net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle(10)(81)-71 M€
Résultat net part du Groupe345713+368 M€
Résultat net part du Groupe hors éléments exceptionnels c 412659+247 M€

(a) +3% à périmètre et change constants (voir glossaire)
(b) Dont, aux neuf premiers mois 2016, des charges non courantes  de 69 M€ chez TF1, 39 M€ chez Colas, 15 M€ chez Bouygues Construction, 7 M€ chez Bouygues Telecom, et 2 M€ chez Bouygues Immobilier
Dont, aux neuf premiers mois 2017, des charges non courantes de 17 M€ chez TF1, 5 M€ chez Colas et 105 M€ de produits non courants chez Bouygues Telecom (dont principalement 48 M€ de charges non courantes essentiellement liées au partage de réseau et 144 M€ de produits non courants liés à la plus-value de cession de sites)
(c) Voir réconciliation en page 11

  9 mois  
CALCUL DE L'EBITDA (millions d'euros) 2016 2017 Variation
Résultat opérationnel courant714976+262 M€
Dotations nettes aux amortissements1 1441 182+38 M€
Dotations aux provisions et dépréciations nettes de reprises utilisées12776-51 M€
Reprises de provisions et dépréciations non utilisées et autres(234)(247)-13 M€
EBITDA 1 751 1 987 +236 M€

  9 mois      
CHIFFRE D'AFFAIRES DES ACTIVITÉS (millions d'euros) 2016 2017 Variation Effet change Effet périmètre À
PCC
 
Activités de construction a 18 219 18 679 +2,5 % +0,4 % +0,1 % +3,0 %
dont Bouygues Construction 8 698 8 521 -2,0 % +0,8 % +0,3 % -0,9 %
dont Bouygues Immobilier 1 626 1 746 +7,4 % - - +7,4 %
dont Colas 8 115 8 617 +6,2 % +0,1 % -0,2 % +6,1 %
TF1 1 427 1 466 +2,7 % 0,0 % -1,5 % +1,2 %
Bouygues Telecom 3 503 3 727 +6,4% - - +6,4 %
Holding et divers 101 105 ns - - ns
Retraitements intra-Groupe b (357) (354) ns - - ns
Chiffre d'affaires du Groupe 23 113 23 828 +3,1 % +0,3 % 0,0 % +3,4 %
dont France 14 520 14 987 +3,2 % 0,0 % 0,0 % +3,2 %
dont international 8 593 8 841 +2,9 % +0,9 % 0,0 % +3,8 %

(a) Somme des chiffres d'affaires contributifs (après retraitements internes aux activités de construction)
(b) Dont retraitements intra-groupe des activités de construction

  9 mois  
Contribution des activitÉs À l'ebitda du groupe  (millions d'euros) 2016 2017 Variation
Activités de construction 891 866 -25 M€
dont Bouygues Construction 335 317 -18 M€
dont Bouygues Immobilier 68 126 +58 M€
dont Colas 488 423 -65 M€
TF1 193 256 +63 M€
Bouygues Telecom 697 882 +185 M€
Holding et divers (30) (17) +13 M€
EBITDA du Groupe 1 751 1 987 +236 M€


 

 

 
 

 

 
 
  9 mois  
Contribution des activitÉs au rÉsultat opÉrationnel courant du groupe  
(millions d'euros)
2016 2017 Variation
Activités de construction 568 595 +27 M€
dont Bouygues Construction 235 277 +42 M€
dont Bouygues Immobilier 92 139 +47 M€
dont Colas 241 179 -62 M€
TF1 47 115 +68 M€
Bouygues Telecom 124 290 +166 M€
Holding et divers (25) (24) +1 M€
Résultat opérationnel courant du Groupe 714 976 +262 M€

  9 mois  
Contribution des activitÉs au rÉsultat opÉrationnel du groupe  (millions d'euros) 2016 2017 Variation
Activités de construction 512 590 +78 M€
dont Bouygues Construction 220 a 277 +57 M€
dont Bouygues Immobilier 90 a 139 +49 M€
dont Colas 202 a 174 b -28 M€
TF1 (22) a 98 b +120 M€
Bouygues Telecom 117 a 395 b +278 M€
Holding et divers (37) a (25) +12 M€
Résultat opérationnel du Groupe 570 1 058 +488 M€

(a) Dont aux neuf premiers mois 2016, des charges non courantes de 69 M€ chez TF1 liées au plan de transformation, aux effets du passage en gratuit de LCI, et aux impacts de Newen Studios et du décret sur la fiction française, de 39 M€ chez Colas essentiellement liées à l'arrêt de l'activité de la filiale SRD, de 15 M€ chez Bouygues Construction liées à la nouvelle organisation, de 7 M€ chez Bouygues Telecom (dont principalement 65 M€ de charges non courantes essentiellement liées au partage de réseau et 56 M€ de produits non courants liés à la plus-value sur la vente de 230 pylônes à Cellnex) et de 2 M€ chez Bouygues Immobilier liées à la nouvelle organisation.
(b) Dont aux neuf premiers mois 2017, des charges non courantes de 17 M€ chez TF1 correspondant à l'amortissement du goodwill affecté dans le cadre de l'acquisition de Newen Studios et de 5 M€ chez Colas liées aux travaux préalables au démantèlement du site de Dunkerque et 105 M€ de produits non courants chez Bouygues Telecom (dont principalement 48 M€ de charges non courantes essentiellement liées au partage de réseau et 144 M€ de produits non courants liés à la plus-value de cession de sites)

  9 mois  
Contribution des activitÉs au rÉsultat NET part du groupe  (millions d'euros) 2016 2017 Variation
Activités de construction 379 468 +89 M€
dont Bouygues Construction 165 233 +68 M€
dont Bouygues Immobilier 53 81 +28 M€
dont Colas 161 154 -7 M€
TF1 (6) 37 +43 M€
Bouygues Telecom 57 229 +172 M€
Alstom 36 105 +69 M€
Holding et divers (121) (126) -5 M€
Résultat net part du Groupe 345 713 +368 M€
Résultat net part du Groupe hors éléments exceptionnels a 412 659 +247 M€

(a) Voir réconciliation ci-dessous

  9 mois  
IMPACT DES ÉLÉMENTS EXCEPTIONNELS sur le rÉsultat NET part du groupe  (millions d'euros) 2016 2017 Variation
Résultat net part du Groupe 345 713 +368 M€
Dont résultats non courants liés à Bouygues Telecom (nets d'impôts) 4 (64) -68 M€
Dont résultats non courants de TF1 (nets d'impôts) 19 5 -14 M€
Dont résultats non courants des activités de construction (nets d'impôts) 36 5 -31 M€
Dont résultats non courants liés à la société holding (nets d'impôts) 8 0 -8 M€
Résultat net part du Groupe hors éléments exceptionnels 412 659 +247 M€

ENDETTEMENT (-)/ EXCéDENT FINANCIER (+) NET PAR MÉTIER
(millions d'euros)
 

Fin septembre
 
2016 2017 Variation
Bouygues Construction2 7582 698-60 M€
Bouygues Immobilier(274)(409)-135 M€
Colas(17)(270)-253 M€
TF1 148 a 297+149 M€
Bouygues Telecom (1 123) b (834) c +289 M€
Holding et divers (5 382) d (5 189)+193 M€
TOTAL (3 890) (3 707) +183 M€

(a) Dont l'acquisition de Newen Studios pour 293 M€ à 100 %
(b) Dont paiement de la première échéance des fréquences 700 MHz pour 117 M€ et produits liés à la cession de 230 pylônes à Cellnex pour 80 M€
(c) Dont produits liés à la cession de 700 sites à Cellnex pour 198 M€
(d) Dont impact positif de l'OPRA d'Alstom en janvier 2016 pour 996 M€

  9 mois  
Contribution des activitÉs auX INVESTISSEMENTS d'EXploitation nets  (millions d'euros) 2016 2017 Variation
Activités de construction 320 270 -50 M€
dont Bouygues Construction 127 65 -62 M€
dont Bouygues Immobilier 17 12 -5 M€
dont Colas 176 193 +17 M€
TF1 147 154 +7 M€
Bouygues Telecom 605 605 0 M€
Holding et divers 3 6 +3 M€
TOTAL 1 075 1 035 -40 M€

  9 mois  
Contribution des activitÉS au cash-flow libre du groupe (millions d'euros) 2016 2017 Variation
Activités de construction 432 535 +103 M€
dont Bouygues Construction 161 227 +66 M€
dont Bouygues Immobilier 34 67 +33 M€
dont Colas 237 241 +4 M€
TF1 (5) 53 +58 M€
Bouygues Telecom 24 67 +43 M€
Holding et divers (115) (93) +22 M€
TOTAL 336 562 +226 M€

GLOSSAIRE

Activités de construction  : Bouygues Construction, Bouygues Immobilier et Colas

ARPU   mobile trimestriel (Average Revenue Per User ; Revenu moyen par utilisateur)  : est exprimé en chiffre d'affaires mensuel par client. Il est calculé en divisant :
- le chiffre d'affaires trimestriel des appels entrants et sortants (voix, SMS et données), des frais de mise en service et des services à valeur ajoutée
- par la moyenne pondérée du nombre de clients (hors clients machine to machine) sur le trimestre.
La moyenne pondérée du nombre de clients est la moyenne des moyennes mensuelles au cours de la période considérée. La moyenne mensuelle est la moyenne journalière du nombre de clients sur le mois.

ARPU   fixe trimestriel (Average Revenue Per User ; Revenu moyen par utilisateur)  : est exprimé en chiffre d'affaires mensuel par client. Il est calculé en divisant :
- le chiffre d'affaires des appels entrants et sortants, des services fixe haut débit, des services de télévision (notamment Video On Demand et TV Replay) et le chiffre d'affaires relatif aux frais de mise en service et à la location d'équipements
- par la moyenne pondérée du nombre d'accès sur le trimestre.
La moyenne pondérée du nombre d'accès est la moyenne des moyennes mensuelles au cours de la période considérée. La moyenne mensuelle est la moyenne arithmétique du nombre d'accès en début et en fin de mois.

B2B (business to business)  : décrit les activités d'échanges entre les entreprises.

Carnet de commandes   (Bouygues Construction, Colas) : représente le volume d'activité traitée restant à réaliser pour les opérations ayant fait l'objet d'une prise de commande ferme, c'est-à-dire dont le contrat a été signé et est entré en vigueur (après l'obtention de l'ordre de service et la levée des conditions suspensives).

Carnet de commandes (Bouygues Immobilier) : il est composé du chiffre d'affaires des ventes notariées restant à réaliser et du montant du chiffre d'affaires total des réservations signées restant à notarier.
En application de la norme IFRS 11, Bouygues Immobilier exclut de son carnet de commandes le chiffre d'affaires des réservations réalisées à travers des sociétés mises en équivalence (société en co-promotion en cas de contrôle conjoint).

Cash-flow libre  : capacité d'autofinancement nette (déterminée après coût de l'endettement financier et charge nette d'impôt de l'exercice) diminuée des investissements nets d'exploitation de l'exercice. Il est calculé avant variation du BFR. Le calcul du cash-flow libre par métier est présenté dans la note 11 « Information sectorielle » de l'annexe aux comptes consolidés au 30 septembre 2017 disponible sur le site internet du Groupe Bouygues.

Chiffre d'affaires réseau (Bouygues Telecom) : il comprend :
- sur la partie mobile : le chiffre d'affaires des appels entrants (voix et SMS) et sortants (voix, SMS et données), des frais de mise en service, des services à valeur ajoutée, le chiffre d'affaires du Machine-To-Machine (MtoM), le chiffre d'affaires de l'itinérance ( roaming ) et le chiffre d'affaires réalisé avec les opérateurs de réseaux mobiles virtuels (MVNO);
- sur la partie fixe : le chiffre d'affaires des appels entrants et sortants, des services fixes haut débit, des services de télévision (notamment Video On Demand et TV Replay) et le chiffre d'affaires relatif aux frais de mise en service et à la location d'équipements 

Chiffre d'affaires autre (Bouygues Telecom) : différence entre le chiffre d'affaires comptable de Bouygues Telecom et le chiffre d'affaires réseau. Il comprend en particulier la vente des terminaux, des accessoires, l'itinérance en zone blanche, les prestations de services autres que Télécom et le co-financement publicitaire.

Consommation 4G  : données consommées sur les réseaux cellulaires 4G, hors Wi-Fi

EBITDA : résultat opérationnel courant corrigé des dotations nettes aux amortissements, aux provisions et dépréciations ainsi que des effets liés aux prises et aux pertes de contrôle.

Excédent / Endettement financier net : la position de trésorerie du Groupe se calcule en tenant en compte la trésorerie et équivalents de trésorerie, les soldes créditeurs de banque, les dettes financières non courantes et courantes et les instruments financiers. Selon que ce solde est positif ou négatif, il s'agit respectivement d'un excédent financier net ou d'un endettement financier net.

Evolution du chiffre d'affaires à périmètre et change constants :
- à change constant : évolution après conversion du chiffre d'affaires en devises de la période en cours aux taux de change de la période de comparaison
- à périmètre constant : évolution du chiffre d'affaires des périodes à comparer, recalculé de la façon suivante:   

  • en cas d'acquisition, est déduit de la période en cours le chiffre d'affaires de la société acquise qui n'a pas de correspondance dans la période de comparaison
  • en cas de cession, est déduit de la période de comparaison le chiffre d'affaires de la société cédée qui n'a pas de correspondance dans la période en cours 

FTTH   (Fiber to the Home - Fibre jusqu'à l'abonné) : correspond au déploiement de la fibre optique depuis le noeud de raccordement optique (lieu d'implantation des équipements de transmission de l'opérateur) jusque dans les logements ou locaux à usage professionnel (définition Arcep)

Marge d'EBITDA (Bouygues Telecom) : EBITDA sur chiffre d'affaires réseau

MtoM : les communications « machine à machine » ou « M2M » consistent en la mise en relation de machines ou d'objets intelligents, ou entre un objet intelligent et une personne, avec un système d'information via des réseaux de communications mobiles généralement sans intervention humaine

Prises FTTH sécurisées : horizontal déployé ou en cours de déploiement ou commandé et ce, jusqu'au point de mutualisation 

Prises FTTH commercialisées : prises pour lesquelles l'horizontal et la verticale sont déployés et connectés via le point de mutualisation

Prise de commandes (Bouygues Construction, Colas) : une affaire est enregistrée dans la prise de commandes dès lors que le contrat est signé et entré en vigueur (obtention de l'ordre de service et levée de l'ensemble des conditions suspensives) et que le financement est mis en place. Le montant enregistré correspond au chiffre d'affaires à réaliser sur cette affaire.

Réservations en valeur (Bouygues Immobilier) : montant exprimé en euro de la valeur des biens immobiliers  réservés sur une période donnée.
- Logements : somme des valeurs des contrats de réservation, unité et bloc, signés par les clients et validés en interne, nettes des désistements enregistrés.
- Immeubles de bureaux : ils sont enregistrés dans les réservations à la vente notaire
Pour les opérations immobilières réalisées en co-promotion :

  • Si Bouygues Immobilier détient le contrôle exclusif de la société de co-promotion (intégration globale), alors 100% des montants sont intégrés dans les réservations
  • S'il y a contrôle conjoint (société mise en équivalence), alors l'activité commerciale est enregistrée à hauteur de la quote-part détenue dans la société de co-promotion

RIP : Réseau d'Initiative Publique

Très haut Débit  : abonnements avec un débit crête descendant supérieur ou égal à 30 Mbits/s. Comprend les abonnements FTTH, FTTLA, box 4G et VDSL2 (définition Arcep)

Utilisateurs 4G  : clients ayant utilisé le réseau 4G au cours des trois derniers mois (définition Arcep)



([a]) Hors coûts des programmes

([b]) Hors événements sportifs




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: BOUYGUES via GlobeNewswire

HUG#2150198

Kinepolis Group: Business Update T3 2017 16-11-2017 07:00

La Suite...

Information réglementée

16 novembre 2017, 07h00

Business Update T3 2017 en annexe.

 




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Kinepolis Group via GlobeNewswire

HUG#2150097

IBA SA : Déclaration Intermédiaire - Troisième Trimestre 2017 16-11-2017 07:00

La Suite...

Déclaration Intermédiaire - Troisième Trimestre 2017

Les projets Protonthérapie et Autres Accélérateurs évoluent comme prévu, les ventes de Dosimétrie sont en hausse de 20%, les perspectives et prévisions sont renouvelées

Louvain-La-Neuve, Belgique, 16 novembre 2017 - IBA ( Ion Beam Applications SA , EURONEXT), le premier fournisseur mondial de solutions de protonthérapie pour le traitement du cancer, annonce aujourd'hui ses résultats consolidés pour le troisième trimestre qui s'est clôturé au 30 septembre 2017.

Olivier Legrain, Chief Executive Officer d'IBA a commenté: « Nos résultats à la fin du troisième trimestre continuent de refléter les défis que nous avons indiqués lors de la publication de nos résultats à la mi-année. Néanmoins, le marché de la protonthérapie demeure bouillonnant et la demande pour ce qu'offre IBA en protonthérapie est forte, avec plus de cinq systèmes en phase finale de négociation. La reconnaissance des revenus des projets en cours se déroule comme prévu et tant la Dosimétrie que les services en Protonthérapie et Autres Accélérateurs continuent d'afficher de forts revenus et une croissance du carnet de commande. De plus, les collaborations annoncées avec Elekta et Vinci Construction lors de ce dernier trimestre nous donnent une offre encore plus attractive et compétitive pour nos clients dans le monde. »

« Nous continuons à renforcer notre position de leader du marché en protonthérapie, l'expansion de notre production se poursuit comme prévu et nous permettra de fournir l'offre commerciale et technologique la plus intéressante partout dans le monde autant sur des marchés déjà établis que sur des marchés émergeants. »

Chiffres marquants

  • Les revenus pour les neuf premiers mois au 30 septembre 2017 totalisent EUR 217,3 millions, en baisse de 3,6% comparés à la même période en 2016. Cette baisse est due à une niveau plus faible de prise de commande et la replanification des projets en équipements de Protonthérapie et Autres Accélérateurs (-15%) mais est néanmoins compensée par les très bons résultats de Dosimétrie (+20%) ainsi que par la forte croissance des revenus des services en Protonthérapie et Autres Accélérateurs (+8,6%)
  • Les commandes en Protonthérapie et Autres Accélérateurs s'élèvent à la fin du troisième trimestre à EUR 76,7 millions et comprennent deux Proteus ® ONE *, un Proteus ® PLUS * et cinq autres accélérateurs
  • Les revenus des services en Protonthérapie et Autres Accélérateurs sont en hausse de 8,6% à EUR 62,6 millions
  • Le carnet de commandes pour le segment Protonthérapie et Autres Accélérateurs reste élevé avec EUR 284 millions pour les équipements et EUR 682 millions pour les services
  • Le carnet de commandes de Dosimétrie est désormais d'EUR 15,4 millions car les commandes enregistrées avant 2016 ont été converties en revenus
  • La position de trésorerie nette est d'EUR -2,5 millions à la fin du troisième trimestre 2017, à comparer aux EUR 36,1 millions à la fin du troisième trimestre 2016

Événements marquants (incluant les événements survenus après la clôture de la période)

  • L'installation de 25 projets de protonthérapie à l'international est en cours
  • Les commandes en Protonthérapie et Autres Accélérateurs s'élèvent à la fin du troisième trimestre à EUR 76,7 millions et comprennent deux Proteus ® ONE et un Proteus ® PLUS (trois projets représentant au total quatre salles) ainsi que cinq autres accélérateurs. Ce montant de prise de commandes inclut également des « upgrades » d'équipements existants d'EUR 4,7 millions
  • Des annonces de collaborations internationales avec:
    • Elekta pour développer une nouvelle fonctionnalité spécifique au traitement par protonthérapie dans leur système de planification de traitement et leur système d'information oncologique. Ce partenariat couvre aussi l'offre et la promotion des produits de chacun des partenaires dans des offres conjointes
    • Vinci Construction pour collaborer et offrir un soutien spécifique pour la conception et la construction des bâtiments de protonthérapie
  • Moins de 12 mois après la livraison de l'équipement, le Centre de Protonthérapie de Beaumont à Royak Oak, Michigan, États-Unis, a traité son premier patient avec la solution Proteus ® ONE. Un accord de recherche a également été signé avec ce centre afin de développer la prochaine génération de technique de distribution de faisceau appelée « Scanned Proton Arc Therapy » (SPArc).

Chiffres et Événements marquants par segment

IBA rapporte les tendances et événements suivants par segment à la fin du troisième trimestre 2017.

Protonthérapie et Autres Accélérateurs

  • Les revenus à la fin des neuf premiers mois de l'année 2017 totalisent EUR 175,9 millions, en baisse de 7,8% par rapport aux EUR 190,9 millions pour la même période en 2016. Les revenus de Protonthérapie n'ont décliné que de 2,4% malgré les effets négatifs engendrés par une faible prise de commandes, la replanification des projets et des évènements exceptionnels. Les revenus des Autres Accélérateurs ont diminué de 29% essentiellement en raison de ventes exceptionnelles lors de l'année 2016.
  • En juillet 2017, IBA a annoncé que le Centre de Protonthérapie de Beaumont à Royak Oak, Michigan, États-Unis, a traité son premier patient avec la solution Proteus ® ONE d'IBA, la seule vraie solution compacte de protonthérapie IMPT (Intensity Modulated Proton Therapy) sur le marché, avec moins de 12 mois entre la livraison et le traitement du premier patient. En septembre, IBA a également annoncé un accord de recherche avec ce centre afin de développer la prochaine génération de technique de distribution de faisceau appelée « Scanned Proton Arc Therapy » (SPArc). L'arc protonthérapie peut potentiellement améliorer la qualité du traitement en améliorant la conformité de la dose au niveau de la tumeur tout en réduisant encore la dose totale reçue par le patient
  • En septembre, IBA et Elekta ont annoncé la signature d'un protocole d'entente pour un partenariat global qui comprend un investissement conjoint dans le développement d'une nouvelle fonctionnalité spécifique au traitement par protonthérapie dans le système de planification de traitement et le système d'information oncologique d'Elekta. Le partenariat couvre également l'offre et la promotion des produits de chacun des partenaires dans des offres conjointes
  • En octobre, IBA a annoncé une collaboration avec Vinci Construction, un acteur mondial dans la construction de bâtiment, pour proposer un soutien spécifique auprès de certains clients en protonthérapie pour la conception et la construction de leur bâtiment

Dosimétrie

  • Les revenus de Dosimétrie se sont fortement accrus de 20% à EUR 41,3 millions contre EUR 34,4 millions à la fin du troisième trimestre 2016 grâce à la livraison de certaines commandes à long-terme et de la conversion du carnet de commandes enregistré entre 2014 et 2016
  • Le carnet de commandes à la fin des trois premiers trimestres de l'année 2017 atteint EUR 15,4 millions et la prise de commandes reste forte avec EUR 39,4 millions par rapport à EUR 34,6 millions à la fin de la même période en 2016
  • En juillet, IBA a annoncé qu'elle a atteint la barre des 1000 clients dans le monde pour sa plateforme d'Assurance Qualité myQA ® qui permet d'intégrer toutes les applications d'assurance qualité, personnel et connaissances dans une base de données centralisée et dans le Cloud

Perspectives et Prévisions

IBA réitère ses prévisions communiquées lors de la publication des résultats du premier semestre 2017 qui se fondent sur les éléments suivants :

  • La confiance dans la reconnaissance des revenus à venir lors du quatrième trimestre du solide carnet de commandes de Protonthérapie et Autres Accélérateurs, de Dosimétrie et des services
  • La reconnaissance de revenus attendue d'au moins cinq systèmes de protonthérapie dont les contrats finaux ne sont pas encore signés mais qui sont en phase finale de négociation
  • La forte croissance des revenus des services
  • La poursuite du strict contrôle des coûts et les efforts pour un renforcement de la productivité

Par conséquent, IBA prévoit:

  • Année fiscale 2017: 5-10% de croissance des revenus et une marge REBIT de 0 à 5%
  • 2018/2019: 0-5% de croissance des revenus et une marge REBIT de 5 à 10%
  • Moyen-terme: 5-10% de croissance des revenus et une marge REBIT de 13 à 15%
  • La politique de distribution de dividendes de l'entreprise reste inchangée

Agenda Des Actionnaires

Résultats de l'exercice 2017                                                           22 mars 2018
Déclaration Intermédiaire, premier trimestre 2018                         9 mai 2018

Déclaration des Dirigeants

En conformité avec l'Arrêté Royal du 14 novembre 2007, IBA indique que cette déclaration intermédiaire a été établie par le Chief Executive Officer (CEO) et le Chief Financial Officer (CFO).

***FIN***

À propos d'IBA
IBA (Ion Beam Applications S.A.) est une société de technologies médicales spécialisée dans le développement de solutions innovantes et intégrées pour le diagnostic et le traitement du cancer. IBA est le leader mondial en protonthérapie, la forme de radiothérapie considérée comme la plus avancée à ce jour. IBA adapte ses solutions de protonthérapie aux besoins des clients grâce à une gamme complète allant de centres de protonthérapie multisalles aux systèmes compacts, composés d'une salle de traitement. IBA développe également des solutions de dosimétrie pour la radiothérapie et la radiologie, ainsi que des accélérateurs de particules pour des applications médicales et industrielles.

Avec son siège social situé en Belgique, IBA emploie plus de 1500 personnes dans le monde et installe ses systèmes partout dans le monde, en Europe, aux États-Unis et dans les pays émergents.
La société est cotée à la bourse paneuropéenne EURONEXT. (IBA: Reuters IBAB.BR et Bloomberg IBAB.BB).
Pour plus d'informations : www.iba-worldwide.com

* Proteus ® ONE et Proteus ® PLUS sont les marques déposées du Proteus ® 235

Pour plus d'informations, veuillez contacter :

IBA
Soumya Chandramouli
Chief Financial Officer

Bernard Dandoy
Investor Relations
+32 10 47 58 90
investorrelations@iba-group.com

Thomas Ralet
Vice-President Corporate Communication
+32 10 47 58 90
communication@iba-group.com




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: IBA SA via GlobeNewswire

HUG#2150134

KBC Groupe: robuste bénéfice de 691 millions d'euros au troisième trimestre 16-11-2017 07:00

La Suite...

Communiqué de presse
Hors séance boursière - Information réglementée*

Bruxelles, 16 novembre 2017 (07.00 a.m. CET)

KBC Groupe : robuste bénéfice de 691 millions d'euros au troisième trimestre

Dans un contexte d'expansion économique soutenue, d'inflation modérée, d'appréciation de l'euro et de persistance de taux d'intérêt bas, KBC signe un troisième trimestre 2017 solide, dégageant un bénéfice net de 691 millions d'euros. Au cours du trimestre sous revue, nos principales activités ont à nouveau bien performé, tandis que les coûts sont restés maîtrisés et que le niveau des réductions de valeur sur crédits est resté extrêmement faible. Les sociétés bulgares récemment acquises ont également contribué favorablement au bénéfice net. Ce troisième trimestre solide vient s'ajouter aux résultats appréciables des deux premiers trimestres, ce qui porte le résultat net pour les neuf premiers mois de 2017 à 2 176 millions d'euros, soit un chiffre de loin supérieur au montant de 1 742 millions enregistré sur la même période en 2016. Notre solvabilité et notre liquidité se maintiennent également à un niveau robuste. Dans le cadre de notre politique en matière de dividende, nous verserons un dividende intérimaire de 1 euro par action le 17 novembre 2017.

Principales données financières du troisième trimestre 2017

  • Nos franchises existantes de banque et d'assurance ont à nouveau réalisé un beau parcours sur nos marchés clés, tandis que les sociétés bulgares récemment acquises, UBB et Interlease, ont également contribué au résultat net à hauteur de 14 millions d'euros. Par conséquent, le résultat du groupe pour le trimestre sous revue ressort à pas moins de 691 millions d'euros.
     
  • Les crédits à la clientèle ont progressé de 1% en glissement trimestriel et de 6% en rythme annuel, toutes les divisions signant une hausse. Les dépôts des clients sont pour leur part restés stables en rythme trimestriel mais ont par contre grimpé de 12% en glissement annuel, la hausse s'observant dans toutes les divisions ici aussi. S'agissant de la croissance des volumes en glissement annuel, 1,4 point de pourcentage (pour les crédits) et 1,9 point de pourcentage (pour les dépôts) sont attribuables à l'inclusion pour la première fois d'UBB/Interlease dans les chiffres.
     
  • Nos revenus nets d'intérêts, qui représentent notre principale source de revenus, se sont inscrits en hausse de 1% par rapport au trimestre précédent et ressortent en baisse de tout juste 2% par rapport à un an auparavant, et ce essentiellement en raison de l'effet positif lié à la consolidation d'UBB/Interlease pour la première fois. La marge nette d'intérêts s'est établie à 1,83%, soit une baisse de 3 points de base en glissement trimestriel et de 7 points de base en glissement annuel.
     
  • La hausse des primes encaissées, un meilleur résultat de la réassurance et une libération de provisions non récurrente en Belgique ont dopé les revenus techniques des activités d'assurance non vie de 23% en glissement annuel. Notre ratio combiné non vie ressort ainsi à un exceptionnel 83% pour les neuf premiers mois de 2017. Les ventes de nos produits d'assurance vie n'ont que légèrement baissé d'un trimestre sur l'autre, mais ont chuté de 10% par rapport à leur niveau d'il y a un an.
     
  • Les revenus nets de commissions sont restés solides, progressant de 11% en glissement annuel, grâce essentiellement à nos activités de gestion d'actifs et à l'inclusion d'UBB/Interlease dans les chiffres pour la première fois. Toutefois, par rapport au trimestre précédent, on note un recul de 5% qui reflète en partie l'effet de la période de vacances.
     
  • Tous les autres éléments de revenus combinés ont chuté de 34% d'un trimestre sur l'autre, mais ont gagné 49% en glissement annuel. Ceci s'explique, dans les deux cas, en grande partie par les variations du niveau des revenus à la juste valeur et liés aux activités de trading et par un élément négatif de 54 millions d'euros au cours du trimestre sous revue (lié à un un examen - actuellement en cours à l'échelle du secteur - des prêts hypothécaires de type « tracker rate » dont l'origine remonte à avant 2009 en Irlande).
     
  • Nos charges d'exploitation restent relativement stables en rythme trimestriel et s'inscrivent en hausse de 2% en un an. Si l'on exclut UBB/Interlease, les coûts diminuent de 2% en glissement trimestriel mais demeurent stables en rythme annuel. Le ratio charges/produits s'établit dès lors à un niveau favorable de 54% pour les neuf premiers mois de l'année 2017.
     
  • Les réductions de valeur sur crédits pendant le trimestre sous revue demeurent extrêmement faibles, à 15 millions d'euros. Celles-ci incluent une libération nette de réductions de valeur sur crédits de 26 millions d'euros en Irlande et des niveaux de réductions de valeur supplémentaires généralement faibles dans tous les autres pays stratégiques. Le coût du crédit est par conséquent ressorti à un très favorable -0,05% pour les neuf premiers mois de 2017 (un chiffre négatif indique un impact positif sur les résultats).
     
  • Notre position de trésorerie est restée robuste, tout comme notre base de capital, avec un ratio common equity de 15,9% (à pleine charge, selon le compromis danois).

             

Johan Thijs, CEO de notre groupe :  

« Le troisième trimestre s'est à nouveau révélé d'excellente facture pour le groupe. Un certain nombre de facteurs se sont avérés déterminants à cet égard, au nombre desquels la croissance des revenus nets d'intérêts, de solides revenus nets de commissions et un niveau élevé de revenus d'assurance, grâce notamment à la libération de certaines provisions. Qui plus est, nos coûts sont demeurés sous contrôle et les réductions de valeur sur crédits se maintiennent à un niveau très bas. Pour couronner le tout, les entités bulgares UBB et Interlease, dont nous avons récemment fait l'acquisition, ont contribué à hauteur de 14 millions d'euros aux résultats du trimestre. En outre, les résultats trimestriels sont aussi influencés par un examen - actuellement en cours à l'échelle du secteur - des prêts hypothécaires de type « tracker rate » dont l'origine remonte à avant 2009 en Irlande, et pour lesquels a été prise ce trimestre une inscription comptable négative de 54 millions d'euros.
Tout cela a débouché sur un montant de 691 millions d'euros de bénéfices nets pour le trimestre sous revue. Conjugués aux 630 millions d'euros enregistrés au premier trimestre, ainsi qu'à un deuxième trimestre exceptionnellement bon (855 millions d'euros), cela porte notre résultat net pour les neuf premiers mois de l'année à 2 176 millions d'euros, soit une hausse de 25% par rapport à la même période en 2016. 
Nous avons travaillé sans relâche à la mise en oeuvre de notre stratégie, qui s'est jusqu'à présent avérée très porteuse. Le déploiement de notre stratégie numérique se déroule comme prévu et nous consacrons nos efforts au développement de notre activité de bancassurance, tout en soutenant les économies et les clients locaux dans les pays où nous opérons. Nous avons pris de l'avance dans l'intégration opérationnelle de nos nouvelles acquisitions en Bulgarie, à savoir UBB et Interlease, afin d'occuper également à terme une position de leader du marché dans ce pays stratégique.
Nous sommes reconnaissants envers nos clients et nos collaborateurs pour la confiance qu'ils témoignent à notre société et nous continuons à concentrer tous nos efforts afin de devenir la référence dans le domaine de la bancassurance axée sur le client dans l'ensemble de nos pays stratégiques. » 

Communiqué intégral en annexe.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: KBC Groep via GlobeNewswire

HUG#2150144

TiGenix annonce l'approbation d'un nom commercial en Europe pour son produit candidat en phase de développement, le Cx601 16-11-2017 07:00

La Suite...

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

TiGenix annonce l'approbation d'un nom commercial en Europe pour son produit candidat en phase de développement, le Cx601

Darvadstrocel est la dénomination commune internationale (DCI) approuvée pour le Cx601.

                   

Louvain (BELGIQUE) - 16 novembre 2017, 07h. CET - TiGenix NV (Euronext Brussels et NASDAQ : TIG), société biopharmaceutique de pointe axée sur l'exploitation des propriétés anti-inflammatoires des cellules souches allogéniques expansées, ou provenant de donneurs, pour le développement de nouveaux traitements destinés à des conditions médicales graves, a annoncé aujourd'hui que le Comité des Médicaments à Usage Humain ( Committee for Medicinal Products for Human Use , CHMP) de l'Agence Européenne des Médicaments (European Medicines Agency, EMA) a approuvé le nom commercial proposé par la société, Alofisel, pour son produit en phase de recherche, le Cx601, destiné au traitement des fistules périanales complexes chez les patients souffrant de la maladie de Crohn.

En Europe, le nom commercial Alofisel, marque enregistrée de TiGenix, sera le nom utilisé àl'avenir dans le cadre de l'actuel processus centralisé d'autorisation du Cx601 auprès de l'EMA, couvrant les 28 États membres de l'UE ainsi que la Norvège, l'Islande et le Liechtenstein, également à partir de son lancement, après avoir obtenu l'autorisation de commercialisation.
Aux États-Unis, TiGenix a également obtenu l'approbation du Conseil Américain des Noms Adoptés ( United States Adopted Names , USAN) et du groupe d'experts en dénominations communes internationales (DCI) de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), autorisant l'emploi de la dénomination commune darvadstrocel pour le Cx601. Darvadstrocel figurera d'ores et déjà dans la prochaine liste des DCI recommandées qui sera publiée par l'OMS. Les DCI sont des dénominations communes, simples et informatives pour des médicaments, fondées sur des relations pharmacologiques et/ou chimiques, facilitant ainsi l'identification et la communication des praticiens de la médecine.
TiGenix a formulé auprès de l'EMA une demande d'autorisation de commercialisation ( Marketing Authorization , MA) d'Alofisel pour le traitement des fistules périanales complexes chez les patients adultes présentant une activité luminale inactive / modérée de la maladie de Crohn ayant répondu de manière insuffisante au moins à une thérapie biologique ou conventionnelle. L'annonce de la décision du CHMP est prévue en 2017.

Pour plus d'informations :

TiGenix
Claudia Jiménez
Senior Director IIRR and Communications
T : +34 91 804 92 64
claudia.jimenez@tigenix.com



PR Enquiries
Consilium Strategic Communications
Chris Gardner, Sukaina Virji, Melissa Gardiner
Tél. : +44 (0)20 3709 5700
TiGenix@consilium-comms.com

À propos de TiGenix

TiGenix NV (Euronext Brussels et NASDAQ : TIG) est une société biopharmaceutique qui développe de nouvelles thérapies pour le traitement de conditions médicales graves, centrées sur l'exploitation des propriétés anti-inflammatoires de cellules souches allogéniques expansées ou issues de donneurs.

L'essai clinique de phase III européen du produit phare de TiGenix, le Cx601, dans le traitement des fistules périanales complexes - une complication grave et invalidante de la maladie de Crohn -  a été achevé avec succès. En Europe, TiGenix a présenté à l'Agence Européenne du Médicament une demande d'approbation pour la commercialisation centralisée. Parallèlement, la compagnie a lancé en 2017 un essai de phase III global visant à soutenir une demande de licence de produits biologiques (BLA) aux États-Unis. TiGenix a conclu un accord de licence avec Takeda, une société pharmaceutique mondiale spécialisée en gastro-entérologie, selon lequel Takeda a acquis le droit exclusif de développer et commercialiser le Cx601 pour le traitement des fistules périanales complexes en dehors des États-Unis. Le deuxième produit de TiGenix dérivé du tissu adipeux, le Cx611, est en cours d'essai de phase I/II dans le sepsis sévère - une cause majeure de mortalité dans les pays développés. Enfin, l'AlloCSC-01, qui cible les cardiopathies ischémiques aiguës, a montré des résultats positifs dans un essai de phase I/II dans l'infarctus aigu du myocarde (IAM). Le siège social de TiGenix est basé à Louvain (Belgique) et la société a également des activités à Madrid (Espagne) et à Cambridge (Massachussetts, États-Unis). Pour plus d'informations, veuillez consulter le site http://www.tigenix.com.

À propos de Cx601

Le Cx601 est une suspension de cellules souches allogéniques expansées dérivées de tissus adipeux (expanded adipose-derived stem cells, eASC) injectée localement pour le traitement des fistules périanales complexes chez des patients atteints d'une maladie de Crohn qui ont précédemment répondu de manière insuffisante à une thérapie conventionnelle. La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique de l'intestin et les fistules périanales complexes représentent une complication grave et invalidante pour laquelle il n'existe actuellement aucun traitement efficace. Le Cx601 a reçu la désignation de médicament orphelin par la Commission européenne en 2009 et par l'Agence américaine des Aliments et des Médicaments (Food and Drug Administration, FDA) en 2017. TiGenix a complété un essai clinique européen de phase III (ADMIRE-CD) en août 2015. Les données de la semaine 24 ont été publiées dans The Lancet et ont prouvé que l'objectif d'évaluation primaire et le profil de sécurité et d'efficacité ont bien été remplis [1] . Une analyse du suivi a été réalisée à 52 et à 104 semaines après le traitement, confirmant le profil de sécurité et d'efficacité durable du produit [2] . Les résultats favorables à la semaine 24 [2] de l'essai de phase III ADMIRE-CD ont été publiés dans la revue The Lancet en juillet 2016i. Sur la base de ces résultats, TiGenix a présenté une demande d'autorisation de mise sur le marché auprès de l'Agence européenne des médicaments (European Medicines Agency, EMA) et une décision du CHMP est attendue en 2017. Un essai clinique mondial de phase III (ADMIRE_CD_III) conçu pour supporter une future demande d'homologation de produit biologique (Biologics License Application, BLA) aux États-Unis a débuté en 2017, sur la base d'un protocole d'essai qui a été approuvé par l'Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (Food and Drug Administration, FDA) grâce à une procédure d'évaluation spéciale de protocole (special protocol assessment procedure, SPA) (clinicaltrials.gov; NT03279081). ADMIRE-CD II est une étude randomisée, en double aveugle et contrôlée par placébo, conçue pour confirmer les niveaux d'efficacité et de sécurité d'une dose unique de Cx601 dans le cadre du traitement des fistules périanales complexes chez les patients souffrant de la maladie de Crohn. En juillet 2016, TiGenix a conclu un accord de licence avec Takeda, une société pharmaceutique mondiale spécialisée en gastro-entérologie, selon lequel Takeda a acquis les droits exclusifs de développer et commercialiser le Cx601 pour le traitement des fistules périanales complexes chez les patients atteints d'une maladie de Crohn en dehors des États-Unis.

           



[1] Panés J, García-Olmo D, Van Assche G et al., Expanded allogeneic adipose-derived mesenchymal stem cells (Cx601) for complex perianal fistulas in Crohn's disease: a phase 3 randomized, double-blind controlled trial. The Lancet. 2016; 388(10051):1281-90.

[2] Panes, J. et al., OP009 Long-term efficacy and safety of Cx601, allogeneic expanded adipose-derived mesenchymal stem cells, for complex perianal fistulas in Crohn's disease: 52-week results of a phase III randomised controlled trial. J Crohn's Colitis . 2017; 11: S5-S5.




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: TiGenix via GlobeNewswire

HUG#2150150

Sodexo :un résultat net en forte hausse, objectifs à moyen terme confirmés 16-11-2017 07:00

La Suite...
  • Chiffre d'affaires en hausse de +2,2 % et croissance interne [1] en hausse de +1,9 %
    • Une croissance interne des Services sur Site de +1,7 %, ou +1,6 % hors impact positif de la 53 e semaine en Amérique du Nord qui compense la base de comparaison défavorable résultant de la Coupe du Monde de Rugby de l'exercice 2015-2016.
    • Bonne croissance des Services Avantages & Récompenses à +7,7 %.
  • Marge opérationnelle de 6,4%, en amélioration de +40 points de base hors effet de change et avant coûts exceptionnels 1 .
  • Résultat net de +13,0 % avant éléments non récurrents 1 et hors effet de change.
  • Dividende proposé [2] de 2,75 euros, soit une augmentation de +14,6 %.
  • Objectifs pour l'exercice 2017-2018 : une croissance interne du chiffre d'affaires de +2 à +4 %, hors effet de la 53 e semaine, et une marge d'exploitation stable à 6,5%, nouvel indicateur défini en page 27.
  • Confirmation des objectifs à moyen terme.

Issy-les-Moulineaux, le 16 novembre 2017 - Sodexo (NYSE Euronext Paris FR 0000121220-OTC: SDXAY). Lors de la réunion du Conseil d'Administration tenue le 14 novembre 2017 et présidée par Sophie Bellon, le Conseil d'Administration a arrêté les comptes consolidés et sociaux. Michel Landel, Directeur Général de Sodexo, a présenté la performance du Groupe pour l'exercice clos le 31 août 2017.

Performance financière pour l'exercice 2016-2017

(en millions d'euros) Exercice 2016-2017
(clos le 31 août 2017)
Exercice 2015-2016
(clos le 31 août 2016)
Variation Variation
hors effet de change
Chiffre d'affaires 20 698 20 245 +2,2 % +2,3 %
Croissance interne +1,9 % +2,5 %   
Résultat opérationnel avant coûts exceptionnels 1 326 1 203 +10,2 % +8,4 %
Marge opérationnelle avant coûts exceptionnels 6,4 % 5,9 % +50 bps +40 bps
Coûts exceptionnels (137) (108)   
Résultat opérationnel (publié) 1 189 1 095 +8,5 %  
Résultat financier (105) (111)   
Taux effectif d'impôt 31,7 % 33,7 %   
Résultat net part du Groupe
avant éléments non récurrents, net d'impôt
822 721 +14,0 % +13,0 %
Bénéfice net par action (en euros)5,524,77+15,7 % 
Résultat net part du Groupe (publié) 723 637 +13,5 % +12,2 %
Bénéfice net par action (en euros) 4,85 4,21 +15,2 % 
Dividende par action proposé (en euros) 2,75 [2] 2,40 +14,6 % 
Liquidités générées par les opérations (LGO) 887 595 +49,1 % 
Taux d'endettement net 1 (%) 17 % 11 %   
Ratio d'endettement 1 0,4 0,3   

Commentant ces chiffres, Michel Landel, Directeur Général de Sodexo, a déclaré :

« Au cours de l'exercice 2016-2017, Sodexo a concrétisé ses objectifs en matière de résultat opérationnel, améliorant ainsi ses marges, générant des liquidités et augmentant son dividende, malgré une croissance du chiffre d'affaires plus faible que prévu. Le groupe a également renforcé significativement les investissements dans le développement commercial, la transformation digitale et la croissance externe, comme le montre l'acquisition récente de Centerplate aux Etats-Unis. Nous doublons ainsi la taille de nos activités Sports & Loisirs, notamment en Amérique du Nord. La croissance externe s'accélère et devrait atteindre au minimum 2,5 % pour l'exercice 2017-2018.

La France et le segment Energie & Ressources montrent des signes de reprise. Les économies en développement connaissent désormais une croissance de près de 10 %. Cependant, le développement net en Europe, et sur les segments Éducation et Santé en Amérique du Nord n'affiche pas la croissance attendue.

Le plan d'Adaptation et de Simplification permet de réaliser 220 millions d'euros d'économies annuelles sur l'exercice 2017-2018. Cela aidera à financer les investissements afin de stimuler la croissance future.

Nous poursuivons comme prévu l'adaptation de notre organisation. Nous concentrons nos efforts sur l'amélioration de la Qualité de Vie de ceux que nous servons et sur l'amélioration de la performance de nos clients. Pour l'exercice 2017-2018, nous sommes confiants dans notre capacité à atteindre une croissance interne de +2 % à +4 % hors impact de la 53 e semaine, tout en maintenant le niveau de la marge d'exploitation. »

Faits marquants

  • Le chiffre d'affaires de l'exercice 2016-2017 s'élève à 20,7 milliards d'euros, en hausse de +2,2 % par rapport à l'exercice 2015-2016, ce qui représente une croissance interne de +1,9 %.
  • La croissance interne de l'activité Services sur Site ressort à +1,7 %, et reflète :
    • Deux facteurs se compensant, l'effet négatif de -0,6 % induit par la Coupe du Monde de Rugby lors du précédent exercice et l'impact positif de +0,7 % de la 53 e semaine en Amérique du Nord.
    • Le retour à la croissance du segment Energie & Ressources à partir du troisième trimestre, après deux années de baisse, soutenu par un fort dynamisme commercial et de nouvelles signatures même si les ventes sur sites existants continuent de baisser, particulièrement en Mer du Nord.
    • La forte croissance de tous les segments dans les économies en développement,
    • Une reprise de la croissance au quatrième trimestre en France,
    • Un développement net plus faible que prévu dans les segments Éducation et Santé, notamment en Amérique du Nord.
  • Le chiffre d'affaires de l'activité Services Avantages & Récompenses est en hausse de +16,0 %. L'effet de change contribue pour +3,3% à cette progression, soutenue en particulier par le redressement du real brésilien, et les acquisitions d'Inspirus, Xpenditure et iAlbatros pour +5,0 %. La croissance interne du chiffre d'affaires atteint +7,7 %, pour une croissance du volume d'émission [1] de +6,1 %. L'Europe, l'Asie et les États-Unis ont généré une croissance à deux chiffres du chiffre d'affaires, notamment grâce aux activités Incentive & Recognition. En Amérique latine, la croissance interne du chiffre d'affaires est plus limitée, à +3,2 %, impactée par les fortes pressions concurrentielles et la baisse progressive des taux d'intérêts au second semestre au Brésil. Le reste de la région continue de croître de manière significative.
  • Le résultat opérationnel avant coûts exceptionnels s'élève à 1 326 millions d'euros, en hausse de +8,4 % hors effet de change, grâce aux nombreux projets mis en oeuvre dans le cadre du plan d'Adaptation et de Simplification. Le plan a permis de réaliser des économies de 150 millions d'euros sur l'ensemble de l'exercice, contre 32 millions d'euros au cours de l'exercice 2015-2016. Comme prévu, 220 millions d'euros d'économies annuelles devraient être réalisées en 2017-2018.
  • La marge opérationnelle avant coûts exceptionnels atteint 6,4%, en hausse de +40 points de base hors impact de change.
  • Les coûts exceptionnels liés aux mesures d'adaptation et de simplification n'ont pas changé depuis le premier semestre et ont atteint 137 millions d'euros sur l'année, portant le coût total du programme à 245 millions d'euros.
  • Le résultat net avant éléments non récurrents (net d'impôts) s'établit à 822 millions d'euros, en hausse de +13,0 % hors effet de change. Le bénéfice net par action de base avant éléments non récurrents s'élève à 5,52 euros, en hausse de +15,7 %, en raison d'une baisse du nombre d'actions liée au programme de rachat d'actions. Après déduction des coûts exceptionnels et des indemnités résultant du remboursement anticipé de la dette, nets d'impôts, le résultat net publié s'élève à 723 millions d'euros, en hausse de +13,5 %.
  • Le niveau de liquidités générées par les opérations (LGO) est solide à 887 millions d'euros. Ces liquidités ont permis de réaliser des investissements d'un montant de 308 millions d'euros, le versement de dividendes de 359 millions d'euros et des acquisitions [3] pour 306 millions d'euros. Après prise en compte du nouveau programme de rachat d'actions de 300 millions d'euros, l'endettement net augmente de 204 millions d'euros à 611 millions d'euros. La situation financière du Groupe reste solide avec un taux d'endettement de 17 % et un ratio d'endettement net de 0,4, bien en deçà des objectifs.
  • Après plusieurs années de relative inactivité, les acquisitions se sont accélérées au cours de l'exercice avec l'acquisition de nombreuses sociétés afin d'enrichir notre offre, de nous positionner stratégiquement dans le domaine de la Mobilité, de renforcer notre expertise technique dans certaines régions ou domaines, et de consolider nos positions dans certains marchés. Plusieurs activités considérées comme non stratégiques ont également été vendues. En conséquence, les dépenses nettes ont atteint 268 millions d'euros en 2016-2017. Les investissements financiers nets se sont élevés à 38 millions d'euros et incluent les investissements de Sodexo Ventures. Le total des investissements nets s'élève ainsi à 306 millions d'euros.

Depuis la fin de l'exercice, d'autres acquisitions ont été conclues pour un montant d'environ 650 millions d'euros : Kim Yew enrichira l'expertise technique du Groupe à Singapour. Morris Corporation renforcera la présence du Groupe dans les Bases-vie pour l'industrie minière en Australie. Enfin, Centerplate , avec un chiffre d'affaires annuel de 998 millions de dollars américains, nous permettra de doubler la présence du Groupe sur le segment Sports & Loisirs, notamment sur le marché américain. Cette entreprise spécialisée dans les services de restauration et d'accueil au coeur d'installations sportives, de centres de congrès et de lieux de divertissement en Amérique du Nord et en Europe devrait contribuer légèrement au bénéfice de Sodexo dès l'exercice 2017-2018.

  • L'engagement de Sodexo en matière de Responsabilité d'Entreprise demeure reconnu au sein de la communauté des investisseurs. Sodexo a pour la 10 e année consécutive été classé meilleur acteur de son secteur dans le « Sustainablity Yearbook » 2017 de RobecoSAM . Pour la 13 e année consécutive, Sodexo est également la société la mieux notée de son secteur au sein du Dow Jones Sustainability Index (DJSI) en matière de performances économique, sociale et environnementale. Nouveau signe de reconnaissance : les indices FTSE ont, pour la première fois, intégré Sodexo dans l'indice FTSE4Good .

Perspectives

Pour l'exercice 2017-2018, la croissance du Groupe devrait s'accélérer et s'amplifier grâce à la croissance externe qui représentera, avec les opérations à date, environ 2,5%. Les tendances redeviennent positives en France et sur le segment Energies & Ressources. Les économies en développement devraient également connaître une forte croissance dans tous les segments. En revanche, la croissance restera modeste en Education et en Santé en Amérique du Nord. Enfin, la 53 e semaine en Amérique du Nord représentera un effet de base comparable à combler.

Le plan d'Adaptation et de Simplification permettra de réaliser l'objectif fixé de 220 millions d'euros d'économies lors de l'exercice 2017-2018, et de libérer des ressources pour investir dans la croissance du Groupe.

La structure financière du Groupe reste solide et offre la possibilité de continuer à rechercher d'autres opportunités d'acquisition au cours de l'année.

Le Groupe est confiant dans sa capacité à réaliser les objectifs suivants pour l' exercice 2017-2018 :

  • Croissance interne du chiffre d'affaires comprise entre +2 % et +4 %, hors impact de la 53 e  semaine ;
  • Maintien de la marge d'exploitation [4] à 6,5%.

Le Conseil d'Administration et le Comité Exécutif confirment les objectifs suivants à moyen terme :

  • une croissance annuelle moyenne du chiffre d'affaires, hors effet de change, comprise entre 4 % et 7 % ;
  • une progression annuelle moyenne du résultat d'exploitation 1 , hors effet de change, comprise entre 8 % et 10 %.

Conférence téléphonique

Sodexo tiendra aujourd'hui une conférence téléphonique (en anglais) à 9h00 (heure française), 8h00 (heure anglaise) , afin de commenter les résultats de l'exercice 2016-2017. Pour se connecter : composer le +44 20 3427 1910 depuis le Royaume-Uni ou le +33 1 76 77 22 22 depuis la France, suivi du code 788 27 99 .

Le communiqué de presse, la présentation et le webcast différé de la conférence seront disponibles sur le site Internet du Groupe www.sodexo.com dans les rubriques « Dernières actualités » et « Finance - Résultats financiers ».

Prochains rendez-vous de communication financière

Chiffre d'affaires du 1 er  trimestre 2017-2018 Le 11 janvier 2018
Assemblée GénéraleLe 23 janvier 2018
Date de détachement (ex-date)Le 1 février 2018
Date d'arrêté des positions après dénouement (record date)Le 2 février 2018
Date de paiement du dividendeLe 5 février 2018
Résultats semestriels 2017-2018Le 12 avril 2018
Chiffre d'affaires à neuf mois 2017-2018Le 5 juillet 2018
Résultats annuels 2017-2018Le 8 novembre 2018
Assemblée Générale 2019Le 22 janvier 2019

À propos de Sodexo

Créé en 1966 à Marseille par Pierre Bellon, Sodexo est le leader mondial des services de Qualité de Vie, facteur essentiel de performance des individus et des organisations. Présent dans 80 pays, Sodexo sert chaque jour 100 millions de consommateurs avec une offre unique de Services sur Site, de Services Avantages et Récompenses et de Services aux Particuliers et à Domicile. Avec plus de 100 métiers, Sodexo propose à ses clients une offre intégrée de services, fruit de 50 ans d'expérience : de la restauration à l'accueil, la propreté, l'entretien et la maintenance technique des matériels et installations, des services et programmes stimulant l'engagement des collaborateurs aux solutions simplifiant et optimisant la gestion des déplacements et frais professionnels, jusqu'aux services d'aide à domicile, de crèches et de conciergerie. La réussite et la performance de Sodexo reposent sur son indépendance, son modèle économique durable, ainsi que sa capacité à assurer le développement et l'engagement de ses 427 000 collaborateurs à travers le monde.

Sodexo est membre des indices CAC 40 et DJSI.

Chiffres clés (au 31 août 2017)
20,7 milliards d'euros de chiffre d'affaires consolidé
427 000 collaborateurs
19 e employeur mondial
80 pays
100 millions de consommateurs chaque jour
16 milliards d'euros de capitalisation boursière (au 15 novembre 2017)

Avertissement :

Ce communiqué contient des informations pouvant être réputées informations prévisionnelles, telles que les déclarations autres que les déclarations de faits historiques ou actuels. Ces informations prévisionnelles reflètent l'opinion de la Direction Générale à la date de leur rédaction et Sodexo n'assume aucune obligation quant à la mise à jour de ces données. Le lecteur ne devra pas accorder une confiance trop importante à ces informations.

Contacts

Analystes et Investisseurs Médias
Virginia JEANSON
Tél : +33 1 57 75 80 56
virginia.jeanson@sodexo.com
Laura SCHALK
Tél. : +33 1 57 75 85 69
laura.schalk@sodexo.com

RAPPORT FINANCIER
ANNUEL 2017
Exercice clos le 31 août 2017

1

   
  RAPPORT D'ACTIVITÉ
DE L'EXERCICE 2016-2017
 
   

 FAITS MARQUANTS DE L'EXERCICE 2016-2017

Une performance solide malgré une croissance du chiffre d'affaires modérée

Au cours de l'exercice 2016-2017, la croissance interne ( [5] ) du chiffre d'affaires atteint +1,9 %, à 20,7 milliards d'euros. La croissance interne des Services sur Site s'élève à +1,7 %. La base de comparaison défavorable au premier trimestre, liée à la Coupe du Monde de Rugby en septembre 2015, a été compensée par la contribution de la 53 e semaine d'activité en Amérique du Nord au quatrième trimestre de cet exercice. En excluant ces deux impacts, la croissance interne des Services sur Site de +1,6 % reflète un environnement contrasté. D'une part, la croissance de près de 10% enregistrée dans les économies en développement résulte de la contribution significative des nouveaux contrats et de solides ventes sur sites existants. D'autre part, le segment Énergie et Ressources, qui a été impacté par le net ralentissement de l'activité des secteurs minier et pétrolier a renoué avec la croissance à partir du troisième trimestre de l'exercice. Les activités en France ont également fait face à un environnement complexe pendant la majeure partie de l'année, même si la tendance s'est améliorée au quatrième trimestre. La fidélisation et le développement dans les segments Éducation et Santé, en particulier en Amérique du Nord, ont été plus faibles que prévu. Enfin, les Services Avantages & Récompenses ont réalisé une nouvelle année de croissance solide, à +7,7 %, avec une croissance à deux chiffres en Europe, Asie, Etats-Unis.

Le résultat opérationnel hors effets de change et avant coûts exceptionnels 5 ressort en progression de +8,4 %, en ligne avec l'objectif fixé au début de l'exercice d'une hausse comprise entre 8 et 9 %. La marge opérationnelle avant coûts exceptionnels s'établit à 6,4 %, en hausse de +40 points de base, hors effets de change. Le plan d'Adaptation et de Simplification, lancé au début de l'exercice 2015-2016, a permis de réaliser des économies annuelles de 150 millions d'euros sur l'exercice 2016-2017, contre 32 millions d'euros à la fin de l'exercice 2015-2016. Des charges exceptionnelles de 137 millions d'euros ont été enregistrées au cours de l'exercice 2016-2017. Les frais financiers nets et le taux effectif d'impôt ont tous deux reculé. Ainsi, le résultat net part du Groupe augmente de +13,5 % et le résultat net part du Groupe avant éléments non récurrents 5 et hors variations de change, de +13,0 %.

Confiant dans les perspectives du Groupe et conformément à la politique d'augmentation régulière du dividende et de taux de distribution du résultat avant éléments non récurrents de l'ordre de 50 %, le Conseil d'Administration a décidé de proposer un dividende de 2,75 euros par action, en hausse de +14,6 %, ce qui représente un taux de distribution de 50 %, sur le résultat net récurrent.

Les liquidités générées par les opérations [6] pour l'exercice 2016-2017 atteignent 887 millions d'euros, en hausse de +49 % par rapport à l'exercice précédent qui avait été impacté négativement par des investissements opérationnels élevés et une augmentation du besoin en fonds de roulement liée à la mobilisation du contrat Rio Tinto et à l'impact de la Coupe du Monde de Rugby. Après un programme de rachat d'actions supplémentaire de 300 millions d'euros et un investissement en acquisitions de 306 millions d'euros, nets des cessions, la dette nette 6 a légèrement augmenté et s'élève à 611 millions d'euros. Le bilan reste solide avec un taux d'endettement net 6 de 17 % et un ratio d'endettement net 6 de 0,4.

Forte accélération du rythme des fusions-acquisitions

Au cours de l'exercice 2016-2017, Sodexo a accéléré son rythme d'acquisition avec un investissement total de plus de 306 millions d'euros net des cessions des activités non stratégiques telles que Vivabox aux États-Unis. Depuis la fin de l'exercice, cette dynamique s'est poursuivie avec la signature de plusieurs acquisitions importantes pour un montant engagé de 650 millions d'euros.

  1. Le Groupe a enrichi son offre avec l'acquisition de :
    • Inspirus, société américaine spécialisée dans l'Incentive & Recognition, pour compléter les activités britanniques acquises il y a plusieurs années.
    • PSL au Royaume-Uni, leader dans l'approvisionnement en produits frais, principalement pour le secteur de l'hôtellerie, qui améliorera les capacités d'achat du Groupe.
    • Peyton and Byrne et Good Eating Company, des services de restauration haut de gamme pour renforcer l'offre du Groupe à Londres et plus généralement à destination des clients urbains.
  2. Plusieurs actions stratégiques ont également été menées :
    • Les Services Avantages & Récompenses ont pris position sur le segment stratégique des services de Mobilité avec l'acquisition d'iAlbatros, une plateforme numérique spécialiste de la réservation de voyages, et de Xpenditure, solution de gestion dématérialisée des frais professionnels. Ces deux plateformes sont actuellement en cours de rapprochement afin d'offrir aux entreprises clientes une solution intégrée permettant d'augmenter leur efficacité et d'améliorer la qualité de vie de leurs employés.
  3. L'expertise et la capacité technique ont également été renforcées avec les acquisitions de Tadal en Israël, d'une prise de participation minoritaire dans Mentor (calibrage d'instruments pour les laboratoires pharmaceutiques) sur le continent nord-américain, et plus récemment, de Kim Yew à Singapour.
  4. Enfin, le Groupe a consolidé ses positions en rachetant des parts des actionnaires minoritaires de Doyon en Alaska et de FAW en Chine, et en renforçant sa présence dans les soins à domicile aux seniors, avec Prestige Nursing+Care au Royaume-Uni, et dans le secteur minier avec Morris en Australie.

Nouvelles opportunités commerciales et fidélisation

Durant l'exercice 2016-2017, le taux de fidélisation des clients a progressé de 40 points de base, à 93,5 %. Cette progression reflète plusieurs tendances : une amélioration de l'activité en France, dans le segment Énergie & Ressources, et plus généralement dans le segment Entreprises & Administrations. D'autre part, la fidélisation a été impactée dans les activités Santé et Éducation, en raison du retrait du Groupe de contrats peu rentables, en particulier en Amérique du Nord. Des difficultés ont également été constatées au Royaume-Uni, les conditions de prix imposées dans le cadre de renouvellements de contrats dans le secteur public étant parfois insoutenables.

Le taux de développement ressort à 6,5 %, en baisse de +70 points. Pour rappel, le contrat majeur signé avec Rio Tinto représentait 80 points de base à lui seul lors de l'exercice précédent. Les opportunités commerciales significatives dans tous les segments des économies en développement ont été atténuées par le faible développement dans les Universités et les Hôpitaux en Amérique du Nord, et de manière plus générale en Europe.

Hors effet de la 53 e semaine en Amérique du Nord, la croissance sur sites existants est de +1,5 %. L'inflation n'a jamais été aussi basse et la croissance sur sites existants est restée négative dans le secteur Énergie & Ressources, mais les extensions de contrats avec de nouveaux services de facilities management ont continué à stimuler la croissance dans la plupart des segments en particulier dans les Ecoles en Amérique du Nord et dans les Services aux Entreprises partout, sauf en Europe.

Des clients en quête de productivité et d'une présence internationale dans le segment Énergie & Ressources :

La crise qui touche le segment Énergie & Ressources a incité les clients à prendre conscience des avantages liés à une réduction du nombre de fournisseurs au niveau mondial, y compris leurs prestataires de services. En conséquence, plusieurs nouveaux contrats et extensions de contrat ont été signés au sein de ce segment avec Compañia Minera Lomas Bayas et Doña Inés de Collahuasi au Chili, Rio Tinto Aluminium en Australie, et Van Oord au niveau mondial.

De nouvelles extensions de contrat dans les facilities management pour les clients existants : à noter le renouvellement et/ou l'extension de plusieurs contrats comme Johnson & Johnson pour environ 250 sites dans 42 pays, Nokia pour 600 sites dans 115 pays, Colgate dans 8 pays, et l' Université de Bicocca en Italie.

Stimuler la croissance des segments dans les pays en développement : plusieurs contrats hospitaliers ont été signés au Brésil et en Asie, où le transfert de savoir-faire a permis à Sodexo de bénéficier d'un fort avantage compétitif. Ces signatures concernent entre autres le Makati Medical Center aux Philippines, le Manipal Hospital à Goa en Inde, ou le Bangkok Phuket Hospital en Thaïlande.

Des succès significatifs en service de restauration : Sodexo a remporté plusieurs contrats uniquement liés à la restauration grâce à son approche innovante et à sa forte orientation en faveur d'une alimentation saine et d'une grande variété de choix, auprès de clients tels que Total en France, Google en Inde, Citadel University aux Etats-Unis, Clifton College au Royaume-Uni et Renault au Maroc.

En Services Avantages & Récompenses, plusieurs contrats significatifs ont été gagnés dans le monde pour Nestlé aux Philippines, Pague Menos au Brésil, STIP-MIVB en Belgique, et le renouvellement de notre contrat avec JUNAEB (Organisation nationale d'aides sociales et de bourses) pour servir 300 000 étudiants au Chile.

En 2017, Sodexo renouvelle son programme Better Tomorrow 2025 et continue à être reconnu pour sa contribution à un monde meilleur

En mai, le Groupe a relancé sa feuille de route Better Tomorrow 2025 afin de renouveler et revitaliser ses engagements et actions en matière de responsabilité d'entreprise. Cette approche s'appuie non seulement sur les différents rôles qu'elle assume en tant que grande organisation mondiale, mais aussi sur les différents impacts de ses actions dans le monde.

Au sein de la communauté des investisseurs, Sodexo a pour la 10 e année consécutive été classé meilleur acteur de son secteur dans le « Sustainability Yearbook » 2017 de RobecoSAM. Pour la 13 e  année consécutive, Sodexo est également la société la mieux notée de son secteur au sein du Dow Jones Sustainability Index (DJSI) en matière de performances économique, sociale et environnementale. Nouveau signe de reconnaissance : les indices FTSE ont, pour la première fois, intégré Sodexo dans l'indice FTSE4Good .

De manière plus générale, pour la 7 e année consécutive, Sodexo fait partie du classement FORTUNE des entreprises les plus admirées au monde, et figure ainsi cette année dans la liste 2017 du classement FORTUNE des entreprises qui changent le monde.

La promotion de la mixité hommes-femmes reste pour Sodexo une priorité : le Groupe a renforcé son engagement cette année en signant les Principes d'Autonomisation des Femmes des Nations Unies (WEPs) dans 24 pays où Sodexo est présent. Sodexo démontre ainsi son engagement à donner aux femmes les moyens de réussir pour un avenir meilleur, au travail et dans la communauté.

Recherche & Leadership sur la Qualité de vie

En tant que leader des services de Qualité de Vie, Sodexo explore les frontières de la recherche sur le lien entre Qualité de Vie et performance dans un environnement de travail en mutation rapide.

  • En octobre 2017, Sodexo a organisé à Londres la deuxième édition de sa Conférence sur la Qualité de Vie , réunissant des clients, des dirigeants d'entreprises, d'universités, d'ONG, d'hôpitaux, des représentants de gouvernements et de collectivités de plus de 30 pays pour explorer l'avenir de la Qualité de Vie. Cette seconde édition s'inscrit dans la continuité de la conférence inaugurale organisée en 2015 par Sodexo à New York. Des influenceurs et des acteurs du changement venant de tous les continents, de toutes les générations et de tous les horizons se sont réunis pour débattre des enjeux liés à la construction d'un avenir plus épanouissant, plus durable et plus prospère pour tous. L' empowerment , l'authenticité, le mentorat et la collaboration sont apparus comme des thèmes clés au cours des discussions, alors que l'innovation a occupé une place centrale, avec « Discovery », l'espace d'exposition immersif et interactif.
  • En collaboration avec l'université d'Ottawa, Sodexo a publié une étude visant à analyser l'impact qu'ont les cinq sens sur la qualité de vie des seniors : l'équipe de recherche a présenté des stratégies pour créer des environnements « sensibles au sens » qui amélioreront la prise en charge des soins aux personnes âgées. L'équipe a également développé un outil d'audit pour aider les établissements de soins de longue durée à évaluer et améliorer leur niveau de sensibilité sensorielle.
  • Sodexo a décodé la génération Z dans le cadre de sa première enquête mondiale sur le mode de vie des étudiants , dans laquelle 4 000 étudiants sur trois continents et dans six pays (Chine, Espagne, États-Unis, Inde, Italie, Royaume-Uni) ont exprimé leur opinion sur la façon d'améliorer leur qualité de vie tout au long de leur parcour universitaire. Ce rapport vise à mieux comprendre les besoins des étudiants du monde entier et à aider les universités à proposer de nouvelles prestations, des conditions de logement optimisées et de nouveaux espaces afin de réduire le stress lié à leurs études, à leurs finances et à leurs perspectives de carrière.
  • Le Groupe a publié son premier Rapport Mondial sur les Tendances au travail ( Global Workplace Trends ), étude présentant en détail les évolutions structurantes qui impactent les salariés comme leurs employeurs à travers le monde. En tant qu'employeur mondial de premier plan et fournisseur de Services de Qualité de Vie auprès de 10 000 entreprises, Sodexo est particulièrement bien placé pour observer et analyser les évolutions qui définiront l'environnement de travail de demain.

En janvier 2017, en partenariat avec l'université de Harvard , Sodexo a remporté une subvention pour quatre ans visant à étudier le lien entre conditions de travail, santé et sécurité pour les équipes en contact avec le public. Sodexo envisage d'exploiter les conclusions de ces recherches afin de formuler des recommandations pour favoriser une meilleure qualité de vie pour ses collaborateurs, ainsi que pour des salariés dans l'ensemble du secteur des services.

Réorganisation des Services sur Site et nouvelle information sectorielle

La réorganisation des Services sur Site de Sodexo permet au Groupe d'améliorer sa compétitivité, de s'adapter toujours plus rapidement aux besoins en constante évolution de ses clients et d'offrir le meilleur de Sodexo partout dans le monde, aussi bien pour sa clientèle locale que pour ses grands clients internationaux.

Aujourd'hui, les clients recherchent des partenaires qui ont une compréhension approfondie de leurs activités, qui sont de véritables experts dans leurs domaines, capables de leur apporter des solutions simples et innovantes pour améliorer leur productivité. Une harmonisation des comportements des clients et des consommateurs est à l'oeuvre au niveau mondial : les clients internationaux cherchent à mettre à profit leur taille en réalisant des économies d'échelle, tandis que les clients locaux mutualisent également leurs prestations. De fait, on assiste à une mondialisation rapide des normes au sein de chacun des secteurs d'activité de nos clients. Au niveau local comme national, les pouvoirs publics sont à la recherche des experts mondiaux afin d'opérer leurs services de manière innovante.

Sodexo réinvente sans cesse son modèle économique pour délivrer sa promesse d'améliorer la Qualité de Vie de ses consommateurs.

Sodexo a acquis une grande expertise et une connaissance approfondie de ses marchés, aussi bien par segment que par sous-segment, ce qui lui a permis de tisser des liens étroits avec ses clients.

Afin de saisir un potentiel de marché estimé à 700 milliards d'euros, d'accélérer sa croissance, de renforcer son positionnement concurrentiel de manière durable et de consolider sa place de leader mondial des services de Qualité de Vie, Sodexo capitalise sur sa présence mondiale pour :

  • offrir une prestation à forte valeur ajoutée à ses clients et consommateurs ;
  • tirer parti de la taille du Groupe et de son expertise pour délivrer en permanence les meilleurs services.

À cette fin, le Groupe s'est progressivement adapté en structurant son activité Services sur Site par segments mondiaux de clientèle, dans l'optique de mieux accompagner et servir ses clients où qu'ils soient, aussi bien au niveau local qu'international, et en mettant en place des fonctions mondiales destinées à optimiser et à standardiser les processus liés à ses offres produits et à ses activités fonctionnelles.

Le Groupe a ainsi modifié l'information sectorielle pour refléter pleinement la nouvelle organisation de l'activité Services sur Site par segments mondiaux de clientèle, mise en oeuvre depuis septembre 2015. De ce fait, depuis l'exercice 2016-2017, les chiffres d'affaires et les résultats sont publiés par segments mondiaux de clientèle et non plus par zones géographiques.

Michel Landel annonce sa retraite, Denis Machuel nommé Directeur Général à compter de janvier 2018

En mai 2017, Michel Landel a annoncé son intention de prendre sa retraite à l'issue de la prochaine Assemblée Générale annuelle du 23 janvier 2018. Afin d'assurer une transition progressive, Denis Machuel a été nommé Directeur Général Adjoint de Sodexo à compter du 1 er septembre 2017. Michel Landel reste pleinement responsable de la stratégie et de la direction de Sodexo au cours de la période précédant le 23 janvier 2018. Michel Landel continuera à siéger au Conseil d'Administration jusqu'au terme de son mandat, en janvier 2020.

PERFORMANCE DE L'EXERCICE 2016-2017

Compte de résultat consolidé

(en millions d'euros) Exercice clos le 31 août Variation Variation à taux de change constant  
2017 2016  
Chiffre d'affaires 20 698 20 245 +2,2 % +2,3 %  
Croissance interne1,9 %2,5 %   
Résultat opérationnel avant coûts exceptionnels 1 326 1 203 +10,2 % +8,4 %  
Marge opérationnelle avant coûts exceptionnels 6,4 %5,9 %+50 bps +40 bps  
Coûts exceptionnels (137)(108)   
Résultat opérationnel (publié) 1 189 1 095    
Produits financiers3134   
Charges financières(136)(145)   
Résultat financier (105) (111)    
Quote-part dans les résultats des autres entreprises mises en équivalence47   
Résultat avant impôt 1 088 991 +9,8 %+8,3 % 
Impôt sur les résultats(343)(330)   
Taux effectif d'impôt 31,7 % 33,7 %    
Résultat consolidé 745 661    
Part revenant aux participations ne donnant pas le contrôle2224   
resuLtat NET part du GROUPE 723 637 +13,5 % +12,2 %  
Bénéfices par action de base (en euros) 4,85 4,21 +15,2 % +13,9 %  
resultat Groupe, avant éléments non récurrents, net d'impôt 822 721 +14,0 % +13,0 %  
Bénéfices avant éléments non récurrents, net d'impôt par action de base (en euros) 5,52 4,77 +15,7 % +14,7 %  
Dividende par action (en euros) 2,75 * 2,40 +14,6 %   
* Soumis à l'approbation de l'Assemblée Générale du 23 janvier 2018.

Variation de change

Sodexo exerçant ses activités dans 80 pays, la proportion des devises les plus significatives dans le chiffre d'affaires et dans le résultat opérationnel est la suivante :

  Chiffre d'affaires Résultat opérationnel avant coûts exceptionnels
Dollars US42 %47 %
Euros25 %14 %
Livre sterling8 %5 %
Real brésilien5 %18 %

Il convient de préciser que ces fluctuations monétaires n'entraînent pas de risques opérationnels dans la mesure où les chiffres d'affaires et les coûts des filiales sont libellés dans les mêmes devises.

La variation de change est déterminée en appliquant les taux de change moyens de l'exercice précédent aux montants de l'exercice en cours, à l'exception du bolivar vénézuélien pour l'activité Services Avantages & Récompenses.

En ce qui concerne le bolivar vénézuélien, le Groupe considère que la meilleure estimation du taux de change auquel les fonds provenant de ses activités au Venezuela pourraient être rapatriés est le taux DICOM. Le taux de change utilisé pour l'exercice clos le 31 août 2017 est de 1 USD = 3 250 VEF (soit 1 euro = 3 843 VEF) par rapport au taux de 1 USD = 645 VEF utilisé pour l'exercice 2015-2016. Les impacts de cette dépréciation ne sont pas significatifs à l'échelle du Groupe car ses activités au Venezuela représentent désormais un part négligeable de son chiffre d'affaires et de son résultat opérationnel consolidés.

Impact des taux de change Variation
par rapport à l'euro
(en %, taux moyen)
Variation
par rapport à l'euro
(en %, taux de clôture)
Impact (en millions d'euros)
Chiffre d'affaires Résultat opérationnel avant coûts exceptionnels Résultat net
Euro/Dollars+0,7 %-5,9 %5742
Euro/Real brésilien+15,4 %-3,7 %1463218
Euro/Livre sterling-11,5 %-7,8 %(223)(9)(10)

Au cours de l'exercice 2016-2017, le taux moyen du dollar américain par rapport à l'euro est stable comparé à l'exercice précédent. Cependant, le dollar a faibli en fin d'année, engendrant une baisse du taux de clôture de -5,9 % en fin d'année par rapport à l'exercice précédent. Le real brésilien est resté relativement stable au cours de l'exercice 2016-2017, après s'être fortement redressé à la fin de l'exercice 2015-2016, entraînant une hausse de +15,4 % de la moyenne pour l'année. La livre sterling a continué de s'affaiblir tout au long de l'année, les taux moyens et de fin d'année étant nettement inférieurs aux taux de l'exercice précédent.

Chiffre d'affaires

Pour l'exercice 2016-2017, le chiffre d'affaires consolidé s'élève à 20,7 milliards d'euros, en hausse de +2,2 %. La croissance interne du chiffre d'affaires ressort à +1,9 %. Les variations de change ont eu un effet négatif. La contribution des acquisitions nettes des cessions de filiales s'élève à +0,4 %.

L'année a été marquée par deux facteurs significatifs. Au premier trimestre, le Groupe a dû faire face à une base de comparaison défavorable en raison de la Coupe du Monde de Rugby de septembre 2015 qui a généré un impact négatif de -0,6 % pour l'exercice 2016-2017, concentré dans le segment Entreprises & Administrations en Europe. Il est plus que compensé, au quatrième trimestre, par l'impact positif de +0,7 % de la 53 e semaine dans l'ensemble des segments en Amérique du Nord. L'ajustement de la 53 e semaine est lié au passage d'une comptabilité hebdomadaire à une comptabilité mensuelle à compter de septembre 2017. La comptabilité hebdomadaire a pour conséquence la perte d'un ou deux jours par an, selon qu'il s'agisse d'une année bissextile ou non. Ces jours perdus sont généralement récupérés dans les comptes en une seule fois tous les 5 à 6 ans. Pour l'exercice 2016-2017, cet effet 53 e  semaine est l'équivalent de six jours ouvrés de plus. La 53 e semaine n'a pas d'impact sur les marges.

Chiffre d'affaires par activit é

(en millions d'euros) Exercice
2016-2017
Exercice
2015-2016
Croissance interneVariation totale
Entreprises & Administrations10 55110 433+1,3 %+1,1 %
Santé & Seniors5 0074 868+2,5 %+2,9 %
Éducation4 2394 169+1,6 %+1,7 %
Total Services sur Site 19 797 19 470 +1,7 % +1,7 %
Services Avantages & Récompenses 905 780 +7,7 % +16,0 %
Élimination du chiffre d'affaires interne (4) (5)   
Total Groupe 20 698 20 245 +1,9 % +2,2 %

Services sur Site

La croissance interne du chiffre d'affaires des Services sur Site ressort à +1,7 %, et reflète :

  • deux facteurs se compensant, l'effet négatif de -0,6 % induit par la Coupe du Monde de Rugby lors du précédent exercice et l'impact positif de +0,7 % de la 53 e semaine en Amérique du Nord,
  • un retour à la croissance du segment Énergie & Ressources à partir du troisième trimestre, après deux années de baisse, soutenu par un fort dynamisme commercial qui a conduit à de nouvelles signatures même si les ventes sur sites existants continuent de baisser, particulièrement en Mer du Nord.
  • la forte croissance de tous les segments dans les économies en développement,
  • une reprise de la croissance au quatrième trimestre en France,
  • un développement net plus faible que prévu dans les segments Éducation et Santé & Seniors, notamment en Amérique du Nord.

La croissance interne de +1,7 % des Services sur Site reflète une forte croissance des services de facilities management , à +5,5 %. Par ailleurs, les services de restauration restent stables, reflétant la base de comparaison défavorable en raison de la Coupe du Monde de Rugby et les faibles ventes dans le segment Universités, qui sont essentiellement des services de restauration. Les services hors restauration représentent désormais 31 % du chiffre d'affaires des Services sur Site.

Chiffre d'affaires des services sur site par zone géographique

(en millions d'euros) Exercice 2016-2017 Exercice
2015-2016
Croissance interne Croissance interne
hors 53 e semaine
et Coupe du Monde de Rugby
Amérique du Nord9 0938 706+3,3 %+1,6 %
Europe7 5917 988-2,8 %-1,3 %
Afrique, Asie, Australie,
Amérique latine, Moyen-Orient
3 1132 776+9,4 %+9,4 %
TOTAL 19 797 19 470 +1,7 % +1,6 %

Sur le plan géographique, l'Amérique du Nord a bénéficié de la 53e semaine au cours du quatrième trimestre. En excluant cet impact positif, la croissance interne aurait été de 1,6 %, reflétant d'une part le caractère décevant du développement et de la fidélisation dans les segments Éducation et Santé & Seniors, et d'autre part le fort développement des services de facilities management , notamment dans les Services aux Entreprises. L'Europe est en baisse de -2,8 %, impactée par la base de comparaison élevée due à la Coupe du Monde de Rugby et le retrait de -16 % du segment Énergie & Ressources en Mer du Nord. Dans les économies en développement, la croissance interne atteint +9,4 % grâce à un niveau solide de nouveaux contrats, au transfert d'expertise des économies plus matures et à l'extension de services auprès de nombreux clients.

Brexit :
En juin 2016, les électeurs britanniques ont voté pour la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Sodexo est présent au Royaume-Uni depuis 1988 et y emploie environ 35 000 personnes. Le « Brexit » ne devrait pas avoir d'impact significatif sur les activités du Groupe. Sodexo est en effet un acteur local, qui travaille avec des fournisseurs et des salariés locaux, et très souvent pour les pouvoirs publics et services gouvernementaux. Cependant, la croissance de l'activité dépendra de l'évolution du PIB et de l'emploi au sein du pays.

Entreprises & Administrations

Chiffre d'affaires

(en millions d'euros) Exercice 2016-2017 Exercice 2015-2016 Croissance interne hors 53 e semaine
et Coupe du Monde de Rugby
Croissance int erne AcquisitionsEffet de changeCroissance totale
Amérique du Nord2 5152 340+3,4 %+5,3 %   
Europe5 2355 578-1,6 %-3,8 %   
Afrique, Asie, Australie, Amérique latine, Moyen-Orient2 8012 515+9,0 %+9,0 %   
TOTAL 10 551 10 433 +2,1 % +1,3 % +0,2 % -0,4 % +1,1 %

Le chiffre d'affaires du segment Entreprises & Administrations pour l'exercice 2016-2017 s'élève à 10,6 milliards d'euros, soit une croissance interne de +2,1 % hors impact négatif lié à la Coupe du Monde de Rugby en Europe et hors impact positif de la 53 e semaine en Amérique du Nord.

En Amérique du Nord , la croissance interne a été de +3,4 % hors 53 e semaine , ce qui reflète notamment une forte croissance des Services aux Entreprises, avec une poursuite du développement des grands comptes et des services de facilities management . Le segment Énergie & Ressources continue d'évoluer dans un environnement difficile, malgré une amélioration significative d'un trimestre sur l'autre au cours de l'année.

En Europe , la croissance interne baisse de 1,6 % , hors effet lié à la Coupe du Monde de Rugby , en raison de la faiblesse persistante du segment Énergie & Ressources en Mer du Nord, qui a encore reculé de -16 % sur l'année, et reste sans signe de reprise. Le segment Services aux Entreprises a progressé en Europe du Sud mais est resté à un faible niveau en Europe du Nord, en raison d'un manque de développement. Au quatrième trimestre, la France a bénéficié d'une reprise notable de ses activités, grâce à une base comparable des activités de Tourisme devenue plus favorable, et au démarrage d'un grand contrat pour les salons Air France .

La croissance interne du chiffre d'affaires en Afrique, Asie, Australie, Amérique latine et au Moyen-Orient est forte, à +9,0 % , reflétant la croissance à deux chiffres des Services aux Entreprises, la forte dynamique du segment Énergie & Ressources avec la montée en puissance des contrats majeurs avec Rio Tinto et Collahuasi , ainsi que la stabilisation des ventes sur sites existants dans l'industrie minière et les activités onshore . L'activité offshore reste fragile.

Santé & Seniors

Chiffre d'affaires

(en millions d'euros) Exercice 2016-2017 Exercice 2015-2016 Croissance interne hors 53 e semaine Croissance int erne AcquisitionsEffet de changeCroissance totale
Amérique du Nord3 3033 171+1,8 %+3,3 %   
Europe1 4651 501-0,8 %-0,8 %   
Afrique, Asie, Australie, Amérique latine, Moyen-Orient239196+13,1 %+13,1 %   
TOTAL 5 007 4 868 +1,5 % +2,5 % +0,5 % -0,1 % +2,9 %

Le chiffre d'affaires du segment Santé & Seniors a atteint 5,0 milliards d'euros , soit une croissance interne de +1,5 %, hors effet de la 53 e semaine en Amérique du Nord. Après un bon début d'année, la croissance interne a ralenti au second semestre en raison de la perte de services au sein des contrats existants en Amérique du Nord.

En Amérique du Nord , la croissance interne, de +1,8 % (hors impact de la 53 e semaine) s'explique par une forte hausse au premier semestre de +4,4 %, et par un second semestre légèrement négatif en raison d'un taux de rétention plus faible, et d'une baisse des ventes sur sites existants liée à la perte de certains services sur quelques grands contrats. En outre, le développement commercial est freiné par un environnement difficile dans le secteur hospitalier, compte tenu des incertitudes sur l'avenir de l' Obamacare .

En Europe , la croissance interne est de -0,8 % . Elle s'explique par un développement faible en raison du manque d'opportunités à des prix acceptables, partiellement compensé par la solide fidélisation clients et la croissance des ventes sur sites existants.

En Afrique, Asie, Australie, Amérique latine et Moyen-Orient, la croissance interne du chiffre d'affaires est forte, à +13,1 %, reflétant de nombreux nouveaux contrats signés en Amérique latine et au Brésil. Une partie de ces contrats implique un transfert d'expertise d'autres sites et/ou une extension de services en facilities management .

Education

Chiffre d'affaires

(en millions d'euros) Exercice 2016-2017 Exercice 2015-2016 Croissance interne hors 53 e semaine Croissance int erne AcquisitionsEffet de changeCroissance totale
Amérique du Nord3 2753 195+0,1 %+1,8 %   
Europe8919090,0 %0,0 %   
Afrique, Asie, Australie, Amérique latine, Moyen-Orient7365+11,3 %+11,3 %   
TOTAL 4 239 4 169 +0,3 % +1,6 % +0,0 % +0,1 % +1,7 %

Le chiffre d'affaires du segment Éducation atteint 4,2 milliards d'euros, en légère hausse de +0,3 % en croissance interne, hors contribution de la 53 e semaine.

La croissance interne en Amérique du Nord a été de +0,1 % , hors contribution de la 53 e semaine. Le segment Écoles connaît une croissance solide grâce à l'extension du contrat avec les écoles publiques de Chicago et à la montée en puissance du nouveau contrat avec les écoles de Washington DC. Cette performance compense la baisse de l'activité dans les Universités. Les succès commerciaux enregistrés auprès de Florida State University , Citadel et Simon Fraser University au Canada auront un impact à partir de l'exercice 2017-2018. Même si ces gains reflètent de meilleurs résultats, ils ne compensent que la perte de contrats avec d'autres Universités.

En Europe , la croissance interne est stable, en raison notamment d'une diminution du nombre de jours d'école en France et en Italie et du faible développement au cours de l'exercice précédent au Royaume-Uni, compensés par une forte fidélisation dans la région.

En Afrique, Asie, Australie, Amérique latine et Moyen-Orient , la croissance interne atteint +11,3 % , soutenue par la très forte croissance des nouveaux contrats signés avec des écoles en Chine, à Singapour et en Inde.

Services Avantages & Récompenses

Le chiffre d'affaires de l'activité Services Avantages & Récompenses s'élève à 905 millions d'euros, en hausse de +16,0 %. L'effet de change contribue à hauteur de +3,3 % à cette progression, soutenue en particulier par le redressement du real brésilien entre mars 2016 et mars 2017. Les acquisitions d' Inspirus , Xpenditure et iAlbatros contribuent à hauteur de +5,0 % à cette amélioration. La croissance interne du chiffre d'affaires ressort à +7,7 %, avec une croissance du volume d'émission de +6,1 %.

Volume d'émission

(en millions d'euros) Exercice 2016-2017 Exercice
2015-2016
Croissance interne Acquisitions Effet de change Variation
Amérique latine7 7926 678+7,1 %   
Europe, Asie & Etats-Unis10 0009 593+5,4 %   
TOTAL 17 792 16 271 +6,1 % +0,2 % +3,1 % +9,3 %

Chiffre d'affaires

(en millions d'euros) Exercice 2016-2017 Exercice 2015-2016 Croissance interne Acquisitions Effet de change Variation
Amérique latine425376+3,2 %   
Europe, Asie & Etats-Unis480404+11,8 %   
TOTAL 905 780 +7,7 % +5,0 % +3,3 % +16,0 %

La croissance interne du chiffre d'affaires en Amérique latine s'établit à +3,2 % par rapport à une hausse de +7,1 % du volume d'émission. Après une diminution au premier semestre, le nombre de bénéficiaires au Brésil s'est stabilisé au second semestre, en lien avec la stabilisation du chômage. Dans tous les autres pays, le nombre de bénéficiaires a continué à augmenter, ce qui, conjugué à une forte croissance des valeurs faciales, a soutenu les volumes d'émission. Cependant, la croissance des revenus a été affectée par un environnement très compétitif au Brésil, avec un impact sur les commissions clients . À partir du troisième trimestre, l'inflation et les taux d'intérêt au Brésil ont commencé à diminuer progressivement, pour s'établir à 2,5 % et 9,25 % [7] respectivement au 31 août 2017.

En Europe, Asie et États-Unis, la croissance interne du volume d'émission et du chiffre d'affaires est respectivement de +5,4 % et de +11,8 % . Cette forte progression s'explique par une hausse de la valeur faciale en Belgique, par la croissance des volumes en Italie et en Europe centrale, ainsi que par une bonne dynamique dans l'activité Incentive & Recognition (chiffre d'affaires sans volume d'émission) aux États-Unis et au Royaume-Uni.

Résultat opérationnel

Au cours de l'exercice 2016-2017, le résultat opérationnel avant charges exceptionnelles lié au plan d'Adaptation et de Simplification s'élève à 1 326 millions d'euros, en hausse de +8,4 % hors effet de change, en ligne avec l'objectif annuel du Groupe. La marge opérationnelle avant ces mêmes charges exceptionnelles s'établit à 6,4 %, en hausse de +40 points de base par rapport à l'exercice précédent, hors effet de change. Le résultat opérationnel avant éléments exceptionnels a progressé au total de +10,2 % et la marge a augmenté de +50 points de base.

De nombreuses initiatives dans le cadre du plan d'Adaptation et de Simplification qui vise à améliorer la productivité et à réduire les charges administratives et commerciales ont été mises en oeuvre au cours des deux dernières années dans tous les segments et dans toutes les régions. Ces projets contribuent à l'amélioration progressive de la marge du Groupe. Le programme a permis de réaliser 150 millions d'euros d'économies annuelles à la fin de l'exercice 2016-2017, en hausse par rapport à 32 millions d'euros à la fin de l'exercice 2015-2016. A partir de l'exercice 2017-2018, le programme atteindra son objectif d'environ 220 millions d'euros d'économies annuelles. Ces économies renforcent la capacité du Groupe à investir dans des projets de croissance.

Après déduction des coûts exceptionnels liés à ces mesures d'Adaptation et de Simplification de 137 millions d'euros pour l'exercice 2016-2017 contre 108 millions d'euros pour l'exercice 2015-2016, le résultat opérationnel s'élève à 1 189 millions d'euros contre 1 095 millions d'euros pour l'exercice 2015-2016.

Toutes les données relatives au résultat opérationnel dans la suite de cette section s'entendent hors coûts exceptionnels [8] .

Résultat opérationnel par activité

(en millions d'euros) Résultat opérationnel
Exercice 2016-2017
Résultat opérationnel
Exercice 2015-2016
Variation
du résultat opérationnel (hors effet
de change)
Variation Marge opérationnelle
Exercice 2016-2017
Variation
de la marge opérationnelle (hors effet
de change)
Entreprises & Administrations509492+4,0 %+3,6 %4,8 %+10 bps
Santé & Seniors332310+7,1 %+7,1 %6,6 %+30 bps
Éducation281260+7,2 %+7,9 %6,6 %+30 bps
Services sur Site 1 122 1 062 +5,7 % +5,6 % 5,7 % +20 bps
Services Avantages
& Récompenses
307 262 +8,9 % +16,7 % 33,9 % -110 bps
Frais de Direction Générale
et élimination
du chiffre d'affaires interne
(103)(121)-14,5 %-15,1 %  
RÉSULTAT OPÉRATIONNEL AVANT coûts exceptionnels 1 326 1 203 +8,4 % +10,2 % 6,4 % +40 bps

Les marges des Services sur Site ont progressé de 20 points de base grâce à des gains de productivité, à une efficacité opérationnelle accrue et à l'optimisation continue des achats. La plupart de ces améliorations sont liées aux nombreux projets inclus dans le plan d'Adaptation et de Simplification. Par segment, la performance s'analyse comme suit :

  • Dans le segment Entreprises & Administrations , le résultat opérationnel progresse de +4,0 % et la marge opérationnelle augmente de +10 points de base hors effet de change. Cette performance reflète la contribution progressive du plan d'Adaptation et de Simplification dont l'impact est devenu significatif dans la seconde moitié de l'exercice 2016-2017.
  • Dans le segment Santé & Seniors , la croissance du résultat opérationnel et de la marge est respectivement de +7,1 % et de +30 points de base hors effet de change. Cette progression résulte d'une très forte amélioration des marges notamment au premier semestre, en ligne avec l'amélioration constatée au second semestre de l'exercice 2015-2016, fruit des économies substantielles liées au plan d'Adaptation et de Simplification. Le second semestre de l'exercice 2016-2017 a été marqué par une base comparable élevée.
  • Dans le segment Éducation, le résultat opérationnel progresse de +7,2 % et la marge opérationnelle augmente de +30 points de base hors effet de change. Cette bonne performance en dépit du manque de croissance interne, s'explique par un contrôle strict des charges administratives et commerciales, la montée en puissance du plan d'Adaptation et de Simplification, l'abandon de certains contrats moins rentables et l'amélioration de la performance opérationnelle de quelques contrats clés.

Dans l'activité Services Avantages & Récompenses , le résultat opérationnel progresse de +16,7 % porté par la reprise du real brésilien. La marge progresse ainsi de +30 points de base. Hors effet de change, le résultat opérationnel progresse de +8,9 % et la marge recule de -110 points de base. La croissance du résultat opérationnel a été favorisée par l'impact de la plus-value sur la cession de Vivabox USA pour 16 millions d'euros, soit +170 points de base. Retraitée de cet élément, la marge a diminué de -280 points de base. Environ la moitié de cette baisse est due à un effet de mix lié à la croissance exceptionnellement forte de l' Incentive & Recognition , ainsi qu'à la première consolidation d' Inspirus . Le reste est lié à une accélération des investissements dans la migration digitale, au coût du développement des nouvelles activités Mobilité ainsi que la diversification en Santé et Bien-Etre ( Pass Sport ). Pour l'activité traditionnelle, Pass Repas et Alimentation , les marges restent solides à des niveaux élevés.

Résultat net part du Groupe

Le résultat opérationnel atteint 1 189 millions d'euros, en hausse de 8,5 %, après les coûts exceptionnels liées au plan d'Adaptation et de Simplification de 137 millions d'euros, contre 108 millions d'euros sur l'exercice précédent.

Le résultat financier s'améliore de 6 millions d'euros, essentiellement en raison d'une réduction des coûts d'emprunt nets de 8 millions d'euros grâce à la baisse du coût moyen de la dette de 2,4 % (contre 3,2 % pour l'exercice 2015-2016) et malgré une baisse des taux d'intérêt sur la trésorerie. Les autres charges financières comprennent 11 millions d'euros d'indemnités exceptionnelles résultant du remboursement par anticipation de 108 millions de dollars d'emprunts souscrits auprès d'investisseurs américains. Cette opération s'inscrit dans le cadre du programme de restructuration de la dette d'août et septembre 2016 visant à étendre les maturités et à diminuer les taux de financement. L'indemnité payée lors de l'exercice précédent avait engendré une charge exceptionnelle de 21 millions d'euros. A l'avenir, ces indemnités seront plus que compensées par la réduction des frais financiers.

Le taux effectif d'imposition baisse à 31,7 % lors de l'exercice 2016-2017, contre 33,7 % pour l'exercice précédent. Cette amélioration de 200 points de base est liée à la récupération de la quote-part de frais et charges sur les distributions de dividendes intra-communautaires des exercices 2011-2012 à 2014-2015 suite à une décision de la Cour de Justice de l'Union Européenne, à la baisse du taux d'impôt au Royaume-Uni, à la fin de la contribution exceptionnelle en France et à la reprise de provisions fiscales devenues sans objet.

La quote-part dans les résultats des autres entreprises mises en équivalence ressort à 4 millions d'euros. La part revenant aux participations ne donnant pas le contrôle s'élève à 22 millions d'euros contre 24 millions d'euros pour l'exercice précédent.

Par conséquent, le résultat net part du Groupe s'établit à 723 millions d'euros, en hausse de +13,5 %, soit +12,2 % hors effet de change. Le résultat net part du Groupe avant éléments non récurrents (nets d'impôts) s'élève à 822 millions d'euros, en progression de +14,0 %, soit +13,0 % hors effet de change. Les éléments non récurrents comprennent 137 millions d'euros de charges exceptionnelles liées au plan d'Adaptation et de Simplification et 11 millions d'euros liés à l'indemnité résultant du remboursement anticipé de la dette, soit au total 99 millions d'euros nets d'impôts.

Bénéfice net par action

Le bénéfice net par action avant éléments non récurrents s'élève à 5,52 euros, en hausse de +15,7 %, et à 4,85 euros, en hausse de +15,2 % après éléments non récurrents. L'augmentation de 170 points de base par rapport à la variation du résultat net est due à l'effet du rachat d'actions propres de 300 millions d'euros effectué au cours de l'exercice, net d'un autocontrôle plus élevé. Ainsi, le nombre moyen pondéré d'actions s'établit à 148 998 961, contre 151 277 059 au cours de l'exercice 2015-2016.

Proposition de dividende

Lors de l'Assemblée Générale qui se tiendra le 23 janvier 2018, le Conseil d'Administration proposera de porter le dividende à 2,75 euro par action au titre de l'exercice 2016-2017, soit une progression de +14,6 % par rapport à l'exercice précédent. Cette proposition traduit la politique de Sodexo de maintenir une croissance régulière de son dividende, en ligne avec la croissance de son résultat avant éléments non récurrents. Ce dividende correspond à un taux de distribution de 57 % par rapport aux chiffres publiés et un taux de distribution stable d'environ 50 % avant éléments non récurrents.

Situation financière du Groupe

Variation des flux de trésorerie

Les variations des flux de trésorerie sont les suivantes :

(en millions d'euros) Exercice 2016-2017 Exercice 2015-2016
Autofinancement1 0761 019
Variation du BFR hors variation des actifs financiers en Services Avantages & Récompenses*120(26)
Investissements opérationnels nets(308)(398)
Liquidités générées par les opérations (LGO) 887 595
Investissements financiers nets de cession(268)(42)
Programme de rachat d'actions(300)(300)
Dividendes versés aux actionnaires(359)(335)
Autres variations (dont périmètre et change)(164)15
(Augmentation)/Réduction de l'endettement net (204) (67)
* Excluant la variation des actifs financiers de l'activité Services Avantages & Récompenses (134 millions d'euros sur l'exercice 2016-2017 et 48 millions d'euros sur l'exercice 2015-2016).Variation totale du fonds de roulement telle que recomposée dans les comptes consolidés : lors de l'exercice 2016-2017 -14 millions d'euros = 120 millions d'euros - 134 millions d'euros et lors de l'exercice 2015-2016 -74 millions d'euros = -26 millions d'euros - 48 millions d'euros.

L'autofinancement s'élève à 1 076 millions d'euros, en hausse de +5.6 %. Après plusieurs années marquées par des évènements ponctuels, la variation du besoin en fonds de roulement est positive cette année à 120 millions d'euros.

Les investissements opérationnels nets, y compris les investissements clients, s'élèvent à 308 millions d'euros, soit 1,5 % du chiffre d'affaires contre 2 % pour l'exercice précédent. L'année dernière avait été considérablement affectée par des investissements liés à la mobilisation du contrat Rio Tinto .

Les liquidités générées par les opérations s'élèvent à 887 millions d'euros, reflétant une amélioration substantielle par rapport à l'exercice 2015-2016 (595 millions d'euros), impacté pour 51 millions d'euros par la Coupe du Monde de Rugby et pour 65 millions d'euros par la mobilisation du contrat Rio Tinto . Par conséquent, le cash conversion atteint 123 % contre 93 % au cours de l'exercice 2015-2016.

Les acquisitions nettes des cessions de filiales ont fortement augmenté, à 306 [9] millions d'euros, après plusieurs années de dépenses faibles durant la transformation du Groupe. Une fois pris en compte les rachats d'actions à hauteur de 300 millions d'euros et le versement de dividendes de 359 millions d'euros, l'endettement net consolidé augmente de 204 millions d'euros sur l'exercice et atteint 611 millions d'euros au 31 août 2017.

Acquisitions sur la période

Au cours de l'exercice 2016-2017, Sodexo a considérablement accéléré son rythme d'acquisition.

Le Groupe a enrichi son offre avec Inspirus dans le domaine de l' Incentive & Recognition aux États-Unis, PSL leader de l'approvisionnement de produits frais pour le secteur hôtelier au Royaume-Uni et Peyton & Byrne dans les services de restauration, également au Royaume-Uni.

Des initiatives stratégiques ont été prises dans les services Avantages & Récompenses pour développer l'offre Mobilité avec l'acquisition de plateformes numériques : iAlbatros dans les réservations de voyages d'affaires et Xpenditure dans la gestion des frais professionnels.

L'expertise et l'offre technique ont également été renforcées avec les acquisitions de Tadal en Israël et de Mentor Technical Group à Porto Rico.

Le Groupe a consolidé ses positions en Alaska et en Chine en obtenant le contrôle des sociétés Doyon et Faw grâce au rachat des participations d'actionnaires minoritaires , et au Royaume-Uni avec l'acquisition de Prestige Nursing+Care , sur le marché des soins à domicile.

Programme de rachat d'actions de 2017

Le 17 novembre 2016, prenant acte de la solidité du bilan à la clôture de l'exercice 2015-2016 et de la confiance du Conseil d'Administration dans l'avenir du Groupe, Sodexo a annoncé un Programme de rachat d'actions propres de 300 millions d'euros pour la deuxième année consécutive. Le programme de rachat d'actions s'est conclu en février 2017 par l'achat de 2 910 690 actions, représentant 1,9 % du capital, à un prix moyen de 103,07 euros. Ces actions ont été annulées en juin 2017. Au 31 août 2017, le nombre total d'actions était de 150 830 449, contre 153 741 139 à la fin de l'exercice 2015-2016.

Bilan synthétique groupe au 31 août 2017

(en millions d'euros) Le 31 août 2017 Le 31 août 2016   (en millions d'euros) Le 31 août 2017 Le 31 août 2016
Actif non courant7 4167 498 Capitaux propres3 5363 668
Actif courant hors trésorerie4 5314 486  Participations
ne donnant pas le contrôle
3434
Fonds réservés Services Avantages & Récompenses511507 Passif non courant3 8853 549
Actifs financiers Services Avantages & Récompenses398292 Passif courant7 4196 907
Trésorerie2 0181 375    
Total de l'actif 14 874 14 158   Total du passif
et des capitaux propres
14 874 14 158
      Endettement brut 3 500 2 553
      Endettement net 611 407
      Taux d'endettement net 17 % 11 %
      Ratio d'endettement net 0,4 0,3

Au 31 août 2017, l'endettement net s'élève à 611 millions d'euros, soit 17 % des capitaux propres du Groupe, contre 11 % au 31 août 2016. Le ratio d'endettement net est de 0,4. La situation financière du Groupe reste solide avec des flux de trésorerie plus que suffisants pour couvrir les investissements, les acquisitions et le dividende. Le taux d'endettement net et le ratio d'endettement net ont augmenté en raison des rachats d'actions, mais demeurent bien inférieurs aux niveaux visés (75% de taux d'endettement net et un ratio d'endettement compris entre 1 et 2). Durant l'exercice 2016-2017, le Groupe a remboursé 108 millions de dollars de dette non encore échue dans le cadre d'un programme de restructuration de la dette visant à étendre les maturités et à profiter de l'opportunité offerte par des taux d'intérêt extrêmement bas. Pour tirer parti d'un marché de la dette particulièrement favorable, le Groupe a émis 800 millions d'euros d'obligations à 10 ans à un coupon de 0,75 % en deux lots au cours de l'année. Ainsi, la trésorerie et la dette brute sont en forte hausse par rapport à la fin de l'exercice précédent. Le coût moyen de la dette est passé de 3,2 % pour l'exercice 2015-2016 à 2,4 % pour l'exercice 2016-2017.

À la clôture de l'exercice 2016-2017, le Groupe dispose de lignes de crédit bancaires non utilisées totalisant 1,1 milliard d'euros et d'une trésorerie opérationnelle s'élevant à 2 889 millions d'euros. Il est à noter que la trésorerie opérationnelle inclut 1 825 millions d'euros pour l'activité Services Avantages et Récompenses (dont 511 millions d'euros de fonds réservés et 398 millions d'euros d'actifs financiers).

Événements postérieurs à la clôture du 31 août 2017

Depuis le début de l'exercice 2017/2018, le Groupe a mené à bien plusieurs acquisitions :

  • L'activité base vie de Morris Corporation pour le secteur minier, avec un chiffre d'affaires annuel de 100 millions d'euros. La présence de Morris dans l'est de l'Australie complète celle de Sodexo, aujourd'hui implanté dans la région ouest du pays. Cette acquisition augmente significativement la part de marché de Sodexo en Australie, renforçant sa position de leader dans le secteur minier, en s'appuyant sur son expertise en tant que fournisseur de services intégrés.
  • Kim Yew , spécialisé en Facilities management , renforce considérablement l'expertise technique du Groupe à Singapour.

Introduction du Résultat d'exploitation

Afin de faciliter la compréhension de la performance opérationnelle courante (historique et prospective) de Sodexo et de simplifier la comparaison avec ses principaux concurrents, le compte de résultat sera modifié à compter de l'exercice 2017-2018, afin d'y inclure un résultat d'exploitation, qui, ajouté aux « autres produits opérationnels » et « autres charges opérationnelles », permettra d'arriver au résultat opérationnel.

Les autres produits et charges opérationnels comprennent les plus ou moins-values sur les changements de périmètre, les gains et pertes liés aux modifications des avantages postérieurs à l'emploi, les coûts de restructuration et de rationalisation, les frais de fusion-acquisition, l'amortissement des relations clients et des marques et la dépréciation d'actif non-courants.

Par conséquent, à compter de l'exercice 2017-2018, l'information sectorielle sera fournie jusqu'au résultat d'exploitation.

Le compte de résultat pro forma pour l'exercice 2016-2017 sur cette nouvelle base est le suivant :

Compte de résultat actuel     Compte de résultat nouveau  
(en millions d'euros) Exercice
2016-2017
  (en millions d'euros) Exercice
2016-2017
Chiffre d'affaires 20 698  Chiffre d'affaires 20 698
Résultat opérationnel
avant coûts exceptionnels
1 326  Résultat d'exploitation 1 340
Marge opérationnelle
avant coûts exceptionnels
6,4 %  Marge d'exploitation 6,5 %
     Autres produits opérationnels 24
   Gains liés à des changements de périmètre21
   Gains liés aux modifications des avantages postérieurs à l'emploi3
     Autres charges opérationnelles (176)
Coûts exceptionnels(137)   Couts de restructuration et de rationalisation de l'organisation(137)
     Coûts d'acquisition d'activités(6)
     Pertes liées à des changements de périmètre-
     Pertes liées aux modifications des avantages postérieurs à l'emploi(2)
     Amortissements des relations clientèles
et des marques
(31)
     Dépréciation des actifs non-courants-
Résultat opérationnel 1 189   Résultat opérationnel 1 189

Perspectives

Lors du Conseil d'Administration du 14 novembre 2017 présidé par Sophie Bellon, Michel Landel, Directeur Général, s'est montré confiant dans le potentiel de développement du Groupe.

L'environnement géopolitique est demeuré difficile au cours de l'exercice 2016-2017, mais les prix des matières premières et les devises se sont stabilisés. En conséquence, la demande de services a été forte dans les pays en développement, solide en Amérique du Nord, mais relativement modeste en Europe. La demande dans le segment Energie & Ressources s'est stabilisée dans certaines régions mais est restée très difficile sur le marché offshore, en particulier en Mer du Nord. Malgré la croissance décevante du chiffre d'affaires, le Groupe a enregistré une forte progression de ses marges, portée par les résultats du plan d'Adaptation et de Simplification, a généré un cash-flow important qui a permis de financer une série d'acquisitions significatives.

Pour l'exercice 2017-2018, la croissance du Groupe devrait s'accélérer et s'amplifier grâce à la croissance externe qui représentera, avec les opérations à date, environ 2,5%. Les tendances redeviennent positives en France et sur le segment Énergies & Ressources. Les économies en développement devraient également connaître une forte croissance dans tous les segments. En revanche, la croissance restera modeste en Éducation et en Santé en Amérique du Nord. Enfin, la 53 e semaine en Amérique du Nord représentera un effet de base comparable à combler.

Le plan d'Adaptation et de Simplification atteindra son objectif de 220 millions d'euros d'économies sur l'exercice 2017-2018, après les 150 millions d'euros d'économies réalisées au cours de l'exercice 2016-2017. Cela permettra de dégager des ressources pour investir dans la croissance et l'accélération de la transformation digitale du Groupe:

  1. Le Groupe accélère l'usage des nouvelles technologies pour optimiser ses process et son back-office par la mise en place de plateformes numériques de gestion des services de restauration et de facilities management . De nouvelles solutions sont testées, comme par exemple le partenariat avec Lean Path avec qui nous déployons des nouveaux outils qui permettent de réduire considérablement le gaspillage alimentaire
  2. Les investissements stratégiques se poursuivent dans l'activité Avantages & Récompenses pour développer les plateformes digitales destinées à la Mobilité et aux Frais Professionnels, poursuivre la migration du papier vers la carte, et de la carte vers le mobile, et diversifier l'offre avec des services améliorant l'engagement des employés, sur et en dehors du lieu de travail. Ces nouveaux services sont axés sur les programmes d'Incentive & Recognition et les offres de bien-être pour un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée.
  3. Le déploiement au sein du Groupe des nouvelles offres globales s'accélère avec des projets tels que :
    • Student living
    • Evolution , des cuisines intelligentes pour augmenter la productivité et renforcer les conditions d'Hygiène et de Sécurité
    • Protecta , pour réduire considérablement les maladies nosocomiales dans les hôpitaux,
    • Boundless, pour promouvoir une culture de santé et de bien-être au travail dans les services Avantages & Récompenses
    • Harmonie pour redonner au Séniors le plaisir de manger
    • Camp Life pour améliorer la Qualité de Vie sur les bases-vie.
  4. Le Groupe investit également dans la digitalisation de ses ventes et de sa fonction marketing, avec notamment des modules de formation innovants, de nouvelles applications mobiles, du marketing direct digital, un outil mondial dédié à la gestion de la relation client, un datalab pour analyser et traiter les données. Ces investissements visent aussi à s'ouvrir à l'écosystème des start-ups et aux acteurs clés de la technologie et de l'innovation.

La structure financière du Groupe reste solide et offre la possibilité de continuer à rechercher d'autres opportunités d'acquisition au cours de l'année.

Le Groupe est confiant dans sa capacité à réaliser les objectifs suivants pour l' exercice 2017-2018 :

  • Croissance interne du chiffre d'affaires comprise entre +2 % et +4 %, hors impact lié à la 53 e  semaine en Amérique du Nord ;
  • Maintien du niveau de la marge d'exploitation [10] hors effet de change à 6,5%.

Le Conseil d'Administration et le Comité Exécutif confirment les objectifs suivants à moyen terme:

  • Une croissance annuelle moyenne du chiffre d'affaires, hors effet de change, comprise entre 4 % et 7 % ;
  • Une progression annuelle moyenne du résultat d'exploitation 10 , hors effet de change, comprise entre 8 % et 10 %.

Définitions d'indicateurs alternatifs de performance

Coûts exceptionnels

Les coûts exceptionnels représentent les coûts de la mise en oeuvre du programme d'Adaptation et de Simplification et du Programme d'amélioration de l'efficacité opérationnelle (137 millions d'euros pour l'exercice 2016-2017 et 108 millions d'euros pour l'exercice 2015-2016).

Ratios financiers

RATIOS FINANCIERS 16-17 15-16  
Taux d'endettement net Endettement brut 1   - trésorerie opérationnelle 2

Capitaux propres et intérêts minoritaires
17 % 11 %  
Ratio d'endettement net Endettement brut 1   - trésorerie opérationnelle 2

Résultat opérationnel avant dépréciations et amortissements (EBITDA) 3
 

                 0,4
 

          0,3
 
   
RATIOS FINANCIERS - RÉCONCILIATION   16-17 15-16
1   Endettement brut Dettes financières non courantes3 0122 515
+ dettes financières courantes hors découverts bancaires49943
- instruments financiers dérivés à l'actif               (11)          (5)
  3 500 2 553
2   Trésorerie opérationnelle Trésorerie et équivalents de trésorerie2 0181 375
+ actifs financiers de l'activité Services Avantages & Récompenses909799
- découverts bancaires(38)(28)
  2 889 2 146
3   Résultat opérationnel avant frais financiers, impôts, dépréciations et amortissement (EBITDA*) Résultat opérationnel (12 derniers mois)1 1891 095
+ dépréciations et amortissements (12 derniers mois)281308
  1 470 1 403

Liquidités générées par les opérations (LGO)

Veuillez-vous reporter à la section Situation financière du Groupe.

Variation hors effet de change

Variation hors effet de change calculée en convertissant les chiffres de l'exercice 2016-2017 aux taux de l'exercice 2015-2016, à l'exception des économies en situation d'hyperinflation. Toutes les données en VEF pour les exercices 2016-2017 et 2015-2016 ont été converties au taux de change de 1 USD = 3 250 VEF vs 645 VEF pour l'exercice 2015-2016.

Volume d'émission

Le volume d'émission est constitué du montant total des valeurs faciales des chèques, cartes et support digitaux émis par le Groupe en faveur des bénéficiaires pour le compte de client (activité Services Avantages & Récompenses).

Endettement net

Total des emprunts et dettes financières à la clôture de l'exercice diminués de la trésorerie opérationnelle.

Résultat net avant éléments non récurrents

Résultat net publié avant éléments non récurrents (pour l'exercice 2016-2017 les coûts exceptionnels et les indemnités pour remboursement anticipé de la dette, soit au total 99 millions d'euros nets d'impôt et 84 millions d'euros pour l'exercice 2015-2016, zéro pour l'exercice 2014-2015 et 18 millions d'euros pour l'exercice 2013-2014).

Éléments non récurrents

Coûts exceptionnels de 137 millions d'euros liés au programme d'Adaptation et Simplification dans le résultat opérationnel et 11 millions d'euros d'indemnités résultant du remboursement anticipé de la dette au titre de l'exercice 2016-2017, soit au total 99 millions d'euros nets d'impôt. Coûts exceptionnels de 108 millions d'euros liés au programme d'Adaptation et de Simplification dans le résultat opérationnel et 21 millions d'euros d'indemnités résultant du remboursement anticipé de la dette au titre de l'exercice 2015-2016, soit au total 84 millions d'euros nets d'impôt. Coûts exceptionnels de 27 millions d'euros liés au programme d'Efficacité opérationnelle dans le résultat opérationnel au titre de l'exercice 2013-2014, soit 18 millions d'euros nets d'impôt.

Marge opérationnelle

Résultat opérationnel rapporté au chiffre d'affaires

Marge opérationnelle à taux constant

Marge calculée en convertissant les chiffres de l'exercice 2016-2017 aux taux de l'exercice 2015-2016, à l'exception des économies en situation d'hyperinflation. Toutes les données en VEF pour les exercices 2016-2017 et 2015-2016 ont été converties au taux de change de 1 USD = 3 250 VEF vs 645 VEF pour l'exercice 2015-2016.

Marge opérationnelle avant coûts exceptionnels

Résultat opérationnel avant coûts exceptionnels rapporté au chiffre d'affaires.

Résultat opérationnel avant coûts exceptionnels

Résultat opérationnel publié hors coûts exceptionnels (137 millions d'euros sur l'exercice 2016-2017, 108 millions d'euros sur l'exercice 2015-2016, 0 million d'euros sur l'exercice 2014-2015 et 27 millions d'euros sur l'exercice 2013-2014).

Croissance interne

La croissance interne correspond à l'augmentation du chiffre d'affaires d'une période donnée par rapport au chiffre d'affaires publié de la même période de l'exercice précédent, calculée au taux de change de l'exercice précédent et en excluant l'impact des acquisitions (ou prises de contrôle) ou des cessions d'activités comme suit :

  • Pour les acquisitions (ou prises de contrôle) d'activités au cours de la période actuelle, le chiffre d'affaires réalisé sur la période depuis la date d'acquisition est exclu du calcul de la croissance interne ;
  • Pour les acquisitions (ou prises de contrôle) d'activités au cours de l'exercice précédent, le chiffre d'affaires réalisé sur la période actuelle allant jusqu'au 1 er anniversaire de l'acquisition est exclu ;
  • Pour les cessions (ou pertes de contrôle) d'activités au cours de l'exercice précédent, le chiffre d'affaires réalisé sur la période comparative de l'exercice précédent jusqu'à la date de cession est exclu ;
  • Pour les cessions (ou pertes de contrôle) d'activités au cours de l'exercice actuel, le chiffre d'affaires réalisé sur la période commençant 12 mois avant la date de cession et allant jusqu'à la date de clôture de la période comparative de l'exercice précédent est exclu.

Pour les pays en situation d'hyperinflation, l'ensemble des chiffres sont convertis au dernier taux de clôture pour les deux périodes. De ce fait, pour le calcul de la croissance interne, les données de l'activité Avantages et Récompenses en bolivar vénézuélien pour les exercices 2015-2016 et 2016-2017 ont été converties au taux de change de 1 USD = 3 250 (vs 645 VEF pour l'exercice 2015-2016).

2

   
  COMPTES CONSOLIDÉS
AU 31 AOÛT 2017
 
   

Compte de résultat consolidé

(en millions d'euros) 2016 - 2017 2015 - 2016
Chiffre d'affaires 20 698 20 245
Coût des ventes(17 509)(17 135)
Marge brute 3 189 3 110
Charges administratives et commerciales(1 980)(2 001)
Autres produits opérationnels4022
Autres charges opérationnelles(65)(42)
Résultat opérationnel avant quote-part dans les résultats des entreprises mises en équivalence dans le prolongement de l'activité du Groupe  (1) 1 184 1 089
Quote-part dans les résultats des entreprises mises en équivalence dans le prolongement de l'activité du Groupe56
Résultat opérationnel 1 189 1 095
Produits financiers3134
Charges financières(136)(145)
Quote-part dans les résultats des autres entreprises mises en équivalence47
Résultat avant impôt 1 088 991
Impôt sur les résultats(343)(330)
Résultat net 745 661
Dont :  
Part revenant aux participations ne donnant pas le contrôle2224
Part revenant au Groupe 723 637
Résultat part du Groupe par action (en euros) 4,85 4,21
Résultat part du Groupe dilué par action (en euros) 4,79 4,15

(1)        Dont 137 millions d'euros de coûts enregistrés au cours de l'exercice 2016 - 2017 dans le cadre du programme d'adaptation et de simplification (108 millions d'euros au cours de l'exercice 2015-2016)

État du résultat global consolidé

(en millions d'euros) 2016 - 2017 2015 - 2016
Résultat de l'ensemble consolidé 745 661
Éléments du résultat global appelés à un reclassement ultérieur en résultat   
Variation de la juste valeur des actifs financiers disponibles à la vente 1
Variation de la juste valeur des instruments dérivés de couverture (2)
Variation de la juste valeur des instruments dérivés de couverture transférée en résultat 1
Écarts de conversion(260)(7)
Écarts de conversion transférés en résultat(3) 
Impôts sur les autres éléments du résultat global appelés à un reclassement ultérieur en résultat  
Part des autres éléments du résultat global dans les entreprises mises en équivalence, nets d'impôts(3)4
Éléments du résultat global qui ne seront pas reclassés ultérieurement en résultat   
Réévaluation du passif net au titre des régimes à prestations définies72(211)
Impôts sur les autres éléments du résultat global qui ne seront pas reclassés ultérieurement en résultat(21)31
Total des autres éléments du résultat global après impôts (215) (183)
Résultat global 530 478
Dont :  
Part revenant au Groupe511455
Part revenant aux participations ne donnant pas le contrôle1923

État consolidé de la situation financière

Actif

(en millions d'euros) Au 31 août 2017 Au 31 août 2016
ACTIF NON COURANT   
Immobilisations corporelles590604
Goodwills 5 3085 328
Autres immobilisations incorporelles511467
Investissements clients547562
Participations dans les entreprises mises en équivalence8995
Actifs financiers non courants163125
Instruments financiers dérivés actifs45
Autres actifs non courants1725
Impôts différés187287
Total actif non courant 7 416 7 498
ACTIF COURANT   
Actifs financiers courants3244
Instruments financiers dérivés actifs7 
Stocks257268
Créances d'impôt185184
Clients et autres créances4 0503 990
Fonds réservés et actifs financiers de l'activité Services Avantages et Récompenses909799
Trésorerie et équivalents de trésorerie2 0181 375
Total actif courant 7 458 6 660
Total de l'actif 14 874 14 158

Passif et capitaux propres

(en millions d'euros) Au 31 août 2017 Au 31 août 2016
Capitaux propres   
Capital603615
Primes d'émission534822
Réserves et résultats non distribués2 3992 231
Capitaux propres - Part du Groupe 3 536 3 668
Participations ne donnant pas le contrôle 34 34
Total capitaux propres 3 570 3 702
Passif non courant   
Emprunts et dettes financières3 0112 515
Instruments financiers dérivés passifs1 
Avantages au personnel462587
Autres passifs non courants181193
Provisions93105
Impôts différés137149
Total passif non courant 3 885 3 549
Passif courant   
Découverts bancaires3828
Emprunts et dettes financières49843
Instruments financiers dérivés passifs1 
Dettes d'impôt104124
Provisions6189
Fournisseurs et autres dettes3 9533 945
Chèques et Cartes de Services à rembourser2 7642 678
Total passif courant 7 419 6 907
Total du passif et des capitaux propres 14 874 14 158

Tableau de flux de trésorerie consolidé

(en millions d'euros) 2016 - 2017 2015 - 2016
Flux de trésorerie liés à l'activité   
Résultat opérationnel des sociétés intégrées 1 184 1 089
Élimination des charges et produits sans incidence sur la trésorerie ou non liés à l'activité    
Amortissements et dépréciations des immobilisations corporelles et incorporelles281308
Provisions(31)23
Résultat net d'impôt des cessions et autres éléments sans impact trésorerie(3)9
Produits des participations1111
Intérêts payés(120)(143)
Intérêts encaissés2535
Impôts payés(271)(313)
Autofinancement 1 076 1 019
Variation du BFR lié à l'activité (14) (74)
Variation des stocks(13)(1)
Variation des clients et autres créances(196)(97)
Variation des fournisseurs et autres dettes180(60)
Variation des Chèques et Cartes de Services à rembourser149132
Variation des actifs financiers de l'activité Services Avantages et Récompenses(134)(48)
Flux nets de trésorerie liés à l'activité 1 062 945
Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement   
Acquisitions d'immobilisations(309)(345)
Cessions d'immobilisations1925
Variation des investissements clients(16)(76)
Variation des actifs financiers et participations mises en équivalence(38)(47)
Acquisitions de filiales(257)(38)
Cessions de filiales(11)(4)
Flux nets de trésorerie liés aux activités d'investissement (612) (485)
Flux de trésorerie liés aux activités de financement   
Dividendes versés aux actionnaires de la société mère(359)(335)
Dividendes versés aux participations ne donnant pas le contrôle(10)(20)
Achats d'actions propres(339)(280)
Cessions d'actions propres2062
Augmentation de capital1 
Variation des participations ne donnant pas le contrôle5(2)
Émissions d'emprunts et dettes financières1 1181
Remboursements d'emprunts et dettes financières(114)(527)
Flux nets de trésorerie liés aux activités de financement 322 (1 101)
Variation de trésorerie 772 (641)
Incidence des différences de change et autres(139)19
Trésorerie à l'ouverture1 3471 969
Trésorerie à la clôture de l'exercice 1 980 1 347

Variation des capitaux propres

(en millions d'euros) Nombre d'actions Capital Primes d'émission Actions propres Réserves et résultat Écarts de conversion Total des capitaux propres
Part du Groupe Part des participations ne donnant pas le contrôle Total
Capitaux propres au 31 août 2015 157 132 025 628 1 109 (434) 2 826 (419) 3 710 34 3 744
Résultat net    637 63724661
Autres éléments du résultat global nets d'impôts    (176)(6)(182)(1)(183)
Résultat global      461 (6) 455 23 478
Dividendes versés    (335) (335)(23)(358)
Réduction de capital par annulation d'actions propres(3 390 886)(13)(287)300     
Actions propres   (218)  (218) (218)
Paiements fondés sur les actions (nets d'impôts)    55 55 55
Variation de pourcentage d'intérêt sans perte
ou gain de contrôle
    (2) (2) (2)
Autres variations  (1)     3 3 3
Capitaux propres au 31 août 2016 153 741 139 615 822 (352) 3 008 (425) 3 668 34 3 702
Résultat net    723 72322745
Autres éléments du résultat global nets d'impôts    48(260)(212)(3)(215)
Résultat global      771 (260) 511 19 530
Dividendes versés    (359) (359)(22)(381)
Réduction de capital par annulation d'actions propres(2 910 690)(12)(288)300     
Actions propres   (319)  (319) (319)
Paiements fondés sur les actions (nets d'impôts)    43 43 43
Variation de pourcentage d'intérêt sans perte
ou gain de contrôle
       11
Autres variations  (1)     (8) (8)2(6)
Capitaux propres au 31 août 2017 150 830 449 603 534 (371) 3 455 (685) 3 536 34 3 570
(1)   Y compris les effets de l'hyperinflation et la comptabilisation d'engagements de rachat de participations ne donnant pas le contrôle donnés en dehors d'un regroupement d'entreprises.



[1]   Comme défini dans la section Indicateurs Alternatifs de Performance pages 30 à 31.

[2]   À proposer lors de l'Assemblée Générale annuelle du 23 janvier 2018.

[3] 268m€ d'acquisitions nettes +38M€ d'investissements financiers nets, incluant Sodexo Ventures

[4] Nouvel indicateur expliqué sur la page 27

[5]   Voir la définition des Indicateurs Alternatifs de Performance page 30 à 31

[6] Voir la définition des Indicateurs Alternatifs de Performance page 30 à 31

[7] Source Trading Economics

[8] Voir définitions des Indicateurs alternatifs de performance, pages 30 à 31

[9] Acquisitions nettes 268m€ + investissements financiers nets 38m€, incluant Sodexo Ventures

[10] Nouvel indicateur, voir page 27 pour la définition




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Sodexo via GlobeNewswire

HUG#2150156

EVS Broadcast Equipment publie ses résultats du troisième trimestre 2017 16-11-2017 06:00

La Suite...

Publication le 16 novembre 2017, avant l'ouverture de la bourse
Information réglementée -  rapport financier trimestriel
EVS Broadcast Equipment SA: Euronext Bruxelles (EVS.BR), Bloomberg (EVS BB), Reuters (EVSB.BR).

  • Faits marquants 3T17
    • Chiffre d'affaires de EUR 26,3 millions, -10,7% comparé au 3T16 (hors locations pour les grands événements sportifs et à taux de change constant)
    • Diminution des charges d'exploitation de 4,0% par rapport à un 3T16 élevé qui incluait des éléments non-récurrents
    • Marge d'exploitation de 21,2%
    • Bénéfice net de EUR 3,8 millions, bénéfice par action de EUR 0,28
       
  • Faits marquants 9M17
    • Ventes de EUR 79,0 millions, -15,7% comparé au 9M16 (à taux de change constant et hors locations pour les grands événements sportifs)
    • Charges d'exploitation sous contrôle (+0,5% comparé à 9M16)
    • Marge d'exploitation de EUR 23,3%
    • Bénéfice net de EUR 12,9 millions, bénéfice par action de EUR 0,95
       
  • Dividende intérimaire brut de EUR 0,50 par action
     
  • Perspectives
    • Carnet de commande de EUR 25.2 millions au 31 octobre 2017 (à facturer en 2017)
      • +55,6% par rapport à 2016 ; -19,7%comparé à 2015 (dernière année sans grands événements sportifs)
    • EUR 25,0 millions de commandes supplémentaires à facturer en 2018 et après, dont EUR 10,5 millions de locations pour les grands événements sportifs
    • Le chiffre d'affaires en 2017 est estimé entre EUR 115 millions et EUR 125 millions
    • Croissance modérée des charges d'exploitation en 2017
       

CHIFFRES CLÉS

Non-audité EUR millions, sauf bénéfice par action  (EUR) Non-audité
3T17 3T16 3T17/3T16 9M17 9M16 9M17/9M16
26,337,1-29,3%Chiffre d'affaires79,0103,8-23,8%
18,528,3-34,6%Marge brute56,878,0-27,2%
70,5%76,3%- Marge brute % 71,9%75,2%-
5,614,8-62,2%Résultat d'exploitation - EBIT18,439,7-53,6%
21,2%39,7%-Marge d'exploitation - EBIT %23,3%38,3%-
3,810,5-64,2%Bénéfice net (part du groupe)12,928,0-54,0%
0,280,78-64,2%Bénéfice net de base par action (part du groupe)0,952,07-54,1%

COMMENTAIRES

"Bien que nous nous attendions à un chiffre d'affaires plus élevé au 3T17, nous confirmons nos prévisions de ventes pour 2017, en tenant compte du pipeline existant. A moyen terme, nous sommes très heureux de constater que nos investissements dans l'innovation et une plus grande agilité de notre organisation commencent à porter leurs fruits. En effet, nos nouvelles gammes de produits présentées au salon IBC ont suscité un vif intérêt de la part des clients existants et nouveaux, et nos développements autour de l'intelligence artificielle sont considérés comme pionniers par l'industrie", a déclaré Muriel De Lathouwer, Administrateur déléguée et CEO d'EVS.

Commentant les résultats et les perspectives, Yvan Absil, Directeur Financier, a déclaré: "Au troisième trimestre, notre chiffre d'affaires de EUR 26,3 millions reflète différentes dynamiques dans nos activités, comme par exemple un marché qui reste plus faible aux Etats-Unis. Notre troisième trimestre a également été marqué par le passage de certaines livraisons de contrats au dernier trimestre de l'année, sans que la dynamique globale ne soit changée. Avec un niveau de chiffre d'affaires inférieur, mais avec des charges d'exploitation qui restent sous contrôle, nous avons enregistré une marge d'exploitation de 21,2% et un bénéfice par action de EUR 0,28. Le carnet de commande reste bon. Pour 2017, nous nous attendons maintenant à ce que le chiffre d'affaires se situent entre EUR 115 millions et EUR 125 millions. Les charges d'exploitation devraient augmenter modérément par rapport à 2016."

Conférence téléphonique
EVS tiendra aujourd'hui une conférence téléphonique en anglais à 15h00 CET pour analystes financiers et investisseurs institutionnels. Les autres personnes intéressées peuvent l'écouter, sans poser de questions ("listen-only mode"). La présentation utilisée pendant la conférence téléphonique sera disponible sur le site d'EVS peu avant le début de celle-ci.

Numéros de téléphone: +44 (0)20 7162 9960 (Royaume-Uni), +32 (0)2 290 17 04 (Belgique), +1 646 851 2094 (Etats-Unis)
Numéro d'identification de la conférence téléphonique: 963130

Calendrier sociétaire:
Mardi 28 novembre 2017 : dividende intérimaire : date de détachement du coupon
Mercredi 29 novembre 2017 : dividende intérimaire : date d'enregistrement
Jeudi 30 novembre 2017: dividende intérimaire : date de paiement
Jeudi 22 février 2018 : résultats annuels 2017
Mercredi 9 mai 2018 : résultats du 1T18
Mardi 15 mai 2018 : Assemblée Général Ordinaire
Jeudi 30 août 2018 : résultats du 2T18
Jeudi 15 novembre 2018 : résultats du 3T18

Pour plus d'informations, veuillez contacter:

 

Yvan ABSIL, CFO
Geoffroy d'OULTREMONT, Vice President Investor Relations & Corporate Communication
EVS Broadcast Equipment S.A., Liege Science Park, 13 rue du Bois Saint-Jean, B-4102 Seraing, Belgique
Tél: +32 4 361 70 13.  E-mail: corpcom@evs.com ; www.evs.com
 

Déclarations sur les perspectives futures
Ce communiqué de presse contient des déclarations sur les perspectives relatives au business, à la santé financière et aux résultats des opérations d'EVS et de ses filiales. Ces déclarations sont basées sur les attentes actuelles du management d'EVS et sont soumises à un certain nombre de risques et d'incertitudes qui pourraient entraîner que les résultats ou performances actuelles de la société soient significativement différents de ceux décrits dans ces mêmes déclarations. Ces risques et incertitudes sont liés aux changements technologiques et aux exigences du marché, à la concentration des activités de la société dans une seule industrie, au déclin de la demande pour les produits de la société ou de ses filiales, à l'incapacité de développer et d'introduire de nouvelles technologies en temps utiles, aux produits et applications ainsi qu'à la perte de parts de marché et à la pression sur les prix résultant de la concurrence qui pourraient entraîner les résultats ou performances actuelles de la société à différer significativement de ceux décrits dans ces déclarations sur les perspectives. EVS ne s'engage à aucune obligation de communiquer publiquement une révision de ces déclarations pour décrire des événements ou circonstances afin de refléter l'occurrence d'événements non anticipés après la date de ce jour.

 
A propos d'EVS
EVS est mondialement reconnu comme le leader des technologies de production vidéo en direct. La société a introduit son système Live Slow Motion en 1994 et a continué à construire sur sa réputation de qualité et fiabilité avec des solutions qui mettent en valeur les contenus de sports, divertissements, et actualités en direct. Les innovations, comme la plateforme multimédia C-Cast et le mélangeur vidéo IT DYVI, élèvent la barre pour l'enrichissement, la gestion et la distribution de productions en direct. Les chaines de télévision, détenteurs de droits, producteurs et exploitants de stades utilisent EVS afin de maximiser la valeur de leurs productions, et augmenter ainsi leurs sources de revenus. Basée en Belgique, EVS a également des bureaux en Europe, au Moyen-Orient, en Asie-Pacifique et en Amérique du Nord. Environ 500 professionnels EVS commercialisent les produits et assurent le support de la marque dans plus de 100 pays. EVS est une société anonyme cotée sur Euronext Bruxelles : EVS, ISIN : BE0003820371. Pour plus d'informations, visitez le site www.evs.com .



This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: EVS Broadcast Equipment via GlobeNewswire

HUG#2150095

GROUPE IRD :CHIFFRE D'AFFAIRES AU 30 SEPTEMBRE 2017 15-11-2017 22:00

La Suite...

                                                   

GROUPE IRD

Société Anonyme au capital de 44 274 913,25 €uros

Siège social : 40 rue Eugène Jacquet

  59708 Marcq-en-Baroeul Cedex

456 504 877 R.C.S. LILLE

Euronext Paris - Compartiment C

Code Isin FR 0000124232

COMMUNIQUE CA 3eme TRIMESTRE 2017

 Chiffre d'affaires au 30/09/2017 : +12.77%

En milliers d'euros 30/09/2017 30/09/2016 Variation
Pôle Capital Investissement99114-13%
Pôle Immobilier10 2018 85315%
Pôle Intermédiation407478-15%
GROUPE IRD245268-9%
Chiffre d'affaires consolidé 10 952 9 712 12,77%
(à périmètre constant) 10 098 9 712 3,97%

L'essentiel de l'activité du groupe IRD repose sur la gestion d'actifs et sur la capacité à en générer de la valeur, notamment par la réalisation de plus-values. La notion de chiffre d'affaires ne traduit donc pas la véritable performance du groupe.

Le Chiffre d'affaires est marqué par une augmentation significative de presque 13%.

A périmètre constant, le chiffre d'affaires est en augmentation de 4%.

Année 2017 Année 2016
En milliers d'euros  1T17  2T17  3T17  TOTAL  1T16  2T16  3T16  TOTAL
Pole Capital développement           5          71          23             99           23          62          29           114  
Pôle Immobilier    2 995     3 750     3 456      10 201      2 660     3 560     2 633        8 853  
Pole Intermédiation       189        206          12           407         122        227        129           478   
GROUPE IRD         33        158          54           245           19        226          23           268  
TOTAL 3 221    4 185      3 546      10 952   2 823    4 075      2 814        9 712  

Evolutions du CA et de la situation financière au cours des 9 premiers mois de 2017 :

Le Chiffre d'affaires est fortement impacté par les acquisitions immobilières du quatrième trimestre 2016 et des réceptions d'immeuble du 3eme trimestre 2017.
La situation financière du groupe n'a pas connu d'évolution notable au cours de ce trimestre.

Evénements majeurs du 3 eme trimestre 2017 : 

  • Réception du Siege Social de Kiloutou.
  • Acquisition d'un immeuble d'activité sur la métropole Lilloise
  • Réalisation de 2 cessions de logements.
  • 17 dossiers étudiés en Capital Investissement.

Pôle Capital Investissement :

Au cours des 9 premiers mois de l'année, le groupe a agréé 50 nouveaux dossiers. Le montant des investissements réalisés sur la période s'élève à 5.370 K€. Au 30 septembre 2017, le groupe est investi dans 351 entreprises, ce qui représente un investissement financier de 66 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires du pôle capital investissement s'établit à 99 k€.

Pôle Immobilier :

L'IRD, au travers de ses différentes structures, est investi dans 59 opérations immobilières, ce qui représente un montant d'actifs de 245 M€ à fin septembre 2017.
La hausse du Chiffre d'Affaires immobilier provient des nombreuses acquisitions immobilières intervenues au cours du dernier trimestre 2016 et de la réception de 2 immeubles au cours de l'année 2017.
Le Chiffre d'Affaires immobilier atteint 10.201 k€ pour 8.853 k€ l'année précédente.

Pôle Intermédiation :

Au cours des 9 premiers mois, le Chiffre d'affaires enregistre une baisse de 15% par rapport à l'année précédente.
Le niveau en portefeuille laisse augurer un rattrapage sur le dernier trimestre 2017.

                                                                               Marc VERLY

                                                                               Directeur Général




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: GROUPE IRD via GlobeNewswire

HUG#2150077

IT Link :+7,5 % : croissance organique à fin septembre 2017 15-11-2017 19:27

La Suite...

 

 

Paris, le 15 novembre 2017

 

 

+7,5 % : croissance organique à fin septembre 2017

 

 

En M€ 2016 2017 Variation
S120,822,6  + 8,6 %
T3 9,6 10,1   + 5,2 %
9 mois30,4   32,7 (1)   + 7,5 %

(1)   Non audité.

 

  • IT LINK poursuit sa dynamique de croissance organique au troisième trimestre 2017 avec une progression de 5,2 % de son Chiffre d'Affaires.
  • Tous les secteurs restent dynamiques. L'activité en Allemagne démarre difficilement.

Perspectives.

  • Réalisation pour l'ensemble de l'année 2017 d'une croissance organique de l'ordre de 7 %.
  • IT LINK a lancé son plan Dimension 2020. Ce plan a pour objectif d'augmenter la valeur délivrée à ses clients et ainsi d'améliorer son taux de marge.

Calendrier.

Le groupe IT LINK publiera le 26 février 2018 son chiffre d'affaires du quatrième trimestre 2017 .

IT LINK est cotée au compartiment C  EURONEXT  Paris (ISIN FR0000072597)

www.itlink.fr




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: IT Link via GlobeNewswire

HUG#2150126

TOUAX : Cession réussie des activités modulaires aux États-Unis à Vesta Modular 15-11-2017 18:00

La Suite...

COMMUNIQUÉ DE PRESSE   - Paris, le 15 novembre 2017 - 18 heures

TOUAX
L'EXPÉRIENCE DE LA LOCATION OPÉRATIONNELLE

Cession réussie des activités modulaires aux États-Unis à Vesta Modular

 

  
Comme annoncé et dans le cadre du mandat de vente de ses activités constructions modulaires aux États-Unis, TOUAX a finalisé avec succès la cession de l'ensemble de ses activités américaines à Vesta Modular, soit environ 1 000 matériels. Cette cession confirme le retrait du Groupe de son activité constructions modulaires sur ce territoire.

«  Nous avons retenu la société Vesta Modular car elle offrait à la fois la meilleure offre financière pour nos actionnaires, et la possibilité à l'ensemble de nos collaborateurs d'être repris et de participer au développement du nouvel ensemble  » indiquent Fabrice et Raphaël Walewski, Gérants de TOUAX.

Le Groupe TOUAX loue des actifs tangibles (wagons de fret, barges fluviales et conteneurs maritimes) tous les jours dans le monde, pour son propre compte et pour le compte d'investisseurs. Avec près de 1,3 milliard d'euros sous gestion, TOUAX est un des leaders européens de la location de ce type de matériels.

TOUAX est coté à Paris sur EURONEXT - Euronext Paris Compartiment C (Code ISIN FR0000033003) et fait partie des indices CAC® Small, CAC® Mid & Small et EnterNext©PEA-PME 150.

Pour plus d'informations : www.touax.com

Vos contacts :

TOUAX
Fabrice & Raphaël Walewski
Gérants
touax@touax.com
Tel: +33 (0)1 46 96 18 00

ACTIFIN
Ghislaine GASPARETTO
ggasparetto@actifin.fr

Tel: +33 (0)1 55 88 11 11




This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: TOUAX via GlobeNewswire

HUG#2150040

TOUAX : Information sur la cession des activités modulaires européennes à TDR Capital LLP 15-11-2017 18:00

La Suite...

COMMUNIQUÉ DE PRESSE -  Paris, le 15 novembre 2017 - 18 heures

TOUAX
L'EXPÉRIENCE DE LA LOCATION OPÉRATIONNELLE

Information sur la cession des activités modulaires européennes à TDR Capital LLP

 

TOUAX avait annoncé avoir conclu le 30 juin 2017 une option de vente irrévocable de l'activité modulaire européenne avec une société contrôlée par le fonds TDR Capital II Holdings LLP. Ce fonds est géré par TDR Capital LLP, qui possède actuellement une participation majoritaire dans Algeco Scotsman. En date du 4 août 2017, TOUAX a ensuite signé un contrat de vente.

Malgré la levée de la condition suspensive portant sur l'autorisation d'autorités de la concurrence et le caractère irrévocable des engagements, le closing n'a pas eu lieu du fait de l'acquéreur. En raison du différend avec ce dernier, TOUAX a dû engager une procédure judiciaire en référé, en cours devant le Président du tribunal de commerce de Paris, afin d'obtenir l'exécution forcée du contrat de cession.

Cette procédure ne remet pas en cause l'analyse IFRS 5 concernant la présentation des comptes qui fait apparaître les activités modulaires européennes en « activité en cours de cession ».

Le Groupe TOUAX loue des actifs tangibles (wagons de fret, barges fluviales et conteneurs maritimes) tous les jours dans le monde, pour son propre compte et pour le compte d'investisseurs. Avec près de 1,3 milliard d'euros sous gestion, TOUAX est un des leaders européens de la location de ce type de matériels.

TOUAX est coté à Paris sur EURONEXT - Euronext Paris Compartiment C (Code ISIN FR0000033003) et fait partie des indices CAC® Small, CAC® Mid & Small et EnterNext©PEA-PME 150.

Pour plus d'informations : www.touax.com

Vos contacts :

TOUAX
Fabrice & Raphaël Walewski
Gérants
touax@touax.com
Tel: +33 (0)1 46 96 18 00

ACTIFIN
Ghislaine GASPARETTO
ggasparetto@actifin.fr
Tel: +33 (0)1 55 88 11 11