×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Nasdaq GN

CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES PROVENCE : Déclarations_Hebdomadaires_CAAP_S12-2019 25-03-2019 17:00

La Suite...

CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES PROVENCE

                                                                                             

Société coopérative à capital variable
25, Chemin des trois cyprès 13097 Aix en Provence Cedex 2
381 976 448 R.C.S Aix en Provence

Aix-en-Provence, le 25 mars 2019

Achats effectués dans les conditions de l'article 5 du règlement abus de marché dans le cadre du programme de rachat des Certificats Coopératifs d'Investissement autorisé par l'Assemblée Générale Mixte des sociétaires du 31 mars 2017                                                                                             

Nom de l'émetteur Code Identifiant de l'émetteur Jour de la transaction Code identifiant de l'instrument financier Volume total journalier (en nombre d'actions) Prix pondéré moyen journalier d'acquisition des actions Marché
Caisse Régionale de Crédit Agricole Alpes Provence969500VSI0Q11PB9332718/03/2019FR00000443230 XPAR
Caisse Régionale de Crédit Agricole Alpes Provence969500VSI0Q11PB9332719/03/2019FR00000443230 XPAR
Caisse Régionale de Crédit Agricole Alpes Provence969500VSI0Q11PB9332720/03/2019FR00000443230 XPAR
Caisse Régionale de Crédit Agricole Alpes Provence969500VSI0Q11PB9332721/03/2019FR00000443230 XPAR
Caisse Régionale de Crédit Agricole Alpes Provence969500VSI0Q11PB9332722/03/2019FR00000443230 XPAR

Le détail des transactions est disponible en annexe.

Le Crédit Agricole Alpes Provence vous informe que le document est disponible sur son site Internet : http://www.ca-alpesprovence.fr et a été transmis à l'Autorité des Marchés Financiers


Détail transaction par transaction

Nom de l'émetteur Code Identi
fiant
Nom du PSI Code Identi
fiant PSI
jour/heure de la transaction Code identifiant de l'instrument financier Prix unitaire (unité) Devise Quantité achetée Code iden
tifiant marché
Numéro de référence de la transaction Objectif
 du
 rachat
                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       



This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: CRCAM Alpes Provence via GlobeNewswire

HUG#2239533

Amundi : Déclaration de transactions sur actions propres Période du 18 au 22 mars 2019 25-03-2019 17:00

La Suite...

Amundi : Déclaration de transactions sur actions propres

Période du 18 au 22 mars 2019

 

Paris, le 25 mars 2019

 

Conformément à la règlementation relative aux rachats d'actions, Amundi déclare les opérations suivantes, réalisées dans le cadre d'un contrat avec un Prestataire de Services d'Investissements intervenant de manière indépendante [1]  :

 

 

Nom de l'émetteur Code Identifiant de l'émetteur Jour de la transaction Code identifiant de l'instrument financier Volume total journalier (en nombre d'actions) Prix pondéré moyen journalier d'acquisition des actions (en euros) Marché
Amundi96950010FL2T1TJKR5312019-03-18FR0004125920  29 073 58.438356XPAR
Amundi96950010FL2T1TJKR5312019-03-19FR000412592028 13358.758929XPAR
Amundi96950010FL2T1TJKR5312019-03-20FR000412592030 00058.333154XPAR
Amundi96950010FL2T1TJKR5312019-03-21FR0004125920  26 222 57.512451XPAR
Amundi96950010FL2T1TJKR5312019-03-22FR0004125920  45 000 56.162845XPAR

 

 

 

NB : Les informations détaillées peuvent être consultées sur le site internet d'Amundi :  http://legroupe.amundi.com/Actionnaires/Informations-Reglementees

 

 

A propos d'Amundi

Amundi est le premier asset manager européen en termes d'actifs sous gestion, et se classe dans le top 10 mondial [2] . Le Groupe gère 1 425 milliards [3] d'euros et compte six plateformes de gestion principales [4] . Amundi offre à ses clients d'Europe, d'Asie-Pacifique, du Moyen-Orient et des Amériques une large gamme d'expertises et de solutions d'investissement en gestion active, passive et en actifs réels et alternatifs. Les clients d'Amundi ont également accès à une offre complète d'outils et de services. Ayant son siège social à Paris, Amundi est cotée en Bourse depuis novembre 2015.

Grâce à ses capacités de recherche uniques et au talent de près de 4 500 collaborateurs et experts des marchés, basés dans 37 pays, Amundi fournit aux particuliers, aux clientèles institutionnelles et corporate des solutions d'épargne et d'investissement innovantes pour répondre à leurs besoins, objectifs de rendement et profils de risque spécifiques.

Amundi. La confiance, ça se mérite.

Rendez-vous sur www.amundi.com pour plus d'informations ou pour trouver l'équipe Amundi proche de vous.

  Contact Presse :

Natacha Andermahr
Tél. +33 1 76 37 86 05
natacha.andermahr-sharp@amundi.com

 

Contacts Investisseurs :
Anthony Mellor
Tél. +33 1 76 32 17 16
anthony.mellor@amundi.com

Thomas Lapeyre
Tél. +33 1 76 33 70 54
thomas.lapeyre@amundi.com


[1] Communiqué Amundi du 20 novembre 2018

[2] Source : IPE « Top 400 asset managers » publié en juin 2018 sur la base des encours sous gestion à décembre 2017

3 Données Amundi au 31/12/2018

[4] Plateformes de gestion : Boston, Dublin, Londres, Milan, Paris et Tokyo




This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Amundi via GlobeNewswire

HUG#2239586

ARGAN développe un nouvel entrepôt Premium pour Nutrition & Santé au sud de Lyon 25-03-2019 16:00

La Suite...

Communiqué de presse - Lundi 25 mars 2019 - 17h45

ARGAN développe un nouvel entrepôt Premium pour NUTRITION & SANTE au sud de Lyon

Nouveau développement pour ARGAN, développeur-investisseur en immobilier logistique PREMIUM, avec la mise en chantier d'un nouvel entrepôt sur la commune d'Albon, idéalement situé en bordure immédiate de l'autoroute A7, à 60 kilomètres au Sud de Lyon.

Cet entrepôt, d'une surface de 13 000 m² sera loué en intégralité à la société NUTRITION & SANTE, dans le cadre d'un bail longue durée de 10 ans. La livraison est attendue pour cette fin d'année 2019.

NUTRITION & SANTE, filiale de OTSUKA, troisième groupe pharmaceutique japonais qui réalise plus de 9 milliards d'euros de chiffre d'affaires, est spécialisée dans la fabrication et la distribution de produits alimentaires biologiques et diététiques.

Cette nouvelle plateforme logistique Premium , à température dirigée (10°C - 20°C), permettra de pérenniser les activités logistiques du groupe sur son territoire historique. Elle bénéficie d'une capacité d'extension de 6 000 m² afin d'accompagner la croissance de NUTRITION & SANTE.

Comme c'est désormais le cas pour l'ensemble des nouveaux développements ARGAN, cette plateforme sera équipée d'une centrale photovoltaïque installée en toiture destinée à l'autoconsommation de l'exploitant.

Calendrier financier 2019 (Diffusion du communiqué de presse après bourse)

  • 1 er avril : Chiffres d'affaires du 1 er trimestre 2019
  • 1 er juillet : Chiffre d'affaires du 2 ème trimestre 2019
  • 10 juillet : Résultats semestriels 2019
  • 1 er octobre : Chiffre d'affaires du 3 ème trimestre 2019

A propos d'Argan

ARGAN est l'unique foncière française de DEVELOPPEMENT & LOCATION D'ENTREPOTS PREMIUM cotée sur Euronext.
Elle assure elle-même le développement, l'entretien et la gestion locative de ses entrepôts.
Ses 60 entrepôts situés en France représentent plus de 1,6 million de m² valorisés 1,4 milliard d'euros au 31 décembre 2018.
ARGAN est cotée sur le compartiment B d'Euronext Paris (ISIN FR0010481960 - ARG) et fait partie des indices CAC All-Share et IEIF SIIC France.
La foncière a opté pour le régime des SIIC au 1 er juillet 2007.

 

Francis Albertinelli - Directeur Administratif et Financier
Tél : 01 47 47 05 46
E-mail : contact@argan.fr
www.argan.fr
 

 

Alexandre Dechaux - Relations presse
Tél : 01 53 32 84 79  / 07 62 72 71 15
E-mail : alexandre.dechaux@citigatedewerogerson.com

 
   



This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: ARGAN via GlobeNewswire

HUG#2239419

CATANA GROUP : Assemblée Générale Mixte Approbation de l'ensemble des résolutions Carnet de commandes long et solide porté à 2 ans 25-03-2019 16:00

La Suite...

Communiqué de Presse                                                                      Canet-en-Roussillon, le 25 mars 2019

 
  


Assemblée Générale Mixte
Approbation de l'ensemble des résolutions
Carnet de commandes long et solide porté à 2 ans

L'Assemblée Générale Mixte de CATANA GROUP, qui s'est tenue le 28 février 2019, a approuvé à l'unanimité l'ensemble des résolutions proposées par le Conseil d'Administration. Le détail de ces votes est disponible sur le site internet de la société www.catanagroup.com , rubrique investisseurs / informations réglementées / 2019 / Assemblée Générale.

Pour Olivier Poncin - Pdg : «  Je remercie nos actionnaires présents à l'Assemblée Générale du 28 février 2019 et tous ceux qui nous ont une nouvelle fois accordé leur confiance. Notre Groupe en 2017/2018 a confirmé sa stratégie gagnante et quadruplé en 4 ans ses ventes de bateaux neufs avec seulement trois modèles de notre jeune gamme BALI. Sur un marché résolument porteur pour le catamaran, nous allons poursuivre l'approfondissement de nos gammes BALI et CATANA en étant toujours plus à l'écoute de nos clients et utilisateurs finaux, clé importante de notre succès. »

Un carnet de commandes profond et solide, porté à 2 ans

Malgré certaines incertitudes internationales, le marché des catamarans de croisière poursuit sa très forte dynamique et ne donne aucun signe de ralentissement à brève échéance, preuve que les multicoques incarnent plus que jamais la consommation actuelle du nautisme tournée vers les loisirs nautiques et des volumes habitables importants et confortables.

Répondant parfaitement à cette tendance avec son concept innovant, la gamme BALI poursuit sa très forte progression engagée depuis près de quatre ans par ses trois premiers modèles. Cette jeune gamme a été renforcée dès septembre dernier par la présentation du navire amiral de la gamme BALI : le BALI 5.4 (17 mètres de long, jusqu'à 14 couchages), quintessence du concept Open Space qui remporte un succès impressionnant pour cette taille de produit.

Fort de cette dynamique, le Groupe a pu annoncer ces derniers mois la prochaine présentation du BALI 4.3 MOTORYACHT au salon international des multicoques de La Grande Motte (du 24 au 28 avril prochain), ainsi que la sortie à l'automne 2019 du futur BALI 4.8. Dès leur présentation numérique et avant même d'avoir été exposés à un premier salon, ces deux modèles ont immédiatement généré des commandes conséquentes, témoignant de la crédibilité et de la maturité acquise par la marque BALI.

Après ce premier semestre de salons hivernaux, le Groupe a ainsi vu ses prises de commandes s'envoler, portant dorénavant sa visibilité jusqu'à 2021. A date, et après les 13 M€ de facturations de bateaux neufs du 1 er trimestre, le carnet de commandes du Groupe s'élève à près de 130 M€ contre 52 M€ un an plus tôt.

Ce carnet de commandes permet à CATANA GROUP, d'une part de confirmer une croissance de chiffre d'affaires supérieure à 40% dans les bateaux neufs pour l'exercice 2018/2019 pour un chiffre d'affaires Groupe supérieur à 65 M€, et d'autre part de viser d'ores et déjà une nouvelle croissance d'environ 30% pour l'exercice 2019/2020.

Prochain rendez : CA second trimestre 2018/2019 le 15 avril 2019

CATANA Group est spécialisé dans la conception, la construction et la commercialisation de navires de plaisance.

CATANA Group est coté sur le compartiment C d'Euronext Paris

Code ISIN : FR0010193052 - Code Reuters : CATG.PA - Code Bloomberg : CATG.FP

Société de bourse : Kepler

Contacts :

   
CATANA Group AELIUM FINANCE
David ETIEN - Directeur FinancierJ.GACOIN/V.BOIVIN
david.etien@catanagroup.com jgacoin@aelium.fr
05 46 00 87 4101 75 77 54 65



This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: CATANA GROUP via GlobeNewswire

HUG#2239576

Eramet : Rachat d'actions propres 25-03-2019 16:00

La Suite...

Paris, le 25 mars 2019, 17h45

COMMUNIQUE de presse

Eramet : Rachat d'actions propres

Eramet annonce le rachat de 11 000 titres ayant pour objectif la couverture d'attribution gratuite d'actions aux salariés et au mandataire social.

  • Présentation agrégée par jour et par marché
Nom de
l'émetteur
Code Identifiant de l'émetteur Jour de la transaction Code identifiant
de l'instrument
financier
Volume total journalier (en nombre d'actions) Prix pondéré moyen journalier d'acquisition des actions * Marché (MIC Code)
ERAMET549300LUH78PG2MP6N6418/03/2019FR00001317572 00051,49XPAR
ERAMET549300LUH78PG2MP6N6419/03/2019FR00001317572 00051,11XPAR
ERAMET549300LUH78PG2MP6N6420/03/2019FR00001317572 00051,79XPAR
ERAMET549300LUH78PG2MP6N6421/03/2019FR00001317572 00052,23XPAR
ERAMET549300LUH78PG2MP6N6422/03/2019FR00001317573 00049,66XPAR
* Arrondi à deux chiffres après la virgule   TOTAL 11 000 51,11  
  • Détail transaction par transaction

Les informations détaillées concernant le rachat d'actions propres (semaine du 18 mars 2019) sont disponibles sur le site Eramet : http://www.eramet.com/espace-investisseurs/publications


Calendrier

25.04.2019 : Publication du chiffre d'affaires du 1er trimestre 2019

23.05.2019 : Assemblée Générale des actionnaires

24.07.2019 : Publication des résultats semestriels 2019

À PROPOS D'ERAMET

Eramet, groupe minier et métallurgique mondial, est un acteur clé de l'extraction et de la valorisation de métaux (manganèse, nickel, sables minéralisées) et de l'élaboration et la transformation d'alliages à forte valeur ajoutée (aciers rapides, aciers à hautes performances, superalliages, alliages d'aluminium ou de titane).

Le Groupe accompagne la transition énergétique en développant des activités à fort potentiel de croissance, telles que l'extraction et le raffinage du lithium, et le recyclage.

Eramet se positionne comme le partenaire privilégié de ses clients des secteurs de la sidérurgie, l'aciérie inox, l'aéronautique, l'industrie des pigments, l'énergie, et les nouvelles générations de batteries.

En s'appuyant sur l'excellence opérationnelle, la qualité de ses investissements et le savoir-faire de ses collaborateurs, le Groupe déploie un modèle industriel, managérial et sociétal vertueux et créateur de valeur. Entreprise citoyenne et contributive, Eramet oeuvre pour une industrie durable et responsable.

Eramet compte près de 13 000 collaborateurs dans une vingtaine de pays et a réalisé en 2018 un chiffre d'affaires d'environ 4 milliards d'euros.

Pour plus d'information, rendez-vous sur www.eramet.com

CONTACT INVESTISSEURS

Executive VP Strategy and Innovation - Investor Relations

Philippe Gundermann
T. +33 1 45 38 42 78

Investor Relations manager

Sandrine Nourry-Dabi
T. +33 1 45 38 37 02

 

Suivez nous avec l'appli Eramet Finance :
Sur IOS :
https://itunes.apple.com/fr/app/eramet-finance/id1115212055?mt=8

Sur Android :
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.eramet.finance

 
CONTACT PRESSE

Directrice de la Communication

Pauline Briand

T. +33 1 45 38 31 76

pauline.briand@eramet.com

 

Image 7

Marie Artzner
T. +33 1 53 70 74 31 | M. +33 6 75 74 31 73
martzner@image7.fr

 



This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Groupe Eramet via GlobeNewswire

HUG#2239578

Favoriser les petites victoires pour s'imposer progressivement comme un leader 25-03-2019 14:20

La Suite...

Entreprendre est incontestablement l'un des plus beaux et des plus excitants métiers du monde. En effet, prendre son destin en main, travailler avec enthousiasme sur un projet qui nous est cher, constituer des équipes de passionnés sont autant de points qui permettent aux plus audacieux de se surpasser et de donner un réel sens à leurs projets professionnels. Oui, mais voilà, pour arriver à un tel résultat, il est fondamental de prendre un bon cap, de préparer son aventure et surtout de savoir franchir les étapes une par une.

Avoir une démarche pragmatique 

Canaliser son énergie et ne pas se tromper de priorité est donc le premier point à prendre en compte. En effet, en phase de création par exemple, les ressources dont dispose l'entreprise sont limitées. Chaque euro investi a donc une valeur importante, de même que chaque jour de travail compte. Il en est de même pour les structures qui auraient réalisé un premier tour de table. Il faut savoir entreprendre, prendre des risques, mais toujours rester  aligné avec ses objectifs. Garder son cap ne veut pas dire manquer d'agilité, mais plutôt rester focus et rechercher de la constance et un sens dans sa prise de décision. Or, on semble d'ailleurs souvent l'oublier, l'entrepreneur a en effet une   véritable responsabilité vis-à-vis des personnes qui lui ont fait confiance (collaborateurs, partenaires, investisseurs, clients).

Révolutionner le marché, oui, mais méthodiquement, pas à pas

« Mon produit est le meilleur, j'ai tout ce qu'il me faut pour devenir le référent de mon secteur, dans un mois tous les médias parleront de nous. » Nous avons tous entendu de telles affirmations de la part d'entrepreneurs que nous côtoyions. Bien sûr, nous ne pouvons que nous réjouir d'une telle énergie et de cet enthousiasme à toute épreuve. Pour autant, attention de ne pas tomber dans une « sur confiance » qui entrainerait de mauvaises décisions. Nous sommes d'ailleurs de la philosphie « ayez confiance, mais n'ayez pas trop de certitudes ! ». L'approche BigBang n'est pas le chemin le plus évident pour mener à bien son projet et lui garantir une durée de vie importante.

C'est dans ce contexte que la logique des petites victoires est intéressante. Schématiquement, elle consiste tout simplement à se donner des objectifs réalisables rapidement, qui permettront de construire les bases de son projet et ainsi de pouvoir ensuite capitaliser sur elles. L'idée n'est pas de chercher l'effet waouh, mais de valider ses choix et de pouvoir réajuster au besoin sans créer de turbulences majeures dans l'entreprise et son écosystème. 

Il s'agit donc ici d'une simple question de « bon sens », une notion parfois effacée par la volonté de rester dans le rêve, et pourtant indispensable pour développer efficacement un projet professionnel. Or, les grandes réussites se sont toujours construites avec « la tête dans les étoiles et les pieds sur terre ». Au final, l'entrepreneur doit impérativement évoluer dans un schéma qui réunit quatre valeurs indissociables : ambition, humilité, engagement et intégrité. Ces solides piliers associés à une logique de développement maitrisé feront la différence sur le long terme et permettront de créer de véritables pépites.

Entreprendre est donc un projet passionnant qui nécessite de prendre les bonnes décisions, d'avoir une approche posée et une vision de long terme. On ne peut évidemment pas toujours ne prendre que de bonnes décisions, mais l'important est aussi de vite reconnaitre lucidement ses erreurs et ses mauvaises décisions pour les corriger.

Par Michel de Guilhermier Co-founder et President, Day One Entrepreneurs & Partners




This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: L'Accélérateur via GlobeNewswire

HUG#2239604

Informations relatives au nombre total de droits de vote et d'actions 25-03-2019 14:19

La Suite...

Informations relatives au nombre total de droits de vote et d'actions prévues par l'article L. 233-8 II du Code de commerce et l'article 223-16 du Règlement général de l'Autorité des Marchés Financiers

Sanofi
Société anonyme au capital de 2 494 224 498 €
Siège social : 54, rue La Boétie - 75008 Paris
395 030 844 R.C.S. Paris

Date  

Nombre d'actions composant le capital

 
Nombre réel
de droits de vote
(déduction faite des actions auto-détenues)
Nombre théorique
de droits de vote
(y compris actions auto-détenues)*
28 février 20191 248 048 5771 395 718 0061 397 638 923

*  en application de l'article 223-11 du Règlement général de l'Autorité des Marchés Financiers.

Ces informations sont également disponibles sur le site internet de sanofi, rubrique « Information réglementée » : https://www.sanofi.com/fr/investisseurs/action-sanofi-et-adrs/action-sanofi/droits-de-vote-et-actions/

Direction des Relations Investisseurs
Europe Tel: + 33 1 53 77 45 45  US Tel: + 1 908 981 5560
e-mail: IR@sanofi.com

 

Direction des Relations Presse
Tel: + 33 1 53 77 46 46
e-mail: MR@sanofi.com



This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Sanofi via GlobeNewswire

HUG#2239595

Homepilot passe le cap des 250 millions d'euros d'actifs immobiliers gérés 25-03-2019 13:46

La Suite...
250 millions d'euros d'actifs immobiliers. C'est le portefeuille sous gestion de la start-up Homepilot, seulement deux années après son lancement. Elle se positionne de fait comme le premier gestionnaire immobilier 100% digital.
 
Lancée en 2017 par Gilles Bourcy et Laurent Kretz, Homepilot est le premier gestionnaire immobilier en ligne. La startup accompagne les propriétaires, particuliers et institutionnels, de la mise en location à la gestion locative du bien. Basée sur l'automatisation et le machine learning, la technologie de Homepilot permet de réduire significativement les durées de mise en location et les délais d'intervention en cas de sinistres. Simple, transparente et 100 % digitale, la plateforme Homepilot assure un service réactif et garantit au propriétaire une location rapide.
 
Gilles Bourcy, cofondateur de Homepilot, précise : « Nous sommes fiers d'avoir pu nous positionner rapidement comme le premier gestionnaire immobilier digital. Homepilot a su révolutionner le marché de la location immobilière, créer de nouveaux standards et valider la pertinence de sa stratégie de croissance. Cette année, Homepilot prévoit d'accélérer son développement et de faire évoluer son offre pour proposer toujours plus de services à ses clients. »
 
 
 



This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Homepilot via GlobeNewswire

HUG#2239590

La smart city, un concept qui se concrétise 25-03-2019 11:19

La Suite...

Incontestablement, les villes sont entrées il y a quelques années dans une phase de mutation profonde qui les amène à se transformer durablement. Dans ce contexte, la notion de smart city semble passer d'un simple concept à une réalité concrète mise en oeuvre par certains précurseurs. 

La résilience, un challenge urbain croissant

L'utilisation des TIC (technologies de l'information et de la communication) remet en question la conception des villes en vue d'améliorer la qualité des services urbains. Nous ne parlons plus de « ville intelligente », qui recueille et traite de l'information, mais de « ville résiliente », capable de s'adapter aux aléas. Cette recherche constante de modèles urbains plus adaptés aux nouveaux usages et enjeux des habitants est un point-clé qui va s'accélérer au regard de la croissance de la population. Il va donc falloir repenser la ville pour en ressortir un aspect durable et adaptable pour les usagers, leur sécurité et leur mobilité. 

La technologie, une aide à la décision 

Une ville intelligente se veut avant tout résiliente et conforme aux besoins des usagers. Dans ce contexte, les données ne sont qu'un moyen, une ressource d'information. L'utilisation des réseaux très haut débit, la multiplication des capteurs, l'avènement de l'iOt, l'analyse des données (Big data), ou encore les outils de modélisation et de simulation, permettent de revoir les processus de conception urbains.  L'objectif de ces technologies est de rendre la ville toujours plus sûre, écologique, sécuritaire. Néanmoins, il est évident que la simple approche « technologique » ne suffit pas. Cette dernière doit en effet être complétée et abordée sous un angle métier et sociétal. Là encore la ville doit se doter d'un caractère flexible et résilient pour confronter des défis majeurs et répondre aux besoins des habitants.

Positionner les habitants au centre des projets 

Désormais, nous ne préoccupons plus seulement des problèmes liés aux véhicules et au système de transport routier, l'usager est au coeur des réflexions dans une approche systémique de l'urbanisme. Ainsi, il est intéressant de voir l'évolution des usages et l'essor croissant de la piétonnisation dans l'objectif de concevoir son projet du point de vue du piéton, avec une vue à 360 degrés de ses attentes et habitudes. Cette orientation est stratégique pour donner un vrai visage et un sens au développement des villes. Il devient alors nécessaire d'anticiper et de prendre les bonnes orientations.  En ce sens, les notions de design urbain et de qualité de service permettent d'accompagner cette mutation et de faire évoluer les habitudes: déplacements, mode de vie, consommation d'énergie.

À travers ces premiers éléments, il est possible de définir les bases sur lesquelles les villes de demain doivent être conceptualisées et construites. Mixant des approches technologiques et sociétales, les projets de modernisation nécessitent donc de prendre de la hauteur, d'adopter une vue d'ensemble et d'intégrer de nombreuses données pour remplir leurs promesses. Il semble que ces éléments déterminants aient aujourd'hui commencé à se distiller à grande échelle au sein des mégalopoles, mais aussi des grandes villes et celles de tailles moyennes qui investissent des ressources importantes pour lancer leur plan de transformation sur le long terme. Une chose est sure, les villes de demain devront être résilientes pour relever les nombreux challenges soulevés par la croissance démographique. 

Par JADE AUREGLIA chez Onhys




This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: ONHYS via GlobeNewswire

HUG#2239558

Limonetik poursuit son engagement pour la diversité 25-03-2019 10:27

La Suite...

Forte d'une stratégie RSE ambitieuse, Limonetik s'engage à lutter contre les discriminations et à promouvoir la diversité aux côtés des 3 800 signataires de la  Charte de la diversité .

« Notre conviction est que la diversité constitue pour notre entreprise un enjeu de performance économique et social. En la plaçant au coeur de notre stratégie, elle devient un avantage dont l'impact se fait sentir notamment sur notre créativité et sur notre compétitivité » déclare Christophe Bourbier, PDG.

Cette démarche volontariste a été initiée en 2015 lorsque l'entreprise est devenue membre du  Global Compact . Aujourd'hui plus que jamais Limonetik souhaite être un acteur incontournable sur son marché à l'international mais ne veut pas mettre de côté les valeurs fondamentales que ses dirigeants et salariés partagent. «  Être un acteur clé de la société humaine est un enjeu de premier plan ; nous voulons contribuer à une économie plus saine et à une planète durable . »

Limonetik, agrégateur de services de paiements internationaux, souhaite, en rejoignant le réseau Les entreprises pour la Cité, qui porte depuis septembre 2005 la Charte de la diversité, agir en faveur de la diversité et dépasser ainsi le cadre légal et juridique de la lutte contre les discriminations. L'entreprise entend jouer un rôle essentiel dans la construction de sociétés plus stables, inclusives et durables.

«  Nous réalisons chaque année une enquête de climat social et partageons nos projets RSE et nos engagements tant avec nos collaborateurs qu'avec nos tiers. »  Ainsi, l'ensemble des parties prenantes (salariés, clients, fournisseurs, sous-traitants) sont sensibilisés et de plus en plus vigilants quant à leur exemplarité. Limonetik a mis en place une politique sociale visant à garantir l'égalité de traitement dans les évolutions professionnelles de ses salariés, à promouvoir la diversité et à prévenir les discriminations. Des instances destinées à favoriser les évolutions de carrière et l'inclusion ont été créées. Dans un écosystème purement technologique et IT l'entreprise affiche 9 cultures et plus d'un tiers d'effectifs féminins. «  Signer la charte nous permet d'affirmer notre engagement auprès de nombreux autres acteurs économiques mais aussi d'inviter nos partenaires et compétiteurs à faire preuve de responsabilité dans leurs stratégies et leurs opérations. »

Fiers de la démarche de responsabilité sociétale de leur entreprise, 44% des collaborateurs de Limonetik se sont engagés dans les actions menées par l'entreprise.




This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Limonetik via GlobeNewswire

HUG#2239553

Ctoutvert intègre le premier GEIQ 31 des métiers du numérique de France 25-03-2019 10:39

La Suite...

L'éditeur Ctoutvert, fournisseur de solutions dédiées au monde du tourisme, joue la carte de l'emploi en intégrant le groupement d'employeurs GEIQ  N umérique  O uest  Oc citanie. À travers cette annonce, Ctoutvert démontre sa capacité à se positionner comme un acteur de premier plan en matière de création d'emplois sur la région toulousaine. 

Le GE[IQ] Numérique Ouest Occitanie, le GE[IC] NOOC (en cours labellisation) est un programme créé à l'initiative de Toulouse Métropole Emploi et qui a sélectionné cinq acteurs dont Ctoutvert pour constituer ce groupement. En intégrant le GEIQ, Ctoutvert pourra facilement accéder à des candidats en alternance et s'entourer de personnes motivées et désireuses de travailler dans l'industrie du numérique. Ce faisant, Ctoutvert pourra former les candidats qui pourront ensuite maîtriser ses outils et intégrer ses équipes à l'issue du programme de formation numérique. À travers ce nouveau dispositif, Ctoutvert va une nouvelle fois innover dans ses processus de recrutement en sélectionnant et en formant bien en amont ses futurs collaborateurs. 

Dans le cadre du programme GEIQNOOC, de nombreux parcours ont été définis en concertation avec les membres du groupement. Parmi les missions proposés se distinguent des expertises particulièrement recherchées telles que : développeurs, chargés d'études, concepteurs, etc.

Manuel Mirabel, Président de Ctoutvert « Notre société cherche chaque année à recruter de nouveaux experts qui sont sensibles et formés aux spécificités de notre métier. Nous souhaitons innover et nous positionner bien en amont du processus de recrutement pour former nos futurs collaborateurs dès leurs études ou en situation d'apprentissage. En rejoignant le premier GEIQ des métiers du numérique, nous allons donc continuer à renforcer notre marque employeur en faisant vivre à nos futurs collaborateurs une expérience unique. »




This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Ctoutvert via GlobeNewswire

HUG#2239539

Croissance toujours vigoureuse pour Quodagis en 2018 après un Q4 dynamique. Belles perspectives pour 2019 25-03-2019 09:15

La Suite...

Le groupe a terminé 2018 sur un CA consolidé de 9,2M€, en croissance de 15,5%. Le 4 ème  trimestre a vu des performances très satisfaisantes pour l'ensemble des activités du groupe.

Eodesk groupe QUODAGIS, dans les services managés, a réussi sa diversification et obtenu de beaux contrats hors marché télécoms. L'activité est stable sur 2018 après le transfert des activités de consulting  (pas dans le core business) vers d'autres entités du groupe. Les marges sont en constante progression au cours de l'exercice. Avec l'ouverture d'un centre de services à Barcelone pour accompagner des clients internationaux et le renforcement de son équipe commerciale, Eodesk groupe QUODAGIS a en ligne de mire une croissance de plus de 20% en 2019.

Umantic groupe QUODAGIS, dans l'ingénierie télécoms et réseaux, a poursuivi sa forte croissance (+40%) doublant son CA en 3 ans. Le taux d'activité des consultants a permis d'atteindre les marges visées, avec un résultat en forte progression par rapport à 2017. Toujours portée par les investissements telcos et à l'écoute des autres marchés, Umantic groupe QUODAGIS devrait  maintenir cette dynamique en 2019.  

IT-tude groupe QUODAGIS, spécialiste ITSM/ITAM, a connu une croissance de 20% en 2018 tout en maintenant ses marges et en améliorant sa rentabilité. L'écosystème partenaires s'est élargi et le modèle économique a évolué vers une plus forte récurrence des revenus.  Sur ces bases solides et fort de sa base installée de plus de 400 clients tous secteurs, IT-tude groupe QUODAGIS cible une croissance de plus de 10% en 2019.

Vialis groupe QUODAGIS, qui sera intégrée dans les revenus d'Umantic groupe QUODAGIS en 2019 a retrouvé une progression de 10% de son activité consulting et un retour à la rentabilité au deuxième semestre.

2018 a été marquée par la mise en oeuvre de véritables synergies au sein du groupe, avec comme effets positifs le développement des business croisés, le partage d'une vision stratégique groupe et la mutualisation croissante des moyens. 

Pour 2019 l'objectif du groupe est de dépasser les 11M€ de CA (+20%) à périmètre constant. L'effectif devrait atteindre 100 personnes en fin d'année. 

Le groupe, qui n'a pas fait de croissance externe en 2018, dispose d'une bonne santé financière et d'une capacité d'intégration lui permettant d'envisager de nouvelles acquisitions.

Le groupe Quodagis, créé en 2014, a multiplié sa taille par 10 en 4 ans en alliant rigueur financière, dynamisme commercial et clairvoyance stratégique.  Il peut compter sur la force et le talent de ses équipes et de son management.




This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: QUODAGIS IT via GlobeNewswire

HUG#2239537

WISeKey annonce ses résultats financiers audités pour l'exercice 2018 25-03-2019 06:00

La Suite...

WISeKey annonce ses résultats financiers audités pour l'exercice 2018

           

Elle organisera une conférence téléphonique le mardi 26 mars à 15 h 00 CET (10 h 00 HAE)

 

  • Forte croissance des ventes et amélioration des marges (exercice 2018 par rapport l'exercice  2017)
    • Augmentation de 24,8 % des ventes à 53,7 millions $
    • Augmentation de la marge brute de 41 % à 29,2 millions $
    • Réduction significative des pertes nettes à 16,3 millions $
  • Pour l'exercice 2018, BAIIA ajusté de 6,2 millions $ pour le groupe WISeKey excluant WISeCoin AG et les activités abandonnées à la suite de la vente des entreprises QuoVadis SSL et PKI (le « groupe QuoVadis »)
  • Un produit en espèces de 45 millions $ provenant de la vente du groupe QuoVadis au premier trimestre 2019 a ouvert la voie à des investissements importants dans les initiatives de croissance de l'IoT, de la Blockchain et de l'IA nécessaires à l'augmentation de la monétisation et au remboursement intégral de la marge de crédit avec ExWorks Capital Fund I, L.P. d'un montant de 25,3 millions $
  • 2019 devrait être une nouvelle année synonyme de solides performances opérationnelles IoT grâce à des offres solides pour la sécurisation des voitures connectées avec la plateforme ISTANA.

       

ZOUG, Suisse, le 25 mars 2019 - WISeKey International Holding Ltd (le « groupe WISeKey », ou la « Société ») (SIX :  WIHN), société suisse leader dans la cybersécurité et l'IoT, a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers consolidés et audités pour l'exercice 2018 (exercice clos le 31 décembre 2018).

Chiffres financiers clés de l'exercice 2018 - groupe WISeKey

(en millions d'USD)
PCGR (GAAP) des É.-U. 2018 2017
Ventes nettes des activités poursuivies34,333,7
Ventes nettes des activités abandonnées19,49,4
53,7 43,1
Marge brute des activités poursuivies16,015,8
Marge brute des activités abandonnées13,24,9
  29,2 20,7
Perte d'exploitation telle que déclarée (activités poursuivies)(9,1)(7,9)
Perte nette attribuable à WISeKey telle que déclarée(16,3)(24,3)
Non-PCGR (non-GAAP) 2018 2017
BAIIA (Bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements)(8,5)(8,4)
BAIIA ajusté(3,5)(1,8)
Bénéfice net / (perte nette) ajusté attribuable à WISeKey(3,5)(0,2)
Total des liquidités et liquidités soumises à restrictions11,212,2


Chiffres financiers clés de l'exercice 2018 - le groupe WISeKey excluant WISeCoin AG et les activités abandonnées (groupe QuoVadis)

Non-PCGR
en milliers d'USD
Exercice 2018
   
Ventes nettes43 285
Coût des ventes(18 319)
Marge brute 24 966
  
Autre bénéfice d'exploitation289
Frais de recherche et développement(5 306)
Frais de vente et de marketing(5 772)
Frais généraux et administratifs(12 842)
BAIIA 1 335
   
Rajustements non-PCGR  
Éléments non monétaires  
Rémunération à base d'actions1 660
Dépenses réglées en capitaux propres1 685
Éléments exceptionnels  
Frais juridiques liés aux fusions et acquisitions1 294
Honoraires professionnels liés aux fusions et acquisitions183
BAIIA ajusté 6 157

Le groupe WISeKey - Les ventes totales de l'exercice 2018 ont augmenté de 24,6 %

Carlos Moreira, fondateur et PDG du groupe WISeKey, a déclaré : « Notre chiffre d'affaires total de l'exercice 2018 a augmenté de 10,6 millions $, soit de 24,6 % par rapport à l'exercice 2017.  La croissance a été stimulée par les revenus plus élevés des activités Cybersécurité et IoT, de clients existants et nouveaux.  L'adoption par les clients a continué de s'accélérer pour atteindre plus de 4 500 clients à travers toutes les régions à la fin de l'année 2018. » 

M. Moreira a poursuivi : « Nous avons constaté une forte demande et une adoption accrue des produits semi-conducteurs de WISeKey pour l'IoT à sécurité intégrée, des produits protégés des attaques de cybersécurité, dans des segments tels que les véhicules connectés, la Blockchain, le commerce illicite, l'industrie du luxe et l'IoT industriel. 

La croissance du chiffre d'affaires est due principalement aux revenus plus élevés générés par le développement de la plateforme ISTANA et la vente ultérieure de licences et de droits à Daimler, le développement de notre partenariat avec Cisco pour les produits semi-conducteurs, les nouvelles conquêtes de clients dans les secteurs bancaire et juridique, ainsi qu'une plus grande empreinte géographique en Europe, y compris l'Allemagne.  De plus, notre revenu de l'exercice 2018 comprenait une année complète de revenus du groupe QuoVadis, contre environ neuf mois pour l'exercice 2017 (l'acquisition du groupe QuoVadis a été finalisée en avril 2017).

Le groupe WISeKey - Ventes nettes par région 12 mois clos le 31 décembre,
En millions d'USD 2018 % du total 2017 % du total
Europe31,559 %21,851%
Amérique du Nord19,436 %16,338 %
Asie-Pacifique2,65 %3,78 %
Amérique latine0,20 %1,33 %
Total des ventes nettes non-PCGR 53,7 100 % 43,1 100  %

En Europe, les principaux facteurs de notre croissance ont été la hausse des revenus générés par la plateforme ISTANA et les possibilités offertes par Daimler, totalisant plus de 4 millions $. Notre présence pour les services d'identification dans les secteurs bancaire et juridique a atteint respectivement plus de 0,7 million $ et 0,5 million $, tandis que la croissance de nos activités en Allemagne a généré une augmentation des revenus de plus de 1,0 million $.

Les revenus provenant des clients nord-américains pour l'exercice 2018 ont augmenté de 19 %, soit 3,1 millions $, pour atteindre 19,4 millions $.  Plus de 2 millions $ de la croissance en Amérique du Nord ont été générés par le développement de notre partenariat avec Cisco dans notre secteur des semi-conducteurs. La croissance restante est imputable à l'activité mPKI avec des ventes d'une année à l'autre en hausse de 6 % pour notre activité basée aux Bermudes et les produits des entités QuoVadis acquises en avril 2017 étant comptabilisés pour l'ensemble des 12 mois de 2018, alors qu'ils n'ont été consolidés que pour la période allant du 3 avril au 31 décembre 2017.

Le groupe WISeKey - Augmentation de 41 % de la marge brute

En synchronisme avec l'augmentation des revenus, notre marge brute a augmenté de 8,5 millions $.  Notre marge brute a atteint 54,3 % pour l'exercice 2018, par rapport à 48,0 % pour l'exercice 2017. Cela s'explique principalement par la contribution accrue de notre activité mPKI basée sur des logiciels et, par conséquent, son coût des ventes est inférieur.

Le groupe WISeKey - BAIIA 

Le BAIIA du groupe WISeKey est resté stable, enregistrant une perte de 8,5 millions $ au cours de l'exercice 2018, par rapport à une perte de 8,4 millions $ au cours de l'exercice 2017.

À l'exclusion de WISeCoin AG et des activités abandonnées, le BAIIA bénéficiaire de l'exercice 2018 s'est élevé à 1,3 million $ et le BAIIA ajusté (hors charges non monétaires et non récurrentes) s'élevait à 6,2 millions $ de bénéfice.

Le groupe WISeKey - pertes nettes considérablement réduites

État des résultats non-PCGR consolidés [profits / (pertes)] 12 mois clos le 31 décembre,
En milliers d'USD 2018   2017
       
Ventes nettes53 692 43 078
Coût des ventes(24 515) (22 386)
Marge brute 29 177   20 692
    
Autre bénéfice d'exploitation316 1 526
Frais de recherche et développement(8 106) (7 386)
Frais de vente et de marketing(8 598) (6 254)
Frais généraux et administratifs(24 741) (22 088)
Total des frais d'exploitation (41 129)   (34 202)
Bénéfice / (perte) d'exploitation (11 952)   (13 510)
     
Résultat hors exploitation2 243 769
Gains / (pertes) sur passifs dérivés- (98)
Gain / (perte) sur extinction de dette- (7 067)
Intérêts et amortissement de l'escompte de la dette(1 206) (1 501)
Charges hors exploitation(5 502) (4 380)
Bénéfice / (perte) avant charge d'impôt (16 417)   (25 787)
    
Impôt sur le revenu (dépense) / récupération152 1 037
Bénéfice net / (perte nette) (16 265)   (24 750)

Les pertes nettes pour l'exercice 2018 ont été considérablement réduites à 16,3 millions $, contre des pertes de 24,8 millions $ pour l'exercice 2017.  Cela s'explique principalement par la diminution de 7,8 millions $ des charges hors exploitation par rapport à l'exercice 2017 qui incluait une extinction de dette de 7,1 millions $ de la modification de la marge de crédit d'ExWorks.

Le groupe WISeKey continue d'afficher une structure de coûts élevée en raison de sa stratégie d'investissement et de ses secteurs d'activité nouveaux et innovants, tels que WISeCoin. Les sections ci-dessous sur les charges d'exploitation et les activités poursuivies apportent des détails supplémentaires.

Le groupe WISeKey - analyse des charges d'exploitation de l'exercice 2018

Le total des charges d'exploitation a augmenté de 20,2 %, soit 6,9 millions $, passant de 34,2 millions $ à 41,1 millions $, pour suivre la stratégie de développement de WISeKey. De plus, au cours de l'exercice 2018, les charges d'exploitation des entités de QuoVadis ont été consolidées pour l'exercice complet alors qu'en 2017, elles ont été consolidées seulement pour la période du 3 avril au 31 décembre 2017 (c.-à-d. depuis la date d'acquisition). Les charges d'exploitation des entités de QuoVadis au cours de la période du 3 avril au 31 décembre 2017 se sont chiffrées à 3,1 millions $, d'où une augmentation nette des charges d'exploitation de 11,1 % ou 3,8 millions $ si on exclut ce facteur.

Les dépenses en R&D ont augmenté de 0,7 million $ ou de 0,3 million $ si l'on exclut l'impact des dépenses en R&D de QuoVadis non consolidées dans WISeKey pour l'exercice 2017 (0,4 million $). Une rémunération de R&D basée sur les capitaux propres de 0,1 million $ a été comptabilisée au cours de l'exercice 2018 (par rapport à zéro au cours de l'exercice 2017). Le reste des dépenses en R&D additionnelles est destiné à soutenir le développement de gammes de produits existants et nouveaux tels que la plateforme ISTANA pour le secteur automobile et WISePhone.

Les frais de vente et de marketing (« V et M ») ont augmenté de 2,3 millions $ ou de 2,2 millions $ si l'on exclut l'impact des dépenses en R&D de QuoVadis non consolidées dans WISeKey pour l'exercice 2017 (0,1 million $). Concernant les frais de vente, l'expansion de notre force de vente en Europe et en Amérique du Nord a entraîné une charge additionnelle de 1,5 million $. Du côté marketing, notre investissement de 0,6 million $ dans plusieurs projets, y compris l'initiative de recherche en Blockchain et nos évènements de table ronde réussis à Davos ont été conçus pour prendre conscience des avantages de la technologie Blockchain, qui deviendra un service clé de WISeCoin. Une rémunération basée sur les capitaux propres de 0,6 million $ a été comptabilisée au cours de l'exercice 2018, par rapport à 0,5 million $ au cours de l'exercice 2017, ce qui représente une augmentation de 0,1 million $.

Les frais généraux et administratifs (« G&A ») ont augmenté de 2,6 millions $ mais sont demeurés stables en réalité si l'on exclut  l'impact des frais G&A de QuoVadis non consolidées dans WISeKey pour l'exercice 2017 (2,6 millions $).

Nous avons engagés des frais d'environ 1,2 million $ liés au lancement de WISeCoin, ce qui a entraîné la réception d'une lettre de non-actions de la part de la FINMA qui nous permettra d'avancer avec le Security Token Offering (STO - placement de jetons de sécurité) en 2019. Nous avons néanmoins réussi à compenser les coûts liés au développement de WISeCoin en réduisant efficacement d'autres éléments de frais G&A : nos honoraires juridiques ont diminué de 1,0 million $ suite au recrutement d'un conseiller juridique principal,  la diminution des dépenses de rémunération basée sur les capitaux propres par 0,8 million $ ainsi que des frais d'impôt non basés sur les revenus par 0,3 million $ et nous n'avons fait aucune acquisition au cours de l'exercice 2018 comparativement à l'exercice 2017.

Les principaux éléments des coûts G&A sont détaillés ci-dessous :

 Total non-PCGR des frais généraux et administratifs 12 mois clos le 31 décembre   12 mois clos le 31 décembre
En milliers d'USD 2018   2017
Coûts liés au personnel12 845 10 152
Amortissements classés aux G&A2 231 1 884
Honoraires juridiques et professionnels4 650 4 456
Loyer, bureau, TI et assurances2 740 2 291
Rémunération basée sur les capitaux propres classée aux G&A967 1 765
Frais d'impôt non basés sur les revenus380 643
Pertes dues à la perte de valeur de contrats de clients276 188
Autres frais G&A d'exploitation652 709
Total des frais G&A du groupe 24 741   22 088

Nous prévoyons que les frais G&A restent élevés dans les exercices à venir dans le but de soutenir notre croissance et nos initiatives stratégiques. Les coûts anticipés comprennent ceux qui sont liés à :

  • Stratégie d'expansion :  les acquisitions éventuelles entraîneront des frais juridiques, d'audit et comptables et autres frais G&A
  • STO WISeKey :  des frais juridiques et professionnels supplémentaires  seront engagés pendant l'émission de WISeCoin
  • Régime d'options sur actions des employés : les attributions en vue de soutenir notre stratégie de rétention du personnel influeront  sur toutes les catégories de coûts, y compris sur les G&A

Sur la lancée de notre stratégie d'expansion, les dépenses liées aux ventes et au marketing ainsi qu'à la R&D continueront à augmenter.

Au fur et à mesure de la stabilisation de l'entreprise, nous dirigerons nos efforts vers la réduction de notre structure des coûts.

Il convient de noter que nous avons comptabilisé dans les autres revenus d'exploitation un crédit unique de 1,4 million $ reçu au cours de l'exercice 2017 par notre filiale française suite à la renégociation d'un contrat défavorable, ce qui a diminué nos dépenses d'exploitation totales au cours de cet exercice alors qu'il n'y a eu aucune libération semblable au cours de l'exercice 2018.

Une situation de trésorerie robuste soutient des initiatives de croissance

La trésorerie et les équivalents de trésorerie au 31 décembre 2018 totalisaient 11,2 millions $, ils s'élevaient à 12,2 millions $ au 31 décembre 2017 ; le léger déclin vient du règlement de certains engagements liés à la vente du groupe QuoVadis.

Nous avons reçu au début de 2019 un produit net en liquidités de 37,7 millions $ (produit total : 45 millions $) provenant de la vente du groupe QuoVadis à Digicert. WISeKey a utilisé le produit pour rembourser intégralement la marge de crédit avec ExWorks Capital Fund I, L.P. d'un montant de 25,3 millions $. Cette opération a considérablement amélioré la situation financière de la Société et a ouvert la voie à des investissements importants en matière d'initiatives de croissance. 

Les perspectives pour 2019 et au-delà demeurent solides

Nous avons pris plusieurs initiatives dans le but de générer de nouvelles sources de revenus, d'accroître notre base de clientèle et d'étendre notre couverture géographique.  Ces initiatives devraient compenser progressivement l'impact de la vente des activités SSL et PKI de QuoVadis à Digicert. 

Parmi ces initiatives figurent :

  • Une force de vente considérablement augmentée pour tirer avantage de la demande plus importante en matière de sécurité, d' authentification, de protection des marques et des services liés à la contrefaçon plus robustes au fur et à mesure que la cybersécurité et l'IoT deviennent omniprésentes dans les segments tels que les services connectés, les autos connectées, les produits de luxe, la pharmaceutique et le secteur bancaire et financier.
  • Le développement de la plateforme Foresight de WISeKey qui utilisera des API et des clés générées sur des chipsets d'IoT VaultlC comme base des services de cybersécurité IoT.
  • Les investissements en R&D et l'entreprise clé d'IoT en élaborant et en proposant d'autres solutions et  produits innovants  afin de renforcer notre position d'acteur clé offrant des architectures de Blockchain sécurisées et fiables.

Nous prévoyons donc que l'exercice 2019 sera un autre exercice  de performance robuste pour nos activités de cybersécurité et d'IoT grâce à :

  • Des revenus plus élevés provenant de notre plateforme ISTANA et d'autres contrats stratégiques, en particulier pour le marché chinois
    • WISeKey a pénétré le secteur de la voiture connectée en 2017 en offrant à Daimler AG une façon sécuritaire de valider l'authenticité de divers composants automobiles, de protéger la communication à bord et d'offrir des mises à jour logicielles par radiocommunication.  De même, l'activité PKI d'ISTANA permet aux employés, aux concessionnaires et aux fournisseurs d'avoir accès aux composants automobiles pour diagnostiquer les problèmes mécaniques ou techniques et mettre les logiciels à jour à partir de n'importe quel endroit, et aux usagers d'interagir en toute sécurité avec les fonctionnalités intelligentes des voitures via des téléphones intelligents et autres appareils.  
    • À la fin de 2018, WISeKey a consolidé son rôle dans le secteur de l'automobile connectée en concédant une licence perpétuelle à Daimler pour l'utilisation de certains modules PKI d'ISTANA dans ses véhicules.
    • WISeKey continuera à améliorer sa plateforme PKI d'ISTANA pour en faire une solution attrayante afin de  sécuriser diverses applications d'IoT.
  • Monétisation de la plateforme Blockchain et des services liés
    • Centres d'excellence Blockchain de WISeKey.  WISeKey, en collaboration avec l'Institut de recherche de blockchains (Blockchain Research Institute = BRI) crée  divers centres d'excellence Blockchain dans le monde pour faciliter l'adaptation  et l'intégration rapides de solutions fondées sur les blockchains  et favoriser une meilleure collaboration entre les secteurs public, privé et universitaire.
    • Il est prévu que chaque centre d'excellence Blockchain développe une expertise particulière qui pourra être partagée avec tous les centres d'excellence. Par exemple, le centre d'excellence Blockchain de Buenos Aires conduira le développement de plateformes et applications spéciales, conçues pour combattre la contrefaçon, le commerce illicite et la corruption tandis que le centre d'excellence Blockchain de Genève se concentrera sur le Fintech, particulièrement les applications de gestion bancaire privée et de négociations en marchandises.
  • Revenus à marge élevée provenant de la commercialisation de WISePhone
    • WISePhone, le tout premier téléphone mobile Blockchain, a été lancé à la fin de 2018 comme étant le premier téléphone blockchain sécuritaire pour la sécurité de niveau d'entreprise intégrant la communication chiffrée de bout en bout et une technologie de pointe de stockage sécurisé. WISePhone est une plateforme rentable et flexible qui permet l'efficience et la mobilité tout en protégeant la propriété intellectuelle et la confidentialité en transformant les réseaux publics et les appareils mobiles en canaux hautement sécurisés pour les entreprises. 
  • Les revenus de WISeCoin débuteront au second semestre de 2019
    • WISeKey a reçu la lettre de non-action de la FINMA afin de lancer son  STO de WISeCoin. WISeCoin est une méthode de vérification, d'identification et de règlement entre objets connectés.  WISeCoin apporte des solutions hautement sécurisées telles que les portefeuilles axés sur la biométrie, des plateformes de change intégrées, des semiconducteurs activés par des micro-puces Blockchain et des solutions de paiement sans contact foncées sur la technologie NFC. WISeKey prévoit de commencer à générer des revenus au second semestre 2019 en facturant aux usagers une micro-redevance de service pour chaque transaction effectuée via la plateforme.
  • Des revenus plus élevés provenant de notre nouvelle technologie contre le commerce illicite WISeAuthentic qui s'étend maintenant aux produits de luxe mais aussi à d'autres secteurs. 
    • NanoSEAL : WISeKey a optimisé ses produits de protection des marques et de logistique avec le nouvel élément sécurisé par NFC NanoSealRT, une solution novatrice qui donne aux produits une identité propre qui leur permet de s'authentifier mutuellement et de communiquer en ligne.   En combinant dans des balises minuscules des fonctionnalités telles qu'un algorithme d'authentification compatible avec Android et iOS 12, la détection de sabotage ou d'ouverture, le NanoSealRT de WISeKey peut améliorer la traçabilité des biens et un accès direct de la marque au consommateur.
    • WISeTrustBoot  : WISeKey a lancé en janvier 2019 WISeTrustBoot, une plateforme de solution indépendante et versatile qui garantit la confiance dans les appareils IoT en vérifiant l'authenticité de leur séquence de démarrage et de leur micro-logiciel, construite sur une combinaison de la robustesse de nos éléments sécuritaires et résistants au sabotage, des crypto-bibliothèques de pointe et de fortes signatures numériques.
  • Une plus grande part de marché et une croissance des ventes aux États-Unis où nous avons déjà une forte présence.  
  • Une plus grande couverture géographique alors que nous continuons à pénétrer de nouveaux territoires par des protocoles d'entente en Chine et en Arabie Saoudite. 
  • Des synergies potentielles non exploitées avec des organisations mondiales grâce à une convention de partenariat avec DigiCert pour explorer les possibilités communes dans le marché de l'IoT, en utilisant nos produits combinés pour améliorer les offres mutuelles. 
  • Des acquisitions éventuelles pour soutenir notre plan d'affaires d'expansion dans des secteurs existants ou nouveaux.

Enfin, nous poursuivons notre objectif qui consiste à nous inscrire à la bourse NASDAQ et nous croyons que cette inscription élargira notre base d'actionnaires, qu'elle rehaussera notre profil auprès des investisseurs existants et éventuels et qu'elle nous fournira une liquidité accrue.  

Conférence téléphonique et webdiffusion
Carlos Moreira, Chef de la direction, et Peter Ward, Chef des finances, tiendront une conférence téléphonique le mardi, 26 mars 2019 à 15 heures CET (10 heures HAE) pour discuter de ces résultats, des plus récents développements et initiatives de croissance . Une session de questions et réponses suivra la diffusion des remarques préparées.

Les personnes intéressées pourront participer à l'appel en composant :

depuis les États-Unis et le Canada :                          1-877-445-9755
depuis la Suisse (fixe ou mobile) :                             0 800 835 525 / 0 800 891 374
depuis l'Espagne (fixe ou mobile) :                                           900 834 236 / 900 834 876             
depuis le Royaume-Uni (fixe) :                                  0 800 756 3429
depuis l'Allemagne (fixe ou mobile) :                      0 800 182 0040 / 0 800 184 4713
depuis la France (fixe) excluant Monaco :                             0 800 912 848
depuis les Pays-Bas (fixe ou mobile) :                     0 800 023 4340 / 0 800 022 3580
depuis l'Italie (fixe ou mobile) :                                  800 791 612 / 800 796 508
                               
Pour accéder à l'appel, veuillez appeler environ cinq minutes avant l'heure de début de la conférence  L'appel sera diffusé simultanément en webcast sur l'Internet via le lien suivant https://78449.themediaframe.com/dataconf/productusers/wihn/mediaframe/29150/indexl.html  et ce lien sera également disponible dans la section « Relations avec les investisseurs » du site Web de WISeKey http://wisekey.com/investors/ .

Mesures financières non-PCGR

Le 31 décembre 2018, WISeKey a signé une convention de vente et d'achat (la « CVA ») pour vendre les activités SSL et PKI de QuoVadis à Digicert (le groupe QuoVadis).  Bien que la vente ait été conclue au cours du premier trimestre 2019, WISeKey a examiné la SPA selon la règle ASC 205 et elle en a conclu que l'opération était conforme à la règle pour être classifiée comme destinée à la vente au 31 décembre 2018 et qu'elle se qualifiait comme activité abandonnée. Il en résulte que  les actifs et les passifs du groupe QuoVadis sont présentés séparément à l'état consolidé des résultats et au bilan consolidé.  Cependant, la direction de WISeKey a revu les états financiers de 2018 sur une base consolidée, y compris les résultats des activités abandonnées.

En gérant l'entreprise de WISeKey sur une base consolidée, la direction de WISeKey élabore un programme d'activités annuel qui est approuvé par notre conseil d'administration, avec des mesures financières non-PCGR. Comparant sa performance par rapport à ce projet, la direction examine les impacts réels ou éventuels de ces mesures financières non-PCGR des mesures prises pour réduire les coûts dans le but d'augmenter notre marge brute et notre mage d'exploitation ainsi que lors de l'évaluation des niveaux appropriés d'efforts de recherche et de développement. De plus, la direction se fie à ces mesures financières non-PCGR lors de la prise de décisions relatives aux dépenses pour les produits, aux budgets administratifs et autres charges d'exploitation. Nous pensons que ces mesures financières non-PCGR, lorsque combinées avec les résultats PCGR et les rapprochements aux mesures financières PCGR correspondantes, offrent une compréhension plus complète des résultats d'exploitation de la Société ainsi que des facteurs et des tendances qui affectent les activités de WISeKey. Nous pensons qu'elles aident les investisseurs à faire d'autres comparaisons de nos résultats d'exploitation, à évaluer notre situation de liquidité et de fonds propres et à 'analyser le rendement financier en excluant l'effet de dépenses non reliées à l'exploitation, certaines dépenses non monétaires liées aux acquisitions et les dépenses de rémunération à base d'actions, ce qui pourrait masquer les tendances dans le performance sous-jacente de WISeKey.  Ces renseignements permettent aussi aux investisseurs de comparer les résultats financiers entre les périodes où certains éléments peuvent varier indépendamment de la performance commerciale et entraînent une plus grande transparence quant aux mesures utilisées par la direction.

Ces mesures financières non-PCGR sont fournies en plus des mesures de performance financière préparées en conformité avec les PCGR, et ne peuvent en aucun cas les remplacer ou leur être supérieures. La présentation de ces éléments et d'autres éléments semblables aux résultats financiers non-PCGR de WISeKey ne doit pas être interprétée comme si ces éléments étaient exceoptionnels, peu fréquents ou inhabituels.  Le rapprochement de ces mesures non-PCGR aux mesures les plus comparables calculées conformément aux PCGR est présenté dans la portion des états financiers de cette publication dans une annexe intitulée « Rapprochement financier des résultats conformes aux PCGR aux résultats non-PCGR (non audité). »

Rapprochements des non-PCGR aux PCGR

12 mois clos le 31 décembre 2018   12 mois clos le 31 décembre 2017
État consolidé des profits ou (pertes)   Écritures de rajustement non-PCGR       Écritures de rajustement non-PCGR  
En milliers d'USD Non-PCGR (non-GAAP) Reclassification des activités abandonnées PCGR (GAAP) des É.-U.   Non-PCGR (non-GAAP) Reclassification des activités abandonnées PCGR (GAAP) des É.-U.
               
Ventes nettes53 692(19 412)34 280 43 078(9 404)33 674
Coût des ventes(24 515)6 196(18 319) (22 386)4 516(17 870)
Marge brute 29 177 (13 216) 15 961   20 692 (4 888) 15 804
        
Autre bénéfice d'exploitation316(28)288 1 526-1 526
Frais de recherche et développement(8 106)2 801(5 305) (7 386)2 047(5 339)
Frais de vente et de marketing(8 598)2 826(5 772) (6 254)1 795(4 459)
Frais généraux et administratifs(24 741)10 509(14 232) (21 945)6 544(15 401)
Total des frais d'exploitation (41 129) 16 108 (25 021)   (34 059) 10 386 (23 673)
Bénéfice / (perte) d'exploitation (11 952) 2 892 (9 060)   (13 367) 5 498 (7 869)
         
Résultat hors exploitation2 243(62)2 181 769(7)762
Gains / (pertes) sur passifs dérivés--- (98)-(98)
Gain / (perte) sur extinction de dette--- (7 067)6 511(556)
Intérêts et amortissement de l'escompte de la dette(1 206)1 056(150) (1 501)958(543)
Charges hors exploitation(5 502)2 676(2 826) (4 523)2 772(1 751)
Bénéfice / (perte) avant charge d'impôt (16 417) 6 562 (9 855)   (25 787) 15 732 (10 055)
        
Impôt sur le revenu (dépense) / recouvrement152(205)(53) 1 037(1 108)(71)
Bénéfice (perte) provenant des activités poursuivies, net(te) (16 265) 6 357 (9 908)   (24 750) 14 624 (10 126)
        
Bénéfice (perte) provenant des activités abandonnées - (6 357) (6 357)   - (14 624) (14 624)
Bénéfice (perte) net(te) (16 265) - (16 265)   (24 750) - (24 750)

Rapprochements des pertes d'exploitation et pertes nettes non-PCGR aux PCGR    
(en millions d'USD) 2018 2017
Perte d'exploitation telle que déclarée(9,1)(7,9)
Rajustements non-PCGR :
Perte d'exploitation provenant d'activités abandonnées(2,9)(5,5)
Dotation aux amortissements1,41,4
Dotation aux amortissements d'actifs incorporels0,51,9
Dotation aux amortissements de répartition du prix d'achat1,61,7
BAIIA (8,5) (8,4)
Rajustements non-PCGR :  
Rémunération à base d'actions1,72,2
Dépenses réglées en capitaux propres1,7-
Frais juridiques liés aux fusions et acquisitions1,32,6
Honoraires professionnels liés aux fusions et acquisitions0,31,8
BAIIA ajusté (3,5) (1,8)
Perte nette attribuable à WISeKey telle que déclarée(16,3)(24,3)
Rajustements non-PCGR :
Perte nette provenant des activités abandonnées--
Rémunération à base d'actions1,72,2
Dépenses réglées en capitaux propres1,7-
Dotation aux amortissements1,41,4
Dotation aux amortissements d'actifs incorporels0,51,9
Dotation aux amortissements de répartition du prix d'achat1,61,7
Frais juridiques liés aux fusions et acquisitions1,32,6
Honoraires professionnels liés aux fusions et acquisitions0,31,8
Extinction de dette-7,1
Gain sur la liquidation d'une filiale--
Amortissement de l'escompte sur la dette1,21,5
Charges financières2,83,9
Radiation d'impôts reportés0,3-
Perte nette rajustée attribuable à WISeKey (3,5) (0,2)

Rapprochements de la trésorerie et des équivalents de trésorerie non-PCGR aux PCGR    
(en millions d'USD) 2018 2017
Trésorerie et équivalents de trésorerie tels que déclarés9,29,6
Liquidités soumises à restrictions0,6-
Rajustements non-PCGR :  
Trésorerie et équivalents de trésorerie destinés à la vente1,43,6
Total des liquidités et liquidités soumises à restrictions 11,2 12,2

  12 mois clos le 31 décembre 2018
État des résultats non-PCGR consolidé [profits / (pertes)] Non-PCGR (non-GAAP) Rajustement non-PCGR (non-GAAP) Rajustement non-PCGR (non-GAAP) Non-PCGR (non-GAAP)
En milliers d'USD Groupe WISeKey excluant WISeCoin AG et les activités abandonnées WISeCoin AG Consolidation du groupe y compris les activités abandonnées Groupe WISeKey
         
Ventes nettes43 285-10 40753 692
Coût des ventes(18 319)-(6 196)(24 515)
Marge brute 24 966 - 4 211 29 177
     
Autre bénéfice d'exploitation289-27316
Frais de recherche et développement(5 306)-(2 800)(8 106)
Frais de vente et de marketing(5 772)-(2 826)(8 598)
Frais généraux et administratifs(12 842)(3 143)(5 272)(21 257)
BAIIA (Bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements) 1 335 (3 143) (6 660) (8 468)
         
Rajustements non-PCGR :        
Éléments non monétaires     -  
Rémunération à base d'actions1 660--1 660
Dépenses réglées en capitaux propres1 685--1 685
Éléments exceptionnels   --
Frais juridiques liés aux fusions et acquisitions1 294--1 294
Honoraires professionnels liés aux fusions et acquisitions183--183
BAIIA ajusté 6 157 - - (3 646)

À propos de WISeKey :
WISeKey (SIX Swiss Exchange : WIHN) est un chef de file mondial de cybersécurité qui dépolie actuellement des écosystèmes, à grande échelle, d'identité numérique pour les personnes et les objets qui utilisent Blockchain, l'IA et l'IoT tout en respectant l'humain et le point d'appui de l'Internet. Les semiconducteurs de WISeKey sécurisent l'informatique omniprésente qui façonne l'Internet de Tout d'aujourd'hui. WISeKey a installé une base de plus d'un milliard de micro-puces dans pratiquement tous les secteurs de l'IoT (voitures connectées, villes intelligentes, drones, capteurs agricoles, anti-contrefaçon, éclairage intelligent, serveurs, ordinateurs, téléphones mobiles, crypto-jetons, etc.).  WISeKey est dans une position sans pareille à l'avant-garde de l'IoT à mesure que nos semiconducteurs sécurisent un volume important de mégadonnées qui, une fois analysées par l'intelligence artificielle (AI), peuvent aider les applications industrielles à prévoir la défaillance de leur matériel avant qu'elle ne se produise.

Notre technologie, qui a gagné la confiance de la RoT (Root of Trust = « RoT ») cryptographique OISTE/WISeKey basée en Suisse, offre une authentification et une identification sécurisées dans des environnements autant physiques que virtuels, pour l'Internet des objets (IoT), le Blockchain et l'intelligence artificielle. La RoT de WISeKey sert d'ancrage de confiance commun pour garantir l'intégrité des transactions en ligne entre les objets et entre les objets et les personnes. Pour en savoir plus, veuillez consulter le site  www.wisekey.com .

Contacts pour les médias et les investisseurs :

WISeKey International Holding Ltd 
Coordonnées :  Carlos Moreira
Président-directeur général
Tél : +41 22 594 3000
info@wisekey.com
Relations avec les investisseurs aux É.-U.
Coordonnées :  Lena Cati
The Equity Group Inc.
Tél : +1 212 836-9611
lcati@equityny.com

Avertissement :
La présente communication contient de manière expresse ou implicites certaines déclarations prospectives concernant WISeKey International Holding Ltd et ses activités. De telles déclarations impliquent certains risques connus et inconnus, des incertitudes ainsi que d'autres facteurs, qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, la situation financière, le rendement ou les réussites de International Holding Ltd diffèrent de façon importante des résultats, du rendement ou des réalisations futurs exprimés ou implicites par lesdites déclarations prospectives. WISeKey International Holding Ltd publie la présente communication en date d'aujourd'hui et ne s'engage pas à mettre à jour toute déclaration prospective contenue aux présentes par suite de faits nouveaux, d'évènements à venir ou autrement.

Le présent communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ou une sollicitation d'offre d'achat de titres et il ne constitue pas un prospectus d'offre au sens des articles 652a ou 1156 du Code suisse des obligations ou un prospectus de cotations au sens des règles d'admission à la cote de la Six Suisse Exchange. Les investisseurs doivent se fier à leur propre évaluation de WISeKey et de ses titres, y compris les mérites et les risques impliqués. Aucune information aux présentes n'est, ni ne doit être considérée comme une promesse ou une observation quant aux futures performances de WISeKey.


État consolidé du résultat global

  12 mois clos le 31 décembre
En milliers d'USD 2018   2017
       
Ventes nettes34 280 33 674
Coût des ventes(18 319) (17 870)
Marge brute 15 961   15 804
    
Autre bénéfice d'exploitation289 1 526
Frais de recherche et développement(5 306) (5 339)
Frais de vente et de marketing(5 772) (4 459)
Frais généraux et administratifs(14 232) (15 401)
Total des frais d'exploitation (25 021)   (23 673)
Bénéfice / (perte) d'exploitation (9 060)   (7 869)
     
Résultat hors exploitation2 181 762
Gains / (pertes) sur passifs dérivés- (98)
Gain / (perte) sur extinction de dette- (556)
Intérêts et amortissement  de l'escompte de la dette(150) (543)
Charges hors exploitation(2 826) (1 751)
Bénéfice ou (perte) provenant des activités poursuivies avant impôts (9 855)   (10 055)
    
Impôt sur le revenu (dépense) / recouvrement(53) (71)
Bénéfice (perte) provenant des activités poursuivies, net(te) (9 908)   (10 126)
    
Activités abandonnées :    
Ventes nettes provenant des activités abandonnées19 412 9 404
Coût des ventes provenant des activités abandonnées(6 196) (4 516)
Total des charges d'exploitation et hors d'exploitation provenant des activités abandonnées(19 778) (20 620)
Impôts (charge) ou récupération provenant des activités abandonnées205 1 108
Bénéfice (perte) provenant des activités abandonnées (6 357)   (14 624)
    
Bénéfice (perte) net(te) (16 265)   (24 750)
    
Moins : Bénéfice ou (perte) net(te) attribuable à des intérêts minoritaires13 (483)
Bénéfice ou (perte) net(te) attribuable à WISeKey International Holding AG (16 278)   (24 267)
    
Résultat par action    
Résultat provenant des activités poursuivies par action - de base(0,29) (0,34)
Résultat provenant des activités poursuivies par action - dilué(0,29) (0,34)
    
Résultat provenant des activités abandonnées par action - de base(0,19) (0,50)
Résultat provenant des activités abandonnées par action - dilué(0,19) (0,50)
    
Résultat par action attribuable à WISeKey International Holding AG    
De base(0,48) (0,82)
Dilué(0,48) (0,82)
    
Autres éléments du résultat ou (perte) global(e), nets d'impôts :    
Rajustement de conversion des devises étrangères108 1 548
Moins-value latente sur titres :   
           Moins-value latente du holding survenue au cours de l'exercice- (375)
Régimes de pension à prestations déterminées :   
          Perte nette survenue au cours de l'exercice287 (102)
Autres éléments du résultat ou de la (perte) 395   1 071
Résultat global ou (perte) (15 870)   (23 679)
    
Autres éléments du résultat ou de la (perte) attribuables aux intérêts minoritaires(23) (369)
Autres éléments du résultat ou de la (perte) attribuables à WISeKey International Holding AG 418   1 440
    
Résultat global ou (perte) attribuable aux intérêts minoritaires(10) (851)
Résultat global ou (perte) attribuable à WISeKey International Holding AG (15 860)   (22 828)


Bilan consolidé

  Au 31 décembre
En milliers d'USD 2018   2017
ACTIFS      
Actifs à court terme      
Trésorerie et équivalents de trésorerie9 146 9 583
Liquidités soumises à restrictions618 -
Comptes clients, provision nette pour créances douteuses7 620 3 954
Effets à recevoir de parties liées8 897
Stocks4 186 3 463
Frais payés d'avance521 752
Charges reportées, à court terme184 -
Actifs à court terme destinés à la vente8 916 6 777
Autres actifs à court terme919 645
Total des actifs à court terme                       32 118                      26 071
     
Actifs à long terme    
Actions, à leur juste valeur857 592
Actifs d'impôt différé8 47
Impôts reportés créditeurs2 541 2 856
Immobilisations corporelles, nettes des amortissements2 370 2 996
Immobilisations incorporelles, nettes des amortissements1 132 1 591
Écart d'acquisition8 317 8 317
Charges reportées, à long terme214 -
Titres de propriété, au prix de7 000 -
Actifs à long terme destinés à la vente23 744 24 532
Autres actifs à long terme152 154
Total des actifs à long terme                       46 335                      41 085
TOTAL DES ACTIFS                       78 453                      67 156
       
PASSIFS    
Passifs à court terme    
Comptes fournisseurs12 917 12 155
Effets à payer6 797 84
Produits différés à court terme91 306
Impôts exigibles9 120
Passifs à court terme destinés à la vente14 085 8 763
Autres passifs à court terme976 2 288
Total des passifs à court terme 34 875   23 716
    
Passifs à long terme    
Effet convertible à payer23 940 18 592
Produits différés à long terme9 -
Dû à des parties liées à long terme- 985
Engagements du régime d'avantages sociaux4 465 4 585
Passif d'impôt reporté- 5
Autres passifs d'impôt reporté4 -
Passifs à long terme destinés à la vente8 590 5 667
Autres passifs à long terme2 595 -
Total des passifs à long terme 39 603   29 834
TOTAL DES PASSIFS 74 478   53 550
    
Engagements et passifs éventuels      
Actions privilégiées rachetables -   4 880
    
CAPITAUX PROPRES    
Actions ordinaires - Catégorie A400 400
          Valeur nominale 0,01 CHF   
          Autorisées - 40 021 988 et 40 021 988 actions   
          Émises et en circulation - 40 021 988 et 40 021 988 actions   
Actions ordinaires - Catégorie B1 472 1 261
          Valeur nominale 0,05 CHF   
          Autorisées - 41 063 901 et 35 517 168 actions   
          Émises - 28 769 797 et 24 590 918 actions   
          En circulation - 26 681 736 et 24 590 918 actions   
Actions propres, au coût (2 088 061 et 0 actions détenues)(1 139)   -
Capital additionnel apporté201 373 189 152
Autres éléments du résultat ou de la (perte) accumulés100 (650)
Déficit accumulé(197 348) (180 554)
Total des capitaux propres ou du (déficit) attribuable aux actionnaires de WISeKey 4 858   9 609
Intérêts minoritaires dans les filiales consolidées(883) (883)
Total des capitaux propres 3 975   8 726
TOTAL DES PASSIFS ET DES CAPITAUX PROPRES ET DES ACTIONS PRIVILÉGIÉES RACHETABLES 78 453   67 156


Tableau consolidé des flux de trésorerie

    12 mois clos le 31 décembre
En milliers d'USD 2018   2017
         
Flux de trésorerie d'exploitation      
Perte nette(16 265) (24 750)
Rajustements pour rapprocher le résultat net aux flux de trésorerie provenant de (utilisés par) l'exploitation   
 Intérêts et amortissement de l'escompte de la dette1 165 1 467
 Amortissement des immobilisations corporelles1 437 1 376
 Amortissement des immobilisations incorporelles2 047 3 645
 Perte ou (gain) sur passif dérivé- 98
 Perte sur extinction de dette- 7 067
 Rémunération à base d'actions1 660 2 232
 Diminution ou (augmentation) des crédits d'impôt à la recherche et développement, nette279 -
 Diminution ou (augmentation) des autres passifs à long terme, nette(63) -
 Augmentation ou (diminution) du passif du régime de pension à prestations déterminées(109) 711
 Augmentation ou (diminution) des autres passifs à long terme- (487)
 Provision pour dettes irrécouvrables276 537
 Perte de valeur des stocks due à l'obsolescence284 (2 277)
 Radiation d'impôts reportés créditeurs161 132
 Perte ou (gain) sur cession d'immobilisations corporelles- (49)
 Impôt sur le revenu ou (recouvrement) net de liquidités versées(152) (1 115)
 Reprise de provision(218) (1 700)
 Autres charges ou (revenus) hors trésorerie  
 Dépenses réglées en capitaux propres1 685 -
 Conversions de devises étrangères latentes et hors trésorerie(201) (365)
     
Variation des éléments d'actif et de passif d'exploitation, nette des effets des activités acquises   
 Diminution ou (augmentation) des comptes clients(2 898) 2 591
 Diminution ou (augmentation) des stocks(722) (480)
 Diminution ou (augmentation) des autres actifs, nette(4 385) (45)
 Augmentation ou (diminution) des comptes fournisseurs(126) 1 509
 Augmentation ou (diminution) des produits reportés5 992 4 625
 Augmentation ou (diminution) des impôts exigibles349 149
 Augmentation ou (diminution) des autres passifs à court terme1 312 198
Flux de trésorerie provenant de (affectés à) l'exploitation (8 492)   (4 931)
     
Flux de trésorerie provenant des activités d'investissement    
 Vente ou (acquisition) de titres de propriété(3 000) -
 Vente ou (acquisition) d'immobilisations corporelles(1 244) (669)
 Diminution ou (augmentation) des effets à recevoir- (554)
 Acquisition d'une activité, nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie acquis- (11 629)
Flux de trésorerie nets provenant des (affectés aux) activités d'investissement (4 244)   (12 852)
     
Flux de trésorerie provenant des activités de financement :    
 Produit d'exercices d'options217 36
 Produit d'émission d'actions ordinaires2 904 5 039
 Diminution ou (augmentation) d'un emprunt payable(895) 1 842
 Produit d'émission d'un emprunt convertible3 000 -
 Produits de titres de créance7 656 19 142
 Remboursements de créances(106) (550)
 Rachat d'actions propres(900) -
Flux de trésorerie nets provenant des (affectés aux) activités de financement 11 876   25 509
      
Effet des variations des taux de change sur la trésorerie et les équivalents de trésorerie (200) (733)
      
Trésorerie et équivalents de trésorerie    
  Augmentation ou (diminution) nette au cours de l'exercice(1 060) 6 993
  Solde en début d'exercice12 214 5 221
  Solde en fin d'exercice 11 154   12 214
      
Rapprochement au bilan    
  Trésorerie et équivalents de trésorerie provenant des activités poursuivies9 146 9 583
  Liquidités soumises à restrictions provenant des activités poursuivies618 -
  Trésorerie et équivalents de trésorerie provenant des activités abandonnées1 390 2 631
  Solde en fin d'exercice 11 154   12 214
       
Information de trésorerie supplémentaire    
  Liquidités versées pour les intérêts, nettes des montants capitalisés772 250
  Liquidités versées pour les impôts72 78
 Émission d'actions liée à l'acquisition de QuoVadis- 4 307
 Émission ou (rachat) d'actions privilégiées rachetables(5 021) 4 340
 Émission d'actions ordinaires pour acheter un intérêt minoritaire3 920 3 474
 Dividende réputé141 540
 Règlement en actions du prêt de Carlos Moreira473 -
 Paiement en actions des honoraires de SEDA(500) -
 Liquidités soumises à restrictions reçues pour une souscription d'actions en cours2 020 -
 Achat de titres de propriété4 000  
 Conversion d'un emprunt à recevoir en titres de propriété- 799





This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: WISeKey International Holding SA via GlobeNewswire

HUG#2239509

Sanofi : La FDA publie une lettre de réponse complète au sujet de Zynquista(TM) (sotagliflozine) 22-03-2019 18:00

La Suite...

La FDA publie une lettre de réponse complète au sujet de  Zynquista(TM) (sotagliflozine)

Paris et The Woodlands (Texas) - Le 22 mars 2019 -  La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a publié une lettre de réponse complète (CRL, Complete Response Letter ) au sujet de la demande d'autorisation de nouveau médicament ( New Drug Application ) concernant le médicament expérimental Zynquista (TM) (sotagliflozine)*, un double  inhibiteur des cotransporteurs  du  sodium-glucose de types 1 et 2 (SGLT1 et SGLT2) pour le traitement du diabète de type 1 de l'adulte, en association avec une insuline.  

Une CRL est une communication que la FDA adresse aux entreprises pharmaceutiques pour leur signifier que leur dossier ne peut être approuvé en l'état.

Sanofi et Lexicon vont coopérer étroitement avec la FDA pour définir les prochaines mesures appropriées.

À propos de Lexicon Pharmaceuticals

Lexicon (NASDAQ: LXRX) est une entreprise biopharmaceutique entièrement intégrée qui utilise une technique génétique unique, couronnée par le Prix Nobel, pour découvrir et développer des médicaments ciblés destinés aux patients atteints de maladies chroniques graves. Grâce à son programme Genome5000(TM), les chercheurs de Lexicon ont étudié le rôle et la fonction de près de 5 000 gènes au cours des 20 dernières années et ont identifié plus de 100 cibles protéiques dotées d'un potentiel thérapeutique contre un large éventail de maladies. Grâce au ciblage précis de ces protéines, Lexicon développe des médicaments innovants pour le traitement sûr et efficace des maladies. En plus de son premier produit commercialisé, XERMELO® (télotristat éthyl), Lexicon possède un portefeuille prometteur de candidats-médicaments en développement préclinique et clinique dans le domaine de l'oncologie, du diabète et des maladies métaboliques. Pour plus d'informations, prière de visiter le site.

*En Europe, la sotagliflozine est un médicament expérimental dont le dossier est actuellement examiné par l'Agence européenne des médicaments (EMA).  L'EMA a  provisoirement accepté la dénomination Zynquista(TM) comme nom de marque de la sotagliflozine.

 

À propos de Sanofi

 

La vocation de Sanofi est d'accompagner celles et ceux confrontés à des difficultés de santé. Entreprise biopharmaceutique mondiale spécialisée dans la santé humaine, nous prévenons les maladies avec nos vaccins et proposons des traitements innovants. Nous accompagnons tant ceux qui sont atteints de maladies rares, que les millions de personnes souffrant d'une maladie chronique.

 

Sanofi et ses plus de 100 000 collaborateurs dans 100 pays transforment l'innovation scientifique en solutions de santé partout dans le monde.

 

Sanofi, Empowering Life, donner toute sa force à la vie.

 


Relations Médias Sanofi
Nicolas Kressmann
Tél.: +1 732-532-5318
nicolas.kressmann@sanofi.com

 

Relations Médias Lexicon
Chas Schultz
Tél.: +1 281-863-3421
cschultz@lexpharma.com

Relations Investisseurs Sanofi
George Grofik
Tél.: +33 (0)1 53 77 45 45
ir@sanofi.com


Relations Investisseurs Lexicon
Kimberly Lee, D.O.
Tél.: + 1 281-863-3383
klee@lexpharma.com
 

Déclarations prospectives - Sanofi
Ce communiqué contient des déclarations prospectives. Ces déclarations ne constituent pas des faits historiques. Ces déclarations comprennent des projections et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs, des intentions et des attentes concernant des résultats financiers, des événements, des opérations, des services futurs, le développement de produits et leur potentiel ou les performances futures. Ces déclarations prospectives peuvent souvent être identifiées par les mots « s'attendre à », « anticiper », « croire », « avoir l'intention de », « estimer » ou « planifier », ainsi que par d'autres termes similaires. Bien que la direction de Sanofi estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables, les investisseurs sont alertés sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de Sanofi, qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectifs réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les informations et déclarations prospectives. Ces risques et incertitudes comprennent notamment les incertitudes inhérentes à la recherche et développement, les futures données cliniques et analyses, y compris postérieures à la mise sur le marché, les décisions des autorités réglementaires, telles que la FDA ou l'EMA, d'approbation ou non, et à quelle date, de la demande de dépôt d'un médicament, d'un procédé ou d'un produit biologique pour l'un de ces produits candidats, ainsi que leurs décisions relatives à l'étiquetage et d'autres facteurs qui peuvent affecter la disponibilité ou le potentiel commercial de ces produits candidats, l'absence de garantie que les produits candidats s'ils sont approuvés seront un succès commercial, l'approbation future et le succès commercial d'alternatives thérapeutiques, la capacité de Sanofi à saisir des opportunités de croissance externe, l'évolution des cours de change et des taux d'intérêt, l'impact des initiatives de maîtrise des coûts et leur évolution, le nombre moyens d'actions en circulation ainsi que ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par Sanofi auprès de l'AMF et de la SEC, y compris ceux énumérés dans les rubriques « Facteurs de risque » et « Déclarations prospectives » du document de référence 2018 de Sanofi, qui a été déposé auprès de l'AMF ainsi que dans les rubriques « Risk Factors » et « Cautionary Statement Concerning Forward-Looking Statements » du rapport annuel 2018 sur Form 20-F de Sanofi, qui a été déposé auprès de la SEC. Sanofi ne prend aucun engagement de mettre à jour les informations et déclarations prospectives sous réserve de la réglementation applicable notamment les articles 223-1 et suivants du règlement général de l'Autorité des marchés financiers.

 

Déclarations prospectives - Lexicon
Ce communiqué contient des « déclarations prospectives » relatives en particulier aux activités de développement clinique de Lexicon et de Sanofi et aux soumissions réglementaires concernant Zynquista (sotagliflozine), ainsi qu'à son potentiel thérapeutique et commercial. Le présent communiqué de presse contient également des déclarations prospectives sur la croissance de Lexicon et ses futurs résultats opérationnels, ses activités de recherche, de développement et de commercialisation de produits, ses alliances stratégiques et sa propriété intellectuelle, ainsi que sur d'autres questions qui ne constituent ni des faits, ni des informations historiques.  Toutes ces déclarations prospectives reposent sur les hypothèses et attentes formulées par la direction de l'entreprise et comportent des risques et incertitudes et d'autres facteurs importants qui englobent plus spécifiquement le risque que la FDA et d'autres organismes de réglementation n'approuvent pas Zynquista dans les délais actuellement prévus par Lexicon ou ne l'approuvent pas du tout ou, dans l'éventualité d'une approbation, le risque que lesdits organismes de réglementation imposent des restrictions significatives sur les indications approuvées de Zynquista. Dans ces cas, il est possible que Zynquista ne puisse jamais être commercialisé avec succès. Les autres risques tiennent à la capacité de Lexicon de satisfaire à ses besoins en matière de fonds propres, de commercialiser avec succès XERMELO (télotristat éthyl), de conduire avec succès ses activités de développement précliniques et cliniques et d'obtenir les approbations réglementaires pour LX2761, LX9211 et ses autres candidats-médicaments potentiels dans les délais escomptés, d'atteindre ses objectifs opérationnels, d'obtenir des brevets pour ses découvertes  et de nouer des alliances stratégiques, ainsi que des facteurs additionnels liés à la fabrication, aux droits de propriété intellectuelles et à la valeur thérapeutique ou commerciale de ses candidats-médicaments. Tous ces risques, incertitudes et autres facteurs peuvent impliquer que les résultats futurs de l'entreprise diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés ou induits dans les présentes déclarations prospectives. Les informations relatives à ces facteurs figurent à la rubrique  « Risk Factors » du rapport annuel de Lexicon présenté sur le formulaire 10-K pour l'exercice clos le 31 décembre 2018 et déposé auprès de la Securities and Exchange Commission. Lexicon ne s'engage nullement à mettre à jour les déclarations prospectives à la lumière de nouvelles informations, d'événements futurs ou de toute autre circonstance .



This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Sanofi via GlobeNewswire

HUG#2239414

AGM ARGAN du 21 mars 2019 : Dividende 2018 fixé à 1,35 €/action avec option de paiement en actions 22-03-2019 16:00

La Suite...

   Communiqué de presse - 22 mars 2019 - 17h45

Assemblée Générale Mixte ARGAN du 21 mars 2019

Dividende 2018 fixé à 1,35 €/action avec option de paiement en actions

L'assemblée générale mixte des actionnaires d'ARGAN s'est réunie le jeudi 21 mars 2019 à la Maison des Associations de Neuilly-sur-Seine.

A cette date, le nombre total d'actions existantes s'élevait à 16 377 633 pour un nombre total de droits de vote de 16 374 623. Lors de cette assemblée générale, les actionnaires présents, régulièrement représentés, ayant valablement donné procuration au Président ou voté par correspondance, détenaient ensemble 10 587 270 actions et autant de droits de vote (soit 64,65% du total).

L'assemblée générale mixte des actionnaires a approuvé l'ensemble des résolutions proposées, à l'exception de la résolution n°26 portant sur l'autorisation donnée au Directoire à l'effet d'augmenter le capital social par émission d'actions réservée aux adhérents d'un PEE.

Les résolutions approuvées comprennent notamment :

  • La résolution n° 4 prévoyant la distribution d'un dividende de 1,35 €/action, qui a été adoptée à l'unanimité.
     
  • La résolution n°5 proposant l'option pour le paiement du dividende en action (sur la totalité du dividende) avec un prix de souscription de 48,54 €, qui a été adoptée à 99,99%.

Le détachement du droit au dividende se fera le 29 mars 2019 .

L'option pour le paiement en actions devra s'exercer à compter du 2 avril jusqu'au 16 avril 2019 inclus . Passé ce délai, les actionnaires qui n'auront pas opté pour le paiement du dividende en action recevront leur dividende en numéraire.

Concernant les actionnaires personnes physiques, ce dividende de 1,35 € :

  • Est prélevé sur le résultat exonéré de la société au titre du régime des SIIC (article 208 C du Code général des impôts) et n'est pas éligible à l'abattement de 40% visé à l'article 158-3-2° du Code général des impôts à hauteur de 1,14 €
  • Est prélevé sur le résultat imposable de la société et est éligible à l'abattement de 40% visé à l'article 158-3-2° du Code général des impôts à hauteur de 0,21 €

Il est toutefois rappelé que, pour ces mêmes actionnaires et sauf situations particulières, ce dividende sera intégralement soumis au prélèvement forfaitaire unique au taux global de 30% et ne sera assujetti au barème de l'impôt sur le revenu, avec application éventuelle de l'abattement de 40% précité, qu'en cas d'option en ce sens de certains actionnaires formulée au moment de la souscription de leur déclaration annuelle de revenus.

La mise en paiement du dividende se fera le 26 avril 2019 .

L'intégralité du procès-verbal de l'Assemblée Générale du 21 mars 2019 est disponible sur le site web de la société.

A propos d'Argan

ARGAN est l'unique foncière française de DEVELOPPEMENT & LOCATION D'ENTREPOTS PREMIUM cotée sur Euronext.
Elle assure elle-même le développement, l'entretien et la gestion locative de ses entrepôts.
Ses 60 entrepôts situés en France représentent plus de 1,6 million de m² valorisés 1,4 milliard d'euros au 31 décembre 2018.
ARGAN est cotée sur le compartiment B d'Euronext Paris (ISIN FR0010481960 - ARG) et fait partie des indices CAC All-Share et IEIF SIIC France. La foncière a opté pour le régime des SIIC au 1 er juillet 2007.

  Francis Albertinelli - Directeur Administratif et Financier
Tél : 01 47 47 05 46
E-mail : contact@argan.fr
www.argan.fr
 

Alexandre Dechaux - Relations presse
Tél : 01 53 32 84 79  / 07 62 72 71 15
E-mail : alexandre.dechaux@citigatedewerogerson.com
   



This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: ARGAN via GlobeNewswire

HUG#2239406

RAMSAY GENERALE DE SANTE : lancement d'une augmentation de capital 22-03-2019 07:48

La Suite...

COMMUNIQUE DE PRESSE

Ramsay Générale de Santé annonce le lancement d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription de 625 millions d'euros environ dans le cadre du refinancement de l'acquisition de Capio

Paris, 22 mars 2019 - Ramsay Générale de Santé S.A. (« RGdS ») annonce le lancement d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription de 625 millions d'euros environ dans le cadre du refinancement de l'acquisition de Capio.

  • Parité : 1 action nouvelle pour 2 actions existantes
  • Prix unitaire de souscription : 16,46 euros par action nouvelle
  • Période de négociation des droits préférentiels de souscription : du 25 mars 2019 au 3 avril 2019 inclus
  • Période de souscription : du 27 mars 2019 au 5 avril 2019 inclus

Ramsay Générale de Santé (la « Société ») annonce aujourd'hui le lancement d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires existants (l'« Augmentation de capital »), pour un montant brut d'environ 625 millions d'euros.

Le principe de l'Augmentation de capital avait été présenté au marché le 13 juillet 2018 lors de l'annonce par Ramsay Générale de Santé du lancement d'une offre publique d'achat sur Capio, réitéré le 8 octobre 2018 à l'occasion de la révision du prix d'offre puis confirmé par communiqué de presse en date du 12 février 2019.

Le financement de l'Acquisition de Capio a été sécurisé grâce à l'émission d'obligations subordonnées souscrites par ses deux actionnaires majoritaires, Ramsay Health Care (UK) et Prévoyance Dialogue du Crédit Agricole (« Predica »), à hauteur de 550 millions d'euros, et par la mise en place d'un prêt à terme d'un montant pouvant aller jusqu'à 750 millions d'euros.

L'Acquisition de Capio, qui a été finalisée le 8 novembre 2018, permet à Ramsay Générale de Santé de se positionner comme l'un des leaders pan-européens de l'hospitalisation privée et des soins primaires, présent dans six pays avec un rôle prééminent dans les pays scandinaves, en France et en Suède.

Principales modalités de l'Augmentation de capital

L'Augmentation de capital entraînera l'émission de 37.978.547 actions nouvelles (les « Actions nouvelles ») pour un montant brut de 625.126.883,62 euros, prime d'émission incluse, correspondant à 50,0 % du capital de la Société.

Chaque actionnaire de Ramsay Générale de Santé se verra attribuer un droit préférentiel de souscription par action enregistrée comptablement sur son compte-titres à l'issue de la journée comptable du 22 mars 2019. Les droits préférentiels de souscription seront détachés des actions le 25 mars 2019. Les actions existantes seront négociées ex-droit à compter du 25 mars 2019. 2 droits préférentiels de souscription permettront de souscrire à titre irréductible à 1 Action nouvelle.

Les souscriptions à titre réductible seront admises mais demeurent sujettes à réduction en cas de sursouscription. Les Actions nouvelles éventuellement non absorbées par les souscriptions à titre irréductible seront réparties et attribuées aux détenteurs de droits préférentiels de souscription ayant souscrit à titre réductible sous réserve de réduction.

Sur la base du cours de clôture de l'action Ramsay Générale de Santé le 20 mars 2019, à savoir 21,00 euros, la valeur théorique d'un droit préférentiel de souscription est de 1,513 euro (étant rappelé que sa valeur pourra évoluer durant la période de négociation des droits préférentiels de souscription, notamment en fonction de l'évolution du cours de l'action ex-droit Ramsay Générale de Santé) et la valeur théorique de l'action ex-droit s'élève à 19,49 euros.

Le prix de souscription des Actions nouvelles est de 16,46 euros par action (dont 0,75 euro de nominal et 15,71 euros de prime d'émission). Le prix de souscription fait ressortir une décote de 15,53 % par rapport à la valeur théorique de l'action ex-droit et de 21,62 % par rapport au cours de clôture (21,00 euros) du 20 mars 2019.

L'Augmentation de capital sera ouverte au public uniquement en France.

CM-CIC Market Solutions intervient en tant que Chef de File de l'Opération.

Intention de souscription des principaux actionnaires

Ramsay Générale de Santé a reçu de la part de ses deux actionnaires majoritaires, Ramsay Health Care (UK) et Predica, des engagements irrévocables de souscrire aux actions nouvelles émises dans le cadre de l'Augmentation de capital. Ces souscriptions des Actionnaires de Référence interviendront intégralement par voie de compensation de créances avec les créances certaines liquides et exigibles que Ramsay Health Care (UK) et Predica détiennent sur la Société au titre des obligations subordonnées, à hauteur d'un montant principal de 550 millions d'euros, outre les intérêts capitalisés s'élevant à 7,9 millions d'euros, et ayant servi à financer l'Acquisition de Capio,

Ainsi, Ramsay Health Care (UK) et Predica, qui détiennent respectivement 50,91 % et 38,40 % du capital à la date du visa sur le Prospectus, se sont engagés à souscrire de manière irrévocable à l'Augmentation de capital, à hauteur respectivement de 318,1 M€ et 239,9 M€, représentant 50,88 % et 38,38 % de l'Augmentation de capital.

Ramsay Générale de Santé n'a pas connaissance des intentions des autres actionnaires.

Calendrier indicatif de l'Augmentation de capital

La cotation et la négociation des droits préférentiels de souscription sur le marché réglementé d'Euronext à Paris sous le code ISIN FR0013391398 débutera le 25 mars 2019 et se terminera le 3 avril 2019 inclus. Il ne sera ainsi plus possible d'acheter ou de vendre des droits préférentiels de souscription à l'issue de la séance de bourse du 3 avril 2019. La période de souscription des Actions nouvelles sera ouverte du 27 mars 2019 au 5 avril 2019 inclus. Les droits préférentiels de souscription non exercés à la fin de la période de souscription, soit avant la clôture de la séance de bourse du 5 avril 2019, seront caducs de plein droit.

Le règlement-livraison et l'admission aux négociations sur Euronext Paris (compartiment A) des Actions nouvelles sont prévus le 15 avril 2019. Les Actions nouvelles porteront jouissance courante et donneront droit, à compter de leur émission, à toutes les distributions décidées par Ramsay Générale de Santé à compter de cette date. Elles seront, dès leur émission, immédiatement assimilées aux actions existantes de Ramsay Générale de Santé et seront négociées sur la même ligne de cotation sous le code ISIN FR0000044471.

Information au public

Le prospectus rédigé en langue française, ayant obtenu de l'Autorité des marchés financiers (AMF) le visa numéro 19-108 en date du 21 mars 2019 et constitué (i) du document de référence de Ramsay Générale de Santé déposé auprès de l'AMF le 31 octobre 2018 sous le numéro D.18-0907 ; (ii) de l'actualisation du document de référence de la Société, déposé auprès de l'AMF le 21 mars 2019 sous le numéro D.18-0907-A01 ; et (iii) d'une note d'opération (incluant le résumé du prospectus), est disponible, sans frais, auprès de la Société (39, rue Mstislav Rostropovitch - 75017 Paris - France) ainsi que sur le site Internet de l'AMF ( www.amf-france.org ) et sur le site Internet de la Société ( http://www.ramsaygds.fr ).

Ramsay Générale de Santé attire l'attention du public sur les facteurs de risque présentés au Chapitre 3 « Facteurs de risques » du Document de Référence, au Chapitre 2 « Facteurs de risques liés à l'Acquisition de Capio » de l'Actualisation, et au Chapitre 2 de la note d'opération, avant de prendre toute décision d'investissement. La concrétisation de tout ou partie de ces risques est susceptible d'avoir un effet négatif sur les activités, la situation, les résultats financiers ou les objectifs de Ramsay Générale de Santé ou sur le prix de marché des actions de Ramsay Générale de Santé.

A propos de Ramsay Générale de Santé

Ramsay Générale de Santé SA est cotée sur le marché réglementé d'Euronext Paris et fait partie de l'indice Midcac. Leader dans le secteur privé de la santé en France, Ramsay Générale de Santé est devenu, à la suite de son OPA réussie sur le groupe Capio en 2018, le premier groupe privé pan-européen d'hospitalisation et de soins primaires. Le groupe compte aujourd'hui 36 000 salariés et travaille avec près de 8 600 praticiens. Présent dans 6 pays, la France, la Suède, la Norvège, le Danemark, l'Allemagne et l'Italie, le groupe soigne plus de 7 millions de patients par an dans ses 310 établissements. En France, 1 Français sur 10 ayant subi une chirurgie l'an dernier a été opéré dans l'un des établissements du groupe. Ramsay Générale de Santé couvre l'ensemble de la chaîne de soins, dans trois métiers : Médecine-Chirurgie-Obstétrique (MCO), Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) et Santé Mentale. Le groupe propose la quasi-totalité des prises en charges médicales et chirurgicales. En France, le groupe enregistre les meilleures notations en matière de qualité/sécurité selon les certifications de la Haute Autorité de Santé et partout où il est présent, le groupe participe aux missions de service public de santé et au maillage sanitaire du territoire.

Site internet: www.ramsaygds.fr
Facebook: https://www.facebook.com/RamsayGDS
Twitter: https://twitter.com/RamsayGDS
LinkedIn: https://www.linkedin.com/company/ramsaygds
YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCpSNsGhH-xc84K6Fv7XxKPw

Code ISIN et Euronext Paris : FR0000044471
Site Internet : www.ramsaygds.com
 

Relations Investisseurs/Analystes
Arnaud Jeudy
Tél. + 33 (0)1 87 86 21 88
a.jeudy@ramsaygds.fr
 

Relations Presse
Caroline Desaegher
Mobile : +33 (0)6 03 79 07 78
Fixe : +33 (0)1 87 86 22 11
c.desaegher@ramsaygds.fr

 

AVERTISSEMENT

Informations importantes

Aucune communication, ni aucune information relative à la présente opération ou à Ramsay Générale de Santé ne peut être diffusée au public dans un pays dans lequel il doit être satisfait à une obligation d'enregistrement ou d'approbation. Aucune démarche n'a été entreprise (ni ne sera entreprise) dans un quelconque pays (autre que la France) dans lequel de telles démarches seraient requises. L'émission, la souscription d'actions ou l'achat d'actions ou de droits préférentiels de souscription Ramsay Générale de Santé peuvent faire l'objet dans certains pays de restrictions légales ou réglementaires spécifiques. Ramsay Générale de Santé n'assume aucune responsabilité au titre d'une violation par une quelconque personne de ces restrictions.

Ce communiqué ne constitue pas un prospectus au sens de la Directive 2003/71/EC du Parlement européen et du Conseil du 4 novembre 2003, telle que modifiée, notamment par la Directive 2010/73/UE dans la mesure où cette Directive a été transposée dans chacun des Etats membres concernés de l'Espace Economique Européen (ensemble, la « Directive Prospectus »).

S'agissant des Etats membres de l'Espace Economique Européen qui ont transposé la Directive Prospectus (chacun étant dénommé l'« Etat membre concerné ») autre que la France, aucune action n'a été entreprise et ne sera entreprise à l'effet de permettre une offre au public de titres rendant nécessaire la publication d'un prospectus dans l'un ou l'autre des Etats membres concernés. Par conséquent, toute offre d'actions nouvelles de Ramsay Générale de Santé ne pourra être réalisée dans l'un ou l'autre des Etats membres concernés, (i) qu'au profit d'investisseurs qualifiés au sens de la Directive Prospectus ; ou (ii) dans toute autre hypothèse dispensant Ramsay Générale de Santé de publier un prospectus conformément à l'article 3(2) de la Directive Prospectus.

La diffusion du présent communiqué n'est pas effectuée, et n'a pas été approuvée par une personne autorisée (une « authorised person ») au sens de la section 21(1) du Financial Services and Markets Act 2000 . En conséquence, le présent communiqué est destiné uniquement aux personnes qui (i) sont situées en dehors du Royaume-Uni, (ii) sont des professionnels en matière d'investissements au sens de l'article 19(5) du Financial Services and Markets Act 2000 (Financial Promotions) Order 2005 (tel que modifié, l'« Ordre »), ou (iii) sont des sociétés à capitaux propres élevés (« high net worth entities ») ou toute autre personne à laquelle le présent communiqué pourrait être adressé conformément à la loi au sens de l'article 49(2) (a) à (d) de l'Ordre (les personnes mentionnées aux paragraphes (i), (ii) et (iii) étant ensemble désignées comme les « Personnes Habilitées »). Les titres de Ramsay Générale de Santé sont uniquement destinés aux Personnes Habilitées et toute invitation, offre ou tout contrat relatif à la souscription, l'achat ou l'acquisition des titres ne peut être adressé ou conclu qu'avec des Personnes Habilitées. Toute personne autre qu'une Personne Habilitée doit s'abstenir d'utiliser ou de se fonder sur le présent communiqué ou les informations qu'il contient. Le présent communiqué ne constitue pas un prospectus approuvé par la Financial Conduct Authority ou par toute autre autorité de régulation du Royaume-Uni au sens de la Section 85 du Financial Services and Markets Act 2000 .

Le présent communiqué ne constitue pas ou ne fait pas partie d'une offre de valeurs mobilières ou d'une quelconque sollicitation d'achat ou de souscription de valeurs mobilières aux Etats-Unis. Des valeurs mobilières ne peuvent être offertes, souscrites ou vendues aux Etats-Unis qu'à la suite d'un enregistrement en vertu du U.S. Securities Act de 1933, tel que modifié (le « U.S. Securities Act »), ou dans le cadre d'une exemption à cette obligation d'enregistrement, ou dans des opérations non-soumises à cette obligation d'enregistrement. Les actions de Ramsay Générale de Santé et les droits qui y sont attachés n'ont pas été et ne seront pas enregistrés au titre du U.S. Securities Act et Ramsay Générale de Santé n'a pas l'intention d'effectuer une quelconque offre publique de ses valeurs mobilières aux Etats-Unis.

La diffusion du présent communiqué dans certains pays peut constituer une violation des dispositions légales en vigueur.

Les informations contenues dans le présent communiqué ne constituent pas une offre de valeurs mobilières aux Etats-Unis, au Canada, en Australie ou au Japon.

Le présent communiqué ne doit pas être publié, transmis ou distribué, directement ou indirectement, sur le territoire des Etats-Unis (y compris dans leurs territoires et dépendances et tout Etat des Etats-Unis), du Canada, de l'Australie ou du Japon.


Résumé du Prospectus

Visa de l'AMF n° 19-108 en date du 21 mars  2019

L'information faisant l'objet du Prospectus permet de rétablir, en tous points significatifs et en tant que de besoin, l'égalité d'accès à l'information relative au Groupe entre les différents actionnaires et investisseurs.

Le résumé se compose d'une série d'informations clés, désignées sous le terme d'«  Éléments », qui sont présentés en cinq sections A à E et numérotées A.1 à E.7.

Ce résumé contient l'ensemble des Éléments devant figurer dans le résumé d'un prospectus relatif à cette catégorie de valeurs mobilières et à ce type d'émetteur. Tous les Éléments ne devant pas être renseignés, la numérotation des Éléments dans le présent résumé n'est pas continue.

Il est possible qu'aucune information pertinente ne puisse être fournie au sujet d'un Élément donné qui doit figurer dans le présent résumé du fait de la catégorie de valeurs mobilières et du type d'émetteur concernés. Dans ce cas, une description sommaire de l'Élément concerné figure dans le résumé avec la mention « Sans objet ».

Section A - Introduction et avertissements

A.1

Avertissement au lecteur

Ce résumé doit être lu comme une introduction au prospectus visé par l'Autorité des marchés financiers (l'«  AMF  ») sous le n° 19-108 le 21 mars 2019.

Toute décision d'investir dans les titres financiers qui font l'objet de l'offre au public ou dont l'admission aux négociations sur un marché réglementé est demandée doit être fondée sur un examen exhaustif du Prospectus par l'investisseur.

Lorsqu'une action concernant l'information contenue dans le Prospectus est intentée devant un tribunal, l'investisseur plaignant peut, selon la législation nationale des États membres de l'Union européenne ou parties à l'accord sur l'Espace économique européen, avoir à supporter les frais de traduction du Prospectus avant le début de la procédure judiciaire.

Les personnes qui ont présenté le résumé, y compris le cas échéant sa traduction et en ont demandé la notification au sens de l'article 212-41 du règlement général de l'AMF, n'engagent leur responsabilité civile que si le contenu du résumé est trompeur, inexact ou contradictoire par rapport aux autres parties du Prospectus ou s'il ne fournit pas, lu en combinaison avec les autres parties du Prospectus, les informations essentielles permettant d'aider les investisseurs lorsqu'ils envisagent d'investir dans ces titres financiers.

A.2

Consentement de la Société

Sans objet.

Section B - Société

B.1

Raison sociale et nom commercial

Dénomination sociale  : Ramsay Générale de Santé S.A. («  RGdS  » ou la «  Société  », et avec l'ensemble de ses filiales consolidées au 30 juin 2018, le «  groupe RGdS  », et avec l'ensemble de ses filiales consolidées à la date du Prospectus, lesquelles incluent à compter du 7 novembre 2018 la société de droit suédois Capio AB (publ) («  Capio  ») et l'ensemble de ses filiales, le «  Groupe  »).

Nom commercial  : Ramsay Générale de Santé

B.2

Siège social / Forme juridique / Droit applicable / Pays d'origine

Siège social : 39, rue Mstislav Rostropovitch - 75017 Paris

Forme sociale : Société anonyme à Conseil d'administration

Droit applicable : Droit français

Pays d'origine : France

B.3

Nature des opérations et principales activités

Le groupe RGdS constitue le premier groupe privé français de soins et services à la santé. Préalablement à l'acquisition du Groupe Capio il employait près de 20.500 salariés (équivalent temps plein moyen), dont 16.050 dans les filières de soins, au sein de cent vingt-et-un établissements et centres en France métropolitaine. Près de 6.000 praticiens exercent au coeur de ces établissement et constituent ainsi la première communauté de médecine libérale et privée de France. Acteur majeur de l'hospitalisation, le groupe RGdS agit dans le cadre de l'ensemble de la chaîne de soins : médecine-chirurgie-obstétrique (MCO), cancérologie, soins de suite et de réadaptation, hospitalisation à domicile, soins de santé mentale et addictologie, ces activités générant 99,5 % du chiffre d'affaires consolidé du semestre clos le 31 décembre 2018.

Le Groupe développe une offre de soins associant qualité et sécurité de la prise en charge, efficience de l'organisation et qualité humaine. Ses établissements proposent ainsi une prise en charge globale avec un accompagnement personnalisé, avant, pendant et après l'hospitalisation, accompagnement qui prend en compte toutes les attentes du patient en les inscrivant dans un parcours coordonné de santé. Il participe ainsi aux missions de service public de santé et au maillage sanitaire du territoire métropolitain.

Une organisation en pôles territoriaux, des filières de soins coordonnées, une politique de groupe pour la qualité et la gestion des risques, le développement de la recherche clinique, une différenciation par les services proposés aux patients et la création d'une fondation d'entreprise Ramsay Générale de Santé sont les moteurs de l'organisation incluant par ailleurs l'innovation en tant que priorité. Le patient et la qualité de sa prise en charge sont au coeur de la stratégie.

Au cours de l'exercice clos le 30 juin 2018, les prises en charge dans les établissements du groupe RGdS ont représenté près de 1.463.600 séjours, dont environ 1.050.000 en chirurgie, médecine ou obstétrique et 182.000 en santé mentale. Les services d'urgence ont enregistré 575.765 passages au cours de la même période. De l'ordre de 114.500 séances de chimiothérapie et plus de 452.300 séances de dialyse ont été dispensées. Enfin, 25.981 enfants sont nés dans les maternités du groupe RGdS. Ainsi, globalement, deux millions de patients sont accueillis par les professionnels du groupe RGdS et ces derniers réalisent quinze millions de consultations par an.

B.4a

Principales tendances récentes ayant des répercussions sur la Société et ses secteurs d'activité

L'Acquisition de Capio

Le 8 novembre 2018, à l'issue de la clôture de la période d'acceptation de son offre publique d'acquisition sur les actions de Capio, RGdS a annoncé avoir acquis 98,51 % du capital de Capio, un des leaders européens de la fourniture de services de soins et de santé, permettant au Groupe de se positionner comme l'un des leaders pan-européens de l'hospitalisation privée et des soins primaires, présent dans six pays avec un rôle prééminent dans les pays scandinaves, en France et en Suède.

Fondée en 1994 et basée à Göteborg, en Suède, Capio est un leader pan-européen de la fourniture de services de soins et de santé, cotée jusqu'au 28 novembre 2018 sur le Nasdaq Stockholm de la Bourse de Stockholm. Capio est présent en Suède, en Norvège, au Danemark, en France et en Allemagne à travers un vaste réseau de près de 200 établissements comprenant des hôpitaux, des cliniques spécialisées et des centres de soins primaires. Grâce à une large gamme de services de soins et de santé proposés, couvrant les domaines à la fois médicaux, chirurgicaux et psychiatriques, Capio propose des soins à tous les niveaux du parcours de soins.

Lors de l'exercice clos le 31 décembre 2017, les 13.314 employés (effectif moyen à temps plein) de Capio ont fourni des services de soins et de santé à 5,1 millions patients, générant un chiffre d'affaires net de 15.327 millions de couronnes suédoises (environ 1.592 millions d'euros sur la base d'un taux de change moyen EUR / SEK de 9,63 sur l'année 2017) ( Source : Capio ).

Il résulte de cette acquisition la création d'un nouvel ensemble unique, avec de nombreux points forts spécifiques et attractifs, qui offrent de nouvelles perspectives de croissance :

  • un leadership européen et une volonté de fournir des services de soins et de santé de qualité ;
  • un portefeuille d'activités équilibré grâce à une diversification géographique et l'accès à une base de patients élargie ;
  • une pénétration de marchés attractifs et une présence dans des marchés de taille significative avec d'importants leviers de croissance ; et
  • un modèle de soins innovant marqué par une expertise de premier niveau en termes de spécialisation des soins et du déploiement d'une médecine moderne dans l'intérêt des patients et de la collectivité, ainsi qu'une expertise et une connaissance approfondies dans la digitalisation appliquée à la santé.

L'offre publique d'acquisition de RGdS (l'«  Offre  ») portait sur la totalité des actions de Capio au prix de 58 couronnes suédoises par action. Le prix de l'Acquisition de Capio s'est ainsi élevé à 783,2 millions d'euros (sur la base d'un taux de change EUR / SEK de 10,453 au taux de clôture du 30 juin 2018).

Il ressort des informations financières pro forma , un chiffre d'affaires du Groupe constitué du groupe RGdS et du groupe Capio de 3,8 milliards d'euros et un excédent brut d'exploitation (avant synergies) de 367,5 millions d'euros sur l'exercice clos le 30 juin 2018 (sur la base d'un taux de change moyen EUR / SEK de 9,915 sur l'exercice clos le 30 juin 2018). Au 31 décembre 2018, l'endettement financier net de Capio s'élevait à 465,4 millions d'euros.

Financement de l'Acquisition de Capio

RGdS a sécurisé le financement de l'Acquisition de Capio (i) grâce à l'émission d'obligations subordonnées souscrites par ses deux actionnaires majoritaires, Ramsay Health Care (UK) et Prévoyance Dialogue du Crédit Agricole («  Predica  »), à hauteur de 550 millions d'euros, et (ii) par la mise en place d'un prêt à terme d'un montant pouvant aller jusqu'à 750 millions d'euros, dont les prêteurs initiaux sont Crédit Agricole Corporate & Investment Bank et Société Générale, et qui prend la forme d'une ligne de crédit additionnelle (l'«  Incremental Facility  ») mise en place dans le cadre du Contrat de Crédits 2014, tel qu'amendé.

Ces financements ont été dimensionnés pour couvrir le prix d'acquisition de 100 % des actions à acquérir dans le cadre de l'Offre et du retrait obligatoire initié ultérieurement, et le refinancement de la dette de Capio, dont le montant au 31 décembre 2018 s'élevait à hauteur de 465,4 millions d'euros, et les coûts d'opération associés.

Les obligations subordonnées d'un montant de 550 millions d'euros souscrites par Ramsay Health Care (UK) et Predica, respectivement à hauteur de 313 527 459 euros et 236 472 541 euros, le 31 octobre 2018 ont pour objet (i) de payer ou refinancer le prix d'acquisition des titres de Capio apportées dans le cadre de l'Offre ou sur le marché, y compris dans le cadre de la mise en oeuvre de la procédure de retrait obligatoire, (ii) de payer ou refinancer les coûts afférents à l'Offre et (iii) de refinancer certains endettements du groupe Capio à l'égard de tiers et payer tous frais de rupture bancaires, primes de remboursement et autres coûts susceptibles d'être dus en raison de ce refinancement.

L 'Incremental Facility susvisée de 750 millions d'euros se décompose en deux tranches :

  • une tranche B3A ayant pour objet de financer ou refinancer (i) l'acquisition des actions Capio apportées dans le cadre de l'Offre et celles faisant l'objet de la procédure de retrait obligatoire, (ii) des achats d'actions de Capio sur le marché, et (iii) tous les coûts associés, tirée par la Société le 31 octobre 2018 à hauteur de 265 572 137 euros ; et
  • pour le reliquat, une tranche B3B ayant pour objet de refinancer ou acquérir la dette existante de Capio et de ses filiales et le paiement des frais associés, dont 415 000 000 euros ont été tirés par la Société le 2 janvier 2019. Le solde, qui s'élève à 69.427.863 euros, a été tiré par la Société le 22 janvier 2019, pour les besoins résiduels de refinancement de la dette de Capio.

Les agences de notation du Groupe, prenant en considération les incidences de l'Acquisition de Capio ainsi que sa logique stratégique ont confirmé leur notation du Groupe fin novembre 2018 (Standard & Poor's : BB- ; Moody's : Ba3).

L'endettement financier net du Groupe au 31 décembre 2018 est présenté à l'Elément B.8.

Perspectives d'avenir

Le début de l'année 2019 reste marqué par la persistance de tensions tarifaires qui impactent les établissements du groupe RGdS comme l'ensemble des opérateurs de l'hospitalisation privée. Cette pression existe également dans les établissements de Capio France et de Capio Scandinavie. Néanmoins, grâce à l'implication de ses collaborateurs et à la confiance de ses praticiens libéraux, le Groupe conserve un socle solide et continue de conforter sa position de leader de l'hospitalisation privée en développant son attractivité vis-à-vis des patients, en assurant constamment qualité et sécurité à leur profit. Dans un contexte économique morose, le Groupe, par sa taille, la qualité de ses implantations et une politique d'investissement efficiente, vise une progression annuelle de plus de 1% du nombre des patients pris en charge . Par une juste allocation de ses ressources financières, un pilotage des rendements attendus pour ses grands projets d'investissement, le Groupe entend améliorer ses ratios d'endettement.

B.5

Groupe auquel la Société appartient

La Société est la société mère du groupe RGdS, qui comptait 238 filiales consolidées au 31 décembre 2018, dont 234 sont situées en France, 3 en Italie et 1 en Suède. Dans ce décompte, le Groupe Capio compte pour une entité basée en Suède.

B.6

Principaux actionnaires

À la connaissance de la Société, la répartition du capital et des droits de vote de la Société au 31 décembre 2018 était la suivante :

Au 31 décembre 2018

Actionnaires

Nombre d'actions détenues

% du capital social

Nombre de droits de vote théoriques (1)

% des droits de vote théoriques

Ramsay Health Care (UK) Limited (*)

38.669.144

50,91

77.338.288

51,17

Predica (*)

29.165.518

38,40

58.331.036

38,59

Sous total concert Ramsay Health Care (UK) Limited / Predica

67.834.662

89,31

135.669.324

89,77

Groupe de M. André Attia (2)

7.212.056

9,50

14.424.112

9,54

Actions auto-détenues (3)

25.301

0,03

25.301

0,02

Autres actionnaires

885.076

1,17

1.018.858

0,68

Total

75.957.095

100,00

151.137.595

100,00

À la date du présent Prospectus, il n'existe, hormis les actions ordinaires de la Société, aucun autre titre donnant accès, directement ou indirectement, au capital de la Société.
(*)     Actionnaires agissant de concert entre eux.
(1)     Ce tableau tient compte des actions disposant d'un droit de vote double acquis conformément aux statuts.
(2)     Nombre d'actions et de droits de vote détenus indirectement par Monsieur André Attia par l'intermédiaire des sociétés Carolam Santé, SCA Attia Villard Fribourg, BA Partners et Rainbow Santé, agissant de concert.
(3)     Ce tableau tient compte des titres auto-détenus au 30 septembre 2018.

À la connaissance de la Société, aucun autre actionnaire que Ramsay Health Care (UK) Limited, Predica et le groupe de M. André Attia ne détient directement ou indirectement plus de 5 % du capital social ou des droits de vote de la Société.

Un droit de vote double est attribué à toutes les actions nominatives entièrement libérées pour lesquelles il est justifié d'une inscription en compte au nom d'un même actionnaire pendant une durée d'au moins deux (2) ans, en application de l'article 13 des statuts de la Société.

Depuis le 1 er octobre 2014, la Société est contrôlée par Ramsay Health Care (UK) Limited et Predica, agissant de concert, qui détiennent ensemble 67.834.662 actions et 135.669.324 droits de vote de la Société représentant 89,31 % du capital social et 89,77 % des droits de vote de la Société à la date du présent Prospectus. Ramsay Health Care (UK) Limited et Predica ont conclu le 30 septembre 2014 un pacte d'actionnaires aux fins d'organiser leurs relations en tant qu'actionnaires de la Société. Il a été conclu pour une durée de six ans avec prorogation par tacite reconduction par période de deux ans, sauf dénonciation avec un préavis de six mois. Ce pacte d'actionnaires a été modifié par avenant en date du 12 décembre 2016.

Il est précisé que, sur la base des engagements de souscription mentionnés à l'Elément E3ci-dessous et en prenant notamment pour hypothèse une absence de souscription à l'augmentation de capital autre que celles de Ramsay Health Care (UK) et Predica à hauteur de leurs engagements de souscription, Predica serait susceptible de détenir 39,82 % du capital social et 39,40 % des droits de vote de la Société après la réalisation de l'augmentation de capital, se traduisant par un accroissement de sa participation directe en capital, initialement comprise entre 30 % et 50 %, de plus de 1 % sur moins de 12 mois consécutifs, événement générateur d'une obligation de dépôt d'un projet d'offre publique visant la totalité des titres de la Société conformément à l'article 234-5 du règlement général de l'AMF. Dans ce contexte, Predica a sollicité de l'Autorité des Marchés Financiers une dérogation à l'obligation de déposer un projet d'offre publique sur les actions de la Société sur le fondement de l'article 234-9, 6° du règlement général ; cette dérogation a été octroyée par l'Autorité des Marchés Financiers dans sa décision 219C0301 du 20 février 2019.

B.7

Informations financières historiques clés sélectionnées

Principaux chiffres clés

Les informations financières présentées ci-dessous sont issues des comptes consolidés (audités) du groupe RGdS pour les exercices clos les 30 juin 2016, 2017 et 2018, ainsi que pour les semestres clos les 31 décembre 2017 et 2018 (non audités), établis conformément au référentiel de normes internationales financières (IFRS) tel qu'adopté dans l'Union européenne.

Informations financières sélectionnées du compte de résultat consolidé du groupe RGdS

( en millions d'euros ) Exercices clos les 30 juin Semestres clos les 31 décembre
  2016 2017 2018 2017 2018
CHIFFRE D'AFFAIRES 2.226,9 2.234,4 2.241,5 1.066,4 1.340,1
Dont chiffre d'affaires à périmètre constant (*)   2.201,0 2.215,4 1.061,9 1.092,2
Variation du chiffre d'affaires en pourcentage à périmètre constant (*) n/a -1,4 % +0,7 % +0,1 % +2,9 %
EXCEDENT BRUT D'EXPLOITATION 269,8 265,9 255,6 103,7 123,1
Dont excédent brut d'exploitation à périmètre constant   262,0 256,4 103,9 112,7
Résultat opérationnel courant139,0132,5125,7 37,2 48,9
Résultat opérationnel114,4138,665,8 (6,5) 34,9
Coût de l'endettement financier net.(42,9)(39,8)(39,1) (20,2) (27,6)
Autres produits & charges financiers(4,4)(4,9)(3,2) (2,4) (1,0)
Impôt sur les résultats(24,9)(29,0)(8,5) 9,2 (5,3)
Quote-part dans le résultat des entreprises associées----0.1 -- --
RESULTAT NET DE L'ENSEMBLE CONSOLIDE 42,2 64,9 15,1 (19,9) 1,0
Produits et charges enregistrés directement en capitaux propres        
- Ecarts actuariels relatifs aux indemnités de fin de carrière(2,0)(2,0)(0,1) -- (3,6)
- Variation de la juste valeur des instruments financiers de couverture(20,4)8,8-- -- --
- Ecarts de conversion------ -- 6,2
- Effets d'impôt des produits et charges7,7(3,2)1,00,5--
Résultats enregistrés directement en capitaux propres (14,7) 3,6 0,9 0,5 2,6
RESULTAT GLOBAL 27,5 68,5 16,0 (19,4) 3,6
          
VENTILATION DU RESULTAT NET ( en millions d'euros )      
- Résultat net part du Groupe36,957,07,3(22,1)--
- Intérêts minoritaires5,37,97,82,21,0
           
RESULTAT NET 42,2 64,9 15,1 (19,9) 1,0
RESULTAT NET PAR ACTION ( en euros ) 0,490,750,10(0,29)0,00
RESULTAT NET DILUE PAR ACTION ( en euros ) 0,490,750,10(0,29)0,00
          
VENTILATION DU RESULTAT GLOBAL ( en millions d'euros )      
- Résultat global part du Groupe22,260,68,2(21,6)2,6
- Intérêts minoritaires5,37,97,82,21,0
RESULTAT GLOBAL 27,5 68,5 16,0 (19,4) 3,6

(*)      Chiffre d'affaires retraité selon les éléments suivants.
         Le retraitement des entités entrantes consiste :
         -     pour les entrées de périmètre de l'année en cours, à retrancher la contribution de l'acquisition des agrégats de l'année en cours,
         -     pour les entrées de périmètre de l'année précédente, à retrancher, dans l'année en cours, la contribution de l'acquisition des agrégats des mois antérieurs au mois d'acquisition.
         Le retraitement des entités sortantes consiste :
         -     pour les sorties de périmètre de l'année en cours, à retrancher, dans l'année précédente, la contribution de l'entité sortie des agrégats à partir du mois de sortie,
         -     pour les sorties de périmètre de l'année précédente, à retrancher la contribution de l'entité sortie pour la totalité de l'exercice précédent.

Informations financières sélectionnées du bilan consolidé du groupe RGdS

ACTIF
( en millions d'euros ) Exercices clos les 30 juin Semestres clos les 31 décembre
  2016 2017 2018 2017 2018
Goodwill & Autres immobilisations incorporelles768,5750,2778,2774.11.946,8
Immobilisations corporelles921,9877,9869,2 879.4

 
1.143,5
Participations dans les entreprises associées & Autres actifs financiers non courants51,350,169,752.697,2
Impôts différés actifs46,533,345,248.197,1
ACTIFS NON COURANTS 1.788,2 1.711,5 1.762,3 1.754.2 3.284,6
Stocks54,762,367,867.1106,9
Clients et autres créances d'exploitation175,6158,3157,6145.5240,1
Autres actifs courants206,8224,8190,5171.7316,5
Actif d'impôt exigible14,46,09,849.850,7
Actifs financiers courants1,32,00,32,010,6
Trésorerie et équivalents de trésorerie112,8180,8308,0180,3274,6
Actifs détenus en vue de la vente-----5,6 -- --
ACTIFS COURANTS 565,6 634,2 739,7 616,4 999,4
           
TOTAL ACTIF 2.353,8 2.345,7 2.502,0 2.370,6 4.284,0

PASSIF
( en millions d'euros ) Exercices clos les 30 juin Semestres clos les 31 décembre
  2016 2017 2018 2017 2018
Capital social56,956,956,956.956,9
Prime d'émission & Réserves consolidées307,6348,1406,0405.6416,0
Résultat net part du groupe36,957,07,3(22,1)--
Capitaux propres part du groupe 401,4 462,0 470,2 440.4 472,9
Intérêts minoritaires36,440,040,840,953,9
TOTAL CAPITAUX PROPRES 437,8 502,0 511,0 481,3 526,8
Emprunts et dettes financières1.100,01.099,81.195,61.099,71.501,5
Provisions pour retraite et autres avantages au personnel47,450,651,052,0100,2
Provisions non courantes26,227,063,559,556,3
Autres passifs non courants23,213,412,212,916,8
Impôts différés passifs81,058,350,953,6114,2
PASSIFS NON COURANTS 1.287,8 1.249,1 1.373,2 1277,7 1.789,0
Provisions courantes14,812,917,815,527,1
Fournisseurs200,7186,4191,9181,1267,8
Autres passifs courants & Passifs d'impôt exigible357,9341,9342,8323,7585,9
Dettes financières courantes54,853,463,791,31.087,4
Découvert bancaire--------- -- --
Passifs liés aux actifs détenus en vue de la vente-----1,6 -- --
PASSIFS COURANTS 628,2 594,6 617,8 611,6 1.968,2
           
TOTAL du PASSIF 2.353,8 2.345,7 2.502,0 2.370,6 4.284,0

ENDETTEMENT FINANCIER NET (*)
( en millions d'euros ) Exercices clos les 30 juin Semestres clos les 31 décembre
  2016 2017 2018 2017 2018
Passifs financiers non courants1.110,01.099,81.195,61.099,71.481,5
Passifs financiers courants54,853,463,791,31.087,4
(Trésorerie)(112,8)(308,0)(308,0)(180,3)(274,6)
Autres actifs et passifs financiers(5,0)(8,4)(24,2)(45,5)(41,8)
Endettement financier net 1.047,0 964,0 927,1 965,2 2.252,5

(*)     L'endettement financier net est constitué des dettes financières brutes, diminuées des actifs financiers.
         Les dettes financières brutes sont constituées : des emprunts auprès d'établissements de crédit y compris intérêts encourus, des emprunts en location financement y compris intérêts courus, des instruments financiers de couverture de juste valeur inscrits au bilan net d'impôt, des dettes financières courantes relatives aux comptes courants financiers auprès des investisseurs minoritaires, et des découverts bancaires.
         Les actifs financiers sont constitués : de la juste valeur des instruments financiers de couverture de juste valeur inscrits au bilan net d'impôt, des créances financières courantes relatives aux comptes courants financiers auprès des investisseurs minoritaires, de la trésorerie et des équivalents de trésorerie, y compris les titres auto-détenus par le groupe RGdS (considérés comme des valeurs mobilières de placement), des actifs financiers directement liés aux emprunts contractés et reconnus dans les dettes financières brutes.

Endettement financier net au 31 décembre 2018

A titre informatif, il ressort des comptes consolidés semestriels du Groupe au 31 décembre 2018 que l'endettement financier net du Groupe, au 31 décembre 2018, avant la prise en compte de la réalisation de la présente augmentation de capital, s'établit à 2.252,5 millions d'euros.

En prenant en compte la réalisation de la présente augmentation de capital ainsi que les tirages du solde de l' Incremental Facility intervenus en janvier 2019, et sur la base des comptes consolidés semestriels du Groupe au 31 décembre 2018, l'endettement financier net du Groupe, au 31 décembre 2018, s'établirait à 1.633,4 millions d'euros et évoluerait et se déclinerait de la manière suivante :

(en millions d'euros) Au 31 décembre 2018
Total pré augmentation de capital Incremental Facility Remboursement de la dette de Capio Augmentation de capital Total post augmentation de capital
Endettement financier net à moyen et long termes1.481,5484,4(433,7) 1.532,2
Dettes financières courantes à court terme1.087,4  (552,9)534,5
Liquidités(274,6)(484,4)433,7(66,2)(391,5)
Créances financières à court terme(41,8)   (41,8)
Endettement financier net (*) 2.252,50,00,0(619,1)1.633,4

(*)      L'endettement financier net présenté dans le présent tableau est fondé sur des hypothèses et estimations préliminaires de la Société et n'est présenté qu'à titre illustratif. Il ne constitue pas une indication de l'endettement financier net historique du Groupe à la date du présent Prospectus. En effet à cette date, le règlement-livraison de la présente augmentation de capital ne sera pas intervenu.

Dans ce scénario, en prenant en compte la seule souscription de Ramsay Health Care (UK) Limited et Predica à l'augmentation de capital (à hauteur du montant de leurs créances détenues sur la Société au titre des obligations subordonnées ayant servi au financement de l'Acquisition de Capio), l'endettement financier net du Groupe au 31 décembre 2018 s'établirait à environ 1.700 millions d'euros.

Post-augmentation de capital, l'endettement financier net au 31 décembre 2018 de la Société se décomposerait entre les principaux financements suivants :

  • les lignes de crédit pré-existantes régies par le Contrat de Crédits 2014 (remboursables in fine le 3 octobre 2022 sous réserve des remboursements anticipés obligatoires prévus par le Contrat de Crédits 2014 notamment en fonction du montant d'excédent de trésorerie du Groupe), pour un montant agrégé de 880 millions d'euros, rémunérées au taux variable correspondant à l'Euribor (avec un plancher à 0 %) plus une marge qui, en fonction des lignes, s'établit à 312,5 points de base ou 275 points de base (étant précisé que les marges applicables aux différentes lignes peuvent évoluer à la baisse en cas de diminution du niveau du ratio de levier) à un niveau égal ou inférieur à 3,50:1, jusqu'à un minimum de 200 points de base en fonction du niveau du ratio de levier et des lignes concernées ;
  • l' Incremental Facility (remboursable in fine le 22 octobre 2024 sous réserve des remboursements anticipés obligatoires prévus par le Contrat de Crédits 2014 notamment en fonction du montant d'excédent de trésorerie du Groupe) d'un montant total de 750.000.000 euros  et faisant partie intégrante du Contrat de Crédits 2014, ayant pour échéance le 22 octobre 2024, rémunérée au taux variable correspondant à l'Euribor (avec un plancher à 0 %) plus une marge de 300 points de base (étant précisé que la marge peut évoluer à la baisse en fonction du niveau du ratio de levier, en effet, dès lors que le niveau de ratio de levier se situe à un niveau égal ou inférieur à 3,50:1, la marge de 300 points de base peut être diminuée jusqu'à un minimum de 225 points de base en fonction du niveau du ratio de levier) ;
  • auxquels s'ajoutent notamment des emprunts en location financement pour un montant de 228,6 millions d'euros ainsi que d'autres emprunts auprès des établissements de crédit dont une fiducie sûreté pour 112,7 millions d'euros et des crédits hypothécaires pour 64,5 millions d'euros.

Pour rappel, l'une des principales caractéristiques du Contrat de Crédits 2014 est l'adoption d'une structure « cov-lite » : le test systématique sur une base semestrielle du Ratio de Levier a été supprimé et remplacé par un test se déclenchant uniquement dans l'hypothèse où, à une date de fin de semestre donnée, plus de 40 % de la ligne RCF ( revolving credit facility d'un montant total de 100 millions d'euros) est tirée. Dans ce cas, le Contrat de Crédits 2014 impose de respecter un Ratio de Levier maximum de 5,00:1, étant entendu que cet engagement ne concerne que les prêteurs au titre de la ligne RCF. Si ce Ratio de Levier de 5,00:1 n'est pas respecté, les prêteurs au titre de la ligne RCF peuvent déclarer l'exigibilité anticipée de la ligne RCF, sauf s'il est remédié au défaut (soit par voie de remboursement de la ligne RCF et de retour en-dessous de 40 % d'encours de la ligne RCF, soit par voie d'injection de nouvelles liquidités par les actionnaires). Dans l'hypothèse où (i) il ne serait pas remédié au défaut de respect du Ratio de Levier, (ii) les prêteurs au titre de la ligne RCF décideraient de ce fait d'accélérer l'exigibilité de la ligne RCF, et (iii) RGdS ne serait pas en mesure de payer les sommes dues aux prêteurs au titre de la ligne RCF du fait de cette exigibilité anticipée, il en résulterait un cas de défaut de paiement constituant un cas d'exigibilité au titre de l'ensemble des facilités au titre du Contrat de Crédits 2014, en ce compris l' Incremental Facility .

A la date du présent Prospectus, la ligne RCF n'étant pas tirée, la Société n'est donc pas tenue d'effectuer un test de calcul du Ratio de Levier aux fins de vérifier le maximum de 5,00:1.

A titre d'information, à la date du 31 décembre 2018, le Ratio de Levier, calculé selon les règles du Contrat de Crédits 2014 et en prenant en compte la réalisation de la présente augmentation de capital, s'établit à 4,38:1.

Informations financières sélectionnées des flux de trésorerie consolidés du groupe RGdS

( en millions d'euros ) Exercices clos les 30 juin Semestres clos les 31 décembre
  2016 2017 2018 2017 2018
Excédent Brut d'Exploitation 269,8265,9255,6103,7123,1
Capacité d'autofinancement avant coût de l'endettement financier net & impôts281,0254,4221,296,385,9
FLUX NET GENERE PAR L'ACTIVITE 196,0209,4213,9112,779,9
FLUX NET LIE AUX OPERATIONS D'INVESTISSEMENTS (218,3)(58,8)(75,4)(36,5)(877,1)
FLUX NET LIE AUX OPERATIONS DE FINANCEMENT 15,0(82,6)(11,3)(76,7)762,7
VARIATION DE LA TRESORERIE NETTE (7,3)68,0127,2(0,5)(34,5)
Trésorerie à l'ouverture120,1112,8180,8180,8308,0
Trésorerie à la clôture112,8180,8308,0180,3274,6

B.8

Informations financières pro forma clés sélectionnées

Des informations financières consolidées pro forma du Groupe pour l'exercice clos le 30 juin 2018 ont été établies afin d'appréhender l'impact de l'acquisition de Capio, et des opérations de financement et de refinancement y afférentes (ensemble, l' «  Acquisition de Capio  »), comme si ces opérations étaient intervenues au premier jour de l'exercice clos le 30 juin 2018.

Les informations financières consolidées pro forma sont basées sur des hypothèses et des estimations préliminaires et que la Société considère comme raisonnables. Elles sont présentées uniquement à titre illustratif, et en raison de leur nature, ne traitent que d'une situation hypothétique. Elles ne constituent pas une indication des résultats des activités opérationnelles ou de la situation financière du Groupe consolidé qui auraient été obtenues si l'Acquisition de Capio avait été effectivement réalisée aux dates susvisées prises pour hypothèse aux fins de l'élaboration de ces informations. Les informations financières consolidées pro forma ne reflètent pas non plus les futurs résultats des activités opérationnelles ou la situation financière future du Groupe consolidé, ni aucune économie de coûts réalisable ou de synergies qui résulteraient de l'Acquisition de Capio.

Les informations financières consolidées pro forma du Groupe présentées ci-dessous contiennent le compte de résultat consolidé pro forma pour l'exercice clos le 30 juin 2018.

Compte de résultat consolidé pro forma pour l'exercice clos le 30 juin 2018

B.9

Prévisions ou estimations de bénéfices

Sans objet.

B.10

Réserves sur les informations financières historiques

Sans objet.

B.11

Fonds de roulement net

Sans objet.

Section C - Valeurs mobilières

C.1

Nature, catégorie et numéro d'
identification des actions

Les actions nouvelles émises dans le cadre de l'augmentation de capital et dont l'admission aux négociations sur le marché réglementé d'Euronext à Paris («  Euronext Paris  ») est demandée sont des actions ordinaires de même catégorie que les actions existantes de la Société, à émettre au prix unitaire de 16,46 euros, prime d'émission incluse (les «  Actions Nouvelles  »).

Les Actions Nouvelles porteront jouissance courante et donneront droit à toutes les distributions effectuées par la Société à compter de leur émission (voir l'Elément C.4 ci-dessous).

Les Actions Nouvelles seront admises aux négociations sur Euronext Paris dès leur émission prévue le 15 avril 2019, selon le calendrier indicatif. Elles seront immédiatement assimilées aux actions existantes de la Société, déjà négociées sur Euronext Paris, et seront négociables, à compter de cette date sur la même ligne de cotation que ces actions.

Libellé pour les actions : RAMSAY GEN SANTE

Code ISIN  : FR0000044471

LEI  : 969500I1EJGUAT223F44

Mnémonique  : GDS

Compartiment  : Compartiment A

Secteur d'activité  : Health Care Equipment & Services

Classification ICB  : 4530

C.2

Devise d'émission

Euro.

C.3

Nombre d'actions émises et valeur nominale

L'émission porte sur 37.978.547 Actions Nouvelles d'une valeur nominale de 0,75 euro chacune, à libérer intégralement en numéraire (par voie de versement en espèces et/ou par compensation de créances) lors de la souscription.

C.4

Droits attachés aux actions

Les Actions Nouvelles seront, dès leur création, soumises à toutes les stipulations des statuts de la Société et aux lois et réglementations en vigueur. En l'état actuel de la législation française et des statuts de la Société, les principaux droits attachés aux Actions Nouvelles sont les suivants :

  • droit à dividendes ;
  • droit de vote, étant précisé qu'un droit de vote double est conféré aux actions pour lesquelles il est justifié une inscription nominative depuis deux (2) ans au moins au nom du même actionnaire ;
  • droit préférentiel de souscription de titres de même catégorie ;
  • droit de participation à tout excédent en cas de liquidation ; et
  • droit d'information des actionnaires.

C.5

Restriction imposée à la libre négociabilité des actions

Aucune clause des statuts de la Société ne limite la libre négociabilité des actions composant le capital social de la Société.

C.6

Demande d'admission à la négociation

Les Actions Nouvelles ont fait l'objet d'une demande d'admission sur Euronext Paris, à compter de leur émission prévue le 15 avril 2019, sur la même ligne de cotation que les actions existantes de la Société (code ISIN FR0000044471).

Aucune autre demande d'admission aux négociations sur un marché réglementé n'a été formulée par la Société.

C.7

Politique en matière de dividendes

La politique de la Société en matière de dividendes est définie par ses organes sociaux en fonction de la capacité de distribution, de la situation de trésorerie et des besoins financiers du Groupe.

Au cours des trois derniers exercices, la Société n'a distribué aucun dividende. La Société met en oeuvre une politique de distribution de dividendes conforme à sa capacité distributive et à ses besoins de financement, sans que cela ne constitue d'engagement ni sur le principe ni sur la quotité. Compte tenu de l'affectation prioritaire des cash flows du Groupe à son désendettement prévue aux termes du Contrat de Crédits 2014 et, le cas échéant, à ses investissements, la Société ne prévoit a priori pas de distribuer des dividendes dans un avenir proche.

Section D - Risques

D.1

Principaux risques propres à la Société ou à son secteur d'activité

Les investisseurs sont invités à prendre en considération les principaux facteurs de risque spécifiques au Groupe et à ses activités ainsi qu'à l'Acquisition de Capio.

Principaux risques propres au Groupe ou à son secteur d'activité

Les principaux facteurs de risque liés au secteur d'activité du Groupe, propres au Groupe et à ses activités figurent ci-après.

(i)      Risques liés au secteur d'activité du Groupe, notamment ceux liés :

  à la réglementation applicable des activités de soins ;
  à l'obtention et au maintien des autorisations d'exploitation ;
  aux tarifs des actes médicaux (en particulier dans le contexte actuel d'évolution favorable de la politique tarifaire de santé, entraînant la réduction du financement par les pouvoirs publics de la prise en charge et des soins des patients ou du versement d'aides publiques) ;
  à la facturation des activités auprès de la Sécurité Sociale ;
  à la conjoncture économique et financière ;
  à la compétitivité du secteur public ; et
 à l'environnement concurrentiel.

(ii)     Risques de financement et de marché, notamment ceux liés :

  à l'endettement du Groupe et aux clauses restrictives des financements ;
  au risque de liquidité et au risque de taux d'intérêt ; et
  à l'obtention de financements et au financement de la croissance et de l'organisation.

(iii)   Risques liés à l'activité du Groupe, notamment ceux liés :

  au recrutement des praticiens, aux modalités d'exercice des praticiens et à l enjeu de leur responsabilité ou de celle des établissements du Groupe ;
  au recrutement des personnels soignants ; et
  aux relations sociales.

(iv)   Risques liés à la stratégie de croissance du Groupe.

(v)    Risques juridiques.

P rincipaux risques liés à l'Acquisition de Capio

Les principaux facteurs de risque liés à l'Acquisition de Capio figurent ci-après. Il s'agit notamment des risques liés :

  • à l'intégration des activités ;
  • à la non réalisation des synergies et autres bénéfices attendus ;
  • au financement de l'Acquisition de Capio ;
  • aux ressources humaines suite à l'Acquisition de Capio ;
  • aux échanges limités avec Capio ;
  • aux risques de change et à l'apparition de plusieurs devises dans les comptes du Groupe consécutifs à l'Acquisition de Capio ;
  • aux informations financières pro forma  ; et
  • au traitement comptable de l'Acquisition de Capio et à l'apparition d'un goodwill significatif à la suite de l'Acquisition de Capio.

D.3

Principaux risques propres aux Actions Nouvelles et aux droits préférentiels de souscription

Les principaux facteurs de risque liés aux Actions Nouvelles figurent ci-après  :

  • le marché des droits préférentiels de souscription pourrait n'offrir qu'une liquidité limitée et être sujet à une grande volatilité, en particulier compte tenu de la structure du capital de la Société (faible proportion du flottant) et des Engagements de Souscription des Actionnaires de Référence ;
  • les actionnaires qui n'exerceraient pas leurs droits préférentiels de souscription verraient leur participation dans le capital de la Société diluée ;
  • le prix de marché des actions de la Société pourrait fluctuer et baisser en dessous du prix de souscription des actions nouvelles émises sur exercice des droits préférentiels de souscription ;
  • la volatilité et la liquidité des actions de la Société pourraient fluctuer significativement ;
  • des ventes d'actions de la Société ou de droits préférentiels de souscription pourraient intervenir sur le marché, pendant la période de négociation des droits préférentiels de souscription, s'agissant des droits préférentiels de souscription, ou pendant ou après la période de souscription s'agissant des actions, ce qui pourrait avoir un impact défavorable sur le prix de marché de l'action de la Société ou la valeur des droits préférentiels de souscription ;
  • en cas de baisse du prix de marché des actions de la Société, les droits préférentiels de souscription pourraient perdre tout ou partie de leur valeur ; et
  • les instruments financiers de la Société pourraient être soumis à la taxe sur les transactions financières européenne.

Section E - Offre

E.1

Montant total du produit de l'augmentation de capital et estimation des dépenses totales liées à l'émission

          Produit brut de l'augmentation de capital : environ 625,1 millions d'euros dont :

(i)    environ 557,9 millions d'euros correspondent à la souscription par voie de compensation de créances de Ramsay Health Care (UK) et Predica avec les créances certaines, liquides et exigibles qu'ils détiennent sur la Société au titre des obligations subordonnées ayant servi au financement de l'Acquisition de Capio ; et

(ii)  environ 67,1 millions d'euros correspondent au solde des souscriptions en numéraire à l'augmentation de capital.

           Estimation des dépenses liées à l'augmentation de capital (rémunération des intermédiaires financiers et frais juridiques et administratifs) : environ 1,3 million d'euros.

           Produit net estimé de l'augmentation de capital : environ 623,8 millions d'euros.

E.2a

Raisons de l'offre / Utilisation du produit de l'émission / Montant net maximum estimé du produit de l'
augmentation de capital

La présente augmentation de capital de la Société servira principalement à refinancer, par voie de capitalisation, l'intégralité des obligations subordonnées souscrites par ses deux actionnaires majoritaires, Ramsay Health Care (UK) et Predica, le 31 octobre 2018 à hauteur d'un montant principal de 550 millions d'euros, outre les intérêts capitalisés s'élevant à environ 7,9 millions d'euros, et ayant servi pour partie au financement de l'Acquisition de Capio. Les souscriptions de ces deux actionnaires, Ramsay Health Care (UK) et Predica, à la présente augmentation de capital à hauteur d'un montant agrégé d'environ 557,9 millions d'euros s'effectueront par voie de compensation de créances.

Le solde du produit net de l'augmentation de capital (correspondant au solde des souscriptions en numéraire à l'augmentation de capital) sera utilisé par la Société pour ses besoins généraux, et pourra être affecté à des projets d'investissements et d'acquisitions futurs.

Une description de l'Acquisition de Capio, présentant notamment les modalités de son financement et de son refinancement, figure à l'Elément B.4a du présent résumé.

Le produit net estimé de l'augmentation de capital, si elle est entièrement souscrite, est d'environ 623,8 millions d'euros.

E.3

Modalités et conditions de l'offre

Montant de l'augmentation de capital et nombre d'Actions Nouvelles à émettre

Environ 625,1 millions d'euros par émission de 37.978.547 Actions Nouvelles.

Prix de souscription des Actions Nouvelles

16,46 euros par Action Nouvelle (soit 0,75 euro de valeur nominale et 15,71 euros de prime d'émission) à libérer intégralement au moment de la souscription par versement en espèces ou par compensation avec des créances certaines, liquides et exigibles détenues sur la Société.

Ce prix représente une décote faciale de 21,62 % par rapport au cours de clôture de l'action RGdS le jour de bourse précédant la date du visa de l'AMF sur le Prospectus, soit 21,00 euros le 20 mars 2019, et une décote de 15,53 % par rapport à la valeur théorique de l'action RGdS ex-droit calculée sur cette base.

Jouissance des Actions Nouvelles

Les Actions Nouvelles porteront jouissance courante et donneront droit à toutes les distributions effectuées par la Société à compter de leur émission.

Droit préférentiel de souscription

La souscription des Actions Nouvelles sera réservée, par préférence :

  • aux titulaires d'actions existantes enregistrées comptablement sur leur compte-titres à l'issue de la journée comptable du 22 mars 2019, qui se verront attribuer des droits préférentiels de souscription le 25 mars 2019, à raison d'un droit préférentiel de souscription par action existante de la Société ; et
  • aux cessionnaires des droits préférentiels de souscription.

Les titulaires de droits préférentiels de souscription pourront souscrire du 27 mars 2019 jusqu'à la clôture de la période de souscription, soit jusqu'au 5 avril 2019 inclus, par exercice de leurs droits préférentiels de souscription :

  • à titre irréductible, à raison de 1 Action Nouvelle pour 2 actions existantes possédées. 2 droits préférentiels de souscription permettront en effet de souscrire 1 Action Nouvelle au prix de 16,46 euros par action ; et
  • à titre réductible le nombre d'Actions Nouvelles qu'ils désireraient en sus de celui leur revenant du chef de l'exercice de leurs droits à titre irréductible, étant précisé que seules les Actions Nouvelles éventuellement non absorbées par les souscriptions à titre irréductible seront réparties entre les souscripteurs à titre réductible, dans la limite de leurs demandes et au prorata du nombre d'actions existantes dont les droits auront été utilisés à l'appui de leurs souscriptions à titre irréductible, sans qu'il puisse en résulter une attribution de fraction d'Action Nouvelle.

Détachement et cotation des droits préférentiels de souscription

Les droits préférentiels de souscription seront détachés des actions existantes le 25 mars 2019 et négociables sur Euronext Paris du 25 mars 2019 jusqu'à la clôture de la période de négociation des droits préférentiels de souscription, soit jusqu'au 3 avril 2019 inclus, sous le code ISIN FR0013391398. En conséquence, les actions existantes seront négociées ex-droit à compter du 25 mars 2019.

Les droits préférentiels de souscription détachés des 25.301 actions existantes auto-détenues de la Société à la date du Prospectus, soit 0,03 % du capital social, seront cédés sur le marché avant la clôture de la période de négociation des droits préférentiels de souscription, soit jusqu'au 3 avril 2019, dans les conditions de l'article L. 225-210 du Code de commerce.

Valeur théorique du droit préférentiel de souscription

1,513 euro (sur la base du cours de clôture de l'action RGdS le 20 mars 2019, soit 21,00 euros).

Le prix d'émission des Actions Nouvelles fait apparaître une décote de 15,53 % par rapport à la valeur théorique de l'action RGdS ex-droit.

Ces valeurs ne préjugent ni de la valeur du droit préférentiel de souscription pendant la période de négociation des droits préférentiels de souscription ni de la valeur de l'action RGdS ex-droit, ni des décotes, telles qu'elles seront constatées sur le marché.

Intentions de souscription des principaux actionnaires de la Société ou des membres de ses organes d'administration

Ramsay Health Care (UK) et Predica, actionnaires de référence de la Société, qui détiennent à la date du Prospectus respectivement 50,91 % et 38,40 % du capital social et 51,17 % et 38,59 % des droits de vote de la Société, se sont engagés de manière irrévocable à souscrire à la présente augmentation de capital et à exercer à titre irréductible, le nombre de droits préférentiels de souscription qui leur seront attribués sur la base de leurs actions existantes nécessaire pour compenser leurs créances au titre des obligations subordonnées ayant servi à financer l'Acquisition de Capio, soit respectivement à hauteur de 19.323.968 et 14.574.761 Actions Nouvelles, correspondant respectivement à un montant de 318.072.513,28 € et 239.900.566,06 € et représentant respectivement 50,88 % et 38,38 % de la présente augmentation de capital (les «  Engagements de Souscription des Actionnaires de Référence  »). Ramsay Health Care (UK) et Predica se réservent par ailleurs la faculté de céder les droits préférentiels de souscription non-exercés au titre de leurs Engagements de Souscription des Actionnaires de Référence, s'élevant respectivement à 21.208 et 15.996 droits préférentiels de souscription.

Les souscriptions prévues au titre des Engagements de Souscription des Actionnaires de Référence interviendront le même jour, par voie de compensation de créances avec les créances certaines liquides et exigibles que Ramsay Health Care (UK) et Predica détiennent sur la Société au titre des obligations subordonnées ayant servi à financer l'Acquisition de Capio.

La Société n'a pas connaissance d'intentions de souscription d'actionnaires de la Société autres que celles mentionnées ci-dessus, ni d'intentions de souscription de membres de ses organes d'administration.

Garantie

L'émission des Actions Nouvelles ne fait l'objet d'aucune garantie par un syndicat bancaire.

Néanmoins, la présente émission des Actions Nouvelles fait l'objet d'Engagements de Souscription des Actionnaires de Référence à hauteur de 89,26 % de la présente augmentation de capital (voir l'Elément E.3 «  Intentions de souscription des principaux actionnaires de la Société ou des membres de ses organes d'administration  » ci-dessus).

Ainsi, le montant total des engagements et intention de souscription reçus par la Société représente au moins 75 % de l'émission proposée.

Pays dans lesquels l'offre sera ouverte au public

L'offre sera ouverte au public uniquement en France.

Restrictions applicables à l'offre

La diffusion du Prospectus, l'exercice des droits préférentiels de souscription ou la vente des actions et des droits préférentiels de souscription, ainsi que la souscription des Actions Nouvelles peuvent, dans certains pays, y compris dans les Etats membres de l'Espace économique européen (autres que la France), aux États-Unis d'Amérique, au Royaume-Uni, au Canada, en Australie ou au Japon, faire l'objet d'une règlementation spécifique.

Procédure d'exercice du droit préférentiel de souscription

Pour exercer leurs droits préférentiels de souscription, les titulaires devront en faire la demande auprès de leur intermédiaire financier habilité à tout moment entre le 27 mars 2019 et le 5 avril 2019 inclus et payer le prix de souscription correspondant.

Les droits préférentiels de souscription non exercés à la clôture de la période de souscription, soit le 5 avril 2019 à la clôture de la séance de bourse, seront caducs de plein droit.

Les droits préférentiels de souscription ne pourront être exercés qu'à concurrence d'un nombre de droits préférentiels de souscription permettant la souscription d'un nombre entier d'Actions Nouvelles. Les actionnaires ou cessionnaires de leurs droits qui ne posséderaient pas, au titre de la souscription à titre irréductible, un nombre suffisant de droits préférentiels de souscription pour obtenir un nombre entier d'Actions Nouvelles devront faire leur affaire de l'acquisition sur le marché du nombre de droits préférentiels de souscription nécessaires à la souscription d'un nombre entier d'Actions Nouvelles de la Société. Ils pourront également exercer la quotité de leurs droits préférentiels de souscription permettant la souscription d'un nombre entier d'Actions Nouvelles et céder sur Euronext Paris le solde de leurs droits préférentiels de souscription formant rompus pendant la période de négociation des droits préférentiels de souscription.

Chef de File

CM-CIC Market Solutions

Intermédiaires financiers

Actionnaires au nominatif administré ou au porteur : les souscriptions seront reçues jusqu'au 5 avril 2019 inclus auprès de leur intermédiaire habilité agissant en leur nom et pour leur compte.

Actionnaires au nominatif pur : les souscriptions seront reçues par Crédit Industriel et Commercial (CM-CIC Market Solutions - Emetteur - Adhérent 025) situé 6, avenue de Provence - 75452 Paris Cedex 9, jusqu'au 5 avril 2019 inclus pour les actions conservées sous la forme nominative pure.

Les souscripteurs sont invités à se rapprocher de leur intermédiaire habilité pour tout renseignement relatif à l'application de délais pouvant être réduits par rapport à ceux mentionnés ci-dessus. En effet, les nouvelles procédures de centralisation d'Euroclear peuvent conduire les intermédiaires habilités à imposer des délais réduits, lesquels doivent être respectés par les souscripteurs.

Les fonds versés à l'appui des souscriptions seront centralisés auprès de Crédit Industriel et Commercial (CM-CIC Market Solutions - Emetteur - Adhérent 025) situé 6, avenue de Provence - 75452 Paris Cedex 9 qui sera chargé d'établir le certificat de dépôt des fonds constatant la réalisation de l'augmentation de capital.

Calendrier indicatif

21 mars  2019

Visa de l'AMF sur le Prospectus.

Signature du contrat de direction.

22 mars 2019

Diffusion d'un communiqué de presse de la Société annonçant l'obtention du visa de l'AMF et décrivant les principales caractéristiques de l'augmentation de capital et les modalités de mise à disposition du Prospectus.

Diffusion par Euronext Paris de l'avis relatif à l'augmentation de capital annonçant la cotation des droits préférentiels de souscription.

22 mars 2019

Journée comptable à l'issue de laquelle les titulaires d'actions existantes enregistrées sur leurs compte-titres se verront attribuer des droits préférentiels de souscription

25 mars 2019

Détachement des droits préférentiels de souscription et ouverture de la période de négociation des droits préférentiels de souscription sur Euronext Paris.

27 mars   2019

Ouverture de la période de souscription.

3 avril 2019

Clôture de la période de négociation des droits préférentiels de souscription.

5 avril 2019

Clôture de la période de souscription.

11 avril 2019

Diffusion d'un communiqué de presse de la Société annonçant le résultat des souscriptions.

Diffusion par Euronext Paris de l'avis d'admission des Actions Nouvelles indiquant le montant définitif de l'augmentation de capital et le barème de répartition pour les souscriptions à titre réductible.

15 avril 2019

Émission des Actions Nouvelles - Règlement-livraison.

Admission des Actions Nouvelles aux négociations sur Euronext Paris.

E.4

Intérêts pouvant influer sensiblement sur l'émission

Le Chef de File et/ou certains de ses affiliés ont rendu et/ou pourront rendre dans le futur, diverses prestations de services bancaires, financiers, d'investissement, commerciaux ou autres à la Société ou aux sociétés du Groupe, à leurs actionnaires ou à leurs mandataires sociaux, dans le cadre desquelles ils ont reçu ou pourront recevoir une rémunération. Les différents services rendus l'ont été dans le cadre de conditions normales des affaires et ne créaient pas de conflits d'intérêts dans le cadre de la présente émission.

Le Chef de File n'est pas intervenu dans le cadre de l'Acquisition de Capio.

E.5

Personne ou entité offrant de vendre des actions / Conventions de blocage

Personne ou entité offrant de vendre des actions

En application de l'article L. 225-206 du Code de commerce, la Société ne peut souscrire à ses propres actions, soit directement, soit par une personne agissant en son propre nom, mais pour le compte de la Société.

Les droits préférentiels de souscription détachés des 25.301 actions existantes auto-détenues de la Société à la date du Prospectus, soit 0,03 % du capital social, seront cédés sur le marché avant la clôture de la période de négociation des droits préférentiels de souscription, soit jusqu'au 3 avril 2019, dans les conditions de l'article L. 225-210 du Code de commerce.

Engagement d'abstention de la Société

Néant.

Engagement de conservation des actionnaires

Néant.

E.6

Montant et pourcentage de dilution

Incidence de l'émission sur la quote-part des capitaux propres

À titre indicatif, l'incidence de l'émission sur la quote-part des capitaux propres consolidés part du groupe RGdS par action (calculs effectués sur la base des capitaux propres consolidés part du groupe RGdS au 31 décembre 2018 - tels qu'ils ressortent des comptes consolidés semestriels au 31 décembre 2018 - et du nombre d'actions composant le capital social de la Société au 31 décembre 2018 après déduction des actions existantes auto-détenues de la Société) serait la suivante :

Quote-part des capitaux propres par action
(en euros)

Avant émission des Actions Nouvelles provenant de la présente augmentation de capital

6,23

Après émission de 37.978.547 Actions Nouvelles provenant de la présente augmentation de capital

9,64

À la date du présent Prospectus, il n'existe, hormis les actions ordinaires de la Société, aucun autre titre donnant accès, directement ou indirectement, au capital de la Société.

Incidence de l'émission sur la situation de l'actionnaire

À titre indicatif, l'incidence de l'émission sur la participation dans le capital social d'un actionnaire détenant 1 % du capital social de la Société préalablement à l'émission et ne souscrivant pas à celle-ci (calculs effectués sur la base du nombre d'actions composant le capital social de la Société au 31 décembre 2018) serait la suivante :

Participation de l'actionnaire

Avant émission des Actions Nouvelles provenant de la présente augmentation de capital

1,00 %

Après émission de 37.978. 547 Actions Nouvelles provenant de la présente augmentation de capital

0,67%

À la date du présent Prospectus, il n'existe, hormis les actions ordinaires de la Société, aucun autre titre donnant accès, directement ou indirectement, au capital de la Société.

Incidence de l'émission sur la répartition du capital de la Société

Au 31 décembre 2018, et sur la base des informations portées à la connaissance de la Société, la répartition du capital et des droits de vote de la Société était la suivante :

Au 31 décembre 2018

Actionnaires

Nombre d'actions détenues

% du capital social

Nombre de droits de vote théoriques (1)

% des droits de vote théoriques

Ramsay Health Care (UK) Limited (*)

38.669.144

50,91

77.338.288

51,17

Predica (*)

29.165.518

38,40

58.331.036

38,59

Sous total concert Ramsay Health Care (UK) Limited / Predica

67.834.662

89,31

135.669.324

89,77

Groupe de M. André Attia (2)

7.212.056

9,50

14.424.112

9,54

Actions auto-détenues (3)

25.301

0,03

25.301

0,02

Autres actionnaires

885.076

1,17

1.018.858

0,68

Total

75.957.095

100,00

151.137.595

100,00

À la date du présent Prospectus, il n'existe, hormis les actions ordinaires de la Société, aucun autre titre donnant accès, directement ou indirectement, au capital de la Société.

(*)     Actionnaires agissant de concert entre eux.
(1)     Ce tableau tient compte des actions disposant d'un droit de vote double acquis conformément aux statuts.
(2)     Nombre d'actions et de droits de vote détenus indirectement par Monsieur André Attia par l'intermédiaire des sociétés Carolam Santé, SCA Attia Villard Fribourg, BA Partners et Rainbow Santé, agissant de concert.
(3)     Ce tableau tient compte des titres auto-détenus au 30 septembre 2018.

À titre indicatif, et sur la base des informations portées à la connaissance de la Société, l'incidence de l'émission sur la répartition du capital et des droits de vote de la Société (calculs effectués sur la base de la répartition du capital et des droits de vote au 31 décembre 2018 ajustée des informations dont dispose la Société à la date du Prospectus) tel qu'elle ressortirait après la réalisation de l'augmentation de capital serait la suivante :

Après réalisation de l'augmentation de capital

Actionnaires

Nombre d'actions détenues

% du capital social

Nombre de droits de vote théoriques (1)

% des droits de vote théoriques

Ramsay Health Care (UK) Limited (*)

57.993.112

50,90%

96.662.256

51,11%

Predica (*)

43.740.279

38,39%

72.905.797

38,55%

Sous total concert Ramsay Health Care (UK) Limited / Predica

101.733.391

89,29%

169.568.053

89,66%

Groupe de M. André Attia (2)

7.212.056

6,33%

14.424.112

7,63%

Actions auto-détenues (3)

25.301

0,02%

25.301

0,01%

Autres actionnaires

4.964.894

4,36%

5.098.676

2,70%

Total

113.935.642

100,00

189.116.142

100,00

À la date du présent Prospectus, il n'existe, hormis les actions ordinaires de la Société, aucun autre titre donnant accès, directement ou indirectement, au capital de la Société.

(*)     Actionnaires agissant de concert entre eux.
(1)     Ce tableau tient compte des actions disposant d'un droit de vote double acquis conformément aux statuts.
(2)     Nombre d'actions et de droits de vote détenus indirectement par Monsieur André Attia par l'intermédiaire des sociétés Carolam Santé, SCA Attia Villard Fribourg, BA Partners et Rainbow Santé, agissant de concert.
(3)     Ce tableau tient compte des titres auto-détenus au 30 septembre 2018.

Pour les besoins du tableau ci-dessus, il a été pris en compte que Ramsay Health Care (UK) et Predica souscriront respectivement à 19.323.968 et 14.574.761 Actions Nouvelles, soit respectivement 50,88 % et 38,38 % de la présente augmentation de capital (voir l'Elément E.3 «  Intentions de souscription des principaux actionnaires de la Société ou des membres de ses organes d'administration  » ci-dessus).

Dans le scénario d'une absence de souscription à l'augmentation de capital autre que celles de Ramsay Healthcare (UK) Limited et Predica à hauteur de leurs engagements de souscription, le concert détiendrait, après la réalisation de l'augmentation de capital, 101.733.391 actions de la Société représentant 169.568.053 droits de vote, soit 92,61 % du capital et 91,64 % des droits de vote de la Société, répartis comme suit :

-    Ramsay Health Care (UK) Limited détiendrait 57.993.112 actions de la Société représentant 96.662.256 droits de vote, soit 52,79 % du capital et 52,24 % des droits de vote de la Société ; et

-    Predica détiendrait 43.740.279 actions de la Société représentant 72.905797 droits de vote, soit 39,82 % du capital et 39,40 % des droits de vote de la Société.

Sous cette hypothèse, la société Predica accroîtrait alors sa participation directe, en capital, initialement comprise entre 30% et 50%, de plus de 1% sur moins de 12 mois consécutifs (événement générateur d'une obligation de dépôt d'un projet d'offre publique visant la totalité des titres de la Société) ce qui a conduit Predica à solliciter de l'Autorité des marchés financiers une dérogation, tel que cela est plus amplement décrit à l'Elément B6.

E.7

Estimation des dépenses facturées aux investisseurs par la Société

Sans objet.




This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: RAMSAY GENERALE DE SANTE via GlobeNewswire

HUG#2239350

BOURSE DIRECT HORIZON REÇOIT L'OSCAR DU MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D'ASSURANCE VIE 21-03-2019 21:00

La Suite...

     

Paris, le 21 mars 2019

BOURSE DIRECT HORIZON :  OSCAR DU MEILLEUR « NOUVEAU CONTRAT D'ASSURANCE VIE »

  

Le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct remporte l'Oscar du meilleur contrat dans la catégorie «  Meilleur nouveau contrat d'assurance vie  », décerné par Gestion de Fortune, le magazine de référence de la Gestion Privée.

Chaque année, le jury des Oscars de l'assurance vie, composé de personnalités reconnues dans le monde de l'assurance et de la gestion privée, ainsi que de journalistes de Gestion de Fortune, récompensent les meilleurs contrats du marché.

 «  Nous sommes ravis de cette distinction qui récompense le travail des équipes dans la création de cette nouvelle offre et qui rencontre depuis son lancement, en janvier dernier, un franc succès. Notre contrat Bourse Direct Horizon constitue aujourd'hui un produit d'épargne accessible, performant et à frais réduits 1 qui s'adapte à tous les profils d'épargnants.  » commente Catherine Nini, Présidente de Bourse Direct .

Pour toute 1 ère adhésion à Bourse Direct Horizon , les adhérents peuvent bénéficier d'une prime allant jusqu'à 170€ 2 ou de 500€ de courtage offert 2 , sous conditions .

Avec cette nouvelle offre, Bourse Direct souhaite proposer aux épargnants un contrat d'assurance vie qui leur ressemble et qui s'adapte à leurs projets de vie.

Avec Bourse Direct Horizon, préparer son avenir autrement, c'est simple : https://www.boursedirect.fr/fr/assurance-vie

A propos de Bourse Direct :

Leader de la bourse en ligne en France, Bourse Direct intègre tous les métiers du courtage en ligne, de la transaction boursière
aux services de back office et d'exécution.
Bourse Direct propose aujourd'hui les tarifs les plus compétitifs du marché, avec un ordre de bourse à moins de 1 €, associé à
une technologie permettant aux investisseurs d'optimiser la gestion de leur portefeuille en toute mobilité.
L'action Bourse Direct (codes : FR0000074254, BSD), éligible au PEA et PEA-PME, est cotée sur le compartiment C
d'Euronext. Retrouvez l'ensemble de la communication financière sur www.boursedirect.fr, espace Corporate.

Contacts Presse

BOURSE DIRECT - Virginie de Vichet - +33 (0) 1 85 65 55 40
IMAGE 7 - Marie Larcher +33 (0) 1 53 70 74 93

   

1   Tous les frais du contrat sont détaillés dans la Notice d'information valant Conditions Générales du contrat Bourse Direct Horizon.  2 Pour toute 1ère adhésion avant le 15 avril inclus. Voir conditions sur boursedirect.fr.

Bourse Direct Horizon est un contrat d'assurance vie de groupe à adhésion individuelle et facultative libellé en euros et/ou en unités de compte et/ou en engagements donnant lieu à la constitution d'une provision de diversification assuré par Generali Vie.

Le document d'information clé du contrat Bourse Direct Horizon contient les informations essentielles de ce contrat. Vous pouvez obtenir ce document auprès de Bourse Direct ou en vous rendant sur le site www.generali.fr .

Bourse Direct, Société Anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 13 988 845,75 €. RCS Paris B 408 790 608. Siège social : 374, rue Saint-Honoré - 75001 Paris. Société agréée en qualité de prestataire de services d'investissement par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution ("ACPR" - https://acpr.banque-france.fr), supervisée par l'Autorité des marchés financiers ("AMF" - www.amf-france.org) et courtier d'assurance immatriculé à l'ORIAS sous le n°08044344 (www.orias.fr). Garantie financière et assurance de responsabilité civile professionnelle conformes aux articles L.512-6 et L.512-7 du Code des assurances. Service réclamation : rubrique contact du site www.boursedirect.fr. Bourse Direct n'est liée par aucun contrat d'exclusivité avec un assureur et n'a aucun lien capitalistique avec l'assureur.




This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: BOURSE DIRECT via GlobeNewswire

HUG#2239210

AB Science annonce que de nouvelles données dans la SLA ont été sélectionnées pour une présentation orale à la conférence 2019 de la Muscular Dystrophy Association 21-03-2019 17:26

La Suite...

Paris, 21 mars 2019, 18h30

AB Science annonce que de nouvelles données dans la SLA  ont été sélectionnées pour une présentation orale à la  conférence 2019 de la Muscular Dystrophy Association

Ces données renforcent la plausibilité du mode d'action  du masitinib dans la SLA par modulation du microenvironnement  neuronal dégénératif

AB Science SA (NYSE Euronext - FR0010557264 - AB), société pharmaceutique spécialisée dans la recherche, le développement et la commercialisation d'inhibiteurs de protéines kinases (IPK), annonce aujourd'hui que de nouvelles données précliniques du masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA), aussi connue sous le nom de maladie de Charcot, seront présentées à la conférence scientifique 2019 de la Muscular Dystrophy Association (Orlando, Floride, Etats-Unis, 13-17 avril 2019).

Ces résultats, qui proviennent du laboratoire du Professeur Luis Barbeito (Chef du Laboratoire de Neurodégénérescence, Institut Pasteur de Montevideo, Uruguay), seront présentés le mardi 16 avril (8h-10h) lors d'une présentation orale sur le thème "Inflammation, mécanismes immunitaires et approches thérapeutique". Cette présentation de 25 minutes est intitulée "Post-paralysis treatment with masitinib ameliorates peripheral nerve pathology driven by macrophages, mast cells and neutrophils in an inherited model of ALS".

Les résultats qui seront détaillés lors de la conférence ont révélé un nouveau mécanisme d'inflammation neurogène provenant de motoneurones endommagés et de cellules non neuronales, qui peuvent être modulés par le masitinib à des fins thérapeutiques.

Ces données s'ajoutent aux résultats précédemment publiés dans des revues de premier plan 1,2,3 qui ont montré que le masitinib ciblait efficacement des mécanismes pathologiques indépendants dans différents types de cellules du cerveau et de la moelle épinière. Ces nouveaux résultats viennent donc renforcer la plausibilité du mode d'action du masitinib dans la SLA et valident davantage son potentiel comme nouvelle option thérapeutique dans la SLA.

La conférence scientifique 2019 de la Muscular Dystrophy Association est la plus grande réunion sur les maladies neuromusculaires aux États-Unis et rassemble l'ensemble des chercheurs, professionnels de santé et décideurs dans ce domaine.

  • Rappel des principaux résultats d'études précliniques publiés précédemment 1,2,3
     
    • Il a été démontré que l'infiltration et la dégranulation des mastocytes dans le muscle squelettique était bien plus importante chez les patients atteints de SLA par rapport aux échantillons de contrôle.
    • Les neutrophiles s'infiltrent dans le muscle squelettique dégénérescent des patients atteints de SLA et interagissent avec les mastocytes et les jonctions neuromusculaires.
    • Ces résultats observés chez les patients atteints de SLA sont conformes aux analyses musculaires des modèles de rats (SOD1G93A), où la progression de la paralysie est liée à la dégranulation des mastocytes.
    • Le masitinib administré après l'apparition de la paralysie réduit significativement l'accumulation de mastocytes et de neutrophiles et la dégénérescence des voies motrices.
    • Les données précliniques dérivées de patients humains atteints de SLA corroborent la pertinence des données animales antérieures en pathologie humaine.
    • Le masitinib a significativement prolongé la survie chez des modèles de rats (SOD1G93A) post-paralytiques.
    • La progression de la maladie dans un modèle animal de SLA est accompagnée d'une infiltration et d'une accumulation massive de mastocytes au niveau des axones moteurs dégénérescents et des jonctions neuromusculaires. L'augmentation du nombre des mastocytes étant liée à la progression de la paralysie, cela suggère que les mastocytes pourraient être délétères dans le maintien des jonctions neuromusculaires fonctionnelles.
    • La baisse du nombre des mastocytes induite par le masitinib réduit significativement le taux de dénervation de la jonction neuromusculaire et les déficits moteurs et empêche les changements morphologiques dans les cellules de Schwann et les réseaux capillaires qui sont typiquement observés dans une paralysie avancée.
    • Les données immunohistochimiques ont montré que le traitement avec le masitinib module l'activité de la microglie en réduisant les troubles de la microgliose et du neurone moteur.

[1] Trias E, et al. Mast cells and neutrophils mediate peripheral motor pathway degeneration in ALS. JCI Insight. JCI Insight. 2018;3(19):e123249. https://doi.org/10.1172/jci.insight.123249.

[2] Trias E, et al. Evidence for mast cells contributing to neuromuscular pathology in an inherited model of ALS. JCI Insight. 2017;2(20):e95934. https://doi.org/10.1172/jci.insight.95934.

[3] Trias E, et al. Post-paralysis tyrosine kinase inhibition with masitinib abrogates neuroinflammation and slows disease progression in inherited amyotrophic lateral sclerosis. J Neuroinflammation. 2016;13(1):177.

À propos du masitinib

Le masitinib est un nouvel inhibiteur de tyrosine kinase, administré par voie orale, qui cible les mastocytes et les macrophages, cellules essentielles de l'immunité, par l'inhibition d'un nombre limité de kinases. En raison de son mode d'action unique, le masitinib peut être développé dans un grand nombre de pathologies, en oncologie, dans les maladies inflammatoires, et certaines maladies du système nerveux central. En oncologie, par son activité d'immunothérapie, le masitinib peut avoir un effet sur la survie, seul ou en association avec la chimiothérapie. Par son activité sur le mastocyte et les cellules microgliales et donc par son effet inhibiteur sur l'activation du processus inflammatoire, le masitinib peut avoir un effet sur les symptômes associés à certaines pathologies inflammatoires et du système nerveux central.

À propos d'AB Science

Fondée en 2001, AB Science est une société pharmaceutique spécialisée dans la recherche, le développement, et la commercialisation d'inhibiteurs de protéines kinases (IPK), une classe de protéines ciblées dont l'action est déterminante dans la signalisation cellulaire. Nos programmes ne ciblent que des pathologies à fort besoin médical, souvent mortelles avec un faible taux de survie, rares, ou résistantes à une première ligne de traitement.

AB Science a développé en propre un portefeuille de molécule et la molécule phare d'AB Science, le masitinib, a déjà fait l'objet d'un enregistrement en médecine vétérinaire et est développée chez l'homme en oncologie, dans les maladies neurodégénératives et dans les maladies inflammatoires. La Société a son siège à Paris et est cotée sur Euronext Paris (Ticker : AB).

Plus d'informations sur la Société sur le site Internet : www.ab-science.com

Déclarations prospectives - AB Science

Ce communiqué contient des déclarations prospectives. Ces déclarations ne constituent pas des faits historiques. Ces déclarations comprennent des projections et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs, des intentions et des attentes concernant des résultats financiers, des événements, des opérations, des services futurs, le développement de produits et leur potentiel ou les performances futures.

Ces déclarations prospectives peuvent souvent être identifiées par les mots « s'attendre à », « anticiper », « croire », « avoir l'intention de », « estimer » ou « planifier », ainsi que par d'autres termes similaires. Bien qu'AB Science estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables, les investisseurs sont alertés sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle d'AB Science qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectifs réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les informations et déclarations prospectives. Ces risques et incertitudes comprennent notamment les incertitudes inhérentes aux développements des produits de la Société, qui pourraient ne pas aboutir, ou à la délivrance par les autorités compétentes des autorisations de mise sur le marché ou plus généralement tous facteurs qui peuvent affecter la capacité de commercialisation des produits développés par AB Science ainsi que ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par AB Science auprès de l'AMF, y compris ceux énumérés dans le chapitre 4 « Facteurs de risques » du document de référence d'AB Science enregistré auprès de l'AMF le 22 novembre 2016, sous le numéro R. 16-078. AB Science ne prend aucun engagement de mettre à jour les informations et déclarations prospectives sous réserve de la réglementation applicable notamment les articles 223-1 et suivants du règlement général de l'AMF.

Pour tout renseignement complémentaire, merci de contacter :

AB Science  

Communication financière et relations presse

investors@ab-science.com




This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: AB Science via GlobeNewswire

HUG#2239303

GALIMMO : Mise à disposition du Document de Référence 2018 incluant le rapport financier annuel 21-03-2019 17:00

La Suite...

Mise à disposition du Document de Référence 2018

incluant le rapport financier annuel

Paris, le 21 mars 2019 - Galimmo SCA annonce la publication de son Document de Référence 2018. Celui-ci a été déposé à l'Autorité des marchés financiers (AMF).

Le Document de Référence inclut le rapport financier annuel 2018 et comprend notamment :

  • le rapport de gestion annuel;
  • les comptes annuels et les comptes consolidés 2018;
  • les rapports des Commissaires aux comptes sur les comptes annuels 2018, sur les comptes consolidés 2018 et sur les conventions et engagements réglementés;
  • le rapport sur le gouvernement d'entreprise;
  • la déclaration de performance extra-financière, ainsi que le rapport d'examen indépendant y afférent;
  • les informations légales relatives aux honoraires des contrôleurs légaux des comptes en 2018;
  • des informations relatives à la prochaine Assemblée générale mixte des actionnaires du 17 mai 2019.

Le Document de Référence 2018 peut être consulté sur les sites internet :

           

Il est également à la disposition du public, gratuitement et sur simple demande :

  • au siège social de la Société situé 37, rue de la Victoire à Paris (75009).



This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: GALIMMO via GlobeNewswire

HUG#2239274

SAVENCIA : actions et droits de vote au 28 février 2019 21-03-2019 17:00

La Suite...
 
 
 
Actions et droits de vote - information mensuelle
 
 
 
Au 28 février 2019, le capital social se composait de 14 032 930 actions représentant un nombre total de droits de vote théoriques de 23 684 261 et un nombre total de droits de vote nets de 23 588 240.
 
 
 



This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: SAVENCIA via GlobeNewswire

HUG#2239300

GALIMMO : Résultats annuels 2018 21-03-2019 16:00

La Suite...

Résultats annuels 2018

  • Revenus locatifs bruts de 37,2 M€, en progression de 6,6% dont +2,9% à périmètre constant [1]  
  • Patrimoine immobilier valorisé [2]  à 632 M€ (HD), en progression de 4,2% dont +2,5% à périmètre constant [3]
  • Résultat EPRA [4] stable à 18,4 M€
  • Progression de 4,6% de l'ANR EPRA Triple net à 492,4 M€
  • Portefeuille de projets de développement de 172,5 M€
  • Dividende proposé : 0,88 €/action

Paris, le 21 mars 2019 - Galimmo SCA, société foncière cotée spécialisée dans l'immobilier de commerce et la valorisation de centres commerciaux, filiale française du groupe Galimmo Real Estate, annonce ce jour ses résultats annuels pour l'exercice clos le 31 décembre 2018. Les comptes [5] 2018 ont été arrêtés par le gérant et examinés par le Conseil de surveillance réuni le 19 mars 2019.

Maël Aoustin, Président de Galimmo Services France, gérant de Galimmo SCA, a déclaré :
« En 2018, nous avons continué de récolter les fruits de notre politique dynamique d'asset management de nos centres commerciaux. L'activité locative est restée soutenue et nous publions des revenus locatifs en hausse. Nous avons enregistré une nouvelle progression de la valeur du patrimoine et de l'ANR. Après Shop'in Publier et la galerie d'Essey-Lès-Nancy en 2017, le succès de l'ouverture de l'extension de Shop'in Houssen fin 2018 reflète notre capacité à attirer de nouvelles enseignes attractives dans nos centres fortement ancrés au sein de leur territoire et à répondre aux attentes de nos clients, en les accueillant dans des lieux de commerce et de vie, alliant proximité et modernité. »

« La solide situation financière de la société nous permet de poursuivre activement le déploiement des plans d'extension et de rénovation de nos sites. Nous venons également de renforcer notre patrimoine d'actifs à fort potentiel avec l'acquisition, le 8 mars 2019, du centre commercial attenant à l'hypermarché Cora de la puissante zone de Creil Saint-Maximin. Galimmo SCA dispose donc de forts atouts pour mettre en oeuvre avec succès sa stratégie de croissance profitable en s'appuyant sur ses équipes d'experts aux savoir-faire reconnus. » a ajouté Maël Aoustin.

chiffres clÉs 2018

En millions d'euros 2018 2017 Variation
Revenus locatifs bruts 37,2034,89+6,6%*
Résultat opérationnel courant avant variation de la juste valeur et quote-part du résultat net des sociétés mises en équivalence   26,48  25,30+4,7%
Résultat EPRA4 18,4018,39+0,1%
* soit +2,9% à périmètre comparable

 
     
       
En millions d'euros 31/12/2018 31/12/2017 Variation
Valeur du patrimoine (hors droits)  631,9  606,2  +4,2%**
ANR EPRA triple net [6]     492,4  470,7  +4,6%
Ratio de LTV net [7]   14,9%   15,2%  

** soit +2,5% à périmètre comparable

Faits marquants de l'exercice 2018

L'activité de Galimmo SCA a bénéficié de l'extension de Shop'in Publier (Evian) livrée fin 2017 et inaugurée en mai 2018. La création de 2 200 m² GLA de surfaces additionnelles a porté la surface de la galerie à 5 600 m² GLA (soit une surface totale de 15 100 m² pour le centre en incluant l'hypermarché). Shop'in Publier comprend désormais 29 boutiques (dont Go Sport, La Table Cora, Superdry) et met à disposition des visiteurs un ensemble de services tels que des espaces repos connectés, des Amazon Lockers, des consignes à casques ou le wifi gratuit.

Fin novembre 2018, Shop'in Houssen à Colmar a ouvert ses portes au public après le doublement de la surface de la galerie qui est passée de 5 600 à 11 000 m² GLA, portant la surface totale du site incluant l'hypermarché à 25 260 m². Le design intérieur et l'architecture extérieure ont été totalement repensés et l'offre commerciale et de services a été renforcée. Le nouveau mix commercial est composé d'une cinquantaine de boutiques avec un pôle restauration significativement étoffé et une vingtaine d'enseignes nouvellement implantées parmi lesquelles Calzedonia, Courir, H&M, Le Temps des Cerises, Levi's, Okaïdi, Muy Mucho, Pandora, Sephora et Toscane. La très bonne performance du site depuis l'ouverture de l'extension fin novembre est en ligne avec l'objectif visé de 4 millions de visiteurs annuels.

Croissance de la valeur du patrimoine d'actifs immobiliers  

La valeur du portefeuille à fin décembre 2018 s'élève à 631,9 millions d'euros (hors droits), soit une croissance de 4,2% par rapport à fin décembre 2017 notamment liée à l'extension du centre commercial Shop'in Houssen. A périmètre constant (après retraitement de l'impact des extensions), la valeur du patrimoine augmente de 2,5%. Cette progression s'explique par l'évolution des revenus locatifs des sites existants.

La valeur des 12 centres commerciaux de Shopping convivial [8] s'établit à 475,4 millions d'euros (75% du total), en hausse de 4,7%, soit +2,3% à périmètre constant. La valeur des 39 galeries de Proximité renouvelée [9] (25% du total) progresse également (+2,9%) pour s'établir à 156,5 millions d'euros.

Les investissements liés au programme de valorisation des actifs se sont élevés à 19,6 millions d'euros en 2018. La majeure partie de ce montant a été consacrée au chantier d'extension/rénovation du centre commercial Shop'in Houssen (Colmar) achevé fin 2018.

Galimmo SCA a également poursuivi le programme de rénovation de ses galeries de Proximité renouvelée, 8 d'entre elles ayant été rénovées depuis la création de la foncière fin 2016.

Enfin, les travaux de restructuration de 5 anciens locaux de service après-vente de Cora ont été achevés à la fin de l'année 2018, sur les sites d'Auxerre, Nancy, Saint-Quentin, Soissons et Wattignies. Les autorisations administratives pour les restructurations partielles de Blois et Dole ont été obtenues.

Activité commerciale et locative soutenue

L'année 2018 a été marquée par une activité locative soutenue avec 120 opérations commerciales signées portant sur une surface de 10 993 m².

.     Galimmo SCA a signé 51 renouvellements de baux et recommercialisations [10] pour un loyer minimum garanti de 1,9 million d'euros. La réversion brute sur anciens loyers s'est élevée à +16,7%. Les recommercialisations ont permis d'accueillir notamment Qipao à Forbach et Toul, Franck Provost à Vichy ou encore Fabio Salsa à Dijon.

.     La commercialisation des nouvelles surfaces a été dynamique avec 25 baux signés, correspondant à 1,3 million d'euros de loyer minimum garanti et concernant principalement l'extension de Shop'in Houssen (Colmar) qui a ouvert ses portes au public au 4 ème trimestre 2018 (voir le mix enseignes décrit au paragraphe Faits marquants).  

.     Pour ce qui concerne les surfaces vacantes depuis plus de 12 mois, 6 locaux ont été commercialisés pour un loyer minimum garanti de 0,4 million d'euros. En particulier, Basic Fit s'installe à Val d'Yerres et Maxi Zoo à Courrières.

.     Enfin, 38 contrats concernant des espaces de services et des kiosques ont été signés au cours de l'exercice.

Au total, les signatures de l'année 2018 ont porté sur un loyer minimum garanti de 3,9 millions d'euros.

De plus, l'activité de Specialty Leasing a été très dynamique : elle a représenté en 2018 un volume de revenus de 1,7 million d'euros. Galimmo SCA a notamment conclu un partenariat avec Amazon en vue du déploiement de consignes de retrait de colis Amazon Lockers dans ses centres commerciaux : 38 consignes ont ainsi été installées au cours de l'année.

L'activité locative de 2018 a contribué à enrichir et élargir l'offre de plusieurs centres de Galimmo SCA pour l'adapter à l'évolution des attentes de leurs publics. Elle se traduit par des revenus locatifs annualisés bruts [11] en hausse à 36,4 millions d'euros au 31 décembre 2018 contre 34,7 millions d'euros un an auparavant (+4,9%). Les centres de Shopping convivial et les galeries de Proximité renouvelée contribuent respectivement à hauteur de 72% et 28% au montant total de revenus locatifs annualisés bruts.

Le taux d'occupation EPRA [12] est de 92,0% à fin décembre 2018, contre 92,7% un an auparavant, pour l'ensemble du portefeuille. Cette évolution s'explique essentiellement par des libérations de boutiques Cora anticipées par rapport au calendrier initial. Le taux d'occupation des centres commerciaux de Shopping convivial s'établit à 95,2% tandis que celui des galeries de Proximité renouvelée est de 85,3% (contre respectivement 96,5% et 85,5% un an plus tôt).

Performance financière  

Résultats annuels 2018

Les revenus locatifs bruts de l'année 2018 s'élèvent à 37,2 millions d'euros, en hausse de 2,3 millions d'euros par rapport à 2017 soit +6,6%. Cette progression résulte :

.     de l'effet des programmes d'extension des centres commerciaux de Shop'in Publier (qui a bénéficié de sa première année pleine d'exploitation en 2018) et de Shop'in Houssen (à compter de septembre 2018) ainsi que, dans une moindre mesure, de celui de la galerie d'Essey-lès-Nancy livré en 2017 : ces programmes ont engendré un total de revenus locatifs bruts additionnels de 1,4 million d'euros pour l'ensemble de l'année ;

.     de l'augmentation de 0,9 million d'euros des revenus locatifs à périmètre comparable, soit une augmentation de 2,9% liée à la revalorisation des loyers, à la forte progression des revenus de Specialty leasing et à des loyers variables en hausse.

Après déduction des charges locatives et impôts fonciers non refacturés, les revenus locatifs nets de l'exercice 2018 progressent de 6,2% pour s'établir à 33,5 millions d'euros.

Le résultat opérationnel courant avant variation de la juste valeur et quote-part du résultat net des sociétés mises en équivalence s'élève à 26,5 millions d'euros, en progression de 4,7% par rapport à l'exercice précédent.

Compte tenu des tirages réalisés au cours de l'exercice 2018, le coût de l'endettement financier a augmenté à 3,9 millions d'euros en 2018 (contre 3,3 millions d'euros en 2017), avec un coût moyen de l'endettement [13] de 2,10%.
Au total, le résultat financier est une charge de 1,8 million d'euros contre une charge de 1,1 million d'euros en 2017.

L'année 2018 enregistre une charge d'impôt de 10,4 millions d'euros, en hausse par rapport à l'exercice 2017 qui avait bénéficié d'une reprise d'impôt différé liée à la loi de finances votée fin 2017.

Le résultat EPRA [14] s'établit à 18,4 millions d'euros (+0,1% par rapport à l'année 2017).

ANR au 31 décembre 2018

A fin décembre 2018, l'ANR triple net EPRA s'élève à 492,4 millions d'euros. L'augmentation de 21,7 millions d'euros par rapport à fin décembre 2017, soit +4,6%, provient essentiellement de la variation de la juste valeur du portefeuille d'actifs (+7,9 millions d'euros) et du résultat EPRA dégagé au cours de l'année (+18,4 millions d'euros).

Compte tenu de la décision des principaux actionnaires de Galimmo SCA d'opter pour le paiement en actions nouvelles de la société de leur dividende distribué au titre de l'exercice 2017 [15] , la hausse de l'ANR triple net EPRA par action (18,12 €/action) est moindre (+0,8%).

Situation financière solide

Au 31 décembre 2018, l'endettement financier est principalement constitué des tirages sur l'emprunt hypothécaire destiné au financement des programmes d'extension/rénovation des actifs existants. Au cours de l'exercice 2018, 13,8 millions d'euros additionnels ont été tirés portant le montant total tiré à 142,7 millions d'euros à échéance septembre 2023.

La trésorerie disponible a progressé pour atteindre 68,2 millions d'euros à fin décembre 2018 contre 59,4 millions d'euros un an plus tôt. L'endettement net passe ainsi de 91,5 millions d'euros au 31 décembre 2017 à 94,0 millions d'euros à fin décembre 2018.

Le ratio de LTV net reste faible à 14,9% au 31 décembre 2018 (15,2% à fin 2017), donnant à Galimmo SCA d'importantes marges de manoeuvre pour poursuivre son développement.

Un large pipeline de projets

Galimmo SCA dispose d'un important portefeuille de projets qui correspond à un montant total d'investissements de 172,5 millions d'euros. Plus de 90% de ce montant concerne des projets d'extension de 13 de ses sites existants, en ce compris le centre de Creil Saint Maximin dont l'acquisition a été finalisée début mars 2019 (voir paragraphe ci-dessous). Ces projets représentent un total de 57 600 m² de surfaces GLA additionnelles, soit une augmentation potentielle de 43% du total des surfaces existantes. Les autres projets consistent en des restructurations partielles de sites existants.

Au 31 décembre 2018, l'ensemble des projets engagés [16] représente un montant de 6,2 millions d'euros correspondant à des chantiers de restructuration / rénovation de galeries.

Le reste du pipeline de projets se répartit entre 68,3 millions d'euros de projets maîtrisés [17] et 98,0 millions d'euros de projets identifiés [18] .

Dividende au titre de l'exercice 2018

Il sera proposé à l'Assemblée générale mixte des actionnaires du 17 mai 2019 d'approuver le versement d'un dividende de 0,88 euro par action, identique à celui versé au titre de l'exercice précédent, portant à 23,9 millions d'euros le montant total à distribuer [19] au titre de l'exercice 2018. Chaque actionnaire aura la possibilité d'opter pour le paiement en numéraire ou pour le paiement en actions nouvelles de la société.

Événement postérieur à la date de clôture : première acquisition de Galimmo SCA

Le 8 mars 2019, suite à la promesse signée en décembre 2018, Galimmo SCA a finalisé l'acquisition auprès de Klépierre d'un centre commercial situé à Saint-Maximin, à proximité de la ville de Creil dans l'Oise (60), pour un montant de 39,5 millions d'euros (droits inclus). Ce centre, attenant à un hypermarché Cora, abrite près de 40 boutiques sur une surface de 4 069 m² GLA. Il associe des enseignes de shopping (prêt-à-porter, cosmétiques, sport) à une offre répondant aux besoins quotidiens des clients (pharmacie, restauration et services). L'ensemble du site qu'il compose avec l'hypermarché et sa cafétéria, tous deux propriétés de Cora, couvre une surface totale de 19 234 m².

En conséquence, Galimmo SCA a intégré dans son pipeline de projets un programme de rénovation / restructuration qui a été engagé dès la finalisation de l'acquisition ainsi qu'un projet d'extension déjà identifié au moment de la signature de la promesse.

L'opération a été financée par un tirage de 25,1 millions d'euros sur le financement bancaire et par fonds propres.

Perspectives

Galimmo SCA poursuit sa politique de gestion active de ses centres commerciaux parallèlement au déploiement du plan d'investissement destiné à renforcer leur attractivité et à valoriser le portefeuille d'actifs en France.

Les revenus de l'exercice 2019 bénéficieront notamment d'une année pleine d'exploitation de Shop'In Houssen (Colmar) dans sa nouvelle configuration ainsi que de l'impact de l'acquisition du centre commercial de Saint-Maximin (Creil) à compter du 8 mars.

Galimmo SCA prépare en 2019 l'engagement de deux projets d'extension majeurs, concernant les centres commerciaux de Rennes-Pacé et d'Ermont, dont les autorisations ont été obtenues et purgées de tout recours. 

Concernant les galeries de Proximité renouvelée, Galimmo SCA va poursuivre le plan de rénovation engagé en 2017, lequel renforce l'attractivité et le confort de ces sites en les adaptant aux nouvelles attentes des clients et des enseignes.


Real Life, Great Stories

Deux ans après sa création, Galimmo adopte la signature de marque Real Life, Great Stories.

Avec cette signature, Galimmo met en avant l'ancrage de ses centres commerciaux au sein de leur territoire ainsi que sa volonté de créer des lieux de commerce et de vie qui rassemblent, propices aux rencontres et où il fait bon vivre. Cette signature est fidèle à ses valeurs de co-conception, d'authenticité, d'excellence et de pragmatisme ainsi qu'à son positionnement de partenaire de confiance pour ses parties prenantes. Galimmo exprime ainsi sa volonté d'être au service du commerce tout en s'engageant au-delà : employeur responsable, créateur de lieux de lien social, acteur économique local engagé et concepteur / gestionnaire de sites respectueux de l'environnement.

A propos de Galimmo SCA

Devenue une foncière en septembre 2016, Galimmo SCA (ISIN : FR0000030611) est une société cotée sur le compartiment B d'Euronext Paris, spécialisée dans l'immobilier de commerce et dédiée à la valorisation et à la gestion de galeries commerciales attenantes à des hypermarchés Cora. Son patrimoine était valorisé à 632 millions d'euros au 31 décembre 2018 Suite à l'acquisition de Creil Saint-Maximin en mars 2019, la société détient dorénavant 52 galeries en France. Elle possède également une participation de 15% dans un groupe qui détient 7 galeries commerciales en Belgique. Galimmo SCA est une société en commandite par actions dont la gérance est assurée par Galimmo Services France, elle-même détenue à 100% par Galimmo Real Estate, foncière qui opère, au travers de ses filiales, un total de 66 galeries commerciales attenantes à des hypermarchés Cora en Europe et dont le patrimoine est valorisé à 1,1 milliard d'euros.

  Pour plus d'information sur la société

Contact Investisseurs

 

Angélique Cristofari
Secrétaire Général
Tél : + 33 1 53 20 86 88
acristofari@galimmo.com  
Contacts Presse

 

Isabelle Laurent
Tél : +33 1 53 32 61 51 / +33 6 42 37 54 17
isabelle.laurent@ddbfinancial.fr

 

Aurélie Chambon
Tél : +33 1 53 32 56 88
aurelie.chambon@omnicomprgroup.com

 

Les annonces et publications financières de la société sont mises à disposition sur le site  www.galimmo-sca.com


Annexe 1 : Compte de résultat consolidé simplifié de l'exercice 2018

Compte de rÉsultat consolidÉ simplifié IFRS  2018 2017
En millions d'euros    
Revenus locatifs bruts 37,2 34,9
Charges locatives et immobilières nettes(3,7)(3,4)
Revenus locatifs nets 33,5 31,5
Autres produits1,71,9
Autres charges(8,7)(8,1)
Résultat opérationnel courant avant variation de la juste valeur et quote-part du résultat net des sociétés mises en équivalence   26,5 25,3
Variation de juste valeur sur immeubles de placement7,939,6
Quote-part de résultat net des sociétés mises en équivalence1,76,7
Résultat opérationnel courant 36,1 71,6
Autres produits et charges non courants-_
Résultat opérationnel 36,1 71,6
Coût de l'endettement financier net (3,9) (3,3)
Autres produits et charges financiers2,12,1
Impôts sur le résultat(10,4)(4,0)
RÉsultat net de l'ensemble consolidÉ   23,9 66,4
RÉsultat net par action (en €) 0,89 2,60
Nombre moyen pondéré d'actions 26 714 039 25 573 697

RÉsultat EPRA 2018 2017
En millions d'euros    
Résultat net de l'ensemble consolidé 23,9 66,4
(i) Variation de juste valeur sur immeubles de placement et autres actifs(7,9)(39,6)
(ii) Variation de valeur des instruments financiers et frais d'annulation des dérivés0,40,8
(iii) Impôts différés résultant des ajustements EPRA1,9(3,9)
Ajustements (i) à (iii) sur les coentreprises0,0(5,3)
RÉsultat EPRA   18,4 18,4
RÉsultat EPRA par action (en €) 0,69 0,72
Nombre moyen pondéré d'actions 26 714 039 25 573 697


Annexe 2 : Résumé de l'état consolidé de la situation financière au 31 décembre 2018

Bilan consolidé simplifié IFRS  31/12/2018 31/12/2017
En millions d'euros    
Immeubles de placement633,4605,9
Actifs financiers non courants83,086,2
Titres de sociétés mises en équivalences9,77,5
Autres actifs non courants4,40,8
Actifs non courants 730,5 700,5
Clients et autres créances21,915,4
Trésorerie et équivalents de trésorerie68,259,4
Autres actifs courants2,012,0
Actifs d'impôts courants0,9-
Actifs courants 92,9 86,8
Total Actif 823,4 787,3
Capitaux propres 492,4 470,7
Dettes financières non courantes159,0149,8
Passif d'impôts différés134,9131,0
Autres passifs non courants9,59,3
Passifs non courants 303,4 290,1
Dettes financières courantes3,41,5
Autres passifs courants24,225,0
Passifs courants 27,6 26,5
Total Passif 823,4 787,3

Annexe 3 : Flux de trésorerie de l'exercice au 31 décembre 2018

Tableau de flux consolidés simplifié IFRS 2018 2017
En millions d'euros    
Marge brute d'autofinancement26,425,4
Variation nette du besoin en fonds de roulement-6,0-3,2
Impôts sur le résultat payés-10,3-4,6
Flux nets de trésorerie liés à l'exploitation 10,1 17,7
Flux nets de trésorerie liés aux investissements -21,7 -14,3
Flux nets de trésorerie des opérations financières 19,5 19,7
Incidence des autres variations0,80,1
Variation de la trÉsorerie nette 8,8 23,2
TrÉsorerie et Équivalents À l'ouverture  59,4 36,2
TrÉsorerie et Équivalents À la clÔture  68,2 59,4

Annexe 4 : Répartition du patrimoine immobilier au 31 décembre 2018 (en valeur hors droits) 

  31/12/2018 31/12/2017 Variation
  En M€ En %
du total
En M€ Périmètre
courant
Périmètre
comparable
Shopping - 12 sites475,475%454,1 +4,7% +2,3%
Proximité - 39 sites156,525%152,1 +2,9% +2,9%
Total Galimmo SCA 631,9 100% 606,2 +4,2% +2,5%



[1] Retraité de l'effet des extensions livrées depuis le 1 er janvier 2017.

[2] Valeur du patrimoine d'actifs immobiliers basée sur les valeurs d'expertise hors droits réalisées par deux experts indépendants : Cushman & Wakefield Valuation France et Jones Lang Lasalle Expertises. 

[3] Retraité de l'impact des extensions en cours.

[4] Résultat net retraité des variations de juste valeur (immeubles et instruments financiers) nettes de leur fiscalité différée (calcul détaillé disponible dans la section 2.3 du Document de référence).

[5] Les comptes consolidés et les comptes annuels ont fait l'objet de procédures d'audit. Les rapports des commissaires aux comptes ont été émis le 19 mars 2019.

[6] Capitaux propres consolidés (calcul détaillé disponible dans la section 2.3 du Document de référence).

[7] LTV net = Endettement net / Valeur du patrimoine (hors droits) ; Endettement net = Endettement brut - Trésorerie et Equivalents de trésorerie.

[8] Centres commerciaux de taille importante, constituant des lieux de destination de shopping pour leurs clients.

[9] Galeries positionnées sur une offre de service complémentaire à celle de l'hypermarché.

[10] Recommercialisations de surfaces libérées depuis moins de 12 mois.

[11] Loyers minimums garantis, hors droits d'entrée, compléments de loyers variables et loyers précaires. S'agissant des loyers en place, ce montant de revenus n'intègre pas les surfaces commercialisées au titre de baux signés avec prise d'effet postérieure au 31 décembre 2018.

[12]   Taux d'occupation EPRA : valeur locative de marché des surfaces occupées / valeur locative de marché des surfaces totales. Il est calculé en retraitant les surfaces maintenues en situation de vacance stratégique dans le cadre de la mise en oeuvre des programmes de rénovation/extension.

[13] Avant coût des couvertures.

[14] Correspond au résultat net retraité des variations de juste valeur nettes de leur fiscalité différée.

[15] Il est précisé que sur un montant total de 23,0 millions d'euros, le dividende distribué au titre de 2017 a été payé en actions nouvelles à hauteur de 21,0 millions d'euros, le solde ayant été versé en numéraire.

[16] Projets engagés : programmes d'investissement en cours de réalisation.

[17] Projets maîtrisés : projets en phase de conception, d'obtention des autorisations administratives et de pré commercialisation, qui bénéficient de la maîtrise du foncier. 

[18] Projets identifiés : projets en phase d'étude qui bénéficient de la maîtrise du foncier.

[19]    Hors paiement du dividende préciputaire dû à l'Associé Commandité de 0,2 million d'euros.




This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: GALIMMO via GlobeNewswire

HUG#2239230

ALBIOMA : Albioma Solaire France : signature d'un financement de 61 millions d'euros pour refinancer les actifs Eneco et accélérer le développement 21-03-2019 16:00

La Suite...

C ommuniqué de presse

Paris La Défense, le 21 mars 2019

Albioma Solaire France : signature d'un financement de 61 millions d'euros pour refinancer les actifs Eneco et accélérer le développement

La filiale d'Albioma Solaire France, détenant et exploitant les centrales photovoltaïques qui avaient été acquises auprès d'Eneco en décembre dernier, a souscrit un prêt long terme de 61 millions d'euros.

Ce financement projet sans recours permet de refinancer les actifs existants et comprend une enveloppe destinée à financer la construction d'un portefeuille de projets de centrales photovoltaïques de petite et moyenne puissance. Ce financement sécurise la croissance du Groupe en métropole dans le solaire dans des conditions très attractives.

L'opération est réalisée auprès de Natixis Energeco et Unifergie.

Engagé dans la transition énergétique, Albioma avait annoncé l'acquisition de Eneco France en décembre 2018, pour renforcer son positionnement et son expansion dans le domaine du solaire en France métropolitaine, en complément de 8 MW déjà installés sur l'Hexagone.

Prochain rendez-vous : chiffre d'affaires du premier trimestre de l'exercice 2019, le 24 avril 2019 (avant bourse).

À propos d'Albioma Contacts
Producteur d'énergie renouvelable indépendant, Albioma est engagé dans la transition énergétique grâce à la biomasse et au photovoltaïque.

Le Groupe, implanté en Outre-Mer français, à l'Île Maurice et au Brésil, a développé depuis 25 ans un partenariat unique avec le monde sucrier pour produire de l'énergie renouvelable à partir de la bagasse, résidu fibreux de la canne à sucre.

Albioma est aussi le premier producteur d'énergie photovoltaïque en Outre-mer où il construit et exploite des projets innovants avec stockage.
Investisseurs
Julien Gauthier
+33 (0)1 47 76 67 00

Médias
Charlotte Neuvy
+33 (0)1 47 76 66 65
presse@albioma.com
  
Les actions Albioma sont cotées sur NYSE EURONEXT PARIS (compartiment B) et éligibles au SRD et au PEA-PME (ISIN FR0000060402 - Mnémo ABIO). www.albioma.com

 



This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: ALBIOMA via GlobeNewswire

HUG#2239294

Hermès International : Communiqué sur la rémunération des gérants du 21 mars 2019 21-03-2019 15:08

La Suite...

Communiqué du 21 mars 2019- 16h45

Conformément au Code de gouvernement d'entreprise AFEP / MEDEF révisé en juin 2018 (art 25.1) HERMES INTERNATIONAL rend publics tous les éléments de rémunération potentiels ou acquis des gérants immédiatement après la réunion du conseil les ayant arrêtés.

· Rémunérations et avantages en nature

Principes

Conformément à l'article 17 des statuts, chaque gérant a droit à une rémunération complémentaire et, éventuellement, à une rémunération statutaire, dont le montant maximal est fixé par l'Assemblée générale ordinaire, avec l'accord unanime des associés commandités. L'associé commandité décide de la rémunération effective de chacun des gérants chaque année dans la limite de ces plafonds. Il s'appuie sur les recommandations du Comité des rémunérations, des nominations, de la gouvernance et de la RSE (« Comité RNG-RSE ») et prend notamment en compte dans sa décision, les performances réalisées par le groupe au titre de l'exercice écoulé, les enjeux stratégiques du développement du groupe à moyen-long terme et l'environnement concurrentiel dans lequel il évolue.

1.      La rémunération fixe - ou rémunération complémentaire selon les statuts - a été initialement déterminée par décision de l'Assemblée générale ordinaire du 31 mai 2001, qui en a fixé le plafond à 457 347,05 €, et a prévu une indexation, à la hausse uniquement, sur l'augmentation du chiffre d'affaires consolidé réalisé au titre de l'exercice précédent, à taux et à périmètre constants, par rapport à celui de l'avant-dernier exercice (soit 2 610 994 € pour 2019). Dans le respect du principe ainsi déterminé et pour faciliter la compréhension des modalités de calcul de la rémunération complémentaire des gérants avant indexation, la société l'a toujours qualifiée de « rémunération fixe », par analogie aux pratiques du marché.

2.      Le mode de calcul de la rémunération variable - ou rémunération statutaire - prévu à l'article 17 des statuts est resté constant depuis l'introduction en Bourse le 3 juin 1993. Elle est fonction du résultat consolidé avant impôts, réalisé au titre de l'exercice précédent, dans la limite de 0,20 % de ce résultat (soit 4 159 330 € pour 2019). Ce mode de détermination conduit naturellement et de façon transparente à une stricte variabilité de la rémunération statutaire des gérants, sans en garantir un montant minimum. Dans un objectif de clarté, la rémunération statutaire des gérants est appelée « rémunération variable », par analogie aux pratiques du marché.

L'évolution des deux composantes de la rémunération des gérants est fonction de critères quantitatifs objectifs et intelligibles, pérennes depuis de nombreuses années, qui sont publics et par nature prédéfinis.

Rémunérations et avantages en nature 2019

Lors de sa réunion du 18 mars 2019, le Conseil de gérance de la société Emile Hermès SARL a décidé de fixer les rémunérations des gérants de la société en 2019 comme suit :

  Rémunération fixe
(rémunération complémentaire)
Montant annuel brut
Rémunération variable
(rémunération statutaire)
Montant annuel brut
Total
Société Emile Hermès SARL551 850 € 830 083 €1 381 933 €
M. Axel DUMAS1 623 378 € 1 780 045 €3 403 423 €

Le Conseil de Gérance a souhaité appliquer strictement à la rémunération des gérants le principe de variabilité contenu dans les dispositions statutaires exposées ci-dessus.

Ainsi, dans le respect de ces principes, il a été décidé de faire évoluer la rémunération des gérants en 2019, en appliquant strictement la variation constatée entre l'exercice 2017 et 2018 sur les deux critères quantitatifs objectifs servant de référence à la rémunération des gérants depuis de nombreuses années (article 17 des statuts), à savoir - le résultat consolidé avant impôts et le chiffre d'affaires consolidé de la société.

Il est rappelé qu'aucun des deux gérants ne bénéficie de rémunération variable pluriannuelle.

M. Axel DUMAS bénéficie d'avantages en nature : représentation.

Lors de la réunion du Conseil de surveillance du 19 mars 2019 le Comité RNG-RSE a déclaré s'être assuré que la rémunération des gérants était conforme aux dispositions des statuts de la société et aux décisions de son associé commandité.

Incorporation à la part variable d'un critère RSE pour la rémunération 2020 au titre de l'exercice 2019

Le Conseil de gérance de la société Emile Hermès SARL du 18 mars 2019 a décidé de soumettre une partie de la rémunération variable des deux gérants à un nouveau critère « RSE », représentant les engagements affirmés et constants du groupe en matière de développement durable.

Ce critère sera appliqué sur 10% de la rémunération variable cible.
Les indices composant le critère « RSE » sont relatifs aux éléments suivants :

  • Le découplage entre la croissance de l'activité à taux et périmètre constants et l'évolution de la consommation d'énergies industrielles (critère environnemental quantifiable) ;
  • Les actions prises en faveur de l'ancrage territorial du groupe en France et dans le monde, hors grandes villes (critère sociétal qualitatif) ;
  • Les initiatives du groupe en faveur de l'égalité hommes-femmes (critère social qualitatif).

L'évaluation du montant de rémunération assujetti au critère « RSE » est limitée à une cible de 100%, sans possibilité de dépassement.
Chacun des trois indices mentionnés ci-dessus :

  • Portera sur 1/3 du critère RSE ;
  • Aura une période de référence annuelle ;
  • Fera l'objet d'une appréciation annuelle de leur atteinte par le Comité RNG-RSE qui sera communiquée au Conseil de gérance qui a la compétence de décider de la rémunération effective des gérants.

Cette nouvelle structure de la part variable de la rémunération s'appliquera pour la première fois lors de l'évaluation de la rémunération variable au titre de l'année 2019, évaluée et versée en 2020.

· Autres éléments de rémunération
Régime de retraite

Régime de retraite à cotisations définies (art 83)

M. Axel DUMAS bénéficie du régime supplémentaire de retraite à cotisations définies mis en place au profit de l'ensemble du personnel des sociétés françaises du groupe ayant adhéré à ce régime (Décision du Conseil de surveillance du 4 juin 2013, approuvée par l'Assemblée générale du 3 juin 2014 - 5 e résolution - en application de l'article L 225-40 du Code de commerce).


Régime de retraite à prestations définies (art 39)

M. Axel DUMAS est par ailleurs éligible au régime de retraite complémentaire mis en place en 1991 au profit des dirigeants de la société (Décision du Conseil de surveillance du 4 juin 2013, approuvée par l'Assemblée générale du 3 juin 2014 - 5 e résolution - en application de l'article L 225-40 du Code de commerce).

Le règlement de retraite prévoit notamment, comme condition impérative pour bénéficier du régime, l'achèvement définitif de la carrière professionnelle dans l'entreprise après au moins 10 ans d'ancienneté et la liquidation de la pension de retraite au régime de base de la Sécurité Sociale.
La rente annuelle issue de ce régime, si l'ensemble des conditions d'éligibilité sont remplies, serait calculée en fonction de la moyenne des 3 dernières rémunérations annuelles, et ne pourrait excéder un montant de 8 fois le plafond annuel de la Sécurité sociale.

Engagements de rémunération différée

La société a pris l'engagement de verser à M. Axel DUMAS, une indemnité d'un montant égal à 24 mois de rémunération globale (rémunération statutaire et rémunération complémentaire) en cas de cessation de ses fonctions de gérant (Décision du Conseil de surveillance du 4 juin 2013 approuvée par l'Assemblée générale du 3 juin 2014 dans une résolution spécifique - 10 e résolution - en application de l'article L 225-42-1 du Code de commerce).

Options de souscription et d'achat d'actions - Attribution d'actions gratuites

Aucune option de souscription ou d'achat d'actions ni aucune attribution gratuite d'actions n'ont été consenties en 2018 aux gérants.

Les pratiques de gouvernance de la Société et l'ensemble des éléments constituant la rémunération des gérants en 2018 seront détaillés et développés dans le Document de Référence 2018 de la société.




This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Hermès International via GlobeNewswire

HUG#2239291

Nexans : LE CONSEIL D'ADMINISTRATION DE NEXANS NOMME UN ADMINISTRATEUR RÉFÉRENT INDEPENDANT 21-03-2019 15:00

La Suite...

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le Conseil d'administration de Nexans nomme un administrateur référent INDEPENDANT

Paris La Défense, le 21 mars 2019 - Le Conseil d'Administration de Nexans, réuni mardi 19 mars 2019 sous la présidence de Georges Chodron de Courcel, a décidé à l'unanimité de nommer un administrateur référent indépendant en la personne d'Anne Lebel, présidente du Comité des Nominations, des Rémunérations et du Gouvernement d'entreprise.

Cette évolution s'inscrit dans une démarche d'amélioration continue et la volonté du Conseil de mettre en oeuvre les meilleures pratiques de gouvernance. L'administrateur référent indépendant aura, parmi ses prérogatives, la faculté de conduire des réunions d'administrateurs indépendants dont il sera le point de contact. Il examinera avec le Président l'ordre du jour des réunions du Conseil et pourra proposer l'ajout de points supplémentaires. Il pourra demander à tout moment au Président la convocation d'une réunion du Conseil et présider les réunions en son absence.

Anne Lebel a fait son entrée au Conseil d'administration de Nexans comme Censeur le 22 novembre 2017, avant d'être élue le 17 mai 2018 en tant qu'administrateur indépendant.

Calendrier financier
02 mai 2019 : Information financière du premier trimestre 2019
15 mai 2019 : Assemblée Générale des actionnaires
24 juillet 2019 : Résultats du premier semestre 2019

A propos de Nexans

Nexans donne de l'énergie à la vie au travers d'une large gamme de solutions de câblage, de connectivités avancées et de services novateurs.
Depuis plus d'un siècle, Nexans met à la disposition de ses clients des infrastructures de câblage de pointe pour la transmission d'énergie et de données. Aujourd'hui, au-delà des câbles, le Groupe conseille, conçoit des solutions et des services qui optimisent les performances de ses clients et l'efficacité de leurs projets dans quatre principaux domaines d'activités : Bâtiment et Territoires (notamment les équipements, les réseaux intelligents, l'e-mobilité), Haute Tension & Grands Projets (notamment les fermes éoliennes offshore, les interconnexions sous-marines, la haute tension terrestre), Télécommunications & Données (notamment la transmission de données, les réseaux de télécommunications, les centres de données géants ( hyperscale ), les solutions de câblage LAN) et Industrie & Solutions (notamment les énergies renouvelables, les transports, le secteur pétrolier et gazier, l'automatisation).
La Responsabilité Sociale d'Entreprise est au coeur des principes appliqués par Nexans dans ses activités et ses pratiques internes. En 2013, Nexans est devenu le premier acteur de l'industrie du câble à créer une Fondation d'entreprise destinée à soutenir des actions en faveur de l'accès à l'énergie pour les populations défavorisées à travers le monde. L'engagement du Groupe en faveur du développement de câbles éthiques, durables et de haute qualité sous-tend sa participation active à diverses associations majeures du secteur telles que Europacable, la NEMA, l'ICF, ou le CIGRÉ pour n'en mentionner que quelques-unes.
Fort d'une présence industrielle dans 34 pays et d'activités commerciales dans le monde entier, Nexans emploie près de 27 000 personnes. En 2018, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 6,5 milliards d'euros.
Nexans est coté sur le marché Euronext Paris, compartiment A.
Pour plus d'informations, consultez le site www.nexans.com

Pour tout renseignement complémentaire :

Communication FinancièreCommunication
Michel Gédéon
Tel : +33 (0)1 78 15 05 41
e-mail : michel.gedeon@nexans.com

 
Paul Floren
Tel : + 33 (0)1 78 15 04 78
e-mail : paul.floren@nexans.com

 
Marième Diop
Tel : + 33 (0)1 78 15 05 40
e-mail : marieme.diop@nexans.com
Angéline Afanoukoe
Tel : + 33 (0)1 78 15 04 67
e-mail : angeline.afanoukoe@nexans.com

 



This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Nexans via GlobeNewswire

HUG#2239264

L'éditeur Rise Up joue la carte de l'innovation 21-03-2019 10:51

La Suite...

Rise Up a réussi à intégrer dans une seule application des outils de différentes natures : gestion des présentiels, outil-auteur, LMS et application mobile. Ce positionnement représente une réelle innovation sur le marché de la formation et permet à Rise Up d'unifier l'ensemble des canaux au sein de son offre. Fort de cette évolution de la plateforme, les utilisateurs de la solution (administrateurs, formateurs et apprenants) pourront donc vivre une expérience enrichie à leurs différents niveaux.

Cette nouvelle version continue de répondre à des attentes opérationnelles concrètes :

- Regrouper tous les outils de formation au même endroit
- Gérer simplement l'administration en automatisant les tâches
- Former plusieurs parties prenantes de tous secteurs sur la même plateforme
- Digitaliser les projets de formation
- Apporter une formation personnalisée pour chaque collaborateur et développer leurs compétences
- Contrôler la conformité des formations et la validité des certifications
- Rendre la formation accessible au moment où les collaborateurs le souhaitent

Arnaud Blachon, CEO chez Rise Up « Rise Up permet de créer et gérer 100 % de la formation. Tous les outils sont centralisés au sein d'une plateforme unique. Cette innovation permet d'accompagner les organisations dans leur transformation digitale et leur montée en compétences. Ce service personnalisable et simple d'utilisation a été construit en plaçant l'expérience utilisateur au centre du développement. »

Créer des parcours uniques et engageants pour les apprenants, analyser leur progression, administrer simplement les formations sont les réponses auxquelles Rise Up répond.




This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Rise Up via GlobeNewswire

HUG#2239220

100 nouveaux postes ouverts chez delaware France 21-03-2019 10:39

La Suite...

delaware France, l'un des principaux intégrateurs SAP du marché français, poursuit sa politique de recrutement en ouvrant cent postes sur l'année 2019. Cette annonce structurante permettra à l'ESN de passer un nouveau cap et de développer l'ensemble de ses équipes techniques et commerciales dans toutes ses agences :  Lyon, Nantes, Lille, Paris .

Quelques postes chez delaware France :  https://www.delaware.pro/fr-FR/Careers

Consultants SAP seniors FI/CO/PS (avec une bonne compréhension de l'Abap si possible),
Lead Expert SAP Retail,
- Consultants logistiques Supply Chain - Retail,
- Consultants seniors SAP BW + BI + BO + HANA
- Consultants - experts SAP logistique : SD, MM, PP, PM, QM, WM
- Intégrateurs Java/JEE intermédiaires ou confirmés
- Intégrateurs junior .Net
- Consultants Opentext, VIM
- DBA Oracle, Architect, Admin SAP BC, SAP Basis




This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: delaware via GlobeNewswire

HUG#2239215

WENDEL : Résultats annuels 2018 21-03-2019 06:00

La Suite...

Portefeuille recentré sur 7 sociétés [1] contre 13 en début d'année 2018

1,5Md€ de cessions annoncées (du 1 er janvier 2018 à aujourd'hui)

Dette nette pro forma quasi nulle

Lancement d'un rachat d'actions de 200 millions d'euros 

En bonne position pour réaliser de nouveaux investissements

 

Actif Net Réévalué au 31 décembre 2018 à 147,4 euros par action, en progression de + 1,6 % depuis le 16 novembre 2018

  • Impact négatif en fin d'année lié à la baisse du prix des actifs cotés et des actifs non cotés qui ont souffert des baisses des multiples de marché. ANR en baisse de 16,4% sur l'année
  • Baisse partiellement compensée par les cessions réalisées en 2018 à des prix satisfaisants et l'effet de la vente d'une part du capital d'Allied Universal annoncée en février 2019

 

Chiffre d'affaires consolidé 2018 de 8 389,2 Md€ et résultat net part du Groupe de 45,3 M€

  • Chiffre d'affaires consolidé en hausse de + 3,9 %, la plupart des sociétés affichant une croissance organique
  • Résultat net des activités en hausse de + 1,4%, malgré l'impact négatif significatif du changement de périmètre de Wendel
  • Résultat net de 280,4 M€ et résultat net part du Groupe de 45,3 M€ impactés négativement par des éléments non récurrents et ne prenant pas en compte la plus-value de cession de 301,9 M€ réalisée sur la cession de titres Bureau Veritas directement enregistrée en fonds propres

 

Optimisation du portefeuille dans de bonnes conditions : environ 720 M€ de gains comptables [2]

2018 : environ 1 Md€ d'euros de produits de cessions
       

       - 4 cessions [3] avec des valorisations supérieures à celles des derniers ANR avant les annonces
       

       - Cession de 4,73% du capital de Bureau Veritas pour 400 M€ et position de contrôle préservée dans cet actif de long terme
       

       - 141 M€ réinvestis par Wendel dans les sociétés de son portefeuille, 10 acquisitions réalisées par les sociétés du groupe, y compris l'acquisition d'U.S. Security Associates par Allied Universal pour 1 Md$

 

2019 : environ 480 M€ de produits de cessions supplémentaires depuis le 1 er janvier 2019
       
        -  Depuis début janvier, Wendel a cédé 4,64 millions d'actions Saint-Gobain pour un produit de 143,5 M€ au 21 mars 2019
       

       - Cession de PlaYce finalisée en février pour 32,2 M€
       

       - Vente partielle d'Allied Universal pour environ 350 M$, qui devrait être finalisée au T3 2019

 

Structure financière de Wendel encore renforcée

  • Ratio LTV à 6,1% au 31/12/2018
  • Nouvelle note de crédit attribuée par Moody's (Baa2) et note rehaussée à BBB par Standard & Poor's
  • Pro forma des cessions annoncées en 2019, la dette nette et le ratio LTV sont proches de zéro

 

Retour aux actionnaires :

·         Annonce ce jour d'un rachat d'actions de 200 M€ (environ 4% du capital). Lancement au 2 ème trimestre 2019, sous réserve des autorisations réglementaires

·         Rachat d'actions réalisés en 2018 : environ 1,2 % du capital racheté, représentant 68 M€

·         Dividende ordinaire de 2,80€ par action, en hausse de + 5,7 %, proposé à l'Assemblée générale du 16 mai 2019

 

André François-Poncet, Président du Directoire de Wendel, déclare :

 

« En 2018, nous avons tiré parti de la forte valorisation des marchés privés pour rationaliser notre portefeuille de sociétés. Nous avons également ajusté notre exposition globale aux marchés cotés par la cession d'un bloc significatif de titres Bureau Veritas. Nous demeurons l'actionnaire de contrôle de l'entreprise et continuerons d'accompagner son équipe de direction, significativement renouvelée, dans l'accélération d'une croissance rentable et de génération de cash. Au total, nous avons réalisé de produits de cessions d'environ 1 milliard d'euros en 2018, ce qui nous permettra de saisir de futures opportunités d'investissement, directement ou par l'intermédiaire de notre portefeuille.

La plupart de ces sociétés ont connu une croissance organique en 2018, même si leurs performances ont été inégales au second semestre. Bureau Veritas s'est distingué par une dynamique positive tout au long de l'année.

Les conditions macro-économiques et les marchés financiers actuels restent incertains et pourraient peser sur la croissance de certaines de nos sociétés dans les mois à venir, mais nous sommes confiants dans la capacité de nos entreprises à s'adapter à cet environnement. Nous nous concentrons sur le renforcement continu de leur positionnement et nous avons déployé des ressources opérationnelles supplémentaires au sein de Wendel afin d'accélérer leur création de valeur.

Enfin, nous entendons tirer parti de notre solidité financière, encore renforcée avec la cession partielle d'Allied Universal, pour récompenser les actionnaires au moyen d'une part, d'un dividende en hausse et d'autre part, du lancement d'un rachat d'actions de 200 millions d'euros, que nous annonçons aujourd'hui. »


Contribution des sociétés du Groupe au chiffre d'affaires 2018

Chiffre d'affaires consolidé 2018 (1)

 

(en millions d'euros) 2017 2018 var.  var. Organique
Bureau Veritas4 689,44 795,5+ 2,3 %+4,0 %
Constantia Flexibles (2) 1 487,51 538,3+ 3,4 %+ 1,7 %
Cromology (3) 704,6665,1- 5,6 %- 3,4 %
Stahl733,3866,9+ 18,2 %+ 2,4 %
Tsebo (4) 461,0523,4+13,5% +7,5 % (5)
Chiffre d'affaires consolidé 8 075,8 8 389,2 + 3,9 % + 3,0 %

      Le Groupe a adopté la norme IFRS 15, « Produits des activités ordinaires tirés des contrats conclus avec des clients » ; l'effet de son application initiale est pris en compte à la date de cette application initiale, soit le 1 er  janvier 2018. Les informations fournies pour 2017 n'ont pas été retraitées.

  1. Après la cession de CSP Technologies, Mecatherm et Nippon Oil Pump, et conformément à la norme IFRS 5, la contribution de ces trois sociétés en portefeuille aux résultats 2017 et 2018 a été reclassée en « Résultat net des activités arrêtées ou destinées à être cédées ».
  2. Après la cession de la division Labels et conformément à la norme IFRS 5 « Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées », les résultats 2017 de cette division sont comptabilisés dans « Résultat net des activités arrêtées ou destinées à être cédées » des comptes consolidés de Constantia Flexibles. Retraitée de l'impact de la norme IFRS 15 « Produits des activités ordinaires tirés des contrats conclus avec des clients », la variation du chiffre d'affaires est de + 4,6 %.
  3. Après la cession de Colorin et conformément à la norme IFRS 5, les résultats 2017 de cette division sont comptabilisés dans « Résultat net des activités arrêtées ou destinées à être cédées » des comptes consolidés de Cromology. Retraitée de l'impact de la norme IFRS 15 « Produits des activités ordinaires tirés des contrats conclus avec des clients », la variation du chiffre d'affaires est de - 4,7 %.
  4. Société consolidée depuis février 207.
  5. Croissance organique annuelle calculée à partir des chiffres convertis dans la devise de reporting (USD). La croissance organique de Tsebo sur la période de onze mois allant de février à décembre est de + 8,1 %.

 

Chiffre d'affaires consolidé 2018 des sociétés mises en équivalence (6)

 

(en millions d'euros) 2017 2018 var.   var. Organique
Allied Universal4 704,04 937,4+ 5,0 %+ 3,3 %
IHS982,2989,6+ 0,8 %+ 20,0 %
  1. Après l'accord de cession de PlaYce et conformément à la norme IFRS 5, la contribution de cette société en portefeuille aux résultats 2017 et 2018 a été reclassée en « Résultat net des activités arrêtées ou destinées à être cédées ».

 

Résultats consolidés 2018

 

(en millions d'euros) 2017 2018
Contribution des filiales consolidées703,6680,5
Financements, frais généraux et impôts-198,6- 168,4
Résultat net des activités (1) 505,0 512,1
Résultat net des activités (1) part du Groupe 169,0 152,7
Résultat non récurrent142,7-56,4
Effets liés aux écarts d'acquisition- 113,6- 175,3
Résultat net total 534,1 280,4
Résultat net part du Groupe 200,0 45,3

(1) Résultat net avant les écritures d'allocation des écarts d'acquisition et les éléments non récurrents.

Résultat net des activités 2018

 

(en millions d'euros) 2017 2018 Var.
Bureau Veritas437,8443,7+ 1,4 %
Stahl84,0110,3+ 31,3 %
Constantia Flexibles82,983,2+ 0,3 %
Cromology7,5-5,2- 168,8 %
Allied Universal (mise en équivalence)11,911,9- 0,4%
Saint-Gobain (mise en équivalence jusqu'au 31 mai 2017)40,7-- 100,0 %
Dividende Saint-Gobain17,818,4+ 3,2%
IHS (mise en équivalence)4,15,8+ 40,9%
Tsebo2,27,4+ 243,4 %
Mecatherm3,42,0- 40,9 %
CSP Technologies5,02,5- 49,0 %
Nippon Oil Pump5,81,4- 75,8 %
exceet (mise en équivalence)0,8--
PlaYce (mise en équivalence)- 0,3- 0,9N/A
Total contribution des sociétés 703,6 680,5 - 3,3 %
dont part du Groupe 367,7 321,1 - 12,7 %
Total Charges de structure - 53,9 - 69,5 + 29,0 %
Total Frais financiers - 144,8 - 99,0 - 31,6 %
Résultat net des activités 505,0 512,1 + 1,4 %
dont part du Groupe 169,0152,7- 9,7 %

Le 20 mars 2019, le Conseil de surveillance s'est réuni sous la présidence de Nicolas ver Hulst et a examiné les comptes consolidés de Wendel tels qu'arrêtés par le Directoire le 13 mars 2019. Les comptes ont été audités par les Commissaires aux comptes avant leur publication.

Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe est en hausse de + 3,9 % à 8 389,2 M€ et la croissance organique est de + 3,0 %.

La contribution de toutes les sociétés du Groupe au résultat net des activités est de 680,5 M€, en baisse de - 3,3 % par rapport à 2017. Cette légère baisse s'explique principalement par la déconsolidation de Saint-Gobain à la suite de la cession d'actions de la société réalisée en juin 2017 et par la vente de la division Labels de Constantia Flexibles, ainsi que par la vente de NOP, Mecatherm et CSP Technologies en 2018. La croissance de l'activité des principales sociétés du portefeuille n'a pas permis de totalement compenser ces effets liés à l'évolution du périmètre de Wendel.

Le total des frais financiers, frais généraux et impôts s'élève à 168,4 M€, en baisse de - 15,2 % par rapport à 2017 (198,6 M€). Cette diminution provient principalement de la baisse des frais financiers, en repli de 31,6 %, du fait principalement de la réduction de la dette. Les charges d'emprunt ont en effet baissé de 32,9 % entre 2017 et 2018, passant de 94,9 M€ à 63,6 M€. La baisse du dollar américain a eu un impact négatif de 44,5 M€ sur la trésorerie et les placements financiers du Groupe en 2017, contre un impact négatif de seulement 10 M€ en 2018. Les charges de structure ont augmenté en 2018 de 15,6 M€ par rapport à 2017, exercice qui avait été marqué par le remboursement de la taxe sur les dividendes pour 12 M€.

Le résultat non récurrent se traduit par une charge de 56,4 M€ en 2018 contre un gain de 142,7 M€ en 2017. Pour mémoire, les éléments non récurrents enregistrés dans les états financiers 2017 de Wendel provenaient principalement d'un gain de cession de l'activité Labels de Constantia Flexibles (318,9 M€) ainsi que d'un gain comptable de 84,1 M€ à la suite de la déconsolidation de Saint-Gobain, partiellement compensés notamment par la dévaluation du naira nigérian qui avait impacté la dette financière d'IHS (-68.3 M€) et par une charge de dépréciation et d'autres coûts non récurrents (-192,0 M€).

 

En comparaison, en 2018, la perte non récurrente résulte des éléments suivants :

  • Un gain cumulé de +207,8 M€ sur les ventes de CSP Technologies, Mecatherm et NOP et une variation de la juste valeur sur les options d'achat de Saint-Gobain liées à l'obligation échangeable de maturité 2019 ;
  • Une perte de change de 34,5 M€ sur les dettes financières d'IHS et Stahl ;
  • Une charge cumulée de dépréciation d'actifs des sociétés du portefeuille de 92,3 M€ ;
  • -137,4 M€ d'autres éléments non récurrents principalement au niveau des sociétés du portefeuille.

Par conséquent, le résultat net total est de 280,4 M€ en 2018, contre 534,1 M€ en 2017. Le résultat net part du Groupe est de 45,3 M€, contre 200 M€ en 2017.

 

Activité des sociétés du Groupe

Bureau Veritas

(Intégration globale)

 

Le chiffre d'affaires 2018 a atteint 4 795,5 M€, en hausse de + 2,3 % par rapport à 2017 et de +7,0% à taux constant.

La croissance organique du Groupe s'est élevée à 4,0 % sur l'exercice 2018, avec une accélération au second semestre et notamment +4,4 % au dernier trimestre. Cela s'explique par:

  • Une croissance soutenue générée par les cinq Initiatives de Croissance (36 % du chiffre d'affaires du Groupe), en hausse de 6,3 % sur une base organique. Une croissance élevée à un chiffre a été atteinte dans les Initiatives services Opex, Bâtiment & Infrastructures et SmartWorld alors que les Initiatives Agroalimentaire et Automobile ont enregistré une hausse moyenne à un chiffre ;
  • Une amélioration graduelle sur l'année pour les autres activités (64 % du chiffre d'affaires du Groupe), en hausse de 2,9 % en croissance organique, dont 4,1 % de croissance organique au dernier trimestre. L'activité Marine & Offshore (7 % du chiffre d'affaires du Groupe) a renoué avec une croissance organique positive au second semestre 2018 (+4,0 % par rapport à -5,4 % au premier semestre). Cela fait suite à 8 trimestres négatifs consécutifs et reflète l'amélioration des conditions de marché, notamment en Chine. En outre, les activités liées au Capex Pétrole & Gaz (moins de 4 % du chiffre d'affaires du Groupe) se sont infléchies (en repli de -6,6 % avec une croissance organique de 3,6 % au second semestre 2018), bénéficiant d'une base de comparaison favorable mais aussi de la montée en puissance de contrats en Amérique du Nord et en Afrique notamment. Le reste des activités a enregistré une bonne performance sur la période. C'est le cas notamment de l'activité Métaux & Minéraux, en franc redressement, et de la Certification qui a bénéficié de la charge de travail exceptionnelle générée par la révision des normes en 2017/2018.

             

M&A : six acquisitions en 2018, en soutien aux Initiatives de Croissance stratégiques du Groupe

En 2018, Bureau Veritas a fait six acquisitions dans différents pays pour consolider son empreinte, ce qui représente environ 85 M€ de chiffre d'affaires annualisé (ou 1,8 % du chiffre d'affaires 2018 du Groupe). Celles-ci ont soutenu 3 des 5 Initiatives de Croissance. L'acquisition la plus importante, EMG, une société spécialisée dans les services d'évaluation technique et d'assistance à la gestion de projets, a significativement renforcé la position du Groupe dans l'activité Bâtiment & Infrastructures aux États-Unis. Depuis le début 2019, le Groupe a réalisé deux autres transactions pour soutenir ses Initiatives de Croissance Agroalimentaire et Bâtiment & Infrastructure

 

Un résultat opérationnel ajusté de 758 M€, en hausse de 1,7 % (+8,4 % à taux de change constant)

La marge opérationnelle ajustée du Groupe de l'exercice 2018 affiche une hausse de 20 points de base en organique et à taux de change constant à 16,1 %. Sur la base des données publiées, la marge opérationnelle ajustée a baissé d'environ 10 points de base, à 15,8 % contre 15,9 % en 2017.

 

Un bénéfice net ajusté par action de 0,96 euro, en hausse de 0,4 % (+15,3 % à taux de change constant)

Les charges financières nettes se sont élevées à 93,2 M€ contre 103,7 M€ en 2017, reflétant principalement des pertes de change moins importantes (5,7 M€ contre 12,1 M€ en 2017) du fait de l'appréciation de l'euro par rapport au dollar américain et aux devises corrélées à ce dernier, mais également face aux devises de pays émergents.

Forte amélioration du flux de trésorerie disponible

Le flux de trésorerie disponible (flux net de trésorerie généré par l'activité après impôts, intérêts financiers et acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles) s'élève à 478,4 M€ contre 349,6 M€ en 2017, soit une hausse de 36,8 % par rapport à l'exercice précédent et de 45,8 % à taux de change constant. Sur une base organique, le flux de trésorerie disponible a progressé de 42,2 % en 2018.


Dividende

Bureau Veritas propose un dividende de 0,56 euro par action pour 2018, inchangé par rapport à 2017. Le Groupe offre à ses actionnaires la possibilité de recevoir le dividende en numéraire ou en actions. Dans cette dernière hypothèse, une décote de 10 % sera offerte. Le prix d'émission des nouvelles actions inclura cette décote de 10 % sur le prix moyen à l'ouverture des actions Bureau Veritas durant les 20 jours de négociation précédant l'Assemblée générale mixte des actionnaires. Ce point sera soumis à l'approbation de l'Assemblée générale mixte des actionnaires qui se tiendra le 14 mai 2019.

Dans ce contexte, Wendel a informé Bureau Veritas de son intention d'opter pour le paiement du dividende sous forme d'actions.

 

PERSPECTIVES 2019

Pour l'exercice 2019, Bureau Veritas prévoit :

  • Une solide croissance organique du chiffre d'affaires
  • Une amélioration continue de la marge opérationnelle ajustée à taux de change constant
  • Une génération de flux de trésorerie maintenue à un niveau élevé

 

Pour plus d'information : https://group.bureauveritas.com

 

Stahl

(Intégration globale)

Le chiffre d'affaires de 2018 de Stahl s'élève à 866,9 M€, en hausse de + 18,2 % par rapport à 2017. Cette augmentation du chiffre d'affaires résulte de la combinaison d'une croissance organique de + 2,4 %, d'un fort effet périmètre 
(+ 19,4 %) lié à la consolidation des activités chimie pour le cuir de BASF sur l'ensemble de l'année. L'évolution des taux de change a quant à elle eu un impact négatif de - 3,6 %.

La croissance organique du chiffre d'affaires de Stahl a bénéficié de la poursuite de la croissance à deux chiffres des activités Performance Coatings partiellement compensée par une plus faible performance des activités Leather Chemicals. Bien que la performance organique du premier semestre ait été solide, Stahl a été confronté à des conditions de marché plus difficiles aux T3 et T4, en particulier sur le segment des chaussures en Chine et en Inde. En outre, le chiffre d'affaires du segment automobile a souffert de ventes de voitures plus faibles en Chine et des arrêts temporaires de production de certains équipementiers en Europe du fait de capacité industrielle insuffisante pour répondre aux nouvelles procédures de tests («WLTP»).

 

Malgré l'impact négatif des taux de change, de la hausse rapide des coûts des matières premières suivie de la hausse des prix de vente et de conditions de marché plus difficiles au second semestre, l'EBITDA de Stahl est en hausse de + 14,9 % en 2018 par rapport à 2017, à 196,8 M€, soit une marge de 22,7%. La croissance de l'EBITDA a été générée par la poursuite de la consolidation de l'activité chimie pour le Cuir de BASF, une croissance organique solide et une bonne maitrise des coûts. Le déploiement de synergies dans le cadre de l'acquisition de BASF Leather Chemicals se poursuit, le rythme annualisé des synergies et des économies de coûts étant estimé à 25 M€.

 

Au 31 décembre 2018, la dette nette s'élevait à 415,7 M€, en baisse de 23% par rapport à l'année précédente, grâce à une génération solide de trésorerie. En conséquence, le niveau de levier de Stahl s'est fortement amélioré, passant de 2,8 x l'EBITDA pro forma 2017 à 2,1 x fin 2018.

 

Enfin, le 28 août 2018, Stahl a annoncé la nomination d'un nouveau directeur financier et membre du conseil d'administration de Stahl Holdings BV. Frank Sonnemans a repris le 1 er février 2019 les fonctions de Bram Drexhage, qui a décidé de prendre sa retraite mi-2019.

 

Constantia Flexibles

(Intégration globale - A la suite de la cession de l'activité Labels et conformément à la norme IFRS 5 « Actifs non courants des activités arrêtées ou destinées à être cédées », les contributions 2017 de l'activité Labels sont comptabilisées en « Résultat net des activités arrêtées ou destinées à être cédées » des états financiers consolidés de Constantia Flexibles).

 

Le chiffre d'affaires de Constantia Flexibles s'établit en 2018 à 1,5 Md€, en hausse de + 3,4 % [4] . La croissance organique était de + 1,7 %. Les variations des taux de change ont eu un impact négatif de 1,6%, principalement en raison de la dévaluation du dollar américain, du rouble, de la livre turque, du rand sud-africain et de la roupie indienne. Les variations de périmètre (principalement liées à l'acquisition de Creative Polypack) ont entraîné une hausse de + 4,4 %. L'application de la norme IFRS 15 a eu un impact négatif de 1,1%.

Le chiffre d'affaires de la division Consumer a progressé de + 5,8 % à 1,2 milliard d'euros en 2018, principalement en raison de la consolidation de Creative Polypack. Le chiffre d'affaires de la division Pharma a augmenté de 1,5 % à 351 M€.

Les deux divisions ont connu une croissance organique similaire (Pharma +2,1% et Consumer +2%). La croissance organique sur l'ensemble de l'exercice est tirée par la bonne performance des produits Pharma, notamment par la hausse des volumes d'opercules de blisters, de complexes d'aluminium à froid et de lentilles de contact, partiellement compensée par des conditions de marché relativement difficiles de certaines activités de la division Consumer. La croissance de Consumer a cependant été forte aux États-Unis et sur les marchés émergents.

 

L'EBITDA 2018 de Constantia Flexibles s'établit à 186,5 M€, soit une baisse de 60 bps de la marge, à 12,1%. La rentabilité de Constantia Flexibles a souffert principalement au cours du second semestre de la hausse des prix des principales matières premières (prix moyen en 2018 par rapport à 2017 : l'aluminium + 2 %, les films polypropylène (par exemple BOPP) + 7 %, les solvants (par exemple, Éthyle Acétate) + 18 % en moyenne), ainsi que des environnements temporairement difficiles dans certains marchés Consumer. La réduction des coûts du siège en 2018 n'a pas complètement compensé les difficultés mentionnées précédemment.

Au 31 décembre 2018, la dette nette de Constantia Flexibles (hors coûts de transaction capitalisés) s'élevait à 452,7 M€, soit 2,4 fois l'EBITDA.

Le 25 février 2019, Multi-Color Corporation (NASDAQ: LABL) a annoncé la conclusion d'un accord d'acquisition par une branche du groupe de Platinum Equity LLC («Platinum Equity»), une société de capital-investissement de premier plan. Selon les termes de cet accord, qui a été approuvé à l'unanimité par le conseil d'administration de Multi-Color Corporation, les actionnaires de Multi-Color Corporation recevront 50 $ en espèces pour chaque action ordinaire qu'ils possèdent. Constantia Flexibles Holding GmbH, qui détient environ 16,6% des actions en circulation de Multi-Color Corporation, recevra environ 170 M$ américains pour ses actions sous réserve de la réalisation de la transaction.

Une fois finalisée, cette transaction apportera une marge de manoeuvre financière supplémentaire à Constantia Flexibles et réduira encore davantage son endettement à environ 1,6 fois l'EBITDA.

 

Cromology

(Intégration globale - conformément à la norme IFRS 5, la contribution 2017 des activités de Colorin est comptabilisée en « Résultat net des activités arrêtées ou destinées à être cédées »)

 

Cromology a réalisé un chiffre d'affaires de 665,1 M€ en 2018, en baisse de 5,6 [5] % par rapport à 2017. La croissance organique est en baisse de 3,4 % résultant principalement de la faible performance en France (- 3,9 %) et en Italie (- 5,6 %). L'application de la norme IFRS 15 a eu un impact négatif de 0,9 %. Les effets périmètres (principalement liés aux cessions de points de vente en Italie en 2018) ont eu un impact légèrement négatif de 1,1 %. Enfin, l'évolution des taux de change a eu un impact négatif de 0,2 % sur le chiffre d'affaires.

 

L'activité de Cromology a souffert de conditions de marché difficiles principalement en France et en Italie qui représentent respectivement 67 % et 13 % des ventes.

La performance en France a été particulièrement affectée par la baisse des volumes à la suite de la mise en place d'une nouvelle grille tarifaire. Le prix du dioxyde de titane, un composant très important dans la fabrication des peintures, a fortement augmenté depuis le 2 ème trimestre de 2016 et ce jusqu'au 1 er semestre 2018, pénalisant significativement les niveaux de marge brute de Cromology. Depuis l'été les prix ont commencé à décroitre. Pour compenser la hausse de cette matière première, Cromology a adapté sa politique commerciale et augmenté les prix de vente de + 2,9 % en 2018.

Dans ce contexte de faible croissance de l'activité et de prix élevé des matières premières, Cromology a maitrisé ses frais généraux. Néanmoins, en raison du moindre levier sur la base de coût, l'EBITDA est en recul de -40,8 % à 29,0 M€, soit une marge de 4,4 %. Le 6 février 2018, Cromology a finalisé la vente de sa filiale argentine Colorín, qui représentait environ 4 % du chiffre d'affaires. Le 29 mars 2018 Cromology a également cédé Colori di Tollens, points de vente intégrés de Cromology en Italie, représentant environ 2% du chiffre d'affaires.

La dette nette du Groupe s'élève à 250,5 M€ au 31, décembre 2018.

Depuis l'apport par Wendel de 25 M€ le 14 mars 2018 visant à augmenter la flexibilité financière de Cromology, la situation s'est encore détériorée au second semestre 2018. Cromology a entamé des discussions au troisième trimestre 2018 avec l'ensemble de ses prêteurs afin de restructurer son bilan et d'accompagner le redressement opérationnel et financier de la société, sous l'impulsion de la nouvelle direction de Pierre Pouletty qui a pris ses fonctions le 12 juin 2018 en tant que président exécutif, et de Loïc Derrien, qui a rejoint le groupe en tant que directeur général le 27 août 2018.

 

IHS

(Mise en équivalence)

 

Le chiffre d'affaires de l'année 2018 d'IHS s'élève à 1 168 M$, en hausse de + 5,5 % par rapport à l'année précédente. La croissance organique est de + 20%, sous l'effet de l'augmentation du nombre total de tours détenues et gérées, s'élevant à 23 863 [6] au 31 décembre 2018 (+ 4,4% par rapport à 2017) - par de nouveaux locataires, par des amendements aux contrats existants (« technology tenants »), ainsi que par les mécanismes d'indexation des contrats. Le chiffre d'affaires nigérian, qui représente près de 70 % du chiffre d'affaires total, a été converti au taux fixé par la banque centrale du pays (305 NGN pour 1 USD), alors que celui de 2018 est converti au taux de change du NAFEX (environ 363 NGN pour 1 USD), ce qui a entraîné un impact négatif sur le chiffre d'affaires exprimé en dollars américains.

Le taux de collocation point de présence s'élève à 1,52x et le taux de collocation technology est à 2,29x.

En termes de profitabilité, IHS a poursuivi le développement et la rationalisation de sa base installée de tours. La société a également maintenu un contrôle strict de ses coûts opérationnels. L'Ebit 2018 a progressé de + 4,1 % à 248,3 M$ (238,6 M$ en 2017) [7] , soit une marge de 21,3% en 2018.

Mi-novembre, le rachat de 9mobile, un client d'IHS au Nigéria, par Teleology, aurait été approuvé par le NCC, et suivi de la nomination d'un nouveau conseil d'administration.

En termes de croissance externe, l'acquisition d'environ 1 600 tours au Koweït est toujours en attente des autorisations réglementaires à venir dans les prochains mois. Par ailleurs, IHS est entré en négociation exclusives avec Zain pour l'acquisition d'environ 8 000 tours supplémentaires en Arabie saoudite.

Depuis le 14 novembre 2018, les banques d'IHS au Nigéria ont débloqué tous les comptes qui étaient jusqu'alors gelés à la suite des mesures « post no debit » imposées par l'EFCC. Rappelons que, à la connaissance d'IHS, aucune allégation formelle ni investigation ne lui a été notifiée dans le cadre des demandes de l'EFCC.

Au 31 décembre 2018, la dette nette s'élevait à 1 264,3 M$.

Allied Universal

( Mise en équivalence)

En 2018, Allied Universal a réalisé un chiffre d'affaires de 5,8 Md$, en croissance de + 9,9 % par rapport à l'année précédente. Cette croissance est le reflet des acquisitions finalisées (consolidation de la société américaine US Security Associates («USSA») sur deux mois) et comprend une croissance organique de + 3,3 %, principalement tirée par une augmentation des taux horaires facturés, la conquête de nouveaux clients et la croissance générée avec les clients existants.

Depuis le début de l'année, Allied Universal a poursuivi la consolidation de l'industrie en réalisant les acquisitions de :

  • Covenant Security, société spécialisée dans la sécurité basée à Philadelphie, le 2 février 2018. Présente dans l'ensemble des États-Unis et employant 1 900 personnes, Covenant génère un chiffre d'affaires annuel d'environ 80 M$.
  • US Security Associates, le 26 octobre 2018, pour 1 Md$ environ. Basée à Roswell, Géorgie, USSA figure parmi les principaux prestataires de services de sécurité et de services associés aux États-Unis, avec plus de 50 000 professionnels de la sécurité qui interviennent pour le compte de plusieurs milliers de clients opérant dans un grand nombre de secteurs. En 2017, USSA a généré un chiffre d'affaires pro forma d'environ 1,5 milliard de dollars et un EBITDA ajusté pro forma d'environ 95 M$. Allied Universal a financé la transaction par de la dette additionnelle et par un apport en fonds propres de ses actionnaires actuels de 200 M$. L'apport de Wendel s'élève à environ 78 M$ portant l'investissement total du Groupe dans la société à environ 378 M$. Wendel et Warburg Pincus conservent chacun environ un tiers du capital de la société. Dans le cadre de cette transaction, les actionnaires actuels se sont également engagés à procéder à une augmentation de capital supplémentaire, la part de Wendel pouvant aller jusqu'à 40 M$.

Pro forma de cette acquisition, le chiffre d'affaires annuel d'Allied Universal s'élève à environ 7 Md$ et le Groupe emploie plus de 200 000 professionnels de la sécurité. Avec USSA, Allied Universal fait son entrée dans les marchés du conseil et de l'investigation, ainsi que de la gestion d'événements, renforçant ainsi une offre de services de sécurité sans équivalent dans tous ses domaines d'activité pour sa clientèle.

L'EBITDA ajusté a progressé de + 11,8 % sur l'année à 422,7 M$, soit 7,3% de marge. Cette progression résulte de la croissance organique, des acquisitions réalisées en 2017 et 2018 et des synergies générées par les opérations de fusion et acquisitions ultérieures. L'impact positif des initiatives destinées à améliorer encore la productivité a été partiellement contrebalancé par la hausse des coûts de la main-d'oeuvre aux États-Unis, dans un marché de l'emploi américain historiquement tendu.

Au 31 décembre 2018, la dette nette d'Allied Universal s'élevait à 3 932 M$, soit 6,2 fois l'EBITDA tel que défini dans la documentation bancaire de la société.

 

Tsebo

(Intégration globale depuis le 1 er février 2017)

 

Le chiffre d'affaires de Tsebo s'élève à 617,8 M$ en 2018, en hausse sur l'année de + 9,7 %. Tsebo a bénéficié d'une croissance organique solide (+ 7,5 %) tirée par les activités Cleaning et Facilities Management et par la stabilité des taux de change (+ 0,4 %). La croissance a également bénéficié d'un effet périmètre positif (+1,8 %) résultant des acquisitions de Rapid FM au Nigéria et de Servcor au Zimbabwe. La bonne performance de Tsebo a été réalisée dans un contexte de marché difficile en Afrique du Sud, où la croissance du PIB réel a ralenti pour s'établir à 0,8 % en 2018 et où le climat des affaires reste plus difficile.

L'EBITDA 2018 de Tsebo est de 39,0 M$, en hausse de + 5,4 % par rapport à 2017. La marge d'EBITDA baisse de 6,6 % en 2017 à 6,3 % en 2018 du fait notamment d'investissements substantiels réalisés pour soutenir le plan stratégique à long terme de l'entreprise combinés à un environnement macro-économique volatil.

En octobre, Tsebo s'est vu confirmer pour une nouvelle année le niveau 1 BEE (la notation la plus haute possible dans le système de notation des entreprises BEE défini par le ministère sud-africain du Commerce et de l'Industrie).

Au 31 décembre 2018, la dette nette de Tsebo était de 118,6 M$.

 

Actif net réévalué à 147,4 € par action au 31 décembre 2018

Comme annoncé en 2018, Wendel a modifié les dates de calcul et de publication de l'Actif Net Réévalué afin de les aligner avec les pratiques de marché généralement observées. L'ANR est maintenant calculé à la fin de chaque trimestre depuis le 31 décembre 2018.

L'actif net réévalué s'élève à 6 823 M€ soit 147,4 € par action au 31 décembre 2018 (détail annexe 1 ci-après), en baisse de 16,4% depuis le 31 décembre 2017. La décote sur l'ANR s'élève à 30,0 % par rapport à la moyenne 20 jours du cours de Wendel au 31 décembre 2018.

Conformément à la méthodologie Wendel de calcul de l'ANR, les valeurs des éléments ci-dessous ont été rétrospectivement prises en compte dans le calcul de l'ANR au 31 décembre 2018.

  • Cession partielle de la participation d'Allied Universal à la Caisse de dépôt et placement du Québec
  • Cession de la participation PlaYce

 

Faits marquants de l'année 2018

Simplification du portefeuille

 

Cession de CSP Technologies  
Le 27 août 2018, Wendel a annoncé avoir finalisé la cession de CSP Technologies à AptarGroup, Inc. Cette transaction a généré pour Wendel un montant de liquidités net de 342 M$, soit 140 M$ de plus que sa valorisation dans l'ANR du 2 mai 2018. 

Cession de la participation de Wendel dans Saham Group
Wendel a annoncé le 11 octobre 2018 avoir finalisé la cession de sa participation dans Saham Group. Cette transaction a généré pour Wendel un montant de liquidités net de 155 M$. Le Groupe bénéficie également d'un droit à 13,3 % des plus-values réalisées en cas de cession par Saham des autres activités du groupe (Centres de relation client, Immobilier, Santé et Éducation) pendant les 24 prochains mois, à des valorisations supérieures à certains seuils prédéfinis. 

Cession de   Mecatherm
Le 31 juillet 2018, Wendel a annoncé avoir reçu une offre ferme pour l'acquisition de la totalité du capital de Mecatherm pour une valeur d'entreprise de 120 M€, soit environ 10 fois l'EBITDA attendu fin 2018.
L'opération a été finalisée le 27 septembre 2018 et Wendel a touché un produit net d'environ 85 M€ soit 40 M€ de plus que la valorisation de Mecatherm dans l'ANR du 2 mai 2018. 
C ession de   NOP
La vente de NOP a été finalisée le 28 novembre 2018. Wendel a reçu un produit net d'environ 85 M€, soit 13 M€ de plus que la valorisation de la société dans l'ANR de Wendel au 24 août 2018, et environ 3,5 fois les capitaux propres initialement investis, soit un TRI d'environ 29 % depuis l'investissement dans la société en décembre 2013.

Cession de 4,73 % du capital de Bureau Veritas

Wendel a réalisé le 30 octobre 2018 la cession de 20 920 503 d'actions dans Bureau Veritas, soit 4,73% du capital, pour un montant d'environ 400 M€. Cette cession a permis d'augmenter sensiblement le flottant et la liquidité de Bureau Veritas tout en permettant à Wendel de demeurer son actionnaire majoritaire. La transaction s'est traduite par une plus-value comptable d'environ 300 M€ qui n'a pas d'impact dans le compte de résultat de Wendel, en application des normes comptables relatives à une participation majoritaire.
Wendel conserve le contrôle de Bureau Veritas, actif de long terme de son portefeuille, et lui confirme son plein soutien.
   

Soutien du portefeuille existant : 141 M€ d'investissements

Cromology
Le 14 mars 2018, Wendel a accompagné Cromology avec une injection de 25 M€ de trésorerie, accroissant ainsi sa marge de manoeuvre financière afin de se donner les moyens de poursuivre ses plans d'amélioration opérationnelle.

Wendel soutient Allied Universal dans l'acquisition d'USSA
Le 16 juillet 2018, Allied Universal a annoncé la conclusion d'un accord en vue d'acquérir U.S. Security Associates (« USSA ») pour 1 Md$ environ. Allied Universal a financé la transaction par de la dette additionnelle et par un apport en fonds propres de ses actionnaires actuels de 200 M$. L'apport de Wendel s'élève à environ 78 M$ portant l'investissement total du Groupe dans la société à environ 378 M$.

Wendel se renforce dans Stahl 
Fin 2018, Wendel a annoncé avoir conclu un accord pour acquérir 4,8 % du capital de Stahl auprès de Clariant pour un montant de 50 M€. À la suite de cette acquisition, Wendel a augmenté sa participation dans Stahl à environ 67 % [8] du capital. Clariant détient désormais environ 14,5 % 1 de Stahl et renonce à son poste d'administrateur ainsi qu'à ses droits de veto spécifiques. Le reste du capital de Stahl reste détenu par BASF (c.16 %), par le management de la société ainsi que d'autres actionnaires minoritaires. Cette transaction contribue positivement à la création de valeur de Wendel. Wendel est actionnaire de long terme de Stahl depuis juin 2006 et contrôle seule la société depuis 2009.

Autres faits marquants depuis le début de l'année 2019

Cession d'une part significative de la participation dans Allied Universal
Wendel a annoncé le 20 février 2019 avoir reçu une offre pour l'acquisition d'environ 40 % de sa participation, de même que les autres actionnaires actuels, dans Allied Universal (la « Société »), leader des services de sécurité en Amérique du Nord, par La Caisse de dépôt et placement du Québec (« CDPQ »), à une valeur d'entreprise de plus de 7 milliards de dollars. Parallèlement, Allied Universal a signé un accord avec La Caisse de dépôt et placement du Québec selon lequel cette dernière investira jusqu'à environ 400 M$ en fonds propres pour soutenir la stratégie de croissance de la Société et ses projets d'acquisitions. À l'issue de la transaction, Wendel conservera une participation d'environ 18 % dans Allied Universal.
Pro forma de cette transaction, CDPQ deviendra l'actionnaire d'Allied Universal détenant le pourcentage le plus élevé du capital.  La Société continuera d'être détenue majoritairement par ses actionnaires existants, parmi lesquels Wendel, Warburg Pincus et le management, dont les représentants resteront majoritaires au sein de son Conseil d'administration. La réalisation définitive de la cession devrait intervenir au cours du troisième trimestre 2019, sous réserve des conditions de closing habituelles et de l'obtention des autorisations réglementaires. 
À la suite de l'opération, Wendel devrait recevoir environ 350 M$ en numéraire, soit, compte tenu des distributions précédentes, un montant supérieur à son investissement initial total dans la Société.

Cession de Playce
Wendel a annoncé la cession de sa participation de 40% dans la société Playce (anciennement SGI Africa) à CFAO pour un produit net de cession de 32,2 M€, après un investissement initial de 25,3 M€ fin juillet 2016.

 

Amélioration du profil de la dette 

Moody's attribue à Wendel la notation Baa2 avec perspective stable 
Le 5 septembre 2018, Moody's a attribué à Wendel la note d'émetteur à long terme Baa2. Comme l'indique Moody's, cette note reflète la cohérence et la prudence de la stratégie suivie par le Groupe, ainsi que sa politique financière stable, illustrée par un très faible endettement en valeur de marché actuel, et sa volonté de le maintenir à un bas niveau au travers des cycles du marché. 

S&P Global rehausse la note de crédit de Wendel à BBB / A-2 ; perspective stable
Dans sa note de recherche publiée le 25 janvier 2019, S&P Global a rehaussé la note de crédit de Wendel à BBB / A-2, perspective stable. S&P Global a indiqué dans cette note « Ce rehaussement reflète notre opinion sur la gestion dynamique du portefeuille de Wendel au second semestre 2018, lui permettant de conserver le ratio loan-to-value en dessous de 10%, en dépit de conditions de marché difficiles. »

Wendel compte désormais deux notations de crédit équivalentes dans les deux agences de notation.

Extension des lignes de crédit
Wendel a allongé mi-octobre la maturité de sa facilité de crédit non tirée de 750 M€. Sa nouvelle échéance est fixée au 17 octobre 2023.

Dividende 2018

Wendel propose le versement d'un dividende ordinaire à 2,80€ par action en 2018, en hausse de + 5,7 %, soumis au vote à l'Assemblée générale du 16 mai 2019. 

Rachats d'actions 

En 2018, Wendel a racheté 553 576 de ses actions sur le marché, pour un total de 68,2 M€ et détient 993 049 actions propres, soit 2,1% de son capital, au 28 février 2019.

 

Wendel annonce son intention de conclure avec Goldman Sachs International (« Goldman Sachs ») un accord de rachat d'actions de 200 millions d'euros, qui démarrera une fois que Wendel-Participations SE (« WP »), actionnaire majoritaire de Wendel, agissant de concert avec la présidente de WP (le « Concert »), aura obtenu de l'Autorité des marchés financiers une décision de dérogation définitive au lancement d'une offre publique d'achat sur Wendel. En effet, dans le cadre de l'opération, la participation en capital du Concert pourrait augmenter de 1% ou plus en moins de douze mois consécutifs. Cette demande de dérogation est justifiée en raison de la détention par le Concert de la majorité des droits de vote (WP détient à ce jour de concert 37,71% du capital et 50,35% des droits de vote de Wendel), Cette décision de dérogation est attendue dans les prochaines semaines. L'opération devrait s'achever avant la fin 2019.

Une fois réalisée, et en fonction du prix effectif d'achat, cette opération devrait réduire le nombre d'actions Wendel en circulation d'environ 4% sur la base du cours actuel, démontrant son engagement continu en faveur de la création de valeur et en matière de rendement du capital pour ses actionnaires. Les 993 049 actions propres déjà détenues et affectées à d'autres objectifs, n'ont pas vocation à être annulées.

Wendel communiquera à une date ultérieure des informations complémentaires à l'occasion du démarrage effectif de l'accord de rachat d'actions.

Au 28 février 2019, le capital de Wendel était constitué de 46 280 641 d'actions en circulation.

Ce rachat d'actions sera lancé dans le cadre de l'autorisation donnée au Directoire le 17 mai 2018 par l'Assemblée générale des actionnaires. Son renouvellement sera proposé à l'ordre du jour de la prochaine Assemblée générale, prévue le 16 mai 2019.

Stratégie

Confirmation des orientations stratégiques 2017-2020 :

  • Développer et cristalliser de la valeur en poursuivant le développement à long terme des sociétés du portefeuille et en tirant avantage des opportunités de cessions, partenariats, mise en bourse et de réinvestissements dans les sociétés ;
  • Investir de l'ordre de 750 M€ de fonds propres par an, en fonction des conditions de marché, en Europe, en Amérique du nord et en Afrique dans des sociétés exposées aux tendances de long terme. Une partie de ce montant pourrait provenir de partenaires partageant notre philosophie d'investissement, comme déjà réalisé dans le passé ;
  • Rester prudent , en gardant un contrôle strict de la dette nette, pour la maintenir à un niveau inférieur à 2,5 Md€, tout en gardant un portefeuille équilibré entre actifs cotés et non cotés ;
  • Atteindre des objectifs financiers ambitieux : un taux de retour moyen aux actionnaires à deux chiffres, un dividende en croissance année après année, et avec des rachats d'actions réguliers et opportunistes.

 

Agenda

16.05.2019

Assemblée générale 2019 / Publication de l'ANR du 31 mars 2019 et trading update du T1 (avant Bourse).

30.07.2019

Résultats du T2 2019 / Publication de l'ANR du 30 juin 2019 et trading update du T2 (après Bourse).

06.09.2019

Comptes consolidés semestriels 2019 (avant Bourse) - Publications des comptes consolidés résumés semestriels - Pas de publication d'ANR.

07.11.2019

Investor Day 2019 / Publication de l'ANR du 30 septembre 2019 et trading update du T3 (avant Bourse).

 

À propos de Wendel

Wendel est l'une des toutes premières sociétés d'investissement cotées en Europe. Elle investit en Europe, en Amérique du Nord et en Afrique, dans des sociétés leaders dans leur secteur : Bureau Veritas, Cromology, Stahl, IHS, Constantia Flexibles, Allied Universal et Tsebo, dans lesquelles elle joue un rôle actif d'actionnaire majoritaire ou de premier ordre. Elle met en oeuvre des stratégies de développement à long terme qui consistent à amplifier la croissance et la rentabilité de sociétés afin d'accroître leurs positions de leader.

Wendel est cotée sur l'Eurolist d'Euronext Paris.

Notation attribuée par Standard & Poor's : Long terme : BBB avec perspective stable - Court terme : A-2 depuis le 25 janvier 2019

Notation attribuée par Moody's : Long terme : Baa2 avec perspective stable - Court terme : P-2 depuis le 5 septembre 2018

Wendel est le Mécène Fondateur du Centre Pompidou-Metz. En raison de son engagement depuis de longues années en faveur de la Culture, Wendel a reçu le titre de Grand Mécène de la Culture en 2012.


Pour en savoir plus : wendelgroup.com

Suivez-nous sur Twitter @WendelGroup

 

Annexe 1 : ANR au 31 décembre 2018 de 147,4 € par action

(en millions d'euros )     31.12.2018 31.12.2017
Participations cotées Nombre de titres Cours (1) 3 268 4 691
Bureau Veritas156,3/177,2 M18,2 € / 22,7 €2 8464 024
Saint-Gobain14,2 M29,8 € / 47,1 €422667
Participations non cotées et Oranje-Nassau Développement (2) 3 908 4 532
Autres actifs et passifs de Wendel et de ses holdings (3)  8969
Trésorerie et placements financiers (4)   2 0901 730
Actif Brut Réévalué    9 355 11 021
Dette obligataire Wendel et intérêts courus  - 2 532- 2 863
Actif Net Réévalué    6 823 8 158
Dont dette nette    - 442 - 1 133
Nombre d'actions au capital    46 280 641 46 253 210
Actif Net Réévalué par action    147,4 € 176,4 €
Moyenne des 20 derniers cours de bourse de Wendel 103,2 €142,8 €
Prime (Décote) sur l'ANR   - 30,0 %- 19,1 %
  1. Moyenne des 20 derniers cours de clôture de bourse calculée au 31 décembre 2017 et au 31 décembre 2018.
  2. Participations non cotées (Cromology, Stahl, IHS, Constantia Flexibles, Allied Universal) et Oranje-Nassau Développement (NOP, PlaYce, Tsebo, investissements indirects et dettes). Comme dans le calcul de l'ANR au 16 novembre 2018, le calcul de la valorisation d'IHS au 31 décembre 2018 est basé uniquement sur l'EBITDA qui est à ce stade l'agrégat le plus pertinent. Les actions MCC détenues par Constantia Flexibles sont valorisées au prix d'offre public à 50$ par action. Les participations dans Allied Universal et PlaYce sont évaluées à la suite des récentes transactions. 
  3. Dont 1 013 074 actions propres Wendel au 31 décembre 2018 et 669 402 au 31 décembre 2017.
  4. Trésorerie et placements financiers de Wendel et de ses holdings, ils comprennent au 31 décembre 2018 1,8 Md€ de trésorerie disponible et 0,3 Md€ de placements financiers liquides disponibles.

Les conversions de change des actifs et passifs libellés dans d'autres devises que l'euro sont réalisées sur la base du taux de change de la date de l'ANR.

 

La matérialisation des conditions de co-investissement pourrait avoir un effet dilutif sur la participation de Wendel. Ces éléments sont pris en compte dans le calcul de l'ANR. Voir page 274 du document de référence 2017.


Annexe 2 : Tableau de rapprochement du résultat économique et du résultat comptable

 

Mises en équivalence

Total Groupe

En millions d'euros

Bureau Veritas

Constantia Flexibles
Cromology
Stahl

Tsebo

Autres

IHS

Allied Universal

Wendel & Holdings

Résultat net des activités

Chiffre d'affaires

4 795,5

1 538,3
665,1
866,9

523,4

-

-

-

-
8 389,2

 

 

EBITDA (1)

N/A

186,5
29,0
196,8

32,7

N/A

-

-

-
-

 

 

Résultat opérationnel ajusté (1)

758,0

104,3
6,6
179,4

27,7

-

-

-0,2

-
-

 

 

Autres éléments opérationnels récurrents

-

-2,0
-1,8
-4,7

-0,8

-1,1

-

-

-
-

 

 

Résultat opérationnel

758,0

102,3
4,8
174,7

26,9

-1,1

-

-0,2

-69,0
996,5

 

 

Coût de l'endettement financier net

-82,5

-18,1
-17,2
-29,4

-15,4

-

-

-

(2)

-99,0

-261,6

 

 

Autres produits et charges financiers

-10,7

-2,4
-0,1
1,3

0,9

-

-

-

18,4
7,5

 

 

Charges d'impôt

-221,6

-6,3
7,9
-36,3

-5,1

-

-

-7,0

-0,5
-268,9

 

 

Quote-part du résultat net des sociétés mises en équivalence

0,5

7,7
-0,1
-

0,2

-

5,8

19,1

-
33,1

 

 

Résultat net d'impôt des activités arrêtées ou destinées à être cédées

-0,0

-
-0,5
-

-

6,0

-

-

-
5,6

 

 

Résultat net récurrent des activités

443,7

83,2
-5,2
110,3

7,4

5,0

5,8

11,9

-150,0
512,1

 

 

Résultat net récurrent des activités - part des minoritaires

279,3

34,0
-0,5
41,1

5,4

0,1

-

0,1

-
359,4

 

 

Résultat net récurrent des activités - part du Groupe

164,5

49,2
-4,6
69,2

2,0

4,9

5,7

11,8

-150,0
152,7

 

 

Résultat non récurrent

 

 

Résultat opérationnel

-120,8

-51,6
-107,8
-39,5

-10,1

-

-

-

9,3
-320,5

 

 

Résultat financier

-

-12,1
-97,1
-24,9

2,1

-

-

-

124,4
-7,6

 

 

Charges d'impôt

32,2

13,8
16,3
16,2

2,7

-

-

13,7

-
95,0

 

 

Quote-part du résultat net des sociétés mises en équivalence

-

-42,3
-
-

-

-

-39,5

-82,8

-
-164,6

 

 

Résultat net d'impôt des activités arrêtées ou destinées à être cédées

-

3,2
-
-

-

-11,9

-

-

174,7
166,1

 

 

Résultat net non récurrent

-88,6

-88,9
-188,7
-48,1

-5,2

-11,9

-39,5

-69,1

308 ,4
-231,6

 

 

dont :

 

(3)

(4)

-0,4

-20,7

  - 6,5

-5,3

-

-54,7

-

-175,3

 

 

- Dépréciation d'actifs

-

-39,2
-53,1
-

-

-

-

-

-

-92,3

 

 

Résultat net non récurrent - part des minoritaires

-55,3

-35,0
-17,9
-18,6

-2,5

-0,2

-0,2

-0,3

5,8

-124,3

 

 

Résultat net non récurrent - part du Groupe

-33,3

-53,9
-170,7
-29,6

-2,7

-11,7

-39,3

-68,8

302,6

-107,4

 

 

Résultat net consolidé

355,1

-5,7
-193,9
62,2

2,2

-6,9

-33,8

-57,2

158 ,4

280,4

 

 

Résultat net consolidé - part des minoritaires

224,0

-1,0
-18,5
22,5

2,8

-0,1

-0,1

-0,3

5,8

235 ,1

 

 

Résultat net consolidé - part du Groupe

131,1

-4,7
-175,4
39,6

-0,6

-6,8

-33,6

-57,0

152,6

45,3

 

 

  1. Avant l'impact des allocations d'écart d'acquisition, les éléments non récurrents et les management fees.
  2. Ces +18,4 M€ correspondent aux dividendes reçus de Saint-Gobain après la date de déconsolidation.
  3. Ce montant intègre notamment le produit de cession des ventes de CSP Technologies (€108,8 millions), Mecatherm (€1,2 millions) et Nippon Oil Pump (€54,4 millions) ; un gain de 33,3 millions d'euros lié à la variation de la juste valeur sur les options d'achat de Saint-Gobain et un gain de €9,6 millions d'euros sur la juste valeur du swap euro-dollar.
  4. Cette dépréciation concerne Multi-Color comptabilisée selon la méthode de mise en équivalence.

 

 



[1] Sociétés consolidées : Bureau Veritas, Constantia Flexibles, Cromology, Stahl, Tsebo, Allied Universal et IHS

[2] Incluant les plus-values générées par les cessions de titres Bureau Veritas et Saint-Gobain enregistrées en capitaux propres

[3] CSP Technologies, Saham, Mecatherm et Nippon Oil Pump

[4] Retraité des impacts IFRS 15 "Produits des activités ordinaires tirés des contrats conclus avec des clients", la variation est de +4,6 %

[5] Retraité des impacts IFRS 15 "Produits des activités ordinaires tirés des contrats conclus avec des clients", la variation est de -4,7 %

[6] Nombre de tours hors managed services et tours en cours de construction au 31/12/2018

[7] EBIT hors éléments non récurrents, tel que défini par Wendel. Les dépréciations pour 2017 ont été retraitées pour prendre en compte l'enregistrement tardif d'actifs amortissables, résultant ainsi en une augmentation de 25,7 M$ de la base d'amortissements.

[8]   % de détention économique




This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: WENDEL via GlobeNewswire

HUG#2239188

SMCP SA : une nouvelle année de forte croissance : progression à deux chiffres des ventes et de l'EBITDA ajusté 21-03-2019 06:06

La Suite...

Résultats annuels 2018
Communiqué de presse - Paris, le 21 mars 2019

2018, une nouvelle année de forte croissance : progression à deux chiffres des ventes et de l'EBITDA ajusté [1]
16,9% de marge d'EBITDA ajusté, conformément aux objectifs 2018

  • Croissance du chiffre d'affaires à deux chiffres en 2018 : +13,0% à tcc [2]
  • Accélération significative du digital, à 14,7% du chiffre d'affaires
  • EBITDA ajusté en hausse de +11,6%, à 171,5 M€, soit 16,9% du chiffre d'affaires
  • Résultat net de 50,2 M€ en 2018 contre 6,3 M€ en 2017
  • Poursuite du désendettement, avec un ratio dette nette/EBITDA ajusté de 1,6x (contre 1,9x en déc. 2017)
  • Objectifs 2019 : croissance du chiffre d'affaires comprise entre +9% et +11% à taux de change constant et marge d'EBITDA ajustée stable

Daniel Lalonde, Directeur général du groupe, commente : «En 2018, SMCP a de nouveau généré une croissance rentable, conformément à ses objectifs. Malgré des conditions de marché difficiles, en particulier au quatrième trimestre, SMCP a une fois encore démontré les atouts de son business model unique et enregistré une performance remarquable. Avec l'engagement de nos équipes talentueuses, nous avons continué d'investir pour nourrir la désirabilité de nos trois marques partout dans le monde et poursuivi notre expansion à l'international, avec l'ouverture de 134 points de vente. Pour 2019, nous sommes confiants dans notre capacité à exécuter notre feuille de route stratégique dans un environnement volatil. Nous allons notamment nous concentrer sur l'accélération de notre transformation digitale, le renforcement de notre plateforme internationale et l'excellence opérationnelle de notre réseau de distribution afin de soutenir notre croissance future et la désirabilité de nos marques».

CHIFFRES CLÉS 2017 2018 Variation en publié
Chiffre d'affaires (M€)912,41017,1 +11,5%
EBITDA ajusté 1 (M€) 153,7171,5 +11,6%
Marge d'EBITDA ajusté 1 (%) 16,8%16,9% +0,1 pt
Résultat net part du Groupe (M€)6,350,2 -
BNPA [3] (€) 0,0150,687 -
BNPA dilué [4] (€) 0,0150,638 -
Free cash-flow après impôt retraité des éléments liés à l'IPO [5]

 

 

 

 

 

 
47,650,4 -

RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2018

En 2018, le chiffre d'affaires consolidé a atteint 1 017,1 M€, en hausse de +13,0% à taux de change constant, conformément à l'objectif annuel relevé en cours d'année. La croissance du chiffre d'affaires intègre une progression solide de +3,7% sur une base comparable malgré des conditions de marché difficiles au quatrième trimestre. Le chiffre d'affaires annuel publié a progressé de +11,5%, incluant un effet de change négatif de -1,6% reflétant l'appréciation de l'euro. Au cours de ces douze derniers mois, SMCP a réalisé 134 ouvertures nettes de points de vente , dont 102 exploités en propre, dépassant ainsi l'objectif annuel. Ces ouvertures concernent l'ensemble des régions internationales, avec 59 nouveaux points de vente en APAC, 49 en EMEA et 19 dans la région Amériques. L'exercice 2018 a été en outre marqué par une accélération significative du digital, qui représente désormais 14,7% du chiffre d'affaires total, une pénétration en constante progression depuis cinq ans.

L'EBITDA ajusté a enregistré une hausse de +11,6% passant de 153,7 M€ à 171,5 M€. En conséquence, la marge d'EBITDA ajusté est ressortie à 16,9%, reflétant la capacité du Groupe à dégager une croissance rentable malgré un contexte de marché difficile en France et des conditions climatiques inhabituelles. Cette progression reflète la bonne résilience de la marge brute du Groupe, qui demeure à un niveau élevé (75,9%), ainsi qu'une grande maîtrise des coûts magasins et une gestion très stricte des frais généraux et administratifs, qui ont diminué de 20,3% à 18,9% du chiffre d'affaires, tout en maintenant un rythme d'investissement optimal pour préparer la croissance de demain.

Le résultat d'exploitation ajusté a augmenté de +14,0%, passant de 118,7 M€ à 135,3 M€. La marge d'exploitation ajustée est ressortie à 13,3%, contre 13,0% en 2017, reflétant notamment une diminution des dotations aux amortissements de 3,8% à 3,6%.

Les autres produits et charges non récurrents, qui incluaient -41,9 M€ de coûts exceptionnels liés à l'introduction en bourse en 2017, ont baissé de -46,7 M€ en 2017 à -12,5 M€ en 2018.

Le résultat financier qui incluait -40,5 M€ de coûts exceptionnels liés à l'introduction en bourse en 2017 s'est sensiblement amélioré, pour passer de -69,9 M€ à -19,4 M€ en 2018. Les charges financières, hors éléments exceptionnels liés à l'introduction en Bourse, ont fortement diminué de 10 M€ grâce à la poursuite du désendettement du Groupe et à des conditions de financement plus favorables.

L'impôt sur le résultat s'est élevé à 39,9 M€ en 2018, dont 2,9 M€ au titre de la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises en France (CVAE). Hors CVAE, le taux de l'impôt sur les sociétés (IS) s'est élevé à 41,1% en 2018. Ce taux d'imposition reflète notamment la non-déductibilité d'une partie des charges financières et du LTIP.

Le résultat net du Groupe s'est élevé à 50,2 M€ en 2018 contre 6,3 M€ en 2017. En 2017, le résultat net de SMCP intégrait -38,6 M€ d'éléments exceptionnels liés à l'introduction en bourse. Le BNPA dilué s'est élevé à 0,687 € en 2018, contre 0,015 € en 2017.

FREE CASH-FLOW APRÈS IMPÔT ET DETTE FINANCIÈRE NETTE EN 2018

Le Free Cash-Flow retraité des éléments exceptionnels liés à l'introduction en bourse [6] a atteint 50,4 M€ en 2018, contre 47,6 M€ en 2017, tiré par une solide progression de l'EBITDA ajusté. Ce montant comprend également un niveau soutenu d'investissement de -56,3 M€ (soit 5,5% du chiffre d'affaires), ainsi qu'une variation du besoin en fonds de roulement (hors éléments exceptionnels liés à l'introduction en bourse) de -52,1 M€, qui a continué d'être impacté par une hausse des achats liée une forte demande internationale. Le Free Cash-Flow après impôt est ressorti à 36,3 M€ en 2018, incluant -14,1 M€ d'éléments exceptionnels liés à l'introduction en Bourse 5 .

Cette génération de trésorerie, combinée à la croissance de l'EBITDA ajusté, a contribué à la poursuite du désendettement du Groupe. SMCP a ainsi vu son ratio dette financière nette/EBITDA ajusté passer de 1,9x au 31 décembre 2017 à 1,6x au 31 décembre 2018. Le Groupe dispose aujourd'hui d'une structure financière solide pour accompagner son développement et devenir un acteur majeur du luxe accessible à l'échelle mondiale.                      La dette financière nette a reculé de 292,0 M€ au 31 décembre 2017 à 274,0 M€ au 31 décembre 2018.

OBJECTIFS 2019

Positionné sur l'un des segments bénéficiant de la plus forte expansion du secteur, SMCP va poursuivre le déploiement de sa stratégie en s'appuyant sur de puissants leviers de croissance et sur des fondamentaux solides.

«Pure player du retail» s'appuyant sur un Business Model unique, qui allie les codes du luxe et du « Fast-fashion», SMCP est aujourd'hui idéalement positionné pour saisir toutes les opportunités de croissance, en termes de croissance organique, à travers le développement de son coeur de métier, l'expansion des Accessoires, de l'Homme et du Digital, et en termes d'ouvertures de magasins, qui offrent de nombreuses opportunités de croissance.

En 2019, les conditions de marché devraient rester volatiles, marquées par l'évolution des politiques commerciales, les incertitudes géopolitiques ainsi que les variations des taux de change. Dans ce contexte, SMCP restera focalisé sur les priorités qu'il s'est fixé pour 2019 : l'excellence opérationnelle de son réseau de distribution, l'accélération de sa transformation digitale et le renforcement de sa plateforme internationale qui lui permettra de soutenir ses opportunités de croissance. SMCP continuera de veiller à la parfaite exécution de son plan stratégique, tout en gérant efficacement l'allocation de ses ressources au service de sa croissance future.

Pour 2019, SMCP vise une croissance de son chiffre d'affaires comprise entre +9% et +11% à taux de change constant, ainsi qu'une marge d'EBITDA ajustée stable par rapport à 2018.

INFORMATION COMPLEMENTAIRE

Le conseil d'administration de SMCP, qui s'est tenu le 20 mars 2019, a autorisé les états financiers consolidés pour l'exercice 2018 qui seront envoyés à l'Assemblée Générale. Les commissaires aux comptes ont effectué leurs travaux d'audit sur les états financiers et émettront leur rapport d'opinion dès que leurs diligences sur le document de référence à déposer auprès de l'AMF seront achevées. Les chiffres financiers inclus dans ce communiqué de presse sont extraits des comptes financiers consolidés de SMCP pour la période de douze mois close le 31 décembre 2017.

INDICATEURS FINANCIERS NON DÉFINIS PAR LES NORMES IFRS

Le Groupe utilise des mesures financières et non financières-clés pour analyser les performances de son activité. Les principaux indicateurs de performance utilisés comprennent le nombre de points de vente, la croissance sur une base comparable (« like-for like »), l'EBITDA ajusté et la marge d'EBITDA ajusté.

Nombre de points de vente

Le nombre de points de vente du Groupe se compose du nombre total de points de vente ouverts à une date considérée, ce qui comprend (i) les points de vente exploités en propre (« directly operated stores ») qui incluent les succursales, les concessions dans les grands magasins, les magasins exploités par des affiliés, les outlets et les sites Internet, ainsi que (ii) les points de vente partenaires (« partnered retail »).

Croissance du chiffre d'affaires sur une base comparable (« like-for-like »)

La croissance sur une base comparable correspond aux ventes retail réalisées à travers les points de vente détenus en propre sur une base comparable au cours d'une période donnée, par rapport à la même période de l'exercice précédent, le chiffre étant exprimé en pourcentage de variation entre les deux périodes. Le nombre de points de vente sur une base comparable pour une période donnée comprend tous les points de vente du Groupe ouverts au début de la période précédente et exclut les points de vente fermés pendant la période donnée, y compris les points de vente fermés pour rénovation pour une durée supérieure à un mois, ainsi que les points de vente ayant changé d'activité (par exemple des points de vente Sandro passant d'un statut Femme à Homme ou à Mixte).

Les croissances des ventes sur une base comparable sont présentées à taux de change constant (les ventes d'une année N et d'une année N-1 en devises sont converties au taux moyen N-1, tel que présenté dans les notes annexes aux comptes consolidés du Groupe au 31 décembre de l'année N considérée).

EBITDA ajusté et marge d'EBITDA ajusté

L'EBITDA ajusté est défini par le Groupe comme étant le résultat opérationnel courant avant dotations aux amortissements, provisions et charges liées au plan d'attribution d'actions gratuites (LTIP). En conséquence, l'EBITDA Ajusté correspond à l'EBITDA avant charges liées au LTIP.

L'EBITDA ajusté n'est pas une mesure comptable standard répondant à une définition unanimement admise. Il ne doit pas être considéré comme un substitut du résultat opérationnel, du bénéfice net, du flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles, ni comme un indicateur de liquidité.

La marge d'EBITDA ajustée correspond à l'EBITDA ajusté divisé par le chiffre d'affaires.

Résultat d'exploitation ajusté et marge d'exploitation ajustée

Le résultat d'exploitation ajusté est défini par le Groupe comme le résultat avant intérêts, impôts et charges liées au plan d'attribution d'actions gratuites (LTIP). En conséquence, le résultat d'exploitation ajusté correspond au résultat d'exploitation avant charges liées au LTIP.

La marge d'exploitation ajustée correspond au résultat d'exploitation divisé par le chiffre d'affaires.

 Marge brute de gestion

La marge brute « de gestion » correspond au chiffre d'affaires après déduction des remises et du coût des ventes uniquement. La marge brute « comptable », quant à elle, correspond au chiffre d'affaires après déduction des remises, du coût des ventes et des commissions versées aux grands magasins et aux affiliés.

Marge retail

La marge retail correspond à la marge brute de gestion après déduction des coûts directs des points de ventes tels que les loyers, frais de personnels, commissions versées aux grands magasins et autres frais directs d'exploitation.

Le tableau suivant présente le rapprochement de la marge brute de gestion et de la marge retail avec la marge brute comptable telle qu'incluse dans les états financiers du Groupe pour les périodes suivantes :

(M€) 2017 2018
Marge brute comptable 585,1 649,3
Retraitement des commissions et autres ajustements116,2122,4
Marge brute de gestion 703,6 771,7
Coûts directs des points de vente-364,7-408,5
Marge retail 338,9 363,3

Free cash-flow après impôts

Le Free cash-flow après impôts est défini comme l'EBITDA ajusté après prise en compte des variations des besoins en fonds de roulement, des éléments non courants payés, des impôts sur le résultat payé ainsi que des flux nets de trésorerie liés aux activités d'investissements.

Dette financière nette

La dette financière nette représente la part de la dette nette portant intérêt. Elle est calculée sur la base des dettes financières courantes et non courantes, diminuées de la Trésorerie nette des concours bancaires.

***

MÉTHODOLOGIE

Sauf mention contraire, les montants sont exprimés en millions d'euros et arrondis au million le plus proche. De façon générale, les valeurs présentées dans ce communiqué de presse sont arrondies à l'unité la plus proche. Par conséquent, la somme des montants arrondis peut présenter des écarts non significatifs par rapport au total reporté. Par ailleurs, les ratios et écarts sont calculés à partir des montants sous-jacents et non à partir des montants arrondis.

***

AVERTISSEMENT : DECLARATIONS PROSPECTIVES

Ce document contient certaines informations qui constituent des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives sont fondées sur les anticipations et convictions actuelles de l'équipe dirigeante et sont soumises à un certain nombre de risques et incertitudes, en conséquence desquels les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévisionnels évoqués par les déclarations prospectives. Par conséquent, aucune garantie n'est donnée sur le fait que ces énoncés ou prévisions se réaliseront ou que les objectifs de résultats seront atteints. Ce document n'a pas fait l'objet d'une vérification indépendante. SMCP ne prend aucun engagement ni ne donne aucune garantie sur l'exactitude ou le caractère complet de l'information présentée dans ce document. En aucun cas, SMCP, l'un de ses affiliés ou l'un de ses représentants ne pourra être tenu responsable des conséquences éventuelles de l'usage qui sera faite de ce document ou de toute information y figurant. Pour obtenir plus d'informations sur ces risques et incertitudes, vous pouvez consulter les documents déposés par SMCP auprès de l'Autorité des marchés financiers en tant qu'information réglementée et disponibles sur le site de SMCP (www.smcp.com).

***

CALENDRIER FINANCIER

  • 29 avril 2019 : chiffre d'affaires du 1 er trimestre

Une conférence téléphonique à destination des investisseurs et des analystes sera tenue par Daniel Lalonde, Directeur Général et Philippe Gautier, Directeur Financier et des Opérations, à partir de 9h00 (heure de Paris).
Le support de la présentation sera également disponible sur le site Internet (www.smcp.com), section Finance.

COMPTES CONSOLIDES 2018


COMPTE DE RESULTAT (MEUR) 2017 2018
Chiffre d'affaires 912,4 1,017,1
EBITDA ajusté 153,7 171,5
Dotations aux amortissements et aux provisions-35,0-36,1
% du chiffre d'affaires -3,8% -3,6%
LTIP-1,9-13,4
Résultat opérationnel courant 116,8 122,0
Autres produits et charges non courants-46,7-12,5
Résultat opérationnel 70,1 109,5
Résultat financier-69,9-19,4
Résultat avant impôt 0,2 90,1
Impôt sur le résultat6,1-39,9
Résultat net (part du Groupe) 6,3 50,2

TABLEAU DE FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDES (MEUR) 2017 2018
EBITDA ajusté153,7171,5
Variation du besoin en fonds de roulement-59,3-66,2
Impôt sur le résultat payé-13,1-12,7
Flux nets de trésorerie liés aux activités opérationnelles 81,2 92,6
Dépenses d'investissement-49,0-56,3
Autres0,0-
Flux nets de trésorerie liés aux activités d'investissement -48,9 -56,3
Intérêts financiers versés-37,3-16,0
Autres produits et charges financiers-1,0-0,5
Augmentations de capital127,0-
Achats et reventes d'actions propres-0,7-
Emission net de remboursement de dettes financières-138,3-14,8
Ecarts de change net-1,70,2
Flux nets de trésorerie liés aux activités de financement -52,1 -31,1
   
Variation nette de la trésorerie -19,8 5,2

BILAN - ACTIFS (MEUR) Au 31 décembre 2017 Au 31 décembre 2018
Goodwill630,1630,1
Immobilisations incorporelles728,8736,1
Immobilisations corporelles67,876,0
Actifs financiers non courants16,119,5
Autres actifs non courants1,00,5
Actifs d'impôts différés56,233,4
Actif non courant 1 499,9 1 495,5
   
Stocks179,4221,4
Créances clients et comptes rattachés52,751,4
Autres créances49,739,2
Trésorerie et équivalents de trésorerie40,446,5
Actif courant 322,2 358,5
   
Total actif 1 822,2 1 854,0

BILAN - PASSIFS (MEUR) Au 31 décembre 2017 Au 31 décembre 2018
Total des capitaux propres 1,082,9 1,142,2
Emprunts obligataires192,3174,2
Autres passifs non courants0,40,4
Provisions pour engagements de retraites à prestations définies3,23,3
Passif d'impôts différés183,7166,5
Passif non courant 379,7 344,5
Passifs financiers portant intérêts2,42,1
Dettes fournisseurs et comptes rattachés102,9115,5
Concours bancaires et dettes financières à court terme137,7143,9
Provisions courantes2,83,2
Autres dettes113,9102,6
Passif courant 359,6 367,4
   
Total passif et capitaux propres 1,822,2 1,854,0

ABOUT SMCP

SMCP est un acteur clé du marché mondial du prêt à porter et des accessoires avec un portefeuille composé de trois marques françaises de mode contemporaine - Sandro, Maje et Claudie Pierlot. Présent dans 40 pays avec 1,466 points de vente, SMCP a généré un chiffre d'affaires d'1 milliard d'euros. Evelyne Chetrite et Judith Milgrom ont fondé respectivement Sandro et Maje à Paris, en 1984 et en 1998 et continuent à en assurer la direction artistique. Claudie Pierlot a été fondée en 1984 par Madame Claudie Pierlot et a été acquise par le groupe SMCP en 2009. SMCP est coté sur le marché règlementé d'Euronext (compartiment A, ISIN FR0013214145, Code Mnémonique : SMCP).

CONTACT INVESTISSEUR                                    contact presse

celia.deverlange@smcp.com                                             Brunswick - Hugues Boëton
pauline . roubin@smcp.com                                               +33 (0) 1 53 96 83 83
                                                                                              smcp@brunswickgroup.com



[1] Pour toutes références à l'EBITDA et au Résultat d'exploitation ajusté dans le présent communiqué, merci de se référer à la définition en pages 4 et 5.

[2] A taux de change constant

[3] Résultat net part du groupe divisé par le nombre moyen d'actions ordinaires en 2018 diminué des actions d'autocontrôle existantes détenues par le Groupe.

[4] Résultat net part du Groupe divisé par le nombre moyen d'actions ordinaires en 2018, diminué des actions détenues en propre par la société et augmenté des actions ordinaires susceptibles d'être émises dans le futur. Celles-ci prennent en compte la conversion des actions de préférence de catégorie G (5 072 914 actions) et les actions gratuites de performance (LTIP) au prorata des critères de performance atteints au 31 décembre 2018 (24% du nombre d'actions distribuées, soit 502 399 titres).

[5] En 2018, les éléments exceptionnels liés à l'introduction en Bourse incluent l'impact sur la trésorerie des attributions d'actions gratuites
(-11,3 M€) et les frais de l'introduction en Bourse (-2,8 M€). En 2017, les éléments exceptionnels liés à l'introduction en bourse incluent
l'impact sur la trésorerie des attributions d'actions gratuites (-9,1 M€) et les frais de l'introduction en bourse (-6,2 M€).

[6] En 2018, les éléments exceptionnels liés à l'introduction en Bourse incluent l'impact sur la trésorerie des attributions d'actions gratuites
(-11,3 M€) et les frais de l'introduction en Bourse (-2,8 M€). En 2017, les éléments exceptionnels liés à l'introduction en bourse incluent l'impact sur la trésorerie des attributions d'actions gratuites (-9,1 M€) et les frais de l'introduction en bourse (-6,2 M€).




This announcement is distributed by West Corporation on behalf of West Corporation clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: SMCP SA via GlobeNewswire

HUG#2239176