×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Sociétés cotées : les bénéfices vont repartir à la hausse en 2019

Lundi 15 Avril 2019 - PAR bourse news

  • BMCE Capital Research table sur un rebond de l’activité de son univers de valeurs en 2019, qui représente 95% de la capitalisation boursière, avec une appréciation de 4,1% de la capacité bénéficiaire estimée à 30,5 Mds de dirhams.

 

  • L’amélioration attendue de l’activité commerciale, portée principalement par la consolidation de la demande intérieure, par le redressement escompté des activités minières et immobilières ainsi que par l’essoufflement constaté du mouvement du Boycott conjugués à la non-récurrence projetée de l’importance des contrôles fiscaux enregistrés en 2018, soutiennent ce scénario.

 

Les analystes de la filiale Recherche de BKB adoptent une position optimiste en ce début de printemps. Dans une note, ils estiment que le RNPG 2019 devrait afficher une progression de 4,1% à MAD 30,5 Md comparativement à 2018. Cette évolution s’expliquerait notamment par une amélioration de 3,4% du RNPG des industries à 16,4 Mds, une progression de 4,6% du bottom line des Financières à 12,8 Mds et une hausse de 6,5% de la capacité bénéficiaire des compagnies d’assurance à MAD 1,3 Md.

Hors impact de la cotisation sociale de solidarité de 2,5%, instaurée par la LF 2019 pour les sociétés dont les bénéfices avant impôts sont supérieurs à 40 MDH, le RNPG de notre périmètre de couverture devrait afficher un taux de croissance de 6,7% à 31,3 Mds de dirhams”.

 

Contribution des facteurs explicatifs à la croissance prévisionnelle de la capacité bénéficiaire en 2019E (en M MAD). Source : BMCE Capital Research

 

 

 

Les dividendes attendus stables

En 2019, l’enveloppe des dividendes devrait se stabiliser à 21,11 Mds, faisant notamment suite à la volonté de certaines sociétés cotées de renforcer leur fonds propres dans le sillage des investissements à venir pour les industries et/ou des changements réglementaires pour les Financières.

 

La baisse des taux favorable aux actions

Pour les analystes, compte tenu du maintien du trend baissier des taux obligataires cette année en lien avec la sortie projeté du Trésor à l’international ainsi que la hausse attendue des recettes d’IS, le rendement du marché Actions reste plus attractif avec un D/Y estimé à 3,7% en 2019 (vs. 3,1% pour les taux des Bons du Trésor 10 ans).

Dans ces conditions, l’arbitrage reste fondamentalement en faveur de l’Action, notamment au regard du manque d’alternatives pour les investisseurs institutionnels et particuliers marocains”.

Reste à savoir si les investisseurs étrangers vont adopter le même comportement vis-à-vis du marché marocain d’autant plus que les niveaux de taux américain maintenus élevés défavorisent encore les marchés émergents et frontiers”, conclut la note.

Evolution du spread et du rendement du marché Actions. Source : BMCE Capital Research

Bourse de Casablanca
Partage RéSEAUX SOCIAUX