×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Sociétés cotées : Les bénéfices attendus en hausse en 2019 malgré un premier semestre décevant

Lundi 14 Octobre 2019 - PAR bourse news

Malgré un mauvais départ sur les six premiers mois de l'année, avec une masse bénéficiaire en dégradation de prés de 5% à fin juin 2019, les analystes de BMCE Capital Research (BKR) s'attendent à ce que l'année se termine sur une note positive pour les bénéfices des sociétés cotées. En outre,  l’enveloppe des dividendes devrait légèrement augmenter à 21,24 Mds de dirhams. 

 

L’évolution de la masse bénéficiaire du Scope 40 (soit 95,4% de la capitalisation boursière au 08/10/2019) de BKR devrait ressortir en amélioration de +3,6% 30,4 Mds de dirhams, lit-on dans une note récente, ceci alors même que les anticipations intègrent "une révision à la baisse de nos prévisions globales et ce, au vu des réalisations financières semestrielles plutôt décevantes". 

Les anticipations de BKR tiennent également compte d'une bonne orientation anticipée au S2 qui s’expliquerait notamment par l’amélioration attendue de l’activité commerciale des valeurs de la cote, portée principalement par la consolidation de la demande intérieure ainsi que par l’atténuation escomptée du mouvement du Boycott conjugués à la non-récurrence projetée de l’importance des contrôles fiscaux enregistrés en 2018. 

L’instauration de la cotisation sociale de solidarité devrait cela dit freiner la hausse de la capacité bénéficiaire. "Hors son impact, le RNPG de notre périmètre de couverture devrait afficher un taux de croissance de 6,7% à 31,3 Mds", résume la recherche de BMCE Capital. 

En 2020 et intégrant une base comparable, l’évolution du résultat net global devrait enregistrer une croissance de 6,5% pour se fixer à 32,3 Mds alors que par secteurs, la contribution des sociétés industrielles dans les réalisations financières demeure prépondérante sur la période 2018 – 2020E avec en moyenne 53,7%, suivie de celle des Financières avec 42% tandis que celle des Assurances en représente 4,2%. 

 

Masse de dividendes en légère amélioration 

Les analystes s'attardent entre autres sur l’enveloppe des dividendes qui devrait légèrement augmenter à 21,24 Mds de dirhams, selon eux. Soit 0,5% de plus que l'an dernier. Ceci dans un contexte de poursuite des investissements programmés pour les industries et de renforcements réglementaires des fonds propres pour les Banques.  Comme à l’accoutumée, Maroc Telecom, Attijariwafa bank et BCP s’adjugeraient les trois premières marches du podium avec des parts respectives de 28,1%, 13,4% et de 7,6% du dividende global.

En 2020 , la valeur des dividendes ordinaires devrait se hisser de 3,9% à 22 Mds de dirhams et ce, dans le sillage de l’amélioration attendue des bénéfices. Sur les 2 années de projections, aucune distribution exceptionnelle n’a été retenue, sachant que certaines grosses capitalisations boursières  en ont la capacité financière notamment Ciments du Maroc, Marsa Maroc et CMT, conclut la note sur ce point. 

En termes de flux, la note relève que compte tenu de la sortie prévue du Trésor à l’international (y compris une levée imminente de EUR 1 Md) et des tirages effectués auprès de la BIRD et de la BAD, les taux devraient poursuivre leur tendance baissière, pouvant induire un arbitrage toujours favorable à l’Action, dont le niveau de rendement se stabiliserait à 3,7% en 2019 contre moins de 3,0% seulement pour les taux des Bons du Trésor 10 ans. 

Bourse de Casablanca
Partage RéSEAUX SOCIAUX