×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Récap de la semaine : faut-il espérer une reprise sur les actions ?

Lundi 15 Avril 2019 - PAR bourse news

 

Les actions sont en roue libre depuis le début du deuxième trimestre. L’indice Masi ne marque que de légères variations de part et d’autre du seuil des 11.000 points. Le newsflow se tarit et ne permet pas aux opérateurs, déjà très circonspects, de prendre des initiatives. Sur le marché obligataire, le rendement des emprunts d’Etat s’est encore effrité cette semaine. Mais la baisse des taux, qui avait pourtant permis un rebond sur les actions en début d’année, ne fait plus office de catalyseur pour les actions, ce qui renseigne sur la manque de liquidités destinées au marché actions. 

A court terme, peu ou pas d’éléments laissent entrevoir une relance ou un retour des investisseurs sur les actions. Les prévisions de croissance pour 2019 de plusieurs institutions- nationales et internationales- sont revues à la baisse.

Les ratios de valorisation, eux, malgré leur dégradation n’encouragent toujours pas les investisseurs à replonger sur les actions, si ce n’est que par opportunisme. Le marché traite à peine sur des niveaux de valorisation normatifs, avec un PE à 18,9x (une moyenne de 10 ans). Ceci avec une rentabilité des capitaux propres sur des bas de 10 ans.

A cela s’ajoutent d’autres éléments, comme le spectre du Bear Market qui n’est pas disparu. D'autant plus que la période des détachements des dividendes risque de faire basculer l'indice sous ses plus bas annuels. 

La semaine s’est pour sa part soldée par une progression de 0,82% à 11.015 points, sans conviction. Les échanges restent maigres et se chiffrent à 397 MDH.

A une semaine de la micro 

Les trimestriels, de Maroc Telecom d'abord puis des bancaires, commenceront à tomber dans 5 séances. La première devra confirmer son trend rapide de reprise dans ses activités au Maroc, portées par la data alors que les investisseurs seront attentifs aux commentaires des banques, dont les publications sont attendues à partir du mois de mai, sur le contexte des risques au Maroc qui s'est détérioré rapidement sur les derniers mois de 2018. 

En définitive, bien que la lecture graphique présentée ci-dessous donne une vision neutre à haussière sur un horizon de quelques semaines, l'effet calendaire avec l'approche du mois de mai et une macro qui multiplient les signaux de tassements laissent plutôt entrevoir un été long et difficile pour le moral des traders.


Eléments graphiques 


Sur le plan technique, le message à court terme est baissier avec un support majeur à 10.880 points.

Nous maintenons un avis positif moyen terme au-dessus de 10.800 points, tant les signaux techniques haussiers sur un horizon de 3 semaines à 1 mois ne sont pas encore invalidés.

A long terme, la tendance est baissière sous les 12.100 points.

Le support des 10.880 points continue de soutenir l'indice. 

 

Y.S

Bourse de Casablanca
Partage RéSEAUX SOCIAUX