×

Inscrivez-vous à notre newsletter


La révision annuelle des indices MSCI pourrait profiter au Maroc

Vendredi 07 Juin 2019 - PAR bourse news

Après l'Argentine et l'Arabie Saoudite, le Koweït pourrait monter d'un cran dans la classification des indices du MSCI, passant de «Frontier» à «Emergent». Une décision qui propulsera le Maroc au deuxième rang des pays Frontiers avec une hausse significative de sa pondération dans le MSCI FM où il occupe actuellement le troisième rang. 

 

Le compilateur d'indices mondiaux, MSCI, annoncera le 25 juin ses nouvelles classifications annuelles. Les enjeux sont importants puisque des centaines de milliards de dollars sont investies ou désinvesties dans des places boursières chaque année en fonction de leurs poids dans ces indices. Si le Maroc n'est pas directement concerné, il pourrait profiter des nouvelles classifications si le Koweït obtient une place au soleil et passe à la catégorie au-dessus. 

Actuellement Frontier, le Koweït figure sur la liste officielle des mises à niveau potentielles pour intégrer l'indice de catégorie supérieure, le MSCI Emergent Market. Cette décision permettra au Koweït d'attirer des investissements étrangers importants vers son marché actions. S'il bénéficie de cette mise à niveau, il rejoindra l'Arabie Saoudite surclassée récemment. Son inclusion a ouvert la voie à des flux supplémentaires estimés à 40 milliards de dollars.

 

Poids des pays dans le MSCI FM. Source : MSCI. 

Le Maroc y gagnerait beaucoup 

Le MSCI n’a toujours pas précisé si l’inclusion potentielle du Koweït serait progressive, comme celle de l’Arabie Saoudite ou la Chine. Mais dans tous les cas, elle profitera mécaniquement au Maroc. Le reclassement annoncé en 2018 (effectif depuis mai 2019) de l'Argentine dans l'indice MSCI EM avait par exemple permis au Maroc de gagner 2% dans le MSCI FM. Dans le cas du Koweït, les enjeux sont tout aussi importants. Ce pays représente 31.45% du MSCI FM. C'est le pays le plus représenté dans cet indice actuellement. Il est suivi par le Vietnam (18.22%) puis le Maroc ( 9.25%). La sortie du Koweït augmentera sensiblement la représentativité du Vietnam et du Maroc et ce, même si d'autres pays venaient à intégrer le MSCI FM. 

A noter que les deux plus grandes capitalisations du MSCI FM sont du Koweït. Il s'agit du National Bank of Kuwait et du Holding Kuwait Finance House. 

En mars 2018, FTSE Russell, un autre compilateur d'indices, a intégré le Koweït dans la catégorie émergents. 

Depuis le début de l'année, la Bourse du Koweït fait partie des Bourses les plus performantes du monde arabe avec l'Arabie Saoudite. 

La hausse potentielle du poids du Maroc dans le MSCI Frontier Market permettra au Royaume de drainer plus de capitaux étrangers vers son marché actions à travers les fonds indiciels notamment. 

 

Bourse de Casablanca
Partage RéSEAUX SOCIAUX