×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Crédit agricole pénalisé par la fiscalité au quatrième trimestre mais conforme aux attentes

Mercredi 14 Fevrier 2018 - PAR

 

PARIS (Reuters) - Crédit agricole SA a annoncé mercredi des résultats pénalisés au quatrième trimestre par des surcharges fiscales mais qui se révèlent en ligne avec les attentes du marché.

Le véhicule coté du groupe Crédit agricole indique dans un communiqué avoir dégagé sur le dernier trimestre de 2017 un résultat net en hausse de 32,9% à 387 millions d‘euros.

Au cours de ce même quatrième trimestre, son bénéfice avant impôt a crû de 56,2% à 1.299 millions d‘euros tandis que ses revenus ont progressé de 1,6% à 4.651 millions d‘euros.

Selon le consensus Inquiry Financial réalisé pour Reuters, les analystes attendaient en moyenne un résultat avant impôts de 1.276 millions d‘euros et un produit net bancaire de 4.648 millions.

La banque explique que son bénéfice net trimestriel a subi l‘impact d‘une surcharge fiscale de 384 millions d‘euros liée à une taxe exceptionnelle en France et à la réforme fiscale aux Etats-Unis.

“Cette surcharge fiscale est très concentrée sur quelques entreprises, quelques établissements, et notamment les établissements qui ont une base fiscale en France élevée”, a dit Philippe Brassac, le directeur général de Crédit agricole SA, lors d‘une conférence de presse.

Avec la fin des renégociations de crédit, qui ont pesé sur les activités de banque de détail dans le contexte de taux d‘intérêt historiquement bas, la direction du Crédit agricole SA s‘est félicitée d‘une normalisation des revenus chez LCL.

“Il n‘y a plus de renégociations, il n‘y a plus de remboursements anticipés. Nous sommes revenus à des niveaux complètement normalisés”, a déclaré Jérôme Grivet, le directeur général adjoint de CASA chargé des finances, à propos de l‘activité de LCL.

“On a maintenant un volume de PNB au quatrième trimestre 2017 qui, de notre point de vue, est vraiment le socle de ce qu‘on va trouver dans les trimestres qui viennent côté LCL”, a-t-il ajouté.

La banque prévoit de verser à ses actionnaires un dividende de 0,63 euro par action.

En Bourse, avant la publication des résultats, l‘action Crédit agricole SA a clôturé mardi à 13,96 euros, valorisant le groupe à 39,56 milliards d‘euros.

Le titre affiche un gain de 1,19% depuis le début de l‘année et une hausse de 20,59% sur douze mois.

 

Partage RéSEAUX SOCIAUX
Autre articles en relation