×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Alliances : Le management fait le point sur l’activité semestrielle

Vendredi 27 Septembre 2019 - PAR bourse news

 

  • L’endettement bancaire est à son plus bas historique.

  • Le Groupe promet de belles retombées dès 2020.

 

En mission d’«assainissement» depuis 4 ans, le Groupe Alliances reprend petit à petit son rythme d’activité normatif : son bilan se nettoie, son activité opérationnelle se relance alors que ses comptes ne comportent plus de dations, depuis le 1er janvier 2019.

«Nous avons aujourd’hui la structure financière d’un groupe bancable», s’est d’entrée de jeu réjoui Amine Alami, DGA Finances & Support, qui précise que l’endettement bancaire est sur son plus bas historique et qu’aucune dette n’a été contractée au 1er semestre. L’endettement net à fin juin 2019 est de 2,1 Mds de DH contre un peu plus de 8,5 Mds de DH en 2014, avec un Gearing de 39% qui lui conférant une certaine marge de manœuvre en termes d’endettement pour les années à venir.

Amine Alami est également revenu sur le reprofilage de la dette privée, qui permettra au groupe d'émettre de nouvelles dettes sur une durée de 10 ans, avec une franchise de 3 ans et un paiement au bout de la quatrième année.

Pour l’activité commerciale, le chiffre d’affaires (CA) généré ne comporte plus aucune dation. Au 30 juin 2019, il est de 1,05 Md de DH. Un niveau qui n’est pas encore normatif selon le management puisqu’il dépend de plusieurs facteurs exogènes notamment les lenteurs administratives, à en croire Alami. A noter que le CA du 1er semestre 2018, qui était de 1,79 Md de DH, comprenait 1,3 Md de DH de dations.

Le responsable finances a indiqué toutefois que le Groupe commence à dégager une rentabilité confirmée dans un contexte sectoriel difficile. A ce titre, le résultat net consolidé ressort à 102 MDH et le RNPG à 93 MDH, en baisses respectives de 17,07 et 16,96%. Le promoteur travaille toujours pour baisser ses frais financiers et poursuit ses efforts de rationalisations de ses charges de structures.

 


Points sur les activités du promoteur


L’équipe dirigeante a profité de la présentation pour faire le point sur les projets en cours. Sur le pôle social et intermédiaire, les nouvelles ventes ont atteint 1.040 unités, pour une valeur de 373 MDH. Les encaissements clients se sont chiffrés à 552 MDH, dont 131 MDH sur les nouvelles ventes et 421 MDH de compléments.

Sur ce segment, 18 projets sont en cours représentant un CA restant à réaliser de 7,9 Mds de DH, note Mohamed Lazraq, DG délégué en charge du pôle social et moyen standing. En somme, entre les projets en cours de réalisation et ceux en cours de lancement, le CA prévisionnel est de 13,34 Mds de DH.

Le résidentiel marque aussi une bonne performance avec un CA de 113 MDH et des encaissements clients de 244 MDH regroupant le recouvrement et les nouvelles ventes. Par ailleurs, 2 nouveaux projets sont en cours de lancement sur une assiette foncière de l’ordre de 12 ha, d’ores et déjà sécurisée par le Groupe. La consistance globale des projets est de 313 unités pour une VIT totale de 771 MDH, informe Youssef Kabbaj, DG délégué en charge du pôle haut standing et de l’international. Le CA prévisionnel sur ce pôle est de 1,87 Md de DH.

 


Construction du siège du Conseil de l'Entente : Un modèle à reproduire


Pour l’activité internationale, Youssef Kabbaj annonce la signature d’un nouveau contrat pour la réalisation du siège du Conseil de l’Entente à Abidjan. Une tour en R+20 sur un terrain de 2.088 m2, en plein centre d’affaires d’Abidjan. La taille d’investissement est de 600 MDH. Le responsable confie que «nous allons essayer de reproduire ce schéma en Côte d’Ivoire et dans d’autres pays de la région».

Au Cameroun, le projet de construction clé en main de 8 hôpitaux, 800 unités de logement et rénovation de 3 plateaux techniques a vu les premières livraisons intervenir courant 2018 pour une livraison totale de l’opération au premier semestre 2020. Par ailleurs, d’autres opportunités de développement sont en cours de concrétisation.

L’ensemble des projets lancés en 2018 avancent "conformément aux prévisions" et contribueront "significativement aux résultats du Groupe dès 2020", promet le management.

 

Y.Seddik

 

Alliances
Partage RéSEAUX SOCIAUX