×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Moody’s revoit à la baisse les prévisions de croissance pour l’Afrique du Sud

Mardi 10 Septembre 2019 - PAR

 

L’agence de notation, Moody’s, a revu, mardi, à la baisse ses prévisions de croissance pour l’économie sud-africaine pour l’année 2019.



D’après l’agence, l’économie sud-africaine, la deuxième en Afrique, devrait enregistrer une croissance de 0,7% sur toute l’année en cours contre une prévision initiale de 1%.

Moody’s explique cette révision par le ralentissement de la croissance mondiale et régionale et son impact négatif sur une économie sud-africaine déjà fragilisée par l’incertitude politique.

Moody’s est la seule agence de notation qui maintient toujours la note souveraine sud-africaine à un cran supérieur au niveau spéculatif. Les deux autres agences: Standard & Poor’s et Fitch avaient déjà dégradé la note sud-africaine.

Contre toute attente, le Produit Intérieur Brut (PIB) sud-africain a rebondi au deuxième trimestre de l’année en cours avec un taux de croissance de 3,1% qui efface la baisse du premier trimestre et évite au pays la récession. 

Cependant cette reprise surprise ne cache pas une réalité amère d’un pays foudroyé par une profonde crise économique et sociale.

L’économie sud-africaine ne s’est jamais réellement remise de la crise financière mondiale de 2008. Depuis cette année, la croissance du PIB est restée désespérément molle.

En 2018, cette croissance a été de l’ordre de 0,8% au moment où les prévisions de la Banque centrale du pays (SARB) pour 2019 prédisent 0,6% seulement.

Ce climat de ralentissement continu aggrave les déficits sociaux dont souffre le pays notamment un taux de chômage endémique qui affecte presque 30 pc de la population active, selon les chiffres officiels. Ce taux grimpe à plus de 50 pc chez les jeunes, de l’aveu même de Ramaphosa. 

 

Moody's Afrique du Sud
Partage RéSEAUX SOCIAUX