×

Inscrivez-vous à notre newsletter


La BAD mobilisera plus de 7 milliards USD sur les marchés financiers en 2019

Jeudi 10 Janvier 2019 - PAR bourse news

Abidjan, 09/01/2019 (MAP) - Le Conseil d'administration de la Banque africaine de développement (BAD) vient d'approuver le programme d’emprunt de l’institution pour 2019 à hauteur de 7,24 milliards de dollars USD, des marchés financiers.

La Banque continue ainsi de consolider son profil sur les marchés des capitaux afin de disposer de ressources rentables pour financer des projets et programmes dans ses pays membres régionaux, indique un communiqué de l'institution financière africaine.

La Banque a accès à un large éventail de marchés financiers avec une majorité de ses emprunts en dollars américains et en euros, ainsi que des émissions sur d’autres marchés publics tels que le dollar australien et la Livre sterling, ajoute la même source.

Première institution financière africaine de développement, la Banque maintient une présence active dans le domaine de l’investissement social, et continue d’être leader dans l’émission d’obligations vertes et sociales.

Ces produits répondent à un besoin croissant d’investissements à impact, et permettent également à la Banque de mettre en avant son mandat de développement et de promouvoir une croissance durable et inclusive.

L’institution a également mis en évidence ses priorités opérationnelles «High5» comme plate-forme pour poursuivre l’émission d’obligations thématiques. Celles-ci comprennent une première obligation «Intégrer l’Afrique» ; une obligation «Nourrir l’Afrique» ; une récompense Asie-Pacifique de l’année 2018 octroyée par mtn-i ; plus de quarante obligations «Améliorer la qualité de la vie des Africains» ; et deux obligations "Eclairer l’Afrique".

La Banque africaine de développement est notée triple-A par toutes les grandes agences de notation internationales et bénéficie de plusieurs solides notations en matière environnementale, sociale et de gouvernance.

En 2017, l’institution a déboursé 7,51 milliards USD pour financer des projets et programmes dans ses pays membres régionaux, dépassant de 56% l'objectif qu'elle s'était fixée pour les opérations non souveraines.

BAD BRVM
Partage RéSEAUX SOCIAUX