×

Inscrivez-vous à notre newsletter


CEMAC : le marché financier de la sous-région désormais sous l'autorité d'un seul régulateur

Vendredi 05 Avril 2019 - PAR

 

La Commission de surveillance du marché financier de l'Afrique centrale (COSUMAF) et la Commission des marchés financiers du Cameroun (CMF) viennent de signer, dans la capitale économique du Cameroun Douala, une convention de fusion entre les deux places financières de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC).

Aux termes de cette convention, signée par le président de la COSUMAF, Nagoum Yamassoum, celui de la CMF, Jean Claude Ngbwa et celui du Comité de pilotage du programme des réformes économiques et financières de la CEMAC, Gilbert Ondongo, la COSUMAF devient désormais l’unique régulateur du marché financier de la sous-région de la CEMAC, rapporte la presse locale.
 
L'unification de ces deux institutions financières de la sous-région africaine matérialise la volonté des chefs d'Etat de la zone CEMAC, qui avaient décidé, à l'occasion de leur session extraordinaire tenue le 30 octobre 2017 à N'djamena, capitale tchadienne, d'accélérer le processus de fusion des deux entités.

La CEMAC regroupe six pays de la sous-région de l’Afrique centrale, en l’occurrence le Gabon, le Cameroun, la République centrafricaine, la République du Congo, la Guinée équatoriale et le Tchad. 

 

CEMAC
Partage RéSEAUX SOCIAUX