×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Revue de presse économique du 10 avril 2019

Mercredi 10 Avril 2019 - PAR bourse news

" "

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mercredi : 

L'Economiste : 

• Dans la polémique sur le droit de substitution, c'est la réponse du berger à la bergère. La Fédération nationale des syndicats des pharmaciens a finalement rendu publique sa réponse à la position des médecins qui contestent le droit de substitution aux officinaux. Le droit de substitution consiste pour le pharmacien à vendre au patient un générique à la place du princeps prescrit par son médecin, et ce pour des raisons de disponibilité ou d'économies. Pour les médecins, cela reviendrait à empiéter sur leur compétence. Les pharmaciens n'ont pas tardé à réagir. Leur Fédération soutient que «de par leur formation et leur expérience, ils sont les seuls compétents dans le domaine des médicaments». 

• L’héritage du secteur de la stérilisation hospitalière au Maroc est lourd. A croire qu'il ne représentait guère une priorité pour la tutelle, qui a pris un sérieux retard sur ce chantier. Mais l'équipe en place au ministère de la santé se dit mobilisée pour changer la donne. Trois directions : de la Réglementation et du contentieux, des Hôpitaux et des soins ambulatoires et celle des Equipements et de la maintenance travaillent actuellement sur des projets de textes réglementaires, normes et référentiels dédiés, selon Hicham Nejmi, secrétaire général du ministère de la santé. Les textes concernent à la fois les constructions et installations, la démarche qualité, la traçabilité. Nejmi annonce, par ailleurs, deux projets pilotes de centralisation de la stérilisation au niveau de deux hôpitaux publics, sans toutefois préciser les structures concernées. 

Aujourd’hui le Maroc : 

• La mortalité routière est en hausse de 3,32% au mois de février 2019. Selon les statistiques provisoires du ministère de l'équipement, du transport, de la logistique et de l'eau, 249 personnes sont décédées sur les routes en février. Parmi ces tués figurent 59 piétons (24% de l'ensemble des tués) et 86 usagers des 2 et 3 roues (35% de l'ensemble des tués). Les chiffres du ministère font état d'une hausse de tous les indicateurs de la sécurité routière à l'exception des blessés graves. 

• Identifier les besoins du secteur du BTP en ressources humaines qualifiées et proposer une offre de formation adaptée pour répondre à ces besoins à l'horizon 2021, tels sont les principaux objectifs d’une étude en la matière. Un diagnostic qui vient doter le secteur d'un répertoire des emplois/métiers et des référentiels des emplois et des compétences. Ce dispositif, financé par la Banque africaine de développement et conduit par le secrétariat d'État chargé de la formation professionnelle (SEFP) et l'ensemble des partenaires du secteur dont la Fédération nationale du bâtiment et des travaux publics (FNBTP), permet, dans un sens plus large, au secteur de la formation de développer des programmes en adéquation avec la demande des entreprises. 

Le Matin :

• S.A.R. la Princesse Lalla Hasnaa a présidé, mardi au Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain (MMVI) à Rabat, l'inauguration de l'exposition "Les couleurs de l'impressionnisme: chefs d'oeuvre des collections du musée d'Orsay", placée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et du Président de la République Française, Emmanuel Macron. Cette manifestation d'envergure qui se tient du 09 avril au 31 août 2019, se veut la première exposition impressionniste à traverser les rives de la Méditerranée.

• Avec 7,4 milliards de dollars officiellement reçus en 2018, le Maroc devient le deuxième pays récipiendaire des fonds des migrants dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) derrière l’Égypte. Cette dernière se distingue aussi à l’échelle africaine avec 28,9 milliards de dollars reçus, devant respectivement le Nigeria et le Maroc, selon le dernier rapport de la Banque mondiale sur la migration et le développement.

Al Bayane :

• Le Maroc et le Bénin ont signé trois accords de coopération portant notamment sur les domaines de la santé maternelle et infantile, de la formation des médecins et des évacuations sanitaires. Il s'agit d'un protocole de coopération relatif à l'échange d'expériences et d'expertises en la matière, d'une convention de jumelage entre le Centre hospitalier universitaire Ibn Sina de Rabat et le Centre hospitalier universitaire de la mère et de l'enfant Lagune (CHU-MEL) de Cotonou, ainsi qu'une convention de partenariat avec le CHU Ibn Rochd de Casablanca dans le domaine des évacuations sanitaires. La signature de ces accords vise à renforcer davantage la coopération entre les deux pays, conformément aux recommandations de la 6ème session de la Commission mixte de coopération bilatérale, a affirmé Anas Doukkali, ministre de la Santé.

• En exécution des Hautes Instructions Royales, Abdeltif Loudyi, ministre délégué auprès du Chef du Gouvernement, chargé de l’Administration de la Défense nationale a reçu Angel Olivares Ramirez, secrétaire d'Etat espagnol à la Défense, qui effectue une visite de travail de deux jours au Royaume, accompagné d'une importante délégation. A l'occasion de leurs entretiens, les responsables des deux parties se sont félicités des excellentes relations d'amitié et de la coopération dense et multiforme entre les deux Royaumes grâce à l'impulsion et aux rapports excellents liant Sa Majesté le Roi Mohammed VI et Sa Majesté le Roi Felipe VI, indique un communiqué de l’Administration de la Défense nationale. Les deux parties ont, par ailleurs, mis en exergue le dynamisme de la coopération bilatérale en matière de défense et les résultats satisfaisants enregistrés dans la lutte contre le terrorisme et la gestion de la crise migratoire, tout en soulignant leur volonté commune de rehausser et de diversifier davantage cette coopération, ajoute la même source.

L’Opinion : 

• Le Trésor opérerait deux sorties de levée de fonds à l’international, en 2019 et en 2020, de l'ordre de 11 milliards de DH chacune. L'information se confirme et ses détails viennent d'être livrés par Mohamed Benchaâboun, ministre de l'Economie et des Finances, lors d'un entretien accordé à l'agence Bloomberg. Pour l'Argentier du Royaume, la décision du Maroc de procéder à la levée, cette année, de pas moins d'un milliard de dollars par le biais d'émission d'obligations internationales, annonce un changement de stratégie gouvernementale vis-à-vis des obligations pour financer son programme économique. • Le flux des Investissements directs étrangers (IDE) au Maroc s'est établi à 3,1 milliard de dirhams (MMDH) à fin février 2019 contre 4,351 MMDH, soit une baisse de 28,8% (-1,251 MMDH) par rapport à la même période un an auparavant, fait savoir l'Office des changes. Ce résultat s'explique par la baisse des recettes des IDE à -24,3% ou 4,757 MMDH contre 6,284 MMDH à fin février 2018, plus importante que celle des dépenses avec -14,3% ou -276 millions de dirhams (MDH), explique l'Office des changes dans une note sur ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois de février dernier. Libération :

• Le renforcement de la coopération entre les Parlements marocain et qatari et la réactivation du rôle du groupe d'amitié parlementaire Maroc-Qatar ont été au centre d'une rencontre entre le premier vice-président de la Chambre des représentant, Abdelaziz Amari, et celui du Conseil consultatif qatari, Mohamed Ben Abdallah Sliti, tenue à Doha en marge de la 140ème Assemblée de l'Union interparlementaire (UIP). A cette occasion, le vice-président du Conseil consultatif qatari a salué l'action distinguée des deux institutions législatives tant au niveau des relations multilatérales que bilatérales, notamment leurs actions se rapportant à la promotion des valeurs de tolérance et de coopération, l'unification des positions arabes, ainsi qu'à la défense de la question palestinienne. 

• Le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, a reçu le ministre des affaires étrangères et de la coopération José Condunga Pacheco, émissaire du président mozambicain Filipe Jacinto Nyusi, porteur d’un message à SM le Roi Mohammed VI. Dans une déclaration à la presse à l’issue de cette rencontre, Pacheco a indiqué avoir remis à Bourita un message du président mozambicain adressé au Souverain dans lequel il exprime ses remerciements et sa reconnaissance à SM le Roi pour l’aide humanitaire envoyée en vue de surmonter les effets du cyclone Idai dans certaines régions du Mozambique.

 

Al Alam :

• Dans le cadre des préparatifs du recensement relatif au service militaire au titre de l’année 2019, prévu du mardi 9 avril 2019 au vendredi 7 juin 2019, le ministre de l’Intérieur informe les jeunes âgés entre 19 et 25 ans que les listes des personnes appelées à remplir le formulaire de recensement ont été arrêtées par la commission centrale ad-hoc au cours de la réunion tenue à cet effet le mardi 2 avril 2019, sous la présidence du vice premier président de la Cour de cassation, président de chambre à ladite Cour. Un communiqué du ministre de l’Intérieur précise que les listes arrêtées conformément aux dispositions de la loi 44.18 relative au service militaire et les textes organiques de son application, et tenant compte du principe d’égalité entre les citoyens et de garantie de l’équilibre entre les régions, ont été soumises aux services des préfectures et provinces et préfectures d’arrondissement pour imprimer les avis qui seront adressés aux personnes concernées en vue de les inviter à remplir le formulaire de recensement les concernant.

• Nizar Baraka, secrétaire général du PI, a indiqué que le positionnement du parti dans les rangs de l’opposition s’expliquait par l’incapacité du gouvernement à réaliser les visions du parti, voire les promesses formulées ici et là. Le meilleur exemple qui illustre cet état de fait est la volonté du gouvernement de créer 1.200.000 postes d’emploi à l’horizon 2021, alors , que 3 ans après, seuls 200.000 postes ont été créés. Baraka a critiqué la lenteur du gouvernement dans l’exécution de plusieurs projets et chantiers, notant que le citoyen paie la facture des querelles électoralistes au sein des composantes du gouvernement, ce qui a eu pour résultat d’entraver la mise en œuvre des politiques publiques, même celles qui revêtent un caractère d’urgence, et de rater de réelles opportunités de développement.

Akhbar Al Yaoum :

• La commission parlementaire, qui jouait le rôle d’intermédiaire entre le ministère de l’éducation nationale et les représentants de la coordination nationale des enseignants contractuels, a réussi à établir un accord selon lequel les professeurs contractuels suspendraient leur grève et reviendraient aux écoles, à condition de s’investir dans les efforts visant à réparer le temps scolaire gaspillé. Selon un communiqué de ladite commission, publié au nom de la Chambre des représentants, le ministère s’est engagé à suspendre toutes mesures disciplinaires entreprises par les Académies régionales d’éducation et de formation à l’encontre des professeurs, et de procéder aux versements des salaires.

• La confiance des ménages continue de se détériorer. Selon les résultats de l’enquête permanente de conjoncture auprès des ménages, menée par le HCP, « l’indice de confiance des ménages (ICM) continue sa tendance baissière entamée depuis le premier trimestre de l'année 2018. Ainsi cet indice (ICM) s’est établi à 79,1 points contre 79,8 points enregistrés le trimestre précédent et 87,3 points une année auparavant », note le HCP. Dans le détail, l’enquête rapporte que les ménages ont une perception négative de l’évolution du niveau de vie. Ainsi, durant le premier trimestre de l’année en cours, 43,2% des ménages sondés ont constaté une dégradation du niveau de vie durant les 12 derniers mois. Près de 28,6% d’entre eux affirment un maintien au même niveau et 28,2% une amélioration. 

Al Ahdath Al Maghribia :

• Le ministère de l’économie et des finances s’apprête à lancer début mai les troisièmes Assises nationales sur la fiscalité. Cette rencontre intervient dans le cadre de l’élaboration d’un nouveau système fiscal national, qui participera à la réalisation de la justice fiscale, afin de promouvoir le développement et se conformer aux principes généraux au niveau international en matière de bonne gouvernance fiscale. Ces Assises poseraient le jalon d’un projet de loi cadre basé sur les principaux principes de la réforme fiscale prochaine et d’un plan de cinq ans à partir de 2020 pour mettre en œuvre la convention relative à la réforme fiscale.

• Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a encore convoqué les centrales syndicales pour consultations en vue d’un nouveau round de négociations. Laftit a reçu mardi Abdelkader Zair, patron de la Confédération démocratique du travail. Selon un syndicaliste qui s’est confié au quotidien, et qui a préféré garder l’anonymat, le ministre de l’Intérieur « a négocié, avec les responsables syndicales, l’offre du gouvernement qui a déjà été rejetée ». Les interlocuteurs de Laftit lui ont clairement fait savoir que les propositions gouvernementales devaient être améliorées, particulièrement en ce qui concerne le volet de la hausse des revenus des salariés, a ajouté la même source.

Al Ittihad Al Ichtiraki :

• L'Ambassadeur de Suisse au Maroc, Massimo Baggi, a affirmé que pour la Suisse, être pays hôte du SIAM est à la fois un honneur et une responsabilité. "C'est d'abord un honneur car cet événement marque le couronnement et confirme l'excellence de nos relations bilatérales avec le Maroc depuis 1956, et c'est également une responsabilité parque le SIAM est le plus grand salon agricole d'Afrique et est encore appelé à ce développer au fil des années avec l'importance stratégique grandissante que prend l'agriculture du contient", a expliqué le diplomate. Baggi a ajouté, à cet égard, que la Suisse, partenaire historique du Maroc, compte parmi les 10 plus grands investisseurs étrangers dans le Royaume.

• Au premier trimestre de 2019, 88,3% des ménages déclarent que les prix des produits alimentaires ont augmenté au cours des 12 derniers mois au moment où seuls 0,2% ressentent leur diminution. Au cours des 12 prochains mois, les prix des produits alimentaires devraient continuer à augmenter selon 87,6% des ménages contre 0,1% qui s’attendent à leur baisse, explique le HCP dans sa note relative à l’enquête de conjoncture auprès des ménages.

Al Massae :

• Le montant de la subvention que le conseil de la ville de Casablanca a octroyée, depuis 2016, au « tramway » a atteint 130 millions de dirhams. Ainsi, pour maintenir son prix à ce niveau, le ticket bénéficie d'une subvention de 40 centimes. A ce jour, deux lignes sont en service. La réalisation de deux autres lignes est prévue dans les trois prochaines années.

• Cinq nouveau-nés auraient perdu la vie samedi au CHU Ibn Sina de Rabat. La cause ? Une coupure de courant d’une heure dans la salle de réanimation où se trouvaient les bébés ! Habib Karoum, membre du réseau marocain de la défense du droit à la santé et à la vie, a déclaré au journal que le courant électrique a été coupé de 7h30 à 8h30, causant le décès de ces nouveau-nés.

Bayane Alyaoum :

• Les relations entre le Maroc et la Russie sont historiques et exemplaires et la 12ème session du Conseil d'Affaires russo-arabe constitue une opportunité pour renforcer le partenariat stratégique bilatéral, a affirmé le ministre de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’habitat et de la Politique de la ville, Abdelahad Fassi Fihri. « De tels événements permettent de dresser des constats et d’évoquer les différents freins qui peuvent se dresser devant nous, notamment en matière d’échange d’informations, dans le domaine douanier et l'octroi de visas, afin d’élargir et de promouvoir les perspectives de coopération bilatérale », a déclaré le ministre en marge des travaux du Conseil d’Affaires russo-arabe.

• Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreysus a mis en exergue l'appel de SM le Roi Mohammed VI pour une réforme profonde du système de santé. S'exprimant à l'occasion de la cérémonie de célébration de la Journée mondiale de la Santé, Ghebreysus a souligné la profondeur du message royal adressé aux participants à cet événement, qui illustre un fort engagement pour garantir la santé pour tous.

Rissalat Al Oumma :

• Le ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale, Nasser Bourita a reçu le sous-secrétaire d’Etat aux affaires politiques des États-Unis, l’Ambassadeur David Hale. Lors de cette visite, qui s’inscrit dans le cadre du partenariat stratégique entre les deux pays, Bourita et Hale ont discuté des moyens à même de renforcer davantage le dialogue stratégique, ainsi que la concertation sur les questions régionales d’intérêt commun.

• Après la réunion que les syndicats les plus représentatifs ont tenue avec Said Amzazi, ministre en charge de l’Education, pour discuter du dossier des professeurs contractuels, les syndicats se sont réunis avec la coordination nationale des enseignants contractuels pour examiner les résultats de la réunion avec le ministre. Abdelghani Raki, secrétaire général du syndicat national de l’enseignement (CDT), a affirmé que les syndicats sont engagés à ne pas divulguer le contenu de la réunion avant la rencontre avec la coordination des professeurs cadres des académies, déclarant au journal qu’il y a une nouvelle offre se rapportant au dossier.

 

Revue de presse
Partage RéSEAUX SOCIAUX