×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Revue de presse du 13 mars 2018

Mardi 13 Mars 2018 - PAR

(MAP), Voici les principaux titres développés par la presse nationale:

*Aujourd’hui le Maroc. :

- La réforme de la caisse de retraite des parlementaires revient à la case de départ. Et pour cause, certains anciens parlementaires invoquent la Constitution pour rejeter la condition de 65 ans pour commencer à percevoir les pensions. La coordination des anciens parlementaires est montée au créneau pour expliquer que la réforme ne peut avoir d’effet rétroactif. Certains parmi les anciens parlementaires se disent même prêts à protester devant le parlement si la réforme est adoptée avec effet rétroactif.

- Le Maroc consolide son positionnement en Afrique du Nord. Le Royaume a vu sa contribution à la croissance du PIB régional se renforcer en 2017. Elle se serait consolidée de plus de 7 points représentants ainsi une part de 11,9% contre 4,7% en 2016. Un constat fait par la Banque africaine de développement dans son rapport sur les perspectives économiques en Afrique du Nord.

*Al Bayane. :

- Le Centre national du patrimoine rupestre, qui a pour mission la documentation, l’étude et la protection de ce patrimoine archéologique enraciné, a réussi à recenser plus de 400 sites répartis sur plusieurs régions au niveau national. Le Centre a procédé également à la supervision des programmes de recherches archéologiques et scientifiques, comme il a contribué à la mise en place des programmes de fouilles dans les régions de tata, Tan Tan, Al Haouz, Aousserd, entre autres, indique le ministère de la Culture et de la communication dans un communiqué.

- Entre 2009 et 2017, le Maroc a gagné 30 positions, passant du 131e rang au 101e en ce qui concerne l'"obtention de prêts". Vu sous l’angle du seul critère "étendue de l’information sur le crédit", le Maroc a gagné 6 points entre 2008 et 2017, passant de 1 à 7, soit la même note que celle accordée aux pays de l’OCDE. Ces chiffres démontrent une mise en œuvre réussie du système du "crédit bureau" de Bank Al Maghrib.*L’Economiste. :

- Chaque année, plusieurs retraités français s’installent définitivement au Maroc. Ce qui pose la question de leur résidence fiscale. Les retraités français, qui vivent au Maroc et qui n’ont pour seul revenu que leur pension d’origine française, sont considérés comme des résidents fiscaux marocains. Ils sont donc imposés dans le royaume comme en dispose la convention de non double imposition franco-marocaine.

- Bientôt une nouvelle structuration de pilotage dans l’aéronautique. Mission : accompagner l’accélération et le développement des écosystèmes du secteur et injecter de la convergence entre les différents maillons de la chaine industrielle. L’enjeu est de piloter le plan d’action du Plan d’accélération industrielle pour pouvoir atteindre les objectifs escomptés en 2020. La priorité du baromètre de l’aéronautique est de pouvoir créer 23.000 emplois, contre plus de 15.000 postes actuellement.

*Le Matin. :

- Fès abrite aujourd'hui la deuxième rencontre d’information sur le second appel à projets lancé dans le cadre du Fonds de partenariat de l’éducation pour l’employabilité. Organisée par l’Agence Millennium Challenge Account-Morocco – l'établissement public en charge de la mise en œuvre du deuxième programme de coopération "Compact II" conclu entre le gouvernement du Royaume du Maroc et le gouvernement des États-Unis d’Amérique – en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale, cette rencontre vise à sensibiliser les partenaires techniques et financiers potentiels aux opportunités de s’associer à ce fonds doté de 4,6 millions de dollars.

- Le secrétariat d’État chargé du Développement durable a organisé, hier à Rabat, un atelier pour valider les termes de référence de l’étude de préfiguration du Fonds bleu pour le bassin du Congo. À cette occasion, un mémorandum d’entente a été signé entre Nezha El Ouafi, secrétaire d’État chargée du Développement durable, et Arlette Soudan Nonault, ministre du Tourisme et de l’environnement de la République du Congo et coordinatrice technique de la Commission climat du bassin du Congo, en vue de lancer la réalisation de cette étude.*L’Opinion. :

- C’est aujourd’hui mardi que débutera la 8ème édition des Journées nationales du consommateur. Organisées par le ministère de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, en partenariat avec les Fédérations et les associations de protection du consommateur, ces Journées interviennent dans le cadre de la Journée mondiale du consommateur célébrée le 15 mars de chaque année. Elles ont ainsi pour objectif de donner la possibilité à l’ensemble des parties prenantes de faire des propositions qui permettent de rehausser les standards de la protection du consommateur marocain et d’améliorer le cadre du consumérisme national.

- Une délégation du Conseil national des droits de l’homme (CNDH) prend part aux travaux du Forum social mondial qui se tient du 13 au 17 mars au Brésil. Cette rencontre internationale a pour objectifs de penser ensemble à des issues communes pour l’humanité dans une optique solidaire, démocratique, de respect des diversités, qui puissent affronter les causes des diverses formes de violence et des inégalités sociales et régionales, indiquent les organisateurs.

* Libération. :

- Le nouveau président élu de la République du Chili, Sebastián Piñera, a affirmé que l'intégrité territoriale du Maroc est un principe constant pour son pays. Lors de la cérémonie de son investiture, à laquelle a pris part le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, M. Piñera a indiqué qu'il existe d'importants domaines qui peuvent être une passerelle vers un partenariat fructueux et efficace entre les deux pays dans le secteur agricole et touristique, exprimant la volonté de son pays de tirer profit de l’expérience marocaine en la matière.

- Le projet de Ligne à Grande Vitesse (LGV) entre Tanger et Casablanca est en train de franchir les dernières étapes de validation de ses différentes composantes, indique l'Office national des Chemins de fer (ONCF). L'Office a démarré en février dernier l’ultime série d’essais dynamiques sur l’ensemble des installations de la Ligne à Grande Vitesse préalablement mise sous tension le 6 janvier dernier, notant que ces essais visent à valiser le matériel roulant et l’intégralité de son infrastructure, avec ses systèmes d’alimentation électrique, de signalisation, de télécommunications, et ses raccordements aux gares de Tanger et de Kénitra
*Akhbar Alyaoum. :

- Le ministère de l'Intérieur s’apprêterait à dévoiler la liste finale des présidents de communes qui seraient révoqués, sur la base des rapports de l’Inspection générale et de la Cour des comptes, qui ont relevé l’implication de présidents de communes dans des anomalies au niveau de la gestion de ces communes, dont des infractions dans les marchés publics.

*Al Massae. :

- Abdelkader Amara, ministre de l'Équipement, du Transport, de la Logistique et de l'Eau, a refusé de renouveler l’autorisation à la plus grande société exerçant dans l’exploitation des carrières au Maroc. Amara, qui a été inexorablement critiqué par des associations écologiques, a affirmé que cette autorisation ne pourrait être renouvelée, car la loi 27.13 relatives aux carrières interdit le dragage d’exploitation dans des profondeurs inférieures à 20 mètres à compter du zéro hydrographique.

*Bayane Alyaoum. :

- Le ministre de l'Équipement, du Transport, de la Logistique et de l'Eau, Abdelkader Amara a indiqué que 33,33% des postes de la haute fonction publique au sein de son département sont occupés par des femmes, contre 12% avant 2011. Globalement, le taux de femmes occupant des postes de responsabilité au sein de ce ministère s'élève à 21,5%, a précisé Amara lors d'une cérémonie organisée en hommage aux femmes fonctionnaires au sein de son département.

*Al Ittihad Al Ichtiraki. :

- Le ministre délégué chargé des Marocains résidant à l'étranger et des affaires de la migration, Abdelkrim Benatiq, a souligné la nécessité pour la communauté marocaine résidant en Allemagne d'adhérer et de contribuer efficacement au projet de développement initié par Sa Majesté le Roi Mohammed VI. "On ne peut concevoir l'avenir du Maroc sans la contribution des compétences et des énergies marocaines établies à l'étranger", a soutenu Benatiq lors de deux rencontres d’information avec la communauté marocaine résidant en Allemagne, tenues respectivement samedi à Francfort et dimanche à Düsseldorf.Assabah. :

- Saad Eddine El Othmani, chef de gouvernement et secrétaire général du PJD, a affirmé que les informations relayées par certains médias sur des élections anticipées sont fausses et infondées. El Othmani, qui s’exprimait lors d’une réunion de son parti, a souligné que de tels bruits qui courent visent à renverser le gouvernement et affecter la stabilité politique du pays, appelant à faire preuve de responsabilité et de vérifier les informations visant à rabaisser l’action des institutions constitutionnelles.

*Al Ahdath Al Maghribia. :

- La Fédération nationale des fonctionnaires et agents des collectivités locales a décidé de reporter la grève nationale qu’elle comptait observer, pour ainsi permettre au dialogue prévu dès mercredi de mettre un terme aux tensions qui ont duré depuis des années dans le secteur des collectivités territoriales. Elle appelle le ministère de l’Intérieur à faire preuve de responsabilité et répondre aux préoccupations du personnel du secteur.

*Al Alam. :

- La Direction générale des impôts (DGI) décide de durcir le contrôle de la fraude et de l’évasion fiscale. La DGI a publié une note où elle explique sa politique de contrôle fiscal. Elle dit vouloir garantir les droits du Trésor et favoriser les conditions de l’équité fiscale et la concurrence loyale entre les acteurs économiques dans le royaume.

*Rissalat Al Oumma. :

- La 7ème session de la haute commission mixte de coopération maroco-qatarie, tenue lundi à Rabat sous la présidence du chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, et du Premier ministre et ministre de l'Intérieur du Qatar, Abdallah ben Nasser ben Khalifa Al Thani, a été couronnée par la signature de 11 accords, mémorandums d'entente et programmes d'action couvrant plusieurs domaines.

 

Partage RéSEAUX SOCIAUX
Autre articles en relation