×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Revue de presse du 12 janvier 2018

Vendredi 12 Janvier 2018 - PAR

 

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce vendredi (MAP):

*Le Matin.:

- Dans le cadre de la préparation du dossier de candidature du Royaume du Maroc à l'organisation de la coupe du monde de football 2026, la présidence du Comité de candidature du Maroc a été attribuée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, à My Hafid Elalamy. L’action d’Elalamy consistera notamment à apporter tout le soutien nécessaire à la Fédération royale marocaine de football (FRMF) et à la division spécifique créée au sein de la FRMF, conformément aux directives de la FIFA et à son cahier des charges.

- La Fondation Mohammed V pour la solidarité poursuit ses opérations d’assistance pour alléger les effets de la vague de froid en octroyant des aides à 966 familles dans trois communes de la province de Khénifra. Cette action menée mardi fait partie d’un vaste programme d'interventions humanitaires au niveau des zones reculées de cette province dans le cadre de l’opération grand froid-Hiver 2018 initiée sur hautes instructions royales. Les aides, sous forme de denrées alimentaires et de couvertures, ont bénéficié à 370 familles de différents douars de la commune de Krouchen, et 336 dans la commune d’Aït Saâdli, ainsi que 260 au niveau de la commune Sidi Yahya Ousaâd.

*Aujourd'hui le Maroc.

- La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) poursuit son soutien à l’entrepreneuriat marocain. L’intérêt est porté aux micros, petites et moyennes entreprises. Des structures dynamiques et dont l’accès au financement bancaire reste jusque-là limité. L’institution financière a approuvé jeudi un nouvel appui au royaume, qui assurera à ces unités productives une meilleure inclusion financière et consolidera leur rôle dans la création d’emploi. C’est dans cette optique que la BERD a accordé à la Fondation Al Baraka un prêt d’un montant maximum de 110 millions de dirhams.

- La dette du trésor a atteint 692,1 milliards de dirhams en 2017, a indiqué mercredi la Direction du Trésor et des finances extérieures relevant du ministère de l’économie et des finances. La dette intérieure ressort à 539,26 milliards et celle extérieure à 152,83 milliards, a souligné la Direction dans un communiqué sur la situation de l’endettement du Trésor et des remboursements du service de la dette à fin décembre 2017. Les remboursements au titre du service de la dette au Trésor, effectué durant le mois de décembre, se sont élevés à 1,9 milliards, dont 753,8 millions de dirhams de dette intérieure et 1,14 milliards de dette extérieure.
*L’Opinion.:

- L’installation des antennes paraboliques désormais interdite sur les façades des bâtiments. Un décret fixant les conditions sur la copropriété, qui vient d’être publié au Bulletin officiel, interdit également les climatiseurs et les tâches ménagères, tels que le dépoussiérage de tapis sur les terrasses ou dans les couloirs. Figurent également parmi les conditions de la copropriété, l’interdiction du lavage des voitures, l’usage des klaxons dans les lieux communs et l’évacuation des couloirs et des entrées, consacrés uniquement aux piétons. Concernant les animaux domestiques, l’article 19 interdit la possession d’animaux dangereux qui troublent la quiétude, la propreté et la sécurité des habitants.

- En rendant, mercredi à Luxembourg, ses conclusions sur une question "piège" introduite par une officine douteuse "algésarienne" basée à Londres auprès de la haute cour britannique, contestant l’accord de pêche Maroc-UE, l’avocat général de la Cour de Justice européenne (CJUE) vogue à contre-courant du discours général que prêche l’UE dans ses relations avec le Royaume. De l’avis de plusieurs observateurs, ces conclusions simplistes et radicales s’inscrivent en porte-à-faux par rapport à la densité des relations maroco-européennes et négligent les subtilités juridiques et politiques de la question du Sahara.

*Libération.:

- Le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamach, a souligné la nécessité pour tous les acteurs de s'approprier le projet d'ascension sociale équitable proposé par le Conseil économique, social et environnemental (CESE). Intervenant lors d'une séance consacrée à la présentation de ce rapport qui s'est déroulée en présence de représentants de quatre commissions de la Chambre de conseillers, Benchamach a appelé les parlementaires et les décideurs à intégrer le concept de capital immatériel dans les politiques publiques et sectorielles.

- Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a reçu l’ambassadeur de la Corée du Sud à Rabat, Dongsil Park. Au cours de cette rencontre, El Malki s’est félicité des bonnes relations entre les deux pays, tout en faisant part du climat positif qui règne dernièrement dans la péninsule coréenne à l’approche du coup d’envoi des Jeux olympiques d'hiver prévus en Corée du Sud. 

*Al Ahdath Al Maghribia. :

- La Commission nationale des investissements, réunie mercredi sous la présidence du Chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani, a approuvé 48 projets de conventions d'investissement et d'avenants aux conventions d'investissement pour un montant global de 32,32 milliards de dirhams (MMDH) devant permettre la création de 6.190 emplois directs et 13.952 emplois indirects. La région de Laâyoune-Sakia El Hamra se taille la part du lion avec plus de la moitié des investissements en termes de valeur, suivie de la région de Casablanca-Settat et puis celle de Rabat-Salé-Kenitra.

- La feuille de route pour la stabilisation du prix du pain et sa qualité est presque mise en place. Il s'agit d’un nouveau contrat-programme qui s’étend jusqu’au 2022. Il comporte des droits et des devoirs qui guident le gouvernement et les professionnels vers une gestion claire du secteur vital. 

*Akhbar Alyaoum. :

- Les ménages dits aisés qui seraient obligés de payer les droits d’inscription de leurs enfants dans les cycles secondaire et supérieur seraient ceux dont les revenus mensuels sont estimés à plus de 20.000 DH par mois, selon des sources proches du gouvernement. Des sources évoquent également un plafond de 30.000 DH. Les droits d’inscription envisagés seraient d’environ 1000 DH par an, selon ces sources.

- Le Maroc a décidé de relever le niveau de vigilance sur ses frontières aériennes et maritimes pour stopper une nouvelle épidémie du virus Ebola. Pour parer à toute éventualité, le royaume a décidé de doter tout le territoire national d’équipements médicaux spécialement conçus pour transporter les cas suspects. Le ministère de l’intérieur, à travers la direction de la protection civile, se prépare à équiper 32 ambulances avec un matériel médical spécifique.

*Al Alam. :

- Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a réalisé une étude comportant des chiffres effrayants sur la lecture au Maroc. La moyenne de lecture d’un individu ne dépasse pas 14 minutes par semaine, ce qui signifie que le Marocain ne lit en moyenne que 2 minutes par jour. L’étude a également révélé que 2 millions et 700 mille jeunes n'ont jamais été à l’école et ne travaillent pas. Le CESE a de ce fait présenté une recommandation visant à relever le niveau général de la connaissance des Marocains et à trouver une plateforme commune pour acquérir le savoir.

- Le ministre de l'Industrie, de l'investissement, du commerce et de l'économie numérique Moulay Hafid Elalamy a affirmé devant les conseillers parlementaires que le contrôle des produits de consommation n’est pas au niveau souhaité, soulignant que la protection du consommateur est un réel défi vu le montant limité ( 7 millions DH) affecté au contrôle des produits sur les marchés. Il a précisé que les jeux d’enfants venus de la Chine, les chauffe-eau et les pièces détachées automobiles menacent la santé et sécurité des citoyens.

*Rissalat Al Oumma. :

- Le HCP prévoit une décélération de la croissance économique au Maroc, qui devrait se situer à 2,8% en 2018 contre 4% l'année écoulée. Dans une conférence de presse, le patron du HCP, Ahmed Lahlimi Alami, a affirmé que le taux d’endettement global connaitra une "légère accentuation" passant de 81,6 % en 2017 à 82,3% en 2018.

- CNSS : Le gouvernement est résolu à combattre la fraude dans les certificats médicaux relatifs à l’incapacité physique et impose l’obligation de la déclaration électronique des salariés. Le conseil de gouvernement examinerait ce jour de vendredi un projet de loi modifiant et complétant le dahir portant loi sur le régime de sécurité sociale, qui dispose que l'incapacité physique d’un assuré doit être dûment constatée par un médecin désigné ou agréé par la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).

*Al Ittihad Al ichtiraki. :

- Le Maroc possède d'importants gisements de richesse au sein et à travers toutes les composantes de son capital immatériel qui lui permettront de s'inscrire pleinement sur le sentier d’une émergence inclusive et durable, selon un rapport du Conseil économique, social et environnemental (CESE), intitulé "Richesse globale du Maroc entre 1999 et 2013: Le capital immatériel facteur de création et de répartition équitable de la richesse nationale". La valorisation de ces gisements contribuera à accélérer le rythme de création de richesses et d’en améliorer la répartition au profit de l’ensemble des citoyens et des régions du pays contribuant ainsi au renforcement de la cohésion de notre société et faciliter son émergence, relève le rapport, présenté mercredi à la Chambre des conseillers.

- La Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) a annoncé avoir lancé son nouveau site web destiné à informer les citoyens sur sa mission et à recevoir leurs plaintes.

Ce site a été bâti pour aménager des outils en ligne d’accès et d’échange pour les citoyens désireux de s’informer sur l’institution ou de déposer une plainte.

 

Partage RéSEAUX SOCIAUX
Autres articles en relation