×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Marché automobile : Les ventes en baisse de 10,37% à fin août

Mercredi 04 Septembre 2019 - PAR bourse news

  • Le cumul des ventes à fin août est de 104.106 unités en baise de 10,37%.
  • Le VUL maintient le cap progressant à 21,84%.

 

Le mois d’août n’a pas apporté de changement à l’évolution du marché automobile marqué par tendance baissière des ventes. Au terme de l’année 2019, le marché devrait, sauf surprise, mettre un terme à la série de records consécutifs qui a commencé à partir de 2015.

Le nombre d’immatriculations au cours du huitième mois de l’année a atteint 10.231 unités marquant une régression de 10,04% portant le cumul des ventes sur l’année à 104.016 soit une baisse de 10,37%.

Par segment, les ventes des véhicules particuliers (VP) ont totalisé 93.259 unités, soit un recul de 13,02%. Alors que la branche des véhicules utilitaires légers (VUL) affiche un volume de 10.757 unités, soit un bond de 21,84%.

Dans le top ten, Dacia a écoulé 27.979 véhicules, soit une baisse de 15,17%. La marque low cost est suivie par sa consœur Renault qui a à son actif 13.756 immatriculations marquant une régression de 8,78%. Grâce aux deux marques, le groupe Renault s’adjuge 44,75% de parts de marché.

Continuant sur sa lancée, Peugeot gagne encore du terrain. Elle a enregistré 6.962 immatriculations, soit une croissance de 12,24%. Le groupe Sopriam importateur exclusif de la marque est en phase avec son nouveau plan stratégique. La quatrième position revient à Hyundai qui totalise 6.540 véhicules vendus mais reste sur une petite baisse de 1,27%. 

Présentant des signes d’essoufflement, Volkswagen est à la cinquième position avec 5.867 immatriculations, soit une régression de 24,04%. La sixième place revient à Citroën, la marque la plus performante du Top 10 avec une croissance de 30,62% et ce grâce à des ventes de 5.192 unités. Fiat est septième avec 3.718 véhicules (-34,4%). La marque italienne n’arrive pas à retrouver son dynamisme en dépit d’un effort commercial et marketing remarquable. 

Toyota s’adjuge la huitième place. Depuis le changement du management de l’entreprise, la marque gagne au fil du temps des galons. Elle affiche un volume des ventes de 2.912 unités mais reste toutefois sur une baisse de 14,35%. Nissan se contente de la neuvième position avec 2.792 immatriculations réalisant au passage une régression de 38,23%. Ford est dixième avec un volume des ventes de 2.546 véhicules écoulés, soit un recul de 50,79%.

Automobile
Partage RéSEAUX SOCIAUX