×

Inscrivez-vous à notre newsletter


Dette des pays émergents: Le FMI salue les avancées de la Chine

Mardi 07 Mai 2019 - PAR

 

Paris, 7 mai 2019 (AFP) - La directrice générale du FMI, Christine Lagarde, a salué mardi les avancées de la Chine vers les principes de soutenabilité de la dette, après l'engagement du président Xi Jinping pour plus de "transparence" dans ses prêts aux pays émergents.

"Le processus par lequel la Chine se rapproche des principes de soutenabilité de la dette doit être salué", a affirmé Mme Lagarde à l'occasion du Forum de Paris, consacré cette année à l'endettement croissant des pays en développement.

La directrice général du Fonds monétaire international (FMI) a ensuite, lors d'un point presse, précisé que Pékin avait pris cette décision "à la suite de longues discussions que nous avons eues avec les autorités chinoises, le ministère des Finances et la Banque centrale".

"Nous réaffirmons notre soutien aux principes de transparence et d'information sur la dette", a ajouté Mme Lagarde, réagissant aux propos du président chinois lors du récent sommet des "Nouvelles routes de la soie".

M. Xi avait alors tenté de répondre aux critiques contre son initiative des Nouvelles routes de la soie, accusée d'être un "piège de la dette" pour les pays pauvres. "Tout doit être fait de manière transparente et nous devons avoir une tolérance zéro pour la corruption", a-t-il assuré.

La question de la dette des pays liés à Pékin est l'une des critiques fréquentes à l'encontre du projet des nouvelles routes de la soie lancé par M. Xi.

Cas d'école: le Sri Lanka, qui, incapable d'honorer ses remboursements, a déjà dû céder à Pékin le contrôle d'un port en eau profonde pour 99 ans.


 

FMI Chine
Partage RéSEAUX SOCIAUX